Aller au contenu

Serais-je Toujours à La Sncf En 2008


Messages recommandés

Bonne année, mais serai-je toujours à la SNCF en 2008 ? C’est la question que se posent tous les cheminots en ce début d’année 2007. De filialisation en suppression de postes, en passant par les restructurations, nous sommes en période de plan social permanent. La preuve, le récent accord mobilité signé par la CFDT, l’UNSA, la CFE-CGC et la FGAAC. qui dans son préambule définie la politique de l’entreprise vis-à-vis de son personnel.

Etre mobile, vivre dans l’incertitude permanente, devient le lot de tous les cheminots. Horaires, lieux de travail, condition de réalisation du contrat de travail, tout est livré à l’aléa. Pour certains, bouger est une bonne chose, et on le comprend. Mais entre immobilisme et précarité il y a un pas gigantesque.

Or aujourd’hui, sous le coup des directives européennes, la SNCF se restructure en permanence. Restructurations engendrant suppression de postes, liquidations de services entiers, livraison clé en main d’agents aux filiales.

Le dernier exemple est la naissance d’Inexia, filiale créée de toute pièce pour soi-disant répondre à l’obligation de concurrence en matière d’ingénierie.

Qu’est-ce que l’ingénierie ? C’est toute la technicité de la SNCF. Ce sont les TGV, les TER, les RER, bref tous les trains roulants en France. Elle s’étend de la conception des voies à leur exploitation. Elle offre une technicité unique et innovante. On voudrait nous faire croire que ce qui relève du service public est vieillot, dépassé, inadapté. Récemment une publicité radiophonique démolissait le 12. Mais aujourd’hui quel constat faisons-nous ? Les 118 XXX n’offrent pas la moitié des services du 12. Par contre renseigner téléphoniquement devient un marché. Quel parallèle direz-vous ? Et bien la mise « en marché » des services rend ceux-ci minimalistes, uniquement orientés vers une rentabilité financière immédiate, et lorsque le « marché » n’est plus suffisant c’est la suppression des droits et des emplois qui permet à l’entreprise de survivre.

Aujourd’hui la SNCF avec le statut des cheminots, ne répond plus aux exigences de la concurrence « libre et non faussée » exigée par Bruxelles. C’est pourquoi on filialise. L’exemple d’Inexia est éloquent. En liquidant un pan entier de l’entreprise, celle-ci entre dans le droit privé, permettant les licenciements dits économiques, qui deviendront la règle.

C’est le sens politique de l’accord Mobilité. Les restructurations par activités amènent inéluctablement aux filialisations, donc à la suppression peu à peu du statut des cheminots.

25 ans de TGV. Un triste anniversaire où ceux qui ont bataillé pour créer le rail de demain doivent aujourd’hui pleurer. Sait-on que les ingénieurs des années 70 ont du se battre pour que le TGV devienne réalité ?

Et le statut public et intégré de la SNCF à permis que cela se fasse.

Qui aujourd’hui est capable d’un tel bond technologique ? Rien n’était gagné, commercialement rien n’était garanti, et pourtant grâce à des techniciens, nous avons connu la plus grande avancée technologique ferroviaire depuis des décennies. C’est là que se pose la question des services publics.

Un exemple frappant est celui du téléphone. Quand il s’agissait de monter le réseau national, les PTT ont tout fait. Une fois les investissements, les structures montées, l’ensemble de la population relié, on a livré ce réseau à la concurrence. Quel gain pour l’usager ? Il a payé par ces impôts le droit à la communication, partout, et maintenant il devrait au nom de la concurrence payer toujours plus des services qui lui sont pourtant déjà dus. Un autre exemple frappant est celui du tunnel sous la Manche. Un grand libéral a déclaré un jour, devant le désastre boursier d’EUROTUNNEL, que celui-ci aurait du être construit sur les deniers publics et exploité par les entreprises privées ; autrement dit l’état paye, et les capitalistes encaissent. Devant une telle mentalité notre attachement à la SNCF de 1937 prend tout son sens. C’est le sens de notre combat contre la gestion par activités, nos luttes dans tous les CE contre les restructurations incessantes.

A Force Ouvrière nous menons une vraie bataille contre la peur généralisée, pour que plus jamais on ait à se dire « demain, à qui le tour ? »

jeudi 1er février 2007 Claudio Serenelli

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans les grandes lignes tu as raisons notement pour

- Inexia - de grandes boites privées (Dassault, Thonson, Sagem, Renault....) ont leur bureau de recherche

- Les telecom et le "12" la aussi la multiplication des n° de renseignements fait que personnellement je n'ai plus de n° en tête. De plus il semble en effte que le service soit dans ce cas couteux et peu performant.

