Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

  • 2 semaines plus tard...

Juste une précision, en zone urbaine, certains PN peuvent être fermés sans pour autant que le train soit à sa vitesse maximum.

Rapport à l'allusion sur la vitesse d'approche.

Et là, ça peut faire toute la différence.

Mais je pense que le système est coûteux et surtout que des petits malins pourraient être tentés de déclencher le système à tout bout de champ.

Tout comme l'utilisation intempestive des téléphones de PN les mercredis, et les divagations de "bâtards" comme disait mon formateur "Sécurité des circulations".

Les gosses traverses les PN barrières fermées par chez moi parce que les PN restent fermés parfois 5 minutes (omnibus etc.).

La première chose à faire, c'est de sensibiliser les gens.

Et aussi faire rappeler par la maréchaussée et la flicaille qu'un feu clignotant = un feu rouge.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 12 années plus tard...
Le 02/12/2007 à 11:33, totos 1 a dit :

 

 

Je n'ai jamais entendu que les barrières de PN étaient ou allaient être équipées de fil à l'intérieur.

Je suis du SE, et sur mon parcours d'entretien et d'astreinte, il y a 7 PN Sal 2 ou 4 et 3 PN FC. Les barrières sont quelconque , sans fil interne.

Ils mettent en place un fil en coupure sèche qui permet de contrôler le bris de barrière. Beaucoup de dérangements et de ratés de fermeture à  cause de fils mal passés qui bloquaient la fermeture de la barrière.

Certains infrapoles n'en veulent plus (je pense à IPSE) mais les DEX les mettent tjs dans leurs schémas.

Normalement cela ne joue pas surla sig mais envoie une alarme à la supervision via la TSV.

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Florent PRI SP ESSAIS a dit :

Ils mettent en place un fil en coupure sèche qui permet de contrôler le bris de barrière. Beaucoup de dérangements et de ratés de fermeture à  cause de fils mal passés qui bloquaient la fermeture de la barrière.

Certains infrapoles n'en veulent plus (je pense à IPSE) mais les DEX les mettent tjs dans leurs schémas.

Normalement cela ne joue pas surla sig mais envoie une alarme à la supervision via la TSV.

Ah bah c'est intéressant ça. Et tu as la moindre idée de la raison qui pousse à ne pas jouer sur la signalisation?

Parce que c'est, depuis de nombreuses années, quelque chose que je trouve très peu sensé dans le système des PN SNCF.

Si, en plus, ils sont cablés et controlés...

J'veux dire, à quoi ça sert de faire les choses à moitiés? Surtout que lier les PN aux conditions d'établissement du block, ça se fait dans le monde germanique depuis 50 ans.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Cela ne joue pas sur la signalisation car il s'agit d'une option pour le Systeme Informatique d'Aide a la Maintenance et que toutes les installations n'en sont pas équipés. De plus asservir un système sur la signalisation c'est une bonne idée mais quid si la barriere n'est pas cassée cas ou la voiture reste entre les barrieres, ou que la barriere s'appuie sur l'obstacle sans se briser et bien la le systeme ne marcherait pas.

On en revient aussi au probleme d'arreter un train en aval d'un obstacle suffisament loin de l'obstacle mais le probleme reste entier si le train et trop proche de l'obstacle la aucun systeme ne pourra prevenir le conducteur pour qu'il puisse s'arreter a temps.

Amicalement

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, loc a dit :

Bonjour,

Cela ne joue pas sur la signalisation car il s'agit d'une option pour le Systeme Informatique d'Aide a la Maintenance et que toutes les installations n'en sont pas équipés. De plus asservir un système sur la signalisation c'est une bonne idée mais quid si la barriere n'est pas cassée cas ou la voiture reste entre les barrieres, ou que la barriere s'appuie sur l'obstacle sans se briser et bien la le systeme ne marcherait pas.

On en revient aussi au probleme d'arreter un train en aval d'un obstacle suffisament loin de l'obstacle mais le probleme reste entier si le train et trop proche de l'obstacle la aucun systeme ne pourra prevenir le conducteur pour qu'il puisse s'arreter a temps.

Amicalement

oui mais entre pas de système et un système qui pourrait arrêter bon nombre de train meme si cela m'est pas possible pour tous les trains ,il serait peut être bon de trouver qq chose..

qq sait il pourquoi le système de détection avec allumage de torches à f r qui existait dans les années 80/90 sur certains PN a été abandonné ( je crois pour manque de fiabilité de la détection) , les progrès de la technique depuis cette date ne permettrait il pas de créer ce genre de système..

