Aller au contenu
fifise49

[Agents SNCF] - Aide au logement, prime d'installation, bourse aux logements

Recommended Posts

bonjour a tous ,désolé de n'intervenir que maintenant mais je vous fais part de mon experience a moi ,

alors j'ai ete embauché en avril 2014 au cadre permanent et donc commissionnement un an apres , mais j'ai directement fais une demande chez icf habitat pour avoir un logement car on m'avait dit que c'etait long et qu'il y avait du monde qui demandait mais en fait une fois ma demande faite j'ai ete contacté dans la foulee pour aller visiter un appart que j'ai refuser car il ne me plaisait pas un mois apres on m'a proposer un autre appart encore mieux que le premier je voulais accepter a condition que j'arrache la moquette on m'a dit oui mais je devait attendre 2mois le temps qu'il effectuent des travaux de remise en etat et au final comme je voulais pas trop attendre j'ai contacte le gars de sncf logement a paris et lui m'a tout facilite non seulement il m'a trouve un appart juste a cote de celui q'icf m'avait fait visiter et en plus il etait deja tout refait a neuf du sol au plafond sans delai d'attente (ce qu'icf c'etait garder de me dire et de me faire visiter bien sur ils preferent les louer au prive donc plus cher )donc j'ai emmenager debut aout pour une embauche en fin avril et donc la j'ai un 115m2 tout refait voila voila j'espere vous avoir aiguiller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je vais être nouvelle embauchée et je vais bientôt commencer une formation pour laquelle la partie théorique sera à Nanterre et l'application terrain à Brive.

J'aimerais avoir vos retours sur le logement durant cette période...

- quel logement choisir : je vais suivre le cursus jeune cadre et apparemment les aides pour les déplacements lors de la formation ne serait pas pris en charge par la SNCF. Quelqu'un a-t-il suivi cette formation? Quel est son retour d'expérience?

- mon alternance entre Nanterre et Brive ne se fera pas sur des mois complets, puis-je tout de même bénéficier d'un logement Parme? (que je n'utiliserais donc que "la moitié du temps"). En effet j'ai cru comprendre que la location d'un logement Parme se faisait par mois.

- avez-vous des conseils de manière générale concernant cette formation?

Merci pour vos réponses

A bientôt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/03/2017 à 15:13, c'est_moi a dit :

Bonjour,

Je vais être nouvelle embauchée et je vais bientôt commencer une formation pour laquelle la partie théorique sera à Nanterre et l'application terrain à Brive.

J'aimerais avoir vos retours sur le logement durant cette période...

Entre Nanterre et Brive, il y a nécessairement une localité qui correspond à l'affectation et la présence dans l'autre correspond donc à un déplacement. Logiquement, l'affectation ce serait plutôt Brive. Sur ce lieu d'affectation, il est vain d'espérer une aide (au sens allocations de déplacement). Par contre, dans cette hypothèse, pendant les périodes à Nanterre, les allocations de déplacement que de droit seront versées. En général, l'entreprise propose le gite et le couvert sur place pendant les périodes en centre de formation (moyennant un prélèvement forfaitaire de 90 % des allocations de déplacement). Sauf erreur (car il y a plusieurs taux) une allocation de déplacement dite complète (et du régime général) hors région d'affectation est actuellement de l'ordre de 90 € par jour (découcher + repas). Attention, si l'entreprise trouve dans vos déclarations administratives une adresse en région parisienne ou plus proche que Brive, ça peut affecter sensiblement le montant de l'allocation de déplacement, laquelle ne serait plus alors ni  "complète", ni "majorée" (ce sont les termes de la réglementation).

Autre hypothèse, votre affectation est quelque part dans le Groupe Public Ferroviaire, ailleurs que Nanterre ou Brive. Dans ce cas, autant à Brive qu'à Nanterre vous êtes potentiellement en déplacement (selon la distance de votre établissement d'affectation ou de votre adresse domiciliaire effective ou retenue).

Sous toutes réserves car ça sans trop savoir quelles sont les données de départ de la situation administrative au regard de l'affectation, et en  essayant juste de les deviner, il est difficile de faire une réponse précise, juste et certaine.