Par contre je ne suis pas d'accord sur d'autres points;

Un exemple frappant est celui du téléphone. Quand il s’agissait de monter le réseau national, les PTT ont tout fait. Une fois les investissements, les structures montées, l’ensemble de la population relié, on a livré ce réseau à la concurrence. Quel gain pour l’usager ? Il a payé par ces impôts le droit à la communication, partout, et maintenant il devrait au nom de la concurrence payer toujours plus des services qui lui sont pourtant déjà dus.

L'usager (ou je prefere le client) a gagner une baisse enorme des tarifs des communications téléphoniques ce n'est pas rien - Je me souviens mon grand-pere n'utilisait le telephone qu'en de tres rare cas, car cher, aujourd'hui on appelle courament. De plus rappelle moi qui agmente ses tarifs d'abonnement régulierement ? ce ne serait pas l'opérateur historique par hazard ? sur un crénau ou il commence justement a avoir quelque soucis du aux possibilité de dégroupage total, degroupage qui va en s'accelerant justement a cause du cout de l'abonnement.

On voudrait nous faire croire que ce qui relève du service public est vieillot, dépassé, inadapté.

A mes yeux le service publique en France est TOTALEMENT inadapté et surtout JAMAIS a l'écoute des usagers;

- la poste; j'y ai des delais d'attente de 30 a45 mn a chaque fois que je m'y rends, certe il manque de personnel mais celui qui est présent ne s'active pas beaucoup......

- Le fret SNCF; l'une des raison pour lequelles on perds des client est notre manque d'adaptabilité aux attentes des entreprises (chose que l'on commence a avoir compris avec l'arrivé de la concurence) et notre manque de fiabilité sans compter les greves regulieres ....

- Les impots; s'il y a bien un service publique qui fonctionne mal c'est bien celui-ci; des allés et retours frequent entre les perceptions et les services des impots, on ne trouve jamais le bon interlocuteur ils se revoient la balle trop souvent, les justificatif ne sont pas les bon ou le format n'est pas aux normes....... et le seul a en faire les frais c'est le citoyen

- a La Poste ou aux Impots ; des horaires d'ouverture qui obligent les gens a prendre une 1/2 journée d'absence pour retirer un recommander ou faire une démarche fiscale car ces bureau ne sont ouvert que lorsque les gens travaillent bien sur JAMAIS plus tard, JAMAIS le samedi.....

Et vous voudriez que je pense que le service publique Français est quelque chose que le monde nous envie ? je pense que ce n'est pas sérieux.

Le seul service publique qui fonctionne bien en France a mes yeux c'est EDF c'est le seul, les autres c'est n'importe quoi....

Et n'oubliez pas que depuis maintenant 30 ans droite et gauche se sont succeder aux affaires, personne n'a rien fait pour arranger les choses.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est ce que l'amélioration de la vie des europeens passera par des privatisations massives? Aux vues des conséquences des privatisations en terme d'impact social, elle ne vont pas dans le bon sens... Alors pourquoi toujours et encoe imposer des priavtisations si cela profite aux actionnaires et lèse les utilisateurs?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

Je ne comprends pas ton raisonnement par rapport aux services publiques et par rapport à France Télécom en particulier, Vinces. Si le prix est le seul critère, tu dois te réjouir de la même manière de l'arrivée des concurrent dans le domaine ferroviaire. N'oublie que si le prix du billet baisse (voyageur ou tarif frêt), ce sera toujours le salarié qui en subira la conséquence, les CRML n'en sont ils pas la première conséquence chez nous ?

Dois-je également rappeler le procés des opérateurs téléphoniques qui s'était "entendus" sur les prix ? Où est la concurrence ? Une minute de téléphone, c'est une minute de téléphone, point. Peut-être aussi vous souvenez-vous du bateau de France Télécom immatriculé aux îles Kerguelen avec des marins congolais (avec le droit social qui va avec), c'est çà la monde qui te fait rêver ? Et bien personnellement, je pense que chaque chose à un prix et que la société du téléviseur à 200 balles et de la concurrence à tout va, va s'essouffler d'elle même, lorsque l'on sera tous à poil et que l'on n'aura même plus quoi se payer çà avec nos salaires "concurentiels".

