Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Et si on parlait tous anglais ?


Messages recommandés

Exact, après l'anglais, peut-être le chinois ? ou une autre langue ? Pourquoi toujours choisir la langue du plus fort ?

Des années, des milliards d'euros dépensés pour nous imposer l'anglais (avec le consentement des Etats-Unis...) pour un résultat quasi-nul. Avec tout cet argent, on pourrait en faire des choses dans le social, la santé, etc. Et dans quelques années, on abandonne et on recommence avec le chinois ?

...

Dans ce cas particulier l'anglais n'est pas la langue "du fort" mais seulement celle qui est le plus repandue au monde, cela remonte a l'époque de la colonisation et de l'empire britannique, et de ce fait elle s'est imposée d'elle-même. Je ne voie pas en quoi les depenses que tu donnes aurais pu etre faites ailleurs , a moins de ne plus enseigner aucune langue dans les ecoles et lycées. Ce qui reviendrait a nous refermer sur nous même au point de vue économique et technique

....

Et puis, on peut rêver, même si tout le monde parlait anglais (combien d'entre nous parlent COURAMMENT anglais sur tous les sujets ?!!), est-ce juste de favoriser un pays plutôt qu'un autre ? Pendant que nous en France on apprendra l'anglais pendant des années (pas gratuitement, bien sûr !), que font nos voisins britanniques ? Ils étudient d'autres choses, se reposent, voyagent, vendent leurs méthodes de langue et stages linguistiques... et profitent du système : manuels et réunions techniques en anglais, ils sont à l'aise...

...

Le probleme est qu'il est nettement preferable d'avoir une langues dite "internationale" plutot qu'une pléthore de langue a apprendre suivant que tu te rends dans telle ou telle partie du monde. d'ailleurs si l'anglais est parlé partout dans le monde le Français est bien présent en Afrique et l'Espagnol en Amerique du sud et Amérique centrale, ce qui correspond aux empire coloniaux devellopés par ces pays.

....

Sans parler pour trouver du boulot : même si t'es qualifié dans ta spécialité, un Anglais peut te "piquer le poste" parce qu'il parle mieux anglais... Bonjour les citoyens égaux dans l'Union Européenne...

Bon, allez, c'était un coup de gueule mais j'en ai marre car, comme beaucoup de choses politiques (oui, c'est politique, cela concerne la vie des citoyens), c'est simplement un manque de volonté. Il suffirait à peine d'une année scolaire d'espéranto dans l'Union Européenne pour que tous les citoyens se comprennent bien mieux... Et pour devancer la question rituelle : oui, je le parle, et couramment après seulement quelques mois d'études et quelques dizaines d'euros !

Laurent

L'esperanto est, si je ne me trompe une langue "artificielle"..... de plus il est nécessaire d'avoir une langue internationale afin de pouvoir dialoguer avec tout les pays, le Français aurait été mieux, bien sur mais chaque ressortissant doit penser la même chose de sa langue maternelle.

Nous nous en sortons bien car a la place de l'anglais nous aurions pu avoir une langue nettement plus complexe a apprendre comme le Russe ou le Chinois avec leurs alphabets spécifiques, et je ne parle pas des ideogrammes chinois......

Donc Si vous tenez a refaire le monde, refaite-le avec un minimum de logique.... et cesser de tout critiquer pour le plaisir sans ammener dans la discution des elements qui tiennent la route.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 108
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Ne t'en fais pas trop Framos, il savent très bien qu'ils ont affaire à un "étranger" et s'adaptent plus ou moins. Mais c'est sûr qu'assister à une conversation radio entre un AC qui parle le "Pfälzich" (Pälzich comme ils disent) et un CRL qui répond en Bavarois est assez déstabilisant pour le conducteur français (Quel que soit son niveau de connaissance linguistique).

L'époque où chacun restait de son "côté" était quand même assez folklorique en particulier lorsqu'un CRL qui ne parlait que français se retrouvait face à un manœuvre qui ne parlait qu'allemand . . .

Mais là, je ne t'apprends rien.

Modifié par Christophe
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Olè ,

Et dans le train type TALGO , il faut parler français , espagnol , catalan et anglais allemand si possible .