Ces questions éminemment pratiques... et financières, n'ont pas été posées au moment de la phase de recrutement ? Ou bien elles n'ont pas obtenu de réponses ?

Pour les conseils sur la formation, il faudrait savoir ce que c'est comme cursus. Mais je ne suis certainement pas qualifié pour répondre.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/03/2017 à 15:13, c'est_moi a dit :

Bonjour,

Je vais être nouvelle embauchée et je vais bientôt commencer une formation pour laquelle la partie théorique sera à Nanterre et l'application terrain à Brive.

J'aimerais avoir vos retours sur le logement durant cette période...

- quel logement choisir : je vais suivre le cursus jeune cadre et apparemment les aides pour les déplacements lors de la formation ne serait pas pris en charge par la SNCF. Quelqu'un a-t-il suivi cette formation? Quel est son retour d'expérience?

- mon alternance entre Nanterre et Brive ne se fera pas sur des mois complets, puis-je tout de même bénéficier d'un logement Parme? (que je n'utiliserais donc que "la moitié du temps"). En effet j'ai cru comprendre que la location d'un logement Parme se faisait par mois.

- avez-vous des conseils de manière générale concernant cette formation?

Merci pour vos réponses

A bientôt

Salut.

J'ai suivi un cursus Jeune cadre SES.

Tu suivras, je suppose, une formation Jeune cadre SES ou Voie durant une période de 14 à 18 mois. Tu es affectée à Brive et effectueras des formations le plus souvent à Nanterre et quelquefois ailleurs, en tout cas suffisamment loin pour être sous le régime du "déplacement" lors de ces formations. Si ce n'est pas encore le cas, je te conseille d'avoir un "logement principal" (ton vrai chez toi, quoi !) à Brive.

Si ton établissement (il me semble que c'est le cas de ton Infrapôle) te fournit une carte bancaire pour payer tes repas et tes hébergements, tu n'auras rien à avancer de ta poche, tout sera payé par l'entreprise lorsque tu seras en formation (les montants autorisés sont bien sûr plafonnés), il te faudra conserver toutes les factures pour justifier chaque paiement.

Si ton établissement ne te fournit pas de carte bancaire, chaque fois que tu seras en déplacement, tu bénéficieras d'allocations complètes de déplacement équivalant à environ 90€ par jour grosso modo, comme l'a expliqué PLANONYME. C'est toi qui avanceras les frais, tu t'organiseras comme tu le souhaites niveau repas et logement, aucune facture n'est exigée, tu recevras les allocations le mois d'après.

Je te conseille, quand tu peux, de choisir les Orfea, d'un meilleur standing que les Parme. Mais pour tes formations à Nanterre, tu trouveras certainement plus appréciable de loger dans le Parme, il est situé à 3 min à pied du centre de formation. A savoir également : je crois que quand tu loges dans un Parme, tu ne perçois pas la totalité des allocations complètes de déplacement (il me semble que ça correspond au prélèvement forfaitaire évoqué plus haut par PLANONYME). Autre chose à savoir : que ce soit pour un Parme ou un Orfea, tu peux tout à fait loger à la semaine et non forcément au mois.

Si tu as des questions concernant autre chose que l'hébergement, envoie-moi un message privé.

Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Etant fraîchement (ce qui est le comble aujourd'hui) cheminot, je souhaite faire après mes premiers 3 mois une demande à ICF pour le parc libre.

J'aurai voulu avoir un retour sur le temps qu'à pris pour vous la recherche par ICF entre le dépot de dossier et la première offre ?

Etant donné que je vais vendre (bien en IDF trop petit et pour me rapprocher du travail de ma femme), je voudrais savoir si 3 mois sur mon compromis de vente seront suffisant, ou si il faut que je parte plutôt sur 4 mois... Vos conseils sont les bienvenus (sachant que je vais demander F3 sur Paris arrondissement du Sud et un 3ème en proche banlieue).

Merci :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai un agent qui à attendu 2 ans. ICF prend en compte un certain nombres de paramètres. Il avait un appartement dans le privé, à 60Km du boulot. Il n'etait pas prioritaire, il était déjà logé.

