Aller au contenu
Le Web des Cheminots

leBQTT

Membre SNCF
  • Compteur de contenus

    372
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages publiés par leBQTT

  1. Le préavis concernant les WE n'a rien à voir avec la NAT.

    Quant au retard du déploiement des UM, c'est en raison d'une procédure d'expertise demandée par le CHSCT.

    Pour avoir testé le miroir à maintes reprises avec une 50000, ça ne pose pas plus de problème qu'avec une 27300. De toute façon, on s'arrête bien trop près des butoirs à PSL (nous n'avons pas le choix si nous voulons que la queue de train ait dégagé le signal ;)).

  2. C'est donc bien ce que j'avais cru voir en croisant cette rame au départ de PSL !!

    Je pensais avoir été victime d'une hallucination nostalgique mais non, des tagueurs bien documentés ont œuvré. Et sans chercher de circonstances atténuantes à ce geste - qui reste et restera (au risque de contrarier les défenseurs bobo-caviaro-intelectuellos de cette "discipline urbaine") du vandalisme - je trouve l'idée plutôt originale. :)

  3. Les Jouef, puis les HJ ne sont pas si mal....

    Fabrice

    Objectivement, oui. Mais il faut reconnaître qu'elles souffrent dorénavant de la comparaison avec la Roco (exclusivement au niveau du toit cabine, le reste comme la gravure ou les bogies n'ont pas forcément à rougir devant l'autrichienne).

    • J'adore 1
  4. De toute façon, le bidule de fai...euh...syc ne pourrait être considéré comme un élément faisant partie d'une boucle de sécurité (bel et bien manquant dans le cas de Compostelle) mais une assistance (inutile) à la conduite dont les effets pervers à moyen terme seraient très certainement une déresponsabilisation insidieuse de l'ADC ainsi qu'une fuite de connaissances.

    Il me paraîtrait judicieux de mettre le maximum de moyens sur la formation initiale plutôt que d'investir dans des gadgets autant inutiles que potentiellement dangereux ; les transmissions du savoir, des compétences et de l'expérience, même si elle ne garantissent pas le risque zéro, restent le meilleur moyen de contrôler un des ces facteurs humains tant redouté, l'erreur humaine.

    • J'adore 3
  5. Le BQTT c'est comme le TPCPC, on se fait tous avoir le premier coup !

    Ah ça...

    Quant à moi, je vote pour une congélation du sujet qui, comme écrit plus haut, n'a plus beaucoup de sens (déjà qu'il n'en avait pas bézef à la base... < parti pris tout-à-fait-assumé :) >).

    • J'adore 1
  6. Et si on recentrait le sujet sur la 6400 ?

    Y a le brin de causette pour le reste...

    Bon j'ai testé le bouzin et comme l'avait écrit un collègue précédemment, seule la fonction ronfleur reste active. Pas de ding dong ding ding en cabine ni de fermeture des portes (j'ai essayé toutes les combinaisons possibles...:)).

    Un vestige d'un temps passé...

    • J'adore 2
  7. Pas forcément (je ne connais pas encore la raison de cet essai), nos "mini-NAT" étant compatibles triplette, peut-être est-il nécessaire - même si cette configuration ne sera pas normalement utilisée (sauf, comme tu l'as suggéré, en secours) - de la valider ? Peut-être que le nombre de rames déjà livrées permettait-il cet essai tout en continuant l'exploitation commerciale estivale normale (et bé, 3 adjectifs qualificatifs, ça fait un peu chargé...:)) ?

  8. Oui peut être mais il n'y a pas de système de surveillance du service voyageur pour qualifier cela d''EAS au sens réglementaire.

    Le système de surveillance en question peut ne pas être embarqué et le matériel sera quand même désigné EAS (justement, les 6400).

    Un Z(CO)FP, une LSFP (latéralisées depuis peu...) et hop, c'est bon pour l'EAS.

    Après pour que l'exploitation se fasse en EAS, il faut que la ligne empruntée soit également EAS (mais c'est une autre histoire).

  9. Petite question ( j'ai lu le fil mais je n'ai pas trouvé de réponse!)

    Les 6400 sont elles équipées d'un dispositif de correspondance?

    Oui, le dispositif semble avoir été conservé sur tous les engins après les modifications OPCE (j'avoue que je n'ai jamais fait attention). Avant cela, il était situé dans le fourgon (et oui, rappelez-vous, les 6400 avait un fourgon juste derrière l'une des cabines de conduite ;)).

    En tout cas, je regarderai ça et vous ferai une petite photo pour illustrer la chose.

  10. Par contre, quand j'en croise qui sont en phase d'arrêt en gare, je trouve que ça sent la cramé. Je me trompe ?

    Des 6400 ? Systématiquement ?

    Frein électrique isolé peut-être ? Les semelles "Komposite" des motrices n'étant normalement utilisées que sur les derniers tours de roue en phase de freinage, lorsque le FE est isolé, l'odeur est très forte (surtout en cabine).

  11. Je n'appellerai pas ça un défaut d'automatisme mais un défaut de systèmes de sécurité adaptés.

    En écrivant cela tu donnes du grain à moudre à ceux qui rêveraient de voir nos TGV pilotés par Mack Hintosh (ou autre, je n'ai pas de passion...;)).

    J'adore ce documentaire, comme tous ceux de cette époque d'ailleurs. Le service cinématographique de la SNCF était alors très actif, inspiré et créatif.

    Quant aux essais sans conducteur, je crois me rappeler qu'il y eut des tests faits avec une automotrice en région parisienne dans les années 60.

  12. Sans rentrer dans les détails et, j'espère, sans redondance avec ce qui a déjà été écrit précédemment, le passage à la version 7.0 du système TCMS (version précédente : 6.9) apporte, entre autres, les améliorations suivantes :

    - modification d'affichage de défauts dans le guide de dépannage informatisé

    - améliorations de certains dépannages

    - fiches de dépannage mises à jour

    Voilà ce qui intéresse le collège conduite, le reste est purement technique.

×
×
  • Créer...