Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

  • Réponses 2,3k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Messieurs-Mesdames svp. Et si tu pensais faire un succès d'estime sur ce forum en posant ce genre de question c'est que tu n'as pas bien compris deux-trois choses dont le fait insignifiant que ces exa

Bonsoir, J'ai passé la journée psy et médicale le il ya 2 semaines d'ailleurs il y a de super post qui m'ont bcp aidé.. # Matinée psy:  Tu viens à l'heure de ta convocation (naturelleme

T'auras le temps de dormir à Paris si le controleur te refuse l'accès au train sans billet valable !!

Images publiées

il y a une heure, Raphaelbarbe a dit :

Je viens d'avoir la chargé de recrutement qui m'affirme que se sera bien le 12 mars la date de formation.

Je vais recevoir le 07 mars par mail toutes les informations nécessaires

Donc voilà, ça se confirme 

Surprenant.

Pour info, tu n'es pas obligé de démissioner.

"Veuillez noter également que vous n'êtes pas obligé de démissionner mais que vous devrez être libre de tout engagement professionnelle pour la durée de formation (congé sabbatique ou de disponibilité) soit 1 ans"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Raphaelbarbe a dit :

Ah oui tu penses ? c'est pas au bon vouloir de employeur ? si il accepte ou pas ? 

Oui bien sûr. c'est un accord entre toi et ton actuel employeur.

Mais j'ai lu ici que la SNCF obligeait les candidats à démissionner pour pouvoir signer leur contrat. Alors que certains avaient la possibilité de prendre un congé et de limiter le risque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Bonjour à tous,

Etant fonctionnaire titulaire (fonction publique territoriale), je démarre au sein de la SNCF le 3 Avril. Etant fonctionnaire j'ai fais une mise en disponibilité d'une durée de 1 an (pour ce qui savent ce que c'est). En gros je n'appartiens plus à aucun employeur mais je conserve encore mon statut de fonctionnaire tout au long de cette année de dispo.

Hors les DRH vont me faire signer un "contrat d'engagement de détachement des fonctionnaires " dans le mois et selon eux je ne peux pour le moment être embauché au statut (27 ans, PR15) tant que je suis en disponibilité (et donc fonctionnaire)... j'ai un sacré doute la dessus ?

Je me pose certaines questions sans pour le moment avoir eu de réponses de leur part :

- J'ai signé ma promesse d'embauche pour être au CP (affection, PR, simulation de salaire...), cependant pour le moment comme je serai lié à la SNCF avec ce fameux "contrat", est-ce que selon vous (au vu de l'actualité) je pourrai encore prétendre au statut? Est-ce que la date de la promesse d'embauche fait foi ou bien Est-ce la signature du contrat au PR?

- Au vu de l'actualité et si je suis bien dans ce nouveau boulot, je pense démissionner la FP afin de rentrer au statut tant qu'il en est encore temps... Pensez vous que l'arrêt des recrutement eu statut sera effectif avant 2019 ?

Si des anciens fonctionnaires devenus cheminots pourraient me donner leur avis :)

Merci de vos réponses

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, clem63 a dit :

Bonjour à tous,

Etant fonctionnaire titulaire (fonction publique territoriale), je démarre au sein de la SNCF le 3 Avril. Etant fonctionnaire j'ai fais une mise en disponibilité d'une durée de 1 an (pour ce qui savent ce que c'est). En gros je n'appartiens plus à aucun employeur mais je conserve encore mon statut de fonctionnaire tout au long de cette année de dispo.

Hors les DRH vont me faire signer un "contrat d'engagement de détachement des fonctionnaires " dans le mois et selon eux je ne peux pour le moment être embauché au statut (27 ans, PR15) tant que je suis en disponibilité (et donc fonctionnaire)... j'ai un sacré doute la dessus ?

Je me pose certaines questions sans pour le moment avoir eu de réponses de leur part :

- J'ai signé ma promesse d'embauche pour être au CP (affection, PR, simulation de salaire...), cependant pour le moment comme je serai lié à la SNCF avec ce fameux "contrat", est-ce que selon vous (au vu de l'actualité) je pourrai encore prétendre au statut? Est-ce que la date de la promesse d'embauche fait foi ou bien Est-ce la signature du contrat au PR?

- Au vu de l'actualité et si je suis bien dans ce nouveau boulot, je pense démissionner la FP afin de rentrer au statut tant qu'il en est encore temps... Pensez vous que l'arrêt des recrutement eu statut sera effectif avant 2019 ?