Le fait que tu soit déjà logé en IDF, et surtout propriétaire, ne jouera pas en ta faveur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, xabel a dit :

Bonjour,

J'ai un agent qui à attendu 2 ans. ICF prend en compte un certain nombres de paramètres. Il avait un appartement dans le privé, à 60Km du boulot. Il n'etait pas prioritaire, il était déjà logé.

Le fait que tu soit déjà logé en IDF, et surtout propriétaire, ne jouera pas en ta faveur.

Merci pour ta réponse, mon dossier sera posé après mon compromis de vente. Je serai en phase de recherche de location et plus considéré comme proprio... J'ai 100 point aussi en étant nouvel embauché ;)

Modifié par bambou1000

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Je suis en recherche de logement (dossier à l'agence logement) depuis 2 ans et demi, on ne nous propose que des appartements sans ascenseur, dans un état délabré et autres et les propositions sont rares, très rares, 6 en 2 ans et demi. Récemment la nouveauté c'était de nous proposer des logements auxquels nous n'avions pas droit (nous ne pouvons accéder qu'aux hlm), pour mieux nous les refuser par la suite.

Nous avons accepté des logements à la bourse en premier, malgré cela il y a toujours quelqu'un qui nous passe devant.

En faisant le point sur notre dossier il s'avère que nous n'avons que 30 points (sur une cotation entre 0 et 600). Mathématiquement parlant, impossible d'obtenir un logement.

SVP, Est ce que l'un d'entre vous aurais la grille reprenant les points que l'agence logement peux nous attribuer en fonction des situations? ou des informations?

L'agence nous balade, reste floue, toutes mes demandes de rendez-vous sont refusées, au téléphone on reste vague, et par mail c'est une catastrophe impossible d'obtenir une information fiable.

 

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, brigitte22 a dit :

Récemment la nouveauté c'était de nous proposer des logements auxquels nous n'avions pas droit (nous ne pouvons accéder qu'aux hlm)

Faute de frappe ? Lire le contraire de ce qui est écrit ?

Si logement HLM, ce sont les critères de tous les organismes HLM avec notamment des plafonds de ressources ce qui peut conduire un(e) cheminot(e) lambda à effectivement ne pas avoir droit à ces logements sociaux même quand ils sont la propriété d'une filiale immobilière de la SNCF (I.C.F.). 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Par contre, pour tout ce qui n'a pas le statut d'HLM et assimilé, la SNCF (lire encore sa filiale I.C.F.) loue à qui elle veut et aux conditions qu'elle veut. Il ne saurait donc y avoir des logements auquel un cheminot n'aurait pas le droit si ce n'est que l'agence logement recourt  bien entendu à des critères de priorité pour classer les demandeurs et  veille à ce que les ressources soient suffisantes cette fois car si la location est libre, le loyer l'est aussi (sous réserve des réglementations applicables). 

Quand vous écrivez qu'on vous propose des logements auxquels vous n'avez pas le droit, ce sont des logements HLM et vous dépassez les plafonds de ressources ?

Ou bien, n'ayant pas droit aux logements HLM, on vous propose des logements dans le parc libre (ICF NOVEDIS notamment) mais vos conditions de ressources sont insuffisantes pour que le bailleur retienne votre candidature ? 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui vous avez raison, je précise.

 

La dernière fois on nous a proposé un logement dans la catégorie PLAI alors que nous n'y avons pas droit, dépassant le revenu de référence. J'estime que ces vérifications doivent être effectuées en amont car ils ont toutes nos pièces fiscales.

Donc perte de temps, et faux espoir.

Je fais désormais bien attention en cas de proposition.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, brigitte22 a dit :

Oui vous avez raison, je précise.

 

La dernière fois on nous a proposé un logement dans la catégorie PLAI alors que nous n'y avons pas droit, dépassant le revenu de référence. J'estime que ces vérifications doivent être effectuées en amont car ils ont toutes nos pièces fiscales.

Donc perte de temps, et faux espoir.

Je fais désormais bien attention en cas de proposition.

Vous avez raison d'estimer que les vérifications devraient être faites en amont.....ça évite rancœurs et désappointements......mais que voulez vous c 'est sans doute trop compliqué voir fatiguant..... !!