Ibrahima

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- a La Poste ou aux Impots ; des horaires d'ouverture qui obligent les gens a prendre une 1/2 journée d'absence pour retirer un recommander ou faire une démarche fiscale car ces bureau ne sont ouvert que lorsque les gens travaillent bien sur JAMAIS plus tard, JAMAIS le samedi.....

Oui, on voit des incohérences incroyables, quand je pense qu'a transilien les agent commerciaux ferment leur guichet à la vente vers 21h00 et font de l'accueil de 21h00 à 1h10 environ du lundi au dimanche , je ne vois vraiment pas de tout l'intérêt de faire de l'accueil de 21h00 à 1h00 dans des gares de banlieue ou il y a quasiment personne qui descend!. Résultat les agents a partir de 21h00 ils se les glandent (télévision, lecture, jeux de carte!).

A cote de cela tu as des centres d'impôts qui ferment a 16h00, des bureaux de poste fermées le samedi après midi et qui ferment plut tôt les veilles des jours fériés, des préfectures avec des horaires inconcevables

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas ton raisonnement par rapport aux services publiques et par rapport à France Télécom en particulier, Vinces. Si le prix est le seul critère, tu dois te réjouir de la même manière de l'arrivée des concurrent dans le domaine ferroviaire. N'oublie que si le prix du billet baisse (voyageur ou tarif frêt), ce sera toujours le salarié qui en subira la conséquence, les CRML n'en sont ils pas la première conséquence chez nous ?

Dois-je également rappeler le procés des opérateurs téléphoniques qui s'était "entendus" sur les prix ? Où est la concurrence ? Une minute de téléphone, c'est une minute de téléphone, point. Peut-être aussi vous souvenez-vous du bateau de France Télécom immatriculé aux îles Kerguelen avec des marins congolais (avec le droit social qui va avec), c'est çà la monde qui te fait rêver ? Et bien personnellement, je pense que chaque chose à un prix et que la société du téléviseur à 200 balles et de la concurrence à tout va, va s'essouffler d'elle même, lorsque l'on sera tous à poil et que l'on n'aura même plus quoi se payer çà avec nos salaires "concurentiels".

Ibrahima

Si tu me dis que tu es satisfait Des services publique en France j'amerais bien que tu m'expliques pourquoi (leur points fort et leurs point faibles) et dis moi aussi ce que tu pense de leurs horaires ? et du fait, pour pas mal de monde d'etre obligé de prendre des jours pour s'y rendre....

Dans la vie il y a une chose que j'apprecie par dessus tout c'est l'éfficacité et une que je deteste c'est attendre. Dans la plus part des services publiques auxquels je suis confronté j'attends et sans pour autant avoir l'efficacité qu'on serait en droit d'avoir de la part d'un service qui est au service du publique. (ou du moins qui devrait...)

Oui, on voit des incohérences incroyables, quand je pense qu'a transilien les agent commerciaux ferment leur guichet à la vente vers 21h00 et font de l'accueil de 21h00 à 1h10 environ du lundi au dimanche , je ne vois vraiment pas de tout l'intérêt de faire de l'accueil de 21h00 à 1h00 dans des gares de banlieue ou il y a quasiment personne qui descend!. Résultat les agents a partir de 21h00 ils se les glandent (télévision, lecture, jeux de carte!).

A cote de cela tu as des centres d'impôts qui ferment a 16h00, des bureaux de poste fermées le samedi après midi et qui ferment plut tôt les veilles des jours fériés, des préfectures avec des horaires inconcevables

C'est cela en effet que je denonce.

Modifié par Vinces
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

France telecom as du subir la libre concurence sans aucun moyen de se defendre, il sn avaient d ailleur pas le droit de baisser leur tarif.

( ca peut paraitre evident, des l ouverture aux autres operateur, vu les infrastructures de france telecom, aucun concurent n aurait put etre interessant pour qui que ce soit.

Donc on as reussit a crée la concurence en coupant tout a france telecom, et l empechant de riposter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

France telecom as du subir la libre concurence sans aucun moyen de se defendre, il sn avaient d ailleur pas le droit de baisser leur tarif.

( ca peut paraitre evident, des l ouverture aux autres operateur, vu les infrastructures de france telecom, aucun concurent n aurait put etre interessant pour qui que ce soit.

Donc on as reussit a crée la concurence en coupant tout a france telecom, et l empechant de riposter.