Si des anciens fonctionnaires devenus cheminots pourraient me donner leur avis :)

Merci de vos réponses

Salut, je ne te répondrai pas à ce sujet car je ne sais pas mais je voulais juste te demander tu commences le 3 avril ou et pour quel métier ?

Merci :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/03/2018 à 17:39, Patpat62 a dit :

Salut, je ne te répondrai pas à ce sujet car je ne sais pas mais je voulais juste te demander tu commences le 3 avril ou et pour quel métier ?

Merci :) 

Je rentre comme technicien à l'ingénierie. Plus précisément au suivi des ouvrages darts au sein d'un PRI.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Pour info l'arrêté d'aptitude pour conducteur de train a été modifié le 27 juillet 2017 :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022718970&dateTexte=20180303

 

 

2.1. Vision

Les exigences suivantes en matière de vision doivent être respectées :

- acuité visuelle de loin, avec ou sans correction mesurée séparément : 1,0 avec au minimum 0,5 pour l'œil le moins performant ;

- corrections maximales : hypermétropie + 5 ; myopie - 8 ; astigmatisme + 2 dioptries. Des dérogations sont autorisées dans des cas exceptionnels et après avoir consulté un spécialiste de l'œil. Le médecin prend ensuite la décision ;

- vision de près et intermédiaire : suffisante, qu'elle soit corrigée ou non ;

- les verres de contact et les lunettes sont autorisés s'ils sont contrôlés périodiquement par un spécialiste ;

- vision des couleurs normale : utilisation d'un test reconnu permettant de garantir la reconnaissance des signaux colorés, tel que l'Ishihara, complété par un autre test reconnu si nécessaire ; le test doit être fondé sur la reconnaissance de couleurs particulières et non sur des différences relatives ;

- champ de vision : complet ;

- vision des deux yeux : effective ;

- vision binoculaire : effective ;

- sensibilité aux contrastes : bonne ;

- absence de maladie évolutive de l'œil ;

- les implants oculaires, les kératotomies et les kératectomies sont autorisés à condition qu'ils soient vérifiés annuellement ou selon une périodicité fixée par le médecin ;

- capacité de résistance aux éblouissements ;

- les verres de contact colorés et les lentilles photochromatiques ne sont pas autorisés. Les lentilles dotées d'un filtre UV sont autorisées.

Entraînent l'inaptitude :

- les opacités cornéennes ;

- les aphakies unies ou bilatérales ;

- les glaucomes chroniques ;

- les lésions dégénératives de la rétine susceptibles de provoquer un décollement ;

- les paralysies oculaires même parcellaires ;

- le strabisme divergent ou convergent (sauf avis spécialisé) ;

- les interventions de chirurgie réfractive (sauf avis spécialisé).

Le conducteur doit porter des verres correcteurs lorsque son aptitude est conditionnée à la correction de la vision. Le port de lentilles est admis sous réserve de leur bonne tolérance. Que la correction soit obtenue par des verres ou par des lentilles, le conducteur doit se munir d'une paire de lunettes de secours.

2.2. Audition et expression verbale

Audition suffisante confirmée par un audiogramme, c'est-à-dire :

- audition suffisante pour mener une conversation téléphonique et être capable d'entendre des tonalités d'alerte et des messages radio.

Les valeurs suivantes sont fournies à titre indicatif :

- le déficit auditif ne doit pas être supérieur à 40 dB pour chacune des fréquences 500 et 1 000 Hz ;

- le déficit auditif ne doit pas être supérieur à 45 dB à 2 000 Hz pour l'oreille ayant la conduction aérienne du son la moins bonne ;

- absence d'anomalie du système vestibulaire ;

- absence de trouble chronique du langage (à cause de la nécessité d'échanger des messages à haute et intelligible voix) ;

- les appareils acoustiques sont autorisés dans des cas particuliers sous réserve de l'accord et dans les conditions précisées par le médecin d'aptitude ; le conducteur doit se munir d'une pile de rechange et vérifier périodiquement le fonctionnement de son appareil.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

acuité visuelle de loin, avec ou sans correction mesurée séparément : 1,0 avec au minimum 0,5 pour l'œil le moins performant ;

- corrections maximales : hypermétropie + 5 ; myopie - 8 ; astigmatisme + 2 dioptries. Des dérogations sont autorisées dans des cas exceptionnels et après avoir consulté un spécialiste de l'œil. Le médecin prend ensuite la décision ;

- vision de près et intermédiaire : suffisante, qu'elle soit corrigée ou non ;

 audition suffisante pour mener une conversation téléphonique et être capable d'entendre des tonalités d'alerte et des messages radio.