Par contre le fait de vouloir imposer l'anglais dans le procédures de conduite , reflète bien la globalisation des

échanges avec tous les progrès qui vont avec mais hélas surtout tous les risques ! .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas particulier l'anglais n'est pas la langue "du fort" mais seulement celle qui est le plus repandue au monde,

avec 1,5 milliards de chinois, je commence à me demander ....

Nous nous en sortons bien car a la place de l'anglais nous aurions pu avoir une langue nettement plus complexe a apprendre comme le Russe ou le Chinois avec leurs alphabets spécifiques, et je ne parle pas des ideogrammes chinois......

t'affole pas, tu y passeras aux idéogrammes, si tout le monde a une volonté aussi farouche de résister que toi

Donc Si vous tenez a refaire le monde, refaite-le avec un minimum de logique.... et cesser de tout critiquer pour le plaisir sans ammener dans la discution des elements qui tiennent la route.

celle -là on te la ressortira la prochaine fois que tu critiques la CGT et les cocos .. pour le plaisir :Smiley_13:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc Si vous tenez a refaire le monde, refaite-le avec un minimum de logique.... et cesser de tout critiquer pour le plaisir sans ammener dans la discution des elements qui tiennent la route.

Bonne parole

Alors comme déjà

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant de vouloir faire apprendre l'anglais à tout le monde, il faudrait déjà que le français soit maitrisé par tout le monde.

Quand on voit ce qu'il y a d'écrit sur certains carnet de bord ou ce qu'on entend à la RST, on tombe des nues parfois. Alors en anglais, je n'ose imaginer.

Et il y a des contrées où on n'est pas près de faire des relais avec des étrangers !!! :Smiley_13:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'époque où chacun restait de son "côté" était quand même assez folklorique en particulier lorsqu'un CRL qui ne parlait que français se retrouvait face à un manœuvre qui ne parlait qu'allemand . . .

Justement, si chacun reste de son coté il n'y a plus de probleme, les cas ou je franchis la frontiere de quelques km pour relais il y a toujours moyen d'avoir un interlocuteur parlant français (suisse, allemagne, lux), et les gares frontieres ont toutes un AC bilingue de part et d'autre, ca fait quelques personnes à former (en plus dans les regions frontalieres les gens ont souvent de bonnes bases), à quoi bon former des dizaines de mecano pour bouffer le boulot des allemands qui n'auront du coup qu'une envie, celle de bouffer le notre (et là c'est gagné d'avance pour eux, volontaires fret ou pas). Tu as surement deja entendu une simple conversation de routine en allemand entre SG et un mecano de l'OSB, ca fait deja froid dans le dos.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire les reponses sur ce sujet, j'en viens a un ensemble de réflexions;

- un certains nombre refusent l'idée de parler une autre langue que le français a des fins professionnels

- ces mêmes personne refuse l'idée même de faire des trains en territoire étranger

Toutefois ces personnes n'empêcheront pas les sociétés étrangères de venir faire des trains en France avec leur propre personnel, donc les penetration en territoire etranger risque d'etre a sens unique.

Certains évoquent les difficultés de compréhension mais il n'y a pas de raison de penser que cela se passerait moins bien que dans l'aérien, certes nous n'avons pas leur niveau d'étude mais nous ne sommes pas plus bêtes qu'eux. Mais il faut avoir la volonté de se remettre en cause, beaucoup ont une mentalité d'assistés où pour un oui ou un non il les faut "prendre par la main" . Si je pense que dans un cas semblable il est normal que l'entreprise forme ces agents a une langue étrangère, il me semble aussi normal de s'investir soit-même dans une telle formation qui de toute façon enrichie celui qui la reçoie. Vivre uniquement "chez nous" sans vouloir regarder l'évolution de la société (européenne et mondiale) dans laquelle nous vivions est une vue que nous payerions tres cher par la suite.

Les échanges économiques étant de plus en plus importants (pièces mécanique fabriquées dans pays, assemblées dans un autre et vendue dans un troisième pays) le transport, notement ferroviaire a une carte a jouer a condition de ne pas etre replier sur nous même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que tu crois!

En Bretagne, je vois mal avec qui on pourrait faire des relèves !!! Les frontières sotn tout de même assez éloignées.