Je n'ai pas entendu ça mais il y a une grosse différence entre ne pas avoir le droit de baisser ses tarif (si c'est le cas) et augmenter le cout de l'abonnement téléphonique...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le prix est un facteur Ibrahima , mais pas le seul :

Exemple : Je pars ce We avec femme & enfants , et beaux parents , rendre visite a l'arriere Grand pere , a Nice

Plein d'espoir et de motivation , je me renseigne pour le train Aller --> 478 € , retour --> 545 €

Total de la plaisanterie : 1023 € ( pourtant avec des reductions dues au cartes enfants + )

Location de la voiture + plein + peage => j'arrive a 500 €

Le prix n'est donc pas en corelation avec la realite economique de la concurence

En meme temps j' essaie de trouver une solution, je cherche des horaires compatible avec ce we chargé

Plus de Lunea possible depuis Dijon , obligation d'aller chercher un train de nuit a Besancon , sans compter

que si tu veux aller a l'economie en evitant les resa TGV et supplements , tu ne peux pas ,

le TER Dijon Lyon arrive a 8h21 et le seul TER faisant Lyon Marseille part a 7h23

Moralite : Horaires Inadaptés et restreints , offre commerciale inadaptée et orientée Full TGV , prix hors du cout

du marché

==> voiture reservée chez Citer et descente avec un monospace familial

Voila ce qui ne va pas , je ne sais pas si un morcellement de la SNCF en filiale changerait qq chose, mais si des " cerveaux

SNCF" se penchainet sur ce qui se passe en dehors de la grande maison , ils feraient en sorte d'avoir des offres competitives sur chaque segment de clientele ... il en va de meme pour le Fret bien sur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

Je pense que ce qui appartient au domaine du service publique et tout ce qui touche aux droits élémentaires du citoyen d'une république (se soigner, s'instruire, se transporter, communiquer, etc...).

Oui, les horaires ne sont pas performants et c'est triste de voir une dizaine de guichets avec seulement 2 ouverts, mais je ne pense pas que tu sois prêt à payer d'avantage d'imptôts pour financer l'ouverture des 8 autres.

La présence des services de l'état partout y compris dans le monde rural et des banlieux est une garantie d'équilibre pour le territoire (et je pense qu'une répartition harmonieuse de la population est déjà une solution à d'innombrables problèmes de notre société).

Avant d'entrer dans une ère poujadiste, la France était un pays où chacun avait sa place tel l'exemple du village avec son chef de gare, son facteur, son maître d'école, sa perception, son bistrot, son curé, etc... Et n'est-on pas plus heureux ?

Des privatisation telles que celle de T.F. 1 font certes la joie des actionnaires mais pour le citoyen ?

Aujourd'hui préfére-t-on financer un chômage de masse que la présence de services publiques, alors que tout ces bâtiments pourraient loger des nécessiteux et leur assurer un travail digne dans un cadre décent ?

Modifié par ibrahima
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

France telecom as du subir la libre concurence sans aucun moyen de se defendre, il sn avaient d ailleur pas le droit de baisser leur tarif.

( ca peut paraitre evident, des l ouverture aux autres operateur, vu les infrastructures de france telecom, aucun concurent n aurait put etre interessant pour qui que ce soit.

Donc on as reussit a crée la concurence en coupant tout a france telecom, et l empechant de riposter.

Et que dire des infrastructure payées par le contribuable et offertes sur un plateau d'argent aux opérateur privés ? Celà n'est pas sans rappeller certains CNC du côté de Dijon ou de Clermont ( à Clermont l'activité va reprendre pour le compte de privés).

Ibrahima

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

Le prix est un facteur Ibrahima , mais pas le seul :

Exemple : Je pars ce We avec femme & enfants , et beaux parents , rendre visite a l'arriere Grand pere , a Nice

Plein d'espoir et de motivation , je me renseigne pour le train Aller --> 478 € , retour --> 545 €

Total de la plaisanterie : 1023 € ( pourtant avec des reductions dues au cartes enfants + )

Location de la voiture + plein + peage => j'arrive a 500 €

Le prix n'est donc pas en corelation avec la realite economique de la concurence

En meme temps j' essaie de trouver une solution, je cherche des horaires compatible avec ce we chargé

Plus de Lunea possible depuis Dijon , obligation d'aller chercher un train de nuit a Besancon , sans compter

que si tu veux aller a l'economie en evitant les resa TGV et supplements , tu ne peux pas ,

Je suis d'accord, mais la concurrence entre la voiture et le train n'est pas de la même nature (mais ne devait il pas sortir une nouvelle carte "famille nombreuse" ?). Sans même parler de durée du trajet, parlons d'horaires. Voici un exemple.

