Aller au contenu

Messages recommandés

PM ? RM ????

Si vous pouvez m'éclairer un peu, merci !!!!

35/FV : pour voie écartement 1,435 pour tirefonds à Filet Variable

37: pour écartement de voie 1,437

60 ou 85 année de fabrication de la traverse

RM PM doit correspondre à un sigle du fabricant de la traverse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a deux chiffres sur la traverse avec clou 85. Une traverse plus ancienne controlée en 85 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a deux chiffres sur la traverse avec clou 85. Une traverse plus ancienne controlée en 85 ?

Les clous sont fixés à la sortie de fabrication. Vu l'état de vétusté de la traverse, le clou 85 est étonnant ; l'oeuvre d'un joueur peut-être :Smiley_62:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Kerguel,

mais c'est pas la première fois que je vois des clous relativement récents sur des traverses anciennes, peut être un contrôle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Kerguel,

mais c'est pas la première fois que je vois des clous relativement récents sur des traverses anciennes, peut être un contrôle ?

Je ne vois pas la raison, mais j'exclu l'hypothèse du contrôle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le FV est né en quelle année, vers 83 ??

Fin années 1970. J'ai souvenir d'un RVB avec pose de traverses bois attaches nabla et tirefonds FV ; la date du RVB 1980.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

PM ? RM ????

Si vous pouvez m'éclairer un peu, merci !!!!

Là, tu es sur de la voie de service...!! ou sur un touristique...

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Je ne donnerai pas la ligne aujourd'hui, car je reserve quelques photos pour un jeu....

En revanche j'ai pris les photos sur une voie d'évitement, la voie de service etait recouverte de mousse....

Une photo de la voie principale avec ses traverses beton : Certains ici reconnaitront ce type de traverse....

Modifié par necroshine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Savez vous qu'un rail a une âme ?

La constitution du rail vignole : un patin c'est la base du rail qui repose sur la traverse ; au dessus c'est l'âme qui supporte le champignon.

Je ne vous ai rien appris sans doute.

Le rail double champignon était une invention des anglais. Le rail est posé sur des coussinets en fonte et maintenu par des coins. L'idée des anglais était de retourner le rail lorsque le champignon supérieur était usé. L'intérêt était bien sûr économique.

Ce qui n'était pas prévu c'est qu'une usure par encochage du champignon inférieur sur le coussinet se produit. Du coup ça n'a pas marché le fait de retourner le rail.

Il reste encore pas mal de voies même avec circulations de train voyageurs avec ce type de pose.

Photo à l'appui :

Gare de Tours certaines voies ont encore ce type de rails

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Traverse bibloc = traverse composée de deux blocs de béton reliés par une cornière métallique.

Modifié par Ae 8/14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Kerguel en parlerait bien mieux que moi.

J'ignore si elles sont plus fragiles que les traverses monobloc, mais certains modèles semblent avoir des problèmes de vieillissement.

Entre Maintenon et Chartres, les traverses bibloc font l'objet d'une surveillance particulière : tous les kilomètres environ, les cornières d'une dizaine de traverses sont à l'air libre, le ballast ayant été déposé sur la banquette.

J'ignore de quand datent ces traverses, mais il parait que la cornière rouille anormalement vite, d'où cette surveillance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kerguel en parlerait bien mieux que moi.

J'ignore si elles sont plus fragiles que les traverses monobloc, mais certains modèles semblent avoir des problèmes de vieillissement.

Entre Maintenon et Chartres, les traverses bibloc font l'objet d'une surveillance particulière : tous les kilomètres environ, les cornières d'une dizaine de traverses sont à l'air libre, le ballast ayant été déposé sur la banquette.

J'ignore de quand datent ces traverses, mais il parait que la cornière rouille anormalement vite, d'où cette surveillance.

Quand elles ont commencé à être utilisées à grande échelle, la durée de vie espérée des traverses béton était de l'ordre de 50 ans. C'est la traverse béton bibloc qui a été le plus répandue. Et sur certaines lignes, dès 30 ans de vie, des problèmes important de corrosion et ruptures des entretoises ont été constatés. En Bretagne par exemple, à cause de "l'atmosphère saline". La fabrication des traverses biblocs est actuellement abandonnée (ou quasiment abandonnée) au profit de la monobloc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La fabrication des traverses biblocs est actuellement abandonnée (ou quasiment abandonnée) au profit de la monobloc.

Il me semble qu'il s'en pose encore sur des lignes secondaires.

Par exemple ici sur la ligne Flamboin - Montereau :

http://www.dailymotion.com/video/xb225a_train-de-renouvellement-matisa-p95_tech

J'en ai vu aussi sur Arvant - Aurillac.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne donnerai pas la ligne aujourd'hui, car je reserve quelques photos pour un jeu....

En revanche j'ai pris les photos sur une voie d'évitement, la voie de service etait recouverte de mousse....

Une photo de la voie principale avec ses traverses beton : Certains ici reconnaitront ce type de traverse....

Je dirais que c'est de la bibloc mais très ancienne : avant les années 60, probablement années 1950 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas de la Vagneux..???

( t'as vu Kerguel, le fabr, il en a de l'instruction VB.. ))) ....

Fabrice

Je pense comme l'ami Fabr. Cette forme de blochet c'est typique Vagneux.

Mak a également raison, vu le systèmes d'attache (3 tirefonds par blochet), il est fortement probable que ce soit antérieur à 1950.

Modifié par kerguel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

La fabrication des traverses biblocs est actuellement abandonnée (ou quasiment abandonnée) au profit de la monobloc.

en tous cas elle a régressé. Cependant la bibloc est moins fragile à la pose, n'ayant pas le risque de casser sur un ballast en dos d'âne, et elle a un meilleur maintien en courbe, du fait d'avoir 4 faces latérales au lieu de deux. Il me semble avoir lu que sur une ligne donnée, on n'allait pas faire de mélange, mais que le choix se ferait par grandes sections. Possible que ça aie changé encore.

Modifié par 5121

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en tous cas elle a régressé. Cependant la bibloc est moins fragile à la pose, n'ayant pas le risque de casser sur un ballast en dos d'âne, et elle a un meilleur maintien en courbe, du fait d'avoir 4 faces latérales au lieu de deux. Il me semble avoir lu que sur une ligne donnée, on n'allait pas faire de mélange, mais que le choix se ferait par grandes sections. Possible que ça aie changé encore.

L'ami 5121 maitrise le LRS a ce que je vois. Effectivement la traverse bibloc a toujours eu la préférence de l'ingénierie SNCF puisqu'il y a 4 butées latérales assurant un meilleur ancrage de la voie dans le ballast.

N'étant plus dans la grande maison j'ai souvenir d'une lettre annonçant la fin de la pose, lors de chantier de renouvellement de voie, de la traverse bibloc ; ça date des années 2007 /2008. Ceci a dû poser quelques problèmes aux fabricants de traverses béton et il est possible que des décideurs de l'infra soient un peu revenus en arrière sur cette décision. Pour une histoire de coût peut-être également puisque la bibloc est moins chère..

Ce que je déplore c'est que les retraités soient mis hors circuit de ces décisions mdrmdr . Sinon j'aurais mon mot à dire. ;) Evidemment !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

et ton mot serait quoi ?

nota 1 : hypersensibilisé à ces problématiques, vu qu'à quelques jours près, j'étais dans le 53 tombé à Montbard Velars ...

nota 2 : les CFC ont massivement renové en traverses métalliques ... sauf sur la ligne de Balagne, trop proche de la mer où du bois neuf a été posé

Modifié par 5121

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...