Si des étrangers arrivent jusque là, ils n'auront pas besoin de nous pour finir ce qu'ils font, donc je confirme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bof, avec la VI et le chauffage au maximum, on dort déjà bien sur une 26000....

Tu arrives à dormir avec le boucan que fait le chauffage cabine des 26000 ?

Dans ce cas particulier l'anglais n'est pas la langue "du fort" mais seulement celle qui est le plus repandue au monde, cela remonte a l'époque de la colonisation et de l'empire britannique, et de ce fait elle s'est imposée d'elle-même. Je ne voie pas en quoi les depenses que tu donnes aurais pu etre faites ailleurs , a moins de ne plus enseigner aucune langue dans les ecoles et lycées. Ce qui reviendrait a nous refermer sur nous même au point de vue économique et technique

Ce n'est pas ce que j'ai appris à l'école. Il n'y a pas si longtemps, la langue "internationale" ou "diplomatique" était le Français (Du 17e siècle jusqu'à la 2nde guerre mondiale). Par exemple, encore à l'heure actuelle, elle est une des 2 langues officielles du CIO avec une priorité pour le Français

La règle 24 de la charte olympique précise toujours : « Les langues officielles du CIO sont le français et l’anglais. (…) En cas de divergence entre le texte français et le texte anglais de la Charte olympique et de tout autre document du CIO, le texte français fera foi sauf disposition expresse écrite contraire. »

Source : Wikipédia

Et la langue la plus parlée dans le monde est le Chinois Mandarin, entre 2 et 3 fois plus que l'Anglais (source)

A chaque fois, j'ai cité Wikipédia, mais on retrouve facilement ces infos sur d'autres sites, via votre moteur de recherche favoris.

Gom

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh sinon au sujet de la couchette sur la PRIMA 2?????

pour info,Alstom peut aussi y mettre un coin cuisine avec four micro ondes,fontaine à eau,frigo;il est possible de mettre un WC aussi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

Ce n'est pas ce que j'ai appris à l'école. Il n'y a pas si longtemps, la langue "internationale" ou "diplomatique" était le Français (Du 17e siècle jusqu'à la 2nde guerre mondiale). Par exemple, encore à l'heure actuelle, elle est une des 2 langues officielles du CIO avec une priorité pour le Français

...

Il est exact que le Français est une des langues utilisé au niveau diplomatique malheureusement en regression), je parlais du nombres de personnes a travers les différents pays parlant l'anglais, n'oublions pas que les langues a, a la base, etaient véhiculée par la colonisation (français, anglais, espagnol et portugais) et le commerce.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est exact que le Français est une des langues utilisé au niveau diplomatique malheureusement en regression), je parlais du nombres de personnes a travers les différents pays parlant l'anglais, n'oublions pas que les langues a, a la base, etaient véhiculée par la colonisation (français, anglais, espagnol et portugais) et le commerce.

Dans ce cas, je ne vais reprendre que ce que j'ai mis juste au dessus : "Et la langue la plus parlée dans le monde est le Chinois Mandarin, entre 2 et 3 fois plus que l'Anglais".

Certes, en terme de géographie, ça se limite un peu. Mais en terme de population, là...

Gom

Modifié par gomen
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire les reponses sur ce sujet, j'en viens a un ensemble de réflexions;

- un certains nombre refusent l'idée de parler une autre langue que le français a des fins professionnels

- ces mêmes personne refuse l'idée même de faire des trains en territoire étranger

Toutefois ces personnes n'empêcheront pas les sociétés étrangères de venir faire des trains en France avec leur propre personnel, donc les penetration en territoire etranger risque d'etre a sens unique.

Certains évoquent les difficultés de compréhension mais il n'y a pas de raison de penser que cela se passerait moins bien que dans l'aérien, certes nous n'avons pas leur niveau d'étude mais nous ne sommes pas plus bêtes qu'eux. Mais il faut avoir la volonté de se remettre en cause, beaucoup ont une mentalité d'assistés où pour un oui ou un non il les faut "prendre par la main" . Si je pense que dans un cas semblable il est normal que l'entreprise forme ces agents a une langue étrangère, il me semble aussi normal de s'investir soit-même dans une telle formation qui de toute façon enrichie celui qui la reçoie. Vivre uniquement "chez nous" sans vouloir regarder l'évolution de la société (européenne et mondiale) dans laquelle nous vivions est une vue que nous payerions tres cher par la suite.