C'est un peu comme les organismes de crédit qui vous envoie des pubs pour un crédit , ou pire vous propose carrément un crédit,  alors que vous êtes fichés FICP....(en clair fichés Banque de France).... ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/07/2017 à 10:24, brigitte22 a dit :

En faisant le point sur notre dossier il s'avère que nous n'avons que 30 points (sur une cotation entre 0 et 600). Mathématiquement parlant, impossible d'obtenir un logement. Est ce que l'un d'entre vous aurais la grille reprenant les points  

Le barème de cotation des demandes de logement se trouve page 19 du RH00333. Le connaitre et s'y référer de manière contradictoire avec l'agence logement donne assurément... des points dans l'instruction de la demande ! :Smiley_24: 

Si vous n'avez que 30 points, le compte ne semble pas bon si ça fait deux ans et demi que vous attendez. C'est 10 points pour chaque semestre d'ancienneté de la demande ! 

Même pas 100 points pour une contrainte de service ? Pour une ASCT, ça devrait pourtant le faire. 40 points de plus si "le conjoint" - terme générique - est aussi à la SNCF et subit également des contraintes de service.

100 points aussi pour une demande de logement déposée dans l'année de l'embauche.

50 points si vous êtes actuellement dans un logement PARME.

Si votre logement actuel est trop petit, vous pouvez essayer d'avoir 150 points au titre de ce "surpeuplement" (sic). Je ne sais pas comment l'agence logement évalue ce critère mais je suppose qu'elle se réfère à la notion légale de logement décent (9m2 pour un occupant, 16 m2 pour deux, + 9 m2 par personne supplémentaire).

Mais comme je l'ai déjà écrit, si tout le monde est prioritaire, plus personne ne l'est en réalité. Il vous faudrait savoir statistiquement à combien de points, l'agence logement propose et obtient des attributions. Certaines catégories d'HLM sont soumises à des plafonds de ressources plus élevés (puisque 70 % des ménages seraient éligibles). Et comme le loyer est en rapport, nombre de cheminots ne peuvent y prétendre... puisque leurs revenus sont insuffisants. Ce qui vous donne toutes vos chances si vous avez davantage de moyens. Le nombre de points ne fait pas tout (sinon ceux qui en ont peu n'obtiendraient jamais de logement, ce qui dans la pratique ne se vérifie pas). Le rapport entre le montant du loyer et les revenus joue nécessairement en provoquant l'élimination de ceux qui ont pourtant le plus de points de priorité.

Et chez ICF NOVEDIS (parc libre) ? C'est souvent plus cher. Compter au maximum avec un avantage différentiel avec le parc privé qui ne dépasse guère 20 %.

Attention à ne pas être trop exigeante (ascenseur, notion de délabrement). L'ascenseur, dans les immeubles de faible hauteur, il n'y a pas ! La notion de délabrement se discute. Si c'est vraiment délabré, ça doit pouvoir être remis en l'état au moins a minima. Plutôt que de refuser,  si par ailleurs ça convient, il vaut mieux accepter sous réserve de la réalisation de travaux avant l'entrée dans les lieux. Souvent, c'est très défraîchi si le précédent occupant a été en place toute sa carrière, voire sa retraite (mais il ne s'agit pas à proprement parler de délabrement).

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/07/2017 à 14:29, PLANONYME a dit :

Le barème de cotation des demandes de logement se trouve page 19 du RH00333. Le connaitre et s'y référer de manière contradictoire avec l'agence logement donne assurément... des points dans l'instruction de la demande ! :Smiley_24: 

Si vous n'avez que 30 points, le compte ne semble pas bon si ça fait deux ans et demi que vous attendez. C'est 10 points pour chaque semestre d'ancienneté de la demande ! 

Même pas 100 points pour une contrainte de service ? Pour une ASCT, ça devrait pourtant le faire. 40 points de plus si "le conjoint" - terme générique - est aussi à la SNCF et subit également des contraintes de service.

100 points aussi pour une demande de logement déposée dans l'année de l'embauche.

50 points si vous êtes actuellement dans un logement PARME.

Si votre logement actuel est trop petit, vous pouvez essayer d'avoir 150 points au titre de ce "surpeuplement" (sic). Je ne sais pas comment l'agence logement évalue ce critère mais je suppose qu'elle se réfère à la notion légale de logement décent (9m2 pour un occupant, 16 m2 pour deux, + 9 m2 par personne supplémentaire).