Aucun train au départ de Clermont n'arrive à Paris ou Lyon avant 9h du matin, est-ce une bonne chose ? Plus aucun train de nuit à Clermont, au départ de Dijon le dernier est à 18h21 (c'est tôt), correspondance à Nevers à 20h46 avec le "plaisir" de voir s'éloigner les rouges du 20h44 pour Clermont (merçi les régions !).

Ibrahima

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que ce qui appartient au domaine du service publique et tout ce qui touche aux droits élémentaires du citoyen d'une république (se soigner, s'instruire, se transporter, communiquer, etc...).

D'accord sur ce principe

Oui, les horaires ne sont pas performants et c'est triste de voir une dizaine de guichets avec seulement 2 ouverts, mais je ne pense pas que tu sois prêt à payer d'avantage d'imptôts pour financer l'ouverture des 8 autres.

En effet c'est pour cela que je prefere la voie de la concurence entre entreprises. De plus si on parle juste de la Poste j'estime que je suis un client pas un usager. D'aiileurs il m'est deja arrivé a deux repise de faire appel a UPS (ou Fédéral express je ne souviens plus duquel) pour un envoie resultat moins cher que la pose de pres de 50% et en plus je n'ai pas eu a faire la queue car ils sont passé prendre le paquet (environ 4 kg) chez moi qu'attends donc la poste pour proposer un service de prise a domicile ? Sur ce coup le privé est plus efficasse et moins cher.

La présence des services de l'état partout y compris dans le monde rural et des banlieux est une garantie d'équilibre pour le territoire (et je pense qu'une répartition harmonieuse de la population est déjà une solution à d'innombrables problèmes de notre société).

La aussi d'accord sur le principe mais que dire des commisserait de Police de certaines banlieues fermés la nuit (et parfois saccager durant ce temps) ? je pense qu'une répartition harmonieuse de la population serait déjà une solution à d'innombrables problèmes de notre société on en ai malheureusement loin.

Avant d'entrer dans une ère poujadiste, la France était un pays où chacun avait sa place tel l'exemple du village avec son chef de gare, son facteur, son maître d'école, sa perception, son bistrot, son curé, etc... Et n'est-on pas plus heureux ?

Je ne pense pas que l'on puisse réellement parler de cette période toi et moi car nous ne l'avons pas connu.

Des privatisation telles que celle de T.F. 1 font certes la joie des actionnaires mais pour le citoyen ?

Là d'accord TF1 est l'exemple a ne pas suivre vu la qualité de leurs programme purement commercial ( niveau culturel = 0) mais comment expliquer alors que tant de gens regarde cette chaine ?

Aujourd'hui préfére-t-on financer un chômage de masse que la présence de services publiques, alors que tout ces bâtiments pourraient loger des nécessiteux et leur assurer un travail digne dans un cadre décent ?

Tu reves a un monde idéal qui n'existe pas même l'URSS où tout etait pourtant aux mains de l'état n'a pas su apporter le bonheur a sa population, c'est pour moi le signe qu'aucuns systeme n'est parfait

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le prix est un facteur Ibrahima , mais pas le seul :

Exemple : Je pars ce We avec femme & enfants , et beaux parents , rendre visite a l'arriere Grand pere , a Nice

Plein d'espoir et de motivation , je me renseigne pour le train Aller --> 478 € , retour --> 545 €

Total de la plaisanterie : 1023 € ( pourtant avec des reductions dues au cartes enfants + )

Location de la voiture + plein + peage => j'arrive a 500 €

Le prix n'est donc pas en corelation avec la realite economique de la concurence

En meme temps j' essaie de trouver une solution, je cherche des horaires compatible avec ce we chargé

Plus de Lunea possible depuis Dijon , obligation d'aller chercher un train de nuit a Besancon , sans compter

que si tu veux aller a l'economie en evitant les resa TGV et supplements , tu ne peux pas ,

le TER Dijon Lyon arrive a 8h21 et le seul TER faisant Lyon Marseille part a 7h23

tu peux fractionner par valence et avignon

ou même grenoble et veynes (lyon 8h31 - 10h01 à grenoble puis grenoble 10h14 - veynes 12h07 puis veynes 14h31 (tu as le temps de manger au buffet) - marseille17h35)

tu vois c'est possible !!! et en prime tu prends une ligne magnifique !

les voyages forment la jeunesse mdrmdrnonmais mdrmdr

Modifié par cyclodocus
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Vinces, j ecomprends ton amertume envers les services publics. Mais est ce qu'ils ne sont pas adaptés où est ce qu'on ne veut pas les adapter?