Les échanges économiques étant de plus en plus importants (pièces mécanique fabriquées dans pays, assemblées dans un autre et vendue dans un troisième pays) le transport, notement ferroviaire a une carte a jouer a condition de ne pas etre replier sur nous même.

Je te rejoins totalement sur ce sujet.... Pour ce qui est de l'aérien, il n'est pas question de leur faire apprendre le chinois, et quand on écoute causer certains pilotes en anglais, c'est pas triste.... D'un autre coté, pas besoin d'être parfaitement bilingue, une connaissance du vocabulaire technique peut s'avérer suffisante pour faire comprendre les messages de sécurité, aidé par une sorte de petit manuel / dictionnaire reprenant les mots les plus importants, voire des phrases entières. Cà évitera ce qu'avait dit un conducteur anglais d'Eurostar qui avait vu un cerf dans les emprises de la LGV: ne sachant pas dire "cerf" en français, il avait traduit par "une vache avec des pantographes"... avec l'accent anglais.... à mourir de rire, n'est-il pas? !!

Tu arrives à dormir avec le boucan que fait le chauffage cabine des 26000 ?

(...)

mieux que sur une 22200, et comme je ne suis pas autorisé 27000, la 26000 constitue mon "nec + ultra" au niveau du confort...

Euh sinon au sujet de la couchette sur la PRIMA 2?????

pour info,Alstom peut aussi y mettre un coin cuisine avec four micro ondes,fontaine à eau,frigo;il est possible de mettre un WC aussi...

Et même que tu paieras une taxe d'habitation et un loyer: une partie de la loc sera d'ailleurs payée et entretenue par Orfea.... cestachier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas ce que j'ai appris à l'école. Il n'y a pas si longtemps, la langue "internationale" ou "diplomatique" était le Français (Du 17e siècle jusqu'à la 2nde guerre mondiale). Par exemple, encore à l'heure actuelle, elle est une des 2 langues officielles du CIO avec une priorité pour le Français

Pour revenir au ferroviaire, c'est aussi la première langue officielle de l'UIC (les autres étant l'anglais et l'allemand), et CFG. Mais le statut du français comme langue diplomatique, comme tu l'as écrit, a vraiment diminué depuis la 2de guerre mondiale. La langue internationale du commerce est, aujourd"hui l'anglais (que ce soit bien souvent un mauvais anglais est vrai, mais c'est ainsi).

Enfin, il est dommage de s'appuyer sur l'ancien statut du français comme langue des élites pour justifier les piètres capacités des Français en langues étrangères (pour lesquelles il existe plein de raisons : linguistiques, un enseignement médiocre, une télé et un cinéma qui s'acharnent à doubler, etc ...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh... Je n'ai pas tenté de justifier quoi que ce soit hein... Je répondais juste à Vinces, qui disait que l'Anglais était la langue la plus parlée, grâce à son histoire.

Concernant l'enseignement médiocre, je ne peux qu'appuyer... J'ai toujours eu de bonnes notes en Anglais alors que je ne saurai pas tenir une conversation, quand à l'Allemand, enseigné tantôt par un Allemand parlant mal le Français, tantôt par un prof débutant mal formé... En revanche, concernant le doublage, je pense que de plus en plus de passionnés, que ce soit niveau films/animations/séries se tournent vers de la VOST (Version Originale Sous Titrée) tant la qualité des doublages est vraiment médiocre, pour ne pas dire exécrable parfois. La mode des séries joue un peu dans ce sens.

Edit : Il parait même que le niveau en Allemand a évolué à la hausse depuis Tokyo Hotel...

Gom

Modifié par gomen
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire les reponses sur ce sujet, j'en viens a un ensemble de réflexions;

- un certains nombre refusent l'idée de parler une autre langue que le français a des fins professionnels

- ces mêmes personne refuse l'idée même de faire des trains en territoire étranger

Toutefois ces personnes n'empêcheront pas les sociétés étrangères de venir faire des trains en France avec leur propre personnel, donc les penetration en territoire etranger risque d'etre a sens unique.