Mais comme je l'ai déjà écrit, si tout le monde est prioritaire, plus personne ne l'est en réalité. Il vous faudrait savoir statistiquement à combien de points, l'agence logement propose et obtient des attributions. Certaines catégories d'HLM sont soumises à des plafonds de ressources plus élevés (puisque 70 % des ménages seraient éligibles). Et comme le loyer est en rapport, nombre de cheminots ne peuvent y prétendre... puisque leurs revenus sont insuffisants. Ce qui vous donne toutes vos chances si vous avez davantage de moyens. Le nombre de points ne fait pas tout (sinon ceux qui en ont peu n'obtiendraient jamais de logement, ce qui dans la pratique ne se vérifie pas). Le rapport entre le montant du loyer et les revenus joue nécessairement en provoquant l'élimination de ceux qui ont pourtant le plus de points de priorité.

Et chez ICF NOVEDIS (parc libre) ? C'est souvent plus cher. Compter au maximum avec un avantage différentiel avec le parc privé qui ne dépasse guère 20 %.

Attention à ne pas être trop exigeante (ascenseur, notion de délabrement). L'ascenseur, dans les immeubles de faible hauteur, il n'y a pas ! La notion de délabrement se discute. Si c'est vraiment délabré, ça doit pouvoir être remis en l'état au moins a minima. Plutôt que de refuser,  si par ailleurs ça convient, il vaut mieux accepter sous réserve de la réalisation de travaux avant l'entrée dans les lieux. Souvent, c'est très défraîchi si le précédent occupant a été en place toute sa carrière, voire sa retraite (mais il ne s'agit pas à proprement parler de délabrement).

 

 

 

Bonjour,

Navrée de répondre tardivement, congés obligent.

Merci infiniment pour toutes ces informations.

En effet j'ai visité des logements qui avait vraiment besoin de travaux et on ne nous concédait qu'un coup de peinture.

Je vais consulter ce RH00333!!

Bonne journée!

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je suis un peu perdu ma RH m'a contacté, je commence le 22 janvier sur Paris en semaine d'intégration sur Paris Saint Lazare et j'attaque la formation de CRL le 29 janvier sur Tours. Je me pose des questions par rapport au logement sur Paris, je connais les résidences Parme mais après les avoir contactées il y'a très peu de place disponibles. J'ai vu que l'on pouvait se faire diriger dans des foyers de célibataires est ce toujours d’actualité et commet cela se passe t-il ? Et pour Tours lors de la période de formation au CPFT si j'ai bien compris c'est la SNCF qui prend en charge le logement avec Orféa et les transport via le Pass Carrmillon c'est bien cela ? Corrigez moi si je me trompe. :Smiley_32:

Si  vous avez des précisions ou des renseignements je suis preneur.  Merci d'avance et bonne journée à vous futur collègue ! :Smiley_15:

PS : Je viens de me rendre compte que je me suis trompé de topic je pense ^^ 

Modifié par Ryan31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Issou j'ai 35 ans au 1er mai, je signe mon contrat le 12 Mars (ça approche vite après 10 mois d'attente d'affection dont quelques péripéties...) 

Vous l'aurai compris, je vais avoir le droit de signé en tant que contractuel... (Sans commentaires...), pour le poste d'opérateur voie à Cercotte (45).

Je vie au Pays-basque, je suis pacsé donc en couple, depuis 1ans et 4 mois.

Ma copine et en contrat jusqu'à fin avril et nous rendons notre collocation le 15 mai.

Voilà mon "souci":

Dans un premier temps : (du 12 Mars au 30 avril), je dois par conséquent trouver une solution pour me loger sur place dans un logement temporairement

Dans un second temps : trouver un logement pour l'arrivée de ma copine ,de mon chien et mes meubles.

Je crains pour nos finances en ce qui concerne le déménagement, et futur logement.

Pouvez vous m'indiquer si je peux avoir le droit à des aides financières SNCF, ou me renseigner ?

J'appréhende cette période car très très serré financièrement.

Une aide serait la bienvenue.

Heureux de rejoindre la famille !

Merci d'avance.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Aide financière de la boîte pour le déménagement à l'embauche, a priori, non ; seulement en cas de mutation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour la réponse. 