Les valeurs suivantes sont fournies à titre indicatif :- le déficit auditif ne doit pas être supérieur à 40 dB pour chacune des fréquences 500 et 1 000 Hz ;- le déficit auditif ne doit pas être supérieur à 45 dB à 2 000 Hz pour l'oreille ayant la conduction aérienne du son la moins bonne ;

 

j'ai l'impression que les données diminuent ??

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...
il y a 6 minutes, jsfjkkjjskg a dit :

Bonjour,

"acuité visuelle de loin, avec ou sans correction mesurée séparément"

Est-ce que celà veut dire que pour quelqu'un qui porte des lunettes l'acuité sans correction est testée et qu'il faut au minimun 1.0 sans les lunettes ?

merci

Je n'ai pas le texte sous les yeux mais il me semble bien que oui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, jsfjkkjjskg a dit :

merci pour ta réponse

ça me parait élevé comme exigeante sans correction, surtout qu'ils demandent également d'être à 1.0 avec correction, quelqu'un aurait des précisions ?

Moi j'ai trouvé 1,2 de minimum sans correction dans l'arrêté d'aptitude et 1,7 avec correction avec 0,5 pour l'oeil le moins bon dans correction et 0,7 avec correction. Ces valeurs sont pour le poste de conducteur.

Modifié par ADC01
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, ADC01 a dit :

Moi j'ai trouvé 1,2 de minimum sans correction dans l'arrêté d'aptitude et 1,7 avec correction avec 0,5 pour l'oeil le moins bon dans correction et 0,7 avec correction. Ces valeurs sont pour le poste de conducteur.

J'ai retrouvé un de tes messages :

http://www.cheminots.net/forum/topic/42318-vm-opthalmo-myopie-conducteur-de-trains/?do=findComment&comment=750502

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, jsfjkkjjskg a dit :

oui c'est pour être conducteur  que je me renseigne

où as tu trouvé cet arrêté ? ce n'est pas celui là qui est en vigueur ? https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022718970&dateTexte=20180303

J'ai le projet de devenir conducteur de train chez SNCF

C'est dans quel article car je n'ai que mon téléphone et je n'arrive pas à trouver ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici ce que je viens de trouver sur le web:

décret de 2003:

Acuité visuelle minimale de loin :


- sans correction : 1,2 (OD + OG) ; 0,5 pour l'oeil le moins bon ;


- ou avec correction : 1,7 (OD + OG) ; 0,7 pour l'oeil le moins bon.

remplacé par le décret de 2010:

- acuité visuelle de loin, avec ou sans correction mesurée séparément : 1,0 avec au minimum 0,5 pour l'œil le moins performant

je pense que "mesurée séparément" signifie oeil droit puis oeil gauche et on additionne les deux.

 

 

il y a 3 minutes, ADC01 a dit :

C'est dans quel article car je n'ai que mon téléphone et je n'arrive pas à trouver ?

sur cette page plus haut

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, jsfjkkjjskg a dit :

voici ce que je viens de trouver sur le web:

décret de 2003:

Acuité visuelle minimale de loin :


- sans correction : 1,2 (OD + OG) ; 0,5 pour l'oeil le moins bon ;


- ou avec correction : 1,7 (OD + OG) ; 0,7 pour l'oeil le moins bon.

remplacé par le décret de 2010:

- acuité visuelle de loin, avec ou sans correction mesurée séparément : 1,0 avec au minimum 0,5 pour l'œil le moins performant

je pense que "mesurée séparément" signifie oeil droit puis oeil gauche et on additionne les deux.

 

 

sur cette page plus haut

Texte :

Citation

... 2.1. Vision

Les exigences suivantes en matière de vision doivent être respectées :

- acuité visuelle de loin, avec ou sans correction mesurée séparément : 1,0 avec au minimum 0,5 pour l'œil le moins performant ;

- corrections maximales : hypermétropie + 5 ; myopie - 8 ; astigmatisme + 2 dioptries. Des dérogations sont autorisées dans des cas exceptionnels et après avoir consulté un spécialiste de l'œil. Le médecin prend ensuite la décision ;

- vision de près et intermédiaire : suffisante, qu'elle soit corrigée ou non ...

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022718970&dateTexte=20180303

Modifié par Pascal 45
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Pascal 45 a dit :

Merci mon bon Pascal.Je ne trouve pas les mêmes valeurs car j'ai consulté l'arrêté de 2003 et non celui de 2010 qui est plus tolérant apparament. 

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Pascal 45 a dit :

Ok.

il y a 2 minutes, jsfjkkjjskg a dit :

, est-ce que vous confirmez que "mesurée séparément" veut dire oeil droit puis oeil gauche et on additionne les valeurs ?

Oui.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...