Certains évoquent les difficultés de compréhension mais il n'y a pas de raison de penser que cela se passerait moins bien que dans l'aérien, certes nous n'avons pas leur niveau d'étude mais nous ne sommes pas plus bêtes qu'eux. Mais il faut avoir la volonté de se remettre en cause, beaucoup ont une mentalité d'assistés où pour un oui ou un non il les faut "prendre par la main" . Si je pense que dans un cas semblable il est normal que l'entreprise forme ces agents a une langue étrangère, il me semble aussi normal de s'investir soit-même dans une telle formation qui de toute façon enrichie celui qui la reçoie. Vivre uniquement "chez nous" sans vouloir regarder l'évolution de la société (européenne et mondiale) dans laquelle nous vivions est une vue que nous payerions tres cher par la suite.

Les échanges économiques étant de plus en plus importants (pièces mécanique fabriquées dans pays, assemblées dans un autre et vendue dans un troisième pays) le transport, notement ferroviaire a une carte a jouer a condition de ne pas etre replier sur nous même.

Salut

Les personnes comme moi n'empecheront certe pas la tournure que prend la mondialisation, quoique par des actes quotidiens je pense m'y opposer efficacement.Si je m'oppose, au moins dans la parole -merci de m'y autoriser- à l'arrivée de compagnies etrangeres en France et egalement de du developpement de la SNCF à l'etranger, c'est parceque j'ai du mal à en saisir l'utilité pour l'employé, le client, le service public: si on doit piquer 11 trains à la DB car elle nous en a piqué 10 quel est l'interet? Le seul interet est le dumping social, comme disait un philosophe et ecrivain celebre et toutes proportions gardées: "La guerre est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au benefice de gens qui se connaissent tres bien mais ne se massacrent pas", il faut faire mieux et moins cher que les mechants DB qui veulent tout bouffer, idem de l'autre coté du Rhin et au final, on a tout tiré vers le bas, le client paie tres cher un meilleur service s'il a de la chance, et on bosse tous dans des conditions au ras des paquerettes, quels sont les vainqueurs?

Apres, sur l'efficacité de mes propos à changer le cours des choses, elle vaut celle de toutes les autres contributions, soit 0, heureusement dans ce bas monde, tout n'est que Cycle (R. Virenque) et me voir traité de protectionniste retrograde n'est que flatterie pour moi.

Pour revenir au sujet qui n'est d'ailleurs pas le sujet, les pilotes d'avions sont selectionnés et embauchés selon, entre autre, leur competence linguistique et ensuite formés en anglais il me semble ce qui n'est pas notre cas, voila, à mon avis une difference essentielle qui ferait que ca se passe moins bien au niveau de la comprehension, et puis, sans vouloir vexer personne ni pejorer leurs autres grandes valeurs, les plus anciens d'entre nous sont mecanos avec un CAP...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En Bretagne, je vois mal avec qui on pourrait faire des relèves !!! Les frontières sotn tout de même assez éloignées.

Si des étrangers arrivent jusque là, ils n'auront pas besoin de nous pour finir ce qu'ils font, donc je confirme.

Ben avec n'importe quel train venant de l'Est et allant à l'Ouest, la vitesse augmentant et les etapes s'allongeant je ne vois pas pourquoi un rennais n'irait pas relever un allemand en region parisienne, et je ne parle meme pas des futurs TGV. Mais tu as raison, c'est loin la Bretagne, trop loin :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire les reponses sur ce sujet, j'en viens a un ensemble de réflexions;

- un certains nombre refusent l'idée de parler une autre langue que le français a des fins professionnels

- ces mêmes personne refuse l'idée même de faire des trains en territoire étranger

Qu'est ce que tu en sais sur ce coup là ?

ici des collègues ont fait l'effort en Allemand, et les termes techniques allemands ( SATANAS confirmera) c'est autre chose que le patois que l'on parle dans les petits villages