la Poste: un bureau dans chaque village, c'est du service de proximité, aucun autre transporteur ou banque (puisque la Poste fait les 2) n'aura un service de proximité aussi développé. Mais les grands penseurs n'en veulent plus, pas assez rentable. Ce sont les usagers qui s'en trouvent lésés. Pour France Télécom, quel autre opérateur te propose un tel service de proximité? Mais avec une pénurie de personnel qui va dégouter tout le monde, on trouve le moyen d'en fermer puisqu eles gens préfèreront internet plutôt que d'aller au guchet. idem pour la SNCF. Qui aime attendre 3/4 d'h pour acheter un billet pour 10 km? On désadapte les services publics et tout le monde se met à râler pour qu'on en finisse une fois pour toutes avec ces fénéants de fonctionnaires. Et ça marche bien mdrmdr

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Vinces, j ecomprends ton amertume envers les services publics. Mais est ce qu'ils ne sont pas adaptés où est ce qu'on ne veut pas les adapter?

la Poste: un bureau dans chaque village, c'est du service de proximité, aucun autre transporteur ou banque (puisque la Poste fait les 2) n'aura un service de proximité aussi développé. Mais les grands penseurs n'en veulent plus, pas assez rentable. Ce sont les usagers qui s'en trouvent lésés. Pour France Télécom, quel autre opérateur te propose un tel service de proximité? Mais avec une pénurie de personnel qui va dégouter tout le monde, on trouve le moyen d'en fermer puisqu eles gens préfèreront internet plutôt que d'aller au guchet. idem pour la SNCF. Qui aime attendre 3/4 d'h pour acheter un billet pour 10 km? On désadapte les services publics et tout le monde se met à râler pour qu'on en finisse une fois pour toutes avec ces fénéants de fonctionnaires. Et ça marche bien nonmais

Actuellement, la communication va dans le sens de la casse de l'image du service public afin de mieux le demanteler et le restructurer en fonction de criteres de rentabilité. Les salaires de la SNCF en sont les meilleurs boucs emissaires : ils sont privilegies dans leurs horaires et leur salaire, ils ne branlent rien, ils font tout le temps greve... Avant de m'interresser de pres a la SNCF, j'en avais une image negative, comme tout un chacun, ce a cause de l'image que vehicule les medias...

Cela , on le retrouve partout : les profs faineants qui travaillent 18 heures par semaine et ont 12 semaines de conges, les flics qui glandent a l'apero, les pompiers qui tapent sur les flics pendant les manifs, les agents des impots et de la secu inutiles, etc, etc...

Mais il ne faut pas oublier que c'est grace a france telecom que l'on a un reseau telephonique et internet d'excellente qualité, c'est grace a la SNCF que l'on peut voyager en train rapidement et en securité, c'est grace a EDF que l'on peut habiter en rase campagne et ne payer qu'une petite partie de l'installation... bref, je pense que les INFRASTRUCTURES doivent etre gèrées par l'état, il doit toujours avoir un droit de regard sur les evolutions afin de garantir une repartition equitable des services entre les francais.

Que France telecom soit obligé de favoriser la concurrence internet, je suis d'accord... mais l'etat doit pouvoir continuer à gèrer l'amenagement du territoire en ce qui concerne les ouvertures de lignes. Si on suit a la lettre les directives europeennes, ouvrir une ligne dans la campagne aveyronnaise devrait etre facturé 100 fois plus que sur Paris!

Nous avons tout a gagner à repartir les infrastructures en fonction des besoins , non pas en fonction de la rentabilité immediate... le vrai trésor, finalement, n'est ce pas une société ou les gens se sentent bien?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

Le débat "prestation public-privé" pris au cas par cas est stérile. Un transporteur privé d'une entreprise de vente par correspondance m'avait promis mon colis pour le lendemain Vendredi et n'ayant pas trouvé mon adresse (sur une grande artère de Clermont, sic !), je ne l'ai eu que le... Mardi sans le moindre dédommagement.

Je respecte tes convictions qui ne sont pas les miennes, mais il faut aller au bout de ta logique Vinces, tu es ADC à la SNCF (en qualif TB je pense) un agent du secteur public qui jouit des droits et prérogatives de ce secteur au même titre qu'autrefois les employés des PTT, Renault, Air France, etc... qui devaient avoir autant de mérite que toi dans le cadre de leur travail. Ne faudrait-il pas appliquer à toi même tes principes et ne pas profiter toi-même d'un système que tu dénonces, non ?

