Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

La préannonce est tres éloignée du CAB, ce sont deux chose tres différentes puisque les points d'informations sont ponctuels et pas continus.

Oui et puis la préannonce, ce n'est que de la préannonce! Elle ne remplace pas la signalisation latérale, elle ne transmet pas les informations autres que (VL).

Le système Westinghouse transmettait les indications S, A, R, P, VL.

Modifié par pompon
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

Je reviens sur un tout petit point: le Cab ne passe pas par le circuit voie mais par des balises disposés au milieu des rails. Donc le système de l'ETAT de 1935 n'était qu'un ancètre. Il me semble aussi qu'on oublie le système de conduite automatique du métro de Paris. D'après les infos que j'ai su je ne sais plus où, donc pas vérifiées et non vérifiables par moi, il fonctionne avec une nappe de cables au milieu des rails. On entrelace des fréquences et plus elles se coupent plus on autorise la vitesse ou l'inverse. Vous voyez je n'ai qu'un semblant d'infos, mais ce n'est toujours pas du CAB...

Quand à l'ancienne base de vitesse de la plaine d'Alsace, je crois avoir lu dans la vie du rail qu'elle a été modifiée pour autoriser le 200 pour les TER 200. Comme les Sybics ne sont pas CAB (mais prééquipées si mes souvenirs sont bons), il faut bien avoir fait quelque chose. Sauf bien sur, pour le RER D direct Paris Villeneuve qui a été envoyé il ya quelques années sur le raccordement de Valenton. Heureusement que le mécano avait un portable, le numéro PTT du PAR. Mais 4 heures pour faire une quinzaine de kilomètres... A+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, Cab-signal vient de l'anglais et le "cab" signifie cabine, tout simplement. Le mode de transmission peut être quelconque (balises, cdv, radio...).

(source : Larousse des trains et des chemins de fer)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

<br />Non, Cab-signal vient de l'anglais et le "cab" signifie cabine, tout simplement.

Sans en etre sur mais bientôt 28 ans de SNCF me poussent à penser que l'anglicisme cab/cabin est une erreur: "signal cabin" peut être traduit par poste d'aiguillage ou de régulation, "driver's cabin" par cabine de conduite. Mais le rapport avec le CAB est loin. Surtout que ce système est quasi absent en Grande Bretagne...Alors que Contrôle Avec ou Automatique par Balise me semble plus approchant. Si quelque ancien s'en souvient et même reste-t-il une trace du pourquoi? Mystère... Un peu comme pourquoi Corail avant lamarque déposée, il ya quelques années? Plus personne ne sait et seules restent des hypothèses. Alors, est-ce si important de savoir ce que ça veut dire ou voulait dire au début? ça reste une réussite, une belle invention marquée, je pense et j'en suis ûr au fer rouge: SNCF, même si on a été aidé par des extèrieurs. Mais soyons en fiers!!!!!!!!!!!

Modifié par technicentre
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
Invité viveletrain18500

Bonjour,

vaste sujet que le cab signal.

Sans rentrer dans les details trop techniques, un bref rappel: les années 60, la SNCF cherche à faire rouler des trains au delà de 160km/h en service commercial.Une campagne d'essais est menée entre Les aubrais et Vierzon (le CAPITOLE).Afin de ne pas modifier les circuits de voie et les signaux, les ingénieurs décident de conserver l'implantation des signaux.Pour conserver une distance d'arret compatible avec la sécurité, ils créent l'indication de préanonce appelé au départ "préavertissement" (1 feu vert et 1 feu jaune verticaux à l'origine puis un feu vert clignotant par la suite). Reste à regler le problème de la répétition des signaux. A 200km/h le crocodile n'est pas la meilleure solution, les techniciens decident de mettre en place des balise commutables.Ces balises envoient une fréquence différente suivant l'indication du signal (relais associé à une indication commuttant une capacité faisant varier la fréquence d'accord d'un circuit LRC) la machine équipée d'un recepteur detecte la fréquence associée à une indication (première machine équipée de type BB9200) et repercute l'indication en cabine .Une mesure de la vitesse associée à une temporisation déclenche le freinage d'urgence (voyant URG en cabine) si à la vue du signal de préanonce ou du tableau "P", le mécanicien ne réduit pas suffisamant sa vitesse.Ces balise étaient blanches (à ne pas confondre avec celle du KVB qui sont jaunes et plus petite et qui a entrainé la disparition de ce contrôle de vitesse rudimentaire mais efficace).Si certains sont interessés, je peux leur donner des infos suplémentaires (fréquences, indications commutée et affichage en cabine ,réglements S associés).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
Invité technicentre
Il me semble que le métro de Stockholm possède un cab-signal depuis sa construction (années 50). Voir http://www.tramways.com/subways/stockholm/index.html , voir aussi World Metro Systems de P. E. Garbutt
Le cab signal est un système SNCF qui est destiné à supplanter la signalisation latérale qui ne peut être observée à temps à cause de la vitesse et des mauvaises conditions climatiques. Que le métrto de Stockholm soit équipé d'un système de signalisation embarquée ou de conduite automatique (comme celui de Paris d'ailleurs) ne veut pas dire que c'est automatiquement du Cab. Essayez de dire chez Renault que leurs moteurs diesel sont des Hdi, common rail. Non, leurs moteurs sont des cdi. Il y a peu de différences entre ces systèmes qui présentent des similitudes ou qui remplissent les mêmes fonctions, mais ce n'est pas le même système et le Cab est français, mis au point par la SNCF et diverses boîtes qui ont travaillé avec à la mise au point. Il existe des systèmes approchants mais ce n'est pas du Cab.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

«cab signal» !

Le terme sent l'origine anglophone du système, plutôt USA. Je n'ai pas à l'instant de données précises mais il faut chercher de ce côté et plutôt années 1920-1930. Quand aux systèmes développés en France - dont les TVM dont on ne vantera pas assez les qualités face aux gadgets à la mode - c'est le snobisme en faveur de la soi-disant langue de Shakespeare qui les dote de cette appellation. Évidemment prononcer «signalisation de cabine» ça fatigue les maxillaires comme dire «sécurité sociale» au lieu de l'horrible «SÉCU». Mais je dérive.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...