De même que , pour l'allemand, par exemple, il y a un gouffre entre celui que l'on apprend à l'école et l'allemand de rue, rajoutes qu'il y a encore des différences entre Land pour le parler ( En plus du patois du bled, j'ai fait 5 ans d'allemand au collège, et ben le jour où j'ai débarqué à Tübingen, en pleine Foret Noire, j'ai rien pigé à ce qu'ils me disaient en face, j'ai d'ailleurs plus appris en 1 ans la bas que 5 ans en collège)

Faut rajouter que c'est vachement fréquent de parler de pantographe ou autres termes techniques ferroviaires avec les paysans du bled pendant que l'on ramassait le foins ou autres cultures

Et je ne parle pas des collègues qui se sont investis pour le Flamands et qui se sont fait,par la suite, mettre, pour rester poli, par la direction

Si je pense que dans un cas semblable il est normal que l'entreprise forme ces agents a une langue étrangère, il me semble aussi normal de s'investir soit-même dans une telle formation qui de toute façon enrichie celui qui la reçoie. Vivre uniquement "chez nous" sans vouloir regarder l'évolution de la société (européenne et mondiale) dans laquelle nous vivions est une vue que nous payerions tres cher par la suite.

Forcer maintenant, tu veux forcer , c'est une première ce que tu dis là

Et l'investissement , ca on connait sur l'établissement, de nombreux collègues en ont encore mal au cul de leur investissement personnel pour aller à l'étranger

Même mon ancien CTT, qui est parti à la concurrence le jour de sa retraite , partisan de l'interpénétration avec les divers formations nécessaires, a complètement changé d'avis dans sa nouvel EF , en faisant faire des relèves à la frontière car c'est trop compliqué et trop cher ( SIC!!!)

Au fait, rappelles toi, il y a quelques années , en Belgique, 2 trains se sont percutés en face à face suite à une mauvaise interprétation d'un ordre à la radio entre Flamand et Wallon

Et l'étranger , c'est aussi connaitre lé réglementation du pays sur lequel on circule, des fois c'est pas triste, rien qu'au Luxembourg, il a des actions complètement opposées aux procédures RFF; En cas d'urgence, il ne faut pas s'emmêler , la justice luxembourgeoise n'est pas tendre

Il est exact que le Français est une des langues utilisé au niveau diplomatique malheureusement en régression), je parlais du nombres de personnes a travers les différents pays parlant l'anglais, n'oublions pas que les langues a, a la base, etaient véhiculée par la colonisation (français, anglais, espagnol et portugais) et le commerce.

L'anglais n'est pas la langue la plus parler dans le monde, elle est même en 3 é position derrière le mandarin et l'espagnol

L'anglais est même talonné de peu par l'Hindi

bonne chance pour apprendre le chinois donc

http://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_les_p...s_dans_le_monde

Modifié par fabrice
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire les reponses sur ce sujet, j'en viens a un ensemble de réflexions;

- un certains nombre refusent l'idée de parler une autre langue que le français a des fins professionnels

- ces mêmes personne refuse l'idée même de faire des trains en territoire étranger

quand la sécurité est en jeu, on ne peut que les approuver. Les modalités actuelles (bilinguisme de part et d'autre d'une frontière) sont amplement suffisantes. Si les firmes qui poussent à l'internationalisation de la traction (genre Mitsui et autres loueurs de locos ) veulent tellement faire du fric, qu'elles s'occupent d'autre chose moins risqué.

Toutefois ces personnes n'empêcheront pas les sociétés étrangères de venir faire des trains en France avec leur propre personnel, donc les penetration en territoire etranger risque d'etre a sens unique.

jusqu'au prochain accident ...

Certains évoquent les difficultés de compréhension mais il n'y a pas de raison de penser que cela se passerait moins bien que dans l'aérien, certes nous n'avons pas leur niveau d'étude mais nous ne sommes pas plus bêtes qu'eux.

je t'ai signalé plus haut le niveau d'études dans l'aérien. Lis les posts si tu veux discuter valablement !