Quelqu'un pourrait-il me dire comment se passe les premiers mois de formation pour un opérateur voie? : 

Nombre de formations, fréquence et lieux?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour , 

J'actualisé le sujet.

Est ce que le prêt à 1% existe encore concernant l'achat immobilier de sa résidence principale ? 

Avec qui et quand dois ont prendre contact avec l'agence logement ? 

 

Ps: juste pour information, elle sert à quoi la branche immobilier sncf? 

C'est pour les logements cheminots? Ou c'est pour les bâtiments de l'entreprise sur ? ( bureau , postés d'aiguillage et autres ateliers de maintenance) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, auto59 a dit :

... Ps: juste pour information, elle sert à quoi la branche immobilier sncf? 

C'est pour les logements cheminots? Ou c'est pour les bâtiments de l'entreprise sur ? ( bureau , postés d'aiguillage et autres ateliers de maintenance) 

Bonjour,

A quoi sert SNCF-Immobilier ?

Réponses ici :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour être sûr, 

ICF ne fait que de la location ? 

Pas de vente sauf aux personnes qui ont été locataire chez ICF c'est sa? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, 
Tout d'abord je me présente, Alexandre, 36 ans, de Tours. J'ai validé le recrutement CRL et j'ai récemment reçu ma promesse d'embauche. J'intègre l'unité traction d'Annemasse le 14 janvier, pour une entrée en formation le 21 à Toulouse.
Je suis en pleine recherche d'un logement pour Annemasse (pour la théorie c'est bon j'ai demandé la prise en charge de l'hébergement), mais c'est plus compliqué que prévu, je pensais pouvoir faire une demande ICF mais je ne peux (à priori) pas y prétendre avant 3 mois d'embauche.
J'ai donc exploré l'option foyer (résidence parme si je ne me trompe pas) mais visiblement pas de foyer sur Annemasse.
Il me reste l'option logement privé, mais d'une part, j'aurais bien voulu trouver moins cher et temporaire, étant donnée que la première année je n'y serais pas souvent (les loyers à Annemasse sont exorbitants) ça aurait permis aussi d'éviter les frais d'agence, de déménagement etc, le temps de pouvoir faire une demande ICF.
De plus avec une promesse d'embauche comme seule pièce à présenter, ça va faire léger dans le dossier, même si c'est une promesse d'embauche SNCF.
Du coup, si quelqu'un a un plan, ou si un futur collègue d'Annemasse se trouve dans le coins et connait 2-3 tuyaux, j'avoue que je ne serais pas contre un petit coup de main.
Je commence un peu à me dire que ça va être chaud!! J'aimerais bien emménager début janvier.
Je vous remercie par avance de vos lumières.
Alex.

Modifié par Flex28

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A priori tu aurais des aides... Vu que tu n'es pas de la même région.

Tu devrais demander à ton recruteur.

Par contre, tu devras avancer l'argent !

Enfin c'était comme ça a l'époque ( il y a 6 ans)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, djoule0376 a dit :

A priori tu aurais des aides... Vu que tu n'es pas de la même région.

Tu devrais demander à ton recruteur.

Par contre, tu devras avancer l'argent !

Enfin c'était comme ça a l'époque ( il y a 6 ans)

En fait demandé des renseignements à ma responsable RH (avec qui j'ai eu l'entretien d'embauche) elle m'a seulement donné les coordonnées d'une personne qui gère les logements, cette personne m'a seulement dit qu'il n'y avait pas de résidence Parme à Annemasse, et que je ne pouvais pas faire de demande ICF avant 3 mois d'embauche. Rien d'autre. Et puis chaque fois que je contacte ma RH, elle a pas le temps, elle m'envoie vers quelqu'un d'autre. Pas évident d'avoir un suivit ou un accompagnement. J'ai même pas encore reçu ma date de visite médicale, sachant que je dois aller la faire à Annemasse, si je pouvais m'organiser pour visiter un ou 2 apparts en même temps ça m'arrangerait (j'ai quand même 7h de train). Ca va être la course je le sens. 
Après pour avancer l'argent c'est pas un soucis, c'est pour trouver l'appart en question que c'est tendu.

Modifié par Flex28

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×