Ibrahima

Modifié par ibrahima
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne année, mais serai-je toujours à la SNCF en 2008 ? C’est la question que se posent tous les cheminots en ce début d’année 2007. De filialisation en suppression de postes, en passant par les restructurations, nous sommes en période de plan social permanent. La preuve, le récent accord mobilité signé par la CFDT, l’UNSA, la CFE-CGC et la FGAAC. qui dans son préambule définie la politique de l’entreprise vis-à-vis de son personnel.

Etre mobile, vivre dans l’incertitude permanente, devient le lot de tous les cheminots. Horaires, lieux de travail, condition de réalisation du contrat de travail, tout est livré à l’aléa. Pour certains, bouger est une bonne chose, et on le comprend. Mais entre immobilisme et précarité il y a un pas gigantesque.

Or aujourd’hui, sous le coup des directives européennes, la SNCF se restructure en permanence. Restructurations engendrant suppression de postes, liquidations de services entiers, livraison clé en main d’agents aux filiales.

Le dernier exemple est la naissance d’Inexia, filiale créée de toute pièce pour soi-disant répondre à l’obligation de concurrence en matière d’ingénierie.

Qu’est-ce que l’ingénierie ? C’est toute la technicité de la SNCF. Ce sont les TGV, les TER, les RER, bref tous les trains roulants en France. Elle s’étend de la conception des voies à leur exploitation. Elle offre une technicité unique et innovante. On voudrait nous faire croire que ce qui relève du service public est vieillot, dépassé, inadapté. Récemment une publicité radiophonique démolissait le 12. Mais aujourd’hui quel constat faisons-nous ? Les 118 XXX n’offrent pas la moitié des services du 12. Par contre renseigner téléphoniquement devient un marché. Quel parallèle direz-vous ? Et bien la mise « en marché » des services rend ceux-ci minimalistes, uniquement orientés vers une rentabilité financière immédiate, et lorsque le « marché » n’est plus suffisant c’est la suppression des droits et des emplois qui permet à l’entreprise de survivre.

Aujourd’hui la SNCF avec le statut des cheminots, ne répond plus aux exigences de la concurrence « libre et non faussée » exigée par Bruxelles. C’est pourquoi on filialise. L’exemple d’Inexia est éloquent. En liquidant un pan entier de l’entreprise, celle-ci entre dans le droit privé, permettant les licenciements dits économiques, qui deviendront la règle.

C’est le sens politique de l’accord Mobilité. Les restructurations par activités amènent inéluctablement aux filialisations, donc à la suppression peu à peu du statut des cheminots.

25 ans de TGV. Un triste anniversaire où ceux qui ont bataillé pour créer le rail de demain doivent aujourd’hui pleurer. Sait-on que les ingénieurs des années 70 ont du se battre pour que le TGV devienne réalité ?

Et le statut public et intégré de la SNCF à permis que cela se fasse.

Qui aujourd’hui est capable d’un tel bond technologique ? Rien n’était gagné, commercialement rien n’était garanti, et pourtant grâce à des techniciens, nous avons connu la plus grande avancée technologique ferroviaire depuis des décennies. C’est là que se pose la question des services publics.

Un exemple frappant est celui du téléphone. Quand il s’agissait de monter le réseau national, les PTT ont tout fait. Une fois les investissements, les structures montées, l’ensemble de la population relié, on a livré ce réseau à la concurrence. Quel gain pour l’usager ? Il a payé par ces impôts le droit à la communication, partout, et maintenant il devrait au nom de la concurrence payer toujours plus des services qui lui sont pourtant déjà dus. Un autre exemple frappant est celui du tunnel sous la Manche. Un grand libéral a déclaré un jour, devant le désastre boursier d’EUROTUNNEL, que celui-ci aurait du être construit sur les deniers publics et exploité par les entreprises privées ; autrement dit l’état paye, et les capitalistes encaissent. Devant une telle mentalité notre attachement à la SNCF de 1937 prend tout son sens. C’est le sens de notre combat contre la gestion par activités, nos luttes dans tous les CE contre les restructurations incessantes.

A Force Ouvrière nous menons une vraie bataille contre la peur généralisée, pour que plus jamais on ait à se dire « demain, à qui le tour ? »

jeudi 1er février 2007 Claudio Serenelli <a href="http://auteur.php3?id_auteur=60" target="_blank">

</a>

Ben, je suis syndicaliste et fils d'ex représentante du personnel et je peux te dire que je suis d'accord avec ce joli discours.