Mais il faut avoir la volonté de se remettre en cause, beaucoup ont une mentalité d'assistés où pour un oui ou un non il les faut "prendre par la main" . Si je pense que dans un cas semblable il est normal que l'entreprise forme ces agents a une langue étrangère, il me semble aussi normal de s'investir soit-même dans une telle formation qui de toute façon enrichie celui qui la reçoie. Vivre uniquement "chez nous" sans vouloir regarder l'évolution de la société (européenne et mondiale) dans laquelle nous vivions est une vue que nous payerions tres cher par la suite.

pour l'instant cette mondialisation se fait (un peu) à notre bénéfice, bien que les petits trains n'aient pas diminué depuis qu'ils sont fabriqués en Chine. Mais quand les chinois auront gobé, avec l'aide de nos firmes, la totalité des industries électronique, électroménagère et de détail, alors là, tu pourras féliciter ceux qui t'on envoyé dans cette direction pour leur profit à eux !

Les échanges économiques étant de plus en plus importants (pièces mécanique fabriquées dans pays, assemblées dans un autre et vendue dans un troisième pays) le transport, notement ferroviaire a une carte a jouer a condition de ne pas etre replier sur nous même.

là tu rigoles ! par le train entre la Chine, le Vietnam et l'Europe ? Un peu de sérieux s'il te plaît. A moins que tu n'envies le sort des matelots de ces rafiots infâmes qui circulent sur les mers, immatriculés au Liberia, avec un capitaine ukrainien et des esclaves (il n'y a pas d'autre mot !) d'Haïti !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"La guerre est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au benefice de gens qui se connaissent tres bien mais ne se massacrent pas",

je ne connaissias pas cette phrase, mais sois sûre qu'elle est notée ! :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

là tu rigoles ! par le train entre la Chine, le Vietnam et l'Europe ? Un peu de sérieux s'il te plaît. A moins que tu n'envies le sort des matelots de ces rafiots infâmes qui circulent sur les mers, immatriculés au Liberia, avec un capitaine ukrainien et des esclaves (il n'y a pas d'autre mot !) d'Haïti !

Je voie que Fabrice et 5121 n'en demordent pas, chacun chez soi, et lorsque les trains tirés par des ADC etrangers passerons en France que diront-ils ? C'est la faute des autres ???

Il n'y a qu'a voir la derniere reponse de 5121 (ci-dessus) il fait completement l'impasse sur les trafics intra-européen ..... si ces trafics n'existaient pas il y aurait nettement moins de poids lourds sur les routes ! mais justement pour pouvoir contrer le transport routier il ne faut pas continuer avec de vielles recettes qui ont demontrées leur inutilitée; il faut que le transport du fret par le rail soit réactif, rapide et fiable.... si ces trois conditions sont respectées, la difference de couts avec le transport routiers se fera moins sentir. Mais a continuer avec des rupture de tractions aux frontieres on part avec un handicap.

De plus croire que l'on ne peut pas faire en férroviaire, ce qui se fait en aérien est une c*******e monumentale (quoiqu'avec des gens de mauvaise volonté...). Je note surtout que la "sécurité" est mis a toutes les sauces pour refuser tout changement.

La barriere de la langue est quelque chose de surmontable, la connaissance des reglements etrangers etant plus importante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voie que Fabrice et 5121 n'en demordent pas, chacun chez soi, et lorsque les trains tirés par des ADC etrangers passerons en France que diront-ils ? C'est la faute des autres ???

Il n'y a qu'a voir la derniere reponse de 5121 (ci-dessus) il fait completement l'impasse sur les trafics intra-européen ..... si ces trafics n'existaient pas il y aurait nettement moins de poids lourds sur les routes ! mais justement pour pouvoir contrer le transport routier il ne faut pas continuer avec de vielles recettes qui ont demontrées leur inutilitée; il faut que le transport du fret par le rail soit réactif, rapide et fiable.... si ces trois conditions sont respectées, la difference de couts avec le transport routiers se fera moins sentir. Mais a continuer avec des rupture de tractions aux frontieres on part avec un handicap.

De plus croire que l'on ne peut pas faire en férroviaire, ce qui se fait en aérien est une c*******e monumentale (quoiqu'avec des gens de mauvaise volonté...). Je note surtout que la "sécurité" est mis a toutes les sauces pour refuser tout changement.

La barrière de la langue est quelque chose de surmontable, la connaissance des reglements etrangers etant plus importante.

Si je comprends , tu n'