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, jackv a dit :

oui mais entre pas de système et un système qui pourrait arrêter bon nombre de train meme si cela m'est pas possible pour tous les trains ,il serait peut être bon de trouver qq chose..

qq sait il pourquoi le système de détection avec allumage de torches à f r qui existait dans les années 80/90 sur certains PN a été abandonné ( je crois pour manque de fiabilité de la détection) , les progrès de la technique depuis cette date ne permettrait il pas de créer ce genre de système..

Elles existent toujours. J'en ai mis en service sur un projet en 2017 qui permettait de signaler au mécano qu'un véhicule avait chuté d'un pont (via le DCV). Seulement, le DCV jouait au Carré sur le sens normal, mais en contre sens, les signaux carrés étaient situés trop loin du point à protéger. Donc ils avaient mis ce système 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, likorn a dit :

Ah bah c'est intéressant ça. Et tu as la moindre idée de la raison qui pousse à ne pas jouer sur la signalisation?

Parce que c'est, depuis de nombreuses années, quelque chose que je trouve très peu sensé dans le système des PN SNCF.

Si, en plus, ils sont cablés et controlés...

J'veux dire, à quoi ça sert de faire les choses à moitiés? Surtout que lier les PN aux conditions d'établissement du block, ça se fait dans le monde germanique depuis 50 ans.

On en a deja parlé ici, faisable mais cela impose un allongement des temps de fermeture du PN. Et un delai trop long fera en sorte que l'automobiliste moyen français sera plus tenté de passer.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Florent PRI SP ESSAIS a dit :

Elles existent toujours. J'en ai mis en service sur un projet en 2017 qui permettait de signaler au mécano qu'un véhicule avait chuté d'un pont (via le DCV). Seulement, le DCV jouait au Carré sur le sens normal, mais en contre sens, les signaux carrés étaient situés trop loin du point à protéger. Donc ils avaient mis ce système 

oui mais la chute d'un véhicule ,de rochers , de pierres dans un tunnel est beaucoup plus facilement détectable et il y a peu d'ambiguité par rapport a un véhicule ou un 2 roues ou un piéton qui traverse un pn fermé je crois que c'est là le probleme la détection..

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jackv a dit :

oui mais la chute d'un véhicule ,de rochers , de pierres dans un tunnel est beaucoup plus facilement détectable et il y a peu d'ambiguité par rapport a un véhicule ou un 2 roues ou un piéton qui traverse un pn fermé je crois que c'est là le probleme la détection..

La maintenance concernant le remplacement des torches peut expliquer cela. Puisqu'elle n'est utilisable qu'une fois. Sans compter le risque incendie (utilisation de plaques afin d'éviter de foutre le feu dans un champ proche). Sans compter le risque d'intervention d'un tiers qui pourrait faire n'importe quoi avec.

il y a une heure, jackv a dit :

oui mais la chute d'un véhicule ,de rochers , de pierres dans un tunnel est beaucoup plus facilement détectable et il y a peu d'ambiguité par rapport a un véhicule ou un 2 roues ou un piéton qui traverse un pn fermé je crois que c'est là le probleme la détection..

Au Japon il me semble qu'ils experimentaient un système avec un quadrillage infrarouge qui jouait sur la signalisation... avec de supers résultats compte tenu du fait qu'ils sont de base, beaucoup plus respectueux des règles.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Florent PRI SP ESSAIS a dit :

La maintenance concernant le remplacement des torches peut expliquer cela. Puisqu'elle n'est utilisable qu'une fois. Sans compter le risque incendie (utilisation de plaques afin d'éviter de foutre le feu dans un champ proche)..

 oui mais en face ce sont des vies humaines en jeu, nous ne sommes pas dans le même rapport d'importance ..et le système par torches existe pour d'autres risques.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/08/2020 à 19:24, Florent PRI SP ESSAIS a dit :

Au Japon il me semble qu'ils experimentaient un système avec un quadrillage infrarouge qui jouait sur la signalisation... avec de supers résultats compte tenu du fait qu'ils sont de base, beaucoup plus respectueux des règles.

On a aussi ça. Laser de détection, s'il y a un obstacle le signal reste fermé, ça marche très bien. Et comme on a des barrières complètes bin y a pas de franchissement...

Mais oui, ça dure 3mn du coups, voir 5.

Modifié par likorn
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...