Il est de notre devoir de défendre notre entreprise. Nous ne méritons pas du tout un avenir privatisé.

Défendons nous bon sang! Le 8 février, il y'a par ailleurs une manifestation à Paris.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

Salut,

Vinces, j ecomprends ton amertume envers les services publics. Mais est ce qu'ils ne sont pas adaptés où est ce qu'on ne veut pas les adapter?

la Poste: un bureau dans chaque village, c'est du service de proximité, aucun autre transporteur ou banque (puisque la Poste fait les 2) n'aura un service de proximité aussi développé. Mais les grands penseurs n'en veulent plus, pas assez rentable. Ce sont les usagers qui s'en trouvent lésés. Pour France Télécom, quel autre opérateur te propose un tel service de proximité? Mais avec une pénurie de personnel qui va dégouter tout le monde, on trouve le moyen d'en fermer puisqu eles gens préfèreront internet plutôt que d'aller au guchet. idem pour la SNCF. Qui aime attendre 3/4 d'h pour acheter un billet pour 10 km? On désadapte les services publics et tout le monde se met à râler pour qu'on en finisse une fois pour toutes avec ces fénéants de fonctionnaires. Et ça marche bien nonmais

En résumé Sylvain : "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage".

Ibrahima

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

En effet c'est pour cela que je prefere la voie de la concurence entre entreprises. De plus si on parle juste de la Poste j'estime que je suis un client pas un usager. D'aiileurs il m'est deja arrivé a deux repise de faire appel a UPS (ou Fédéral express je ne souviens plus duquel) pour un envoie resultat moins cher que la pose de pres de 50% et en plus je n'ai pas eu a faire la queue car ils sont passé prendre le paquet (environ 4 kg) chez moi qu'attends donc la poste pour proposer un service de prise a domicile ? Sur ce coup le privé est plus efficasse et moins cher.

Peut-être qu'un jour tout coutera 10 centimes en effet (j'ignore le montant du salaire du client par contre). Mais j'imagine très bien le logo de Max Havelaar sur les colis postaux et les autorails pour signifier au public que le personnel est traité décemment. Je le répéte vouloir le beurre, l'argent du beurre, le plombier polonais et le petit chinois, celà ne durera qu'un temps. Il n'y aura plus que l'offre un jour, mais plus de quoi se l'offfrir.

Ibrahima

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je respecte tes convictions qui ne sont pas les miennes, mais il faut aller au bout de ta logique Vinces, tu es ADC à la SNCF (en qualif TB je pense) un agent du secteur public qui jouit des droits et prérogatives de ce secteur au même titre qu'autrefois les employés des PTT, Renault, Air France, etc... qui devaient avoir autant de mérite que toi dans le cadre de leur travail. Ne faudrait-il pas appliquer à toi même tes principes et ne pas profiter toi-même d'un système que tu dénonces, non ?

Ibrahima

Si tu as des sujestions a me faire pour entrer dans le cadre de ce que tu dis ci-dessus, je suis a l'écoute....

En étant a l'interieur de la SNCF je sais parfaitement comment elle fonctionne, je connais ses bon cotés (des agents motivés qui aiment leurs metiers) et ses cotés négatifs, une boite hyper lourde a faire bouger, une entreprise où l'initiative n'est pas du tout encourager, des responsabilités dissoutent entre les nombreux intervenants lors de problèmes, une réactivité tres limité, des syndicats omnipresents qui nous enmenent régulierement dans le mur, une culture de la grève déplorable....Ne me dites surtout pas que j'ai tord, Et je pourrait ajouter que nous avons une nette tendance a nous surestimer en nous prenant pour les meilleurs, Pour ce dernier point cela a été vrai mais il y a longtemps et je pense pas que ce soit encore le cas aujourd'hui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

Une simple proposition : part chez Véolia et propose leur de travailler au SMIC au nom de la préservation de bas tarifs pour les affrêteur et bientôt peut-être... Les voyageurs.

Ibrahima

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une simple proposition : part chez Véolia et propose leur de travailler au SMIC au nom de la préservation de bas tarifs pour les affrêteur et bientôt peut-être... Les voyageurs.

Ibrahima

En general j'aprecie tes interventions Ibrahima mais là tu franchis la ligne rouge.... Tout le monde ne peux pas partager les mêmes vues sur un sujet donné..c'est cela aussi la démocratie; un ensemble de personnes qui bien que ne partageant pas les mêmes idées arrive a en parler sans etre tenter d'imposer son point de vue en excluant qui que ce soit du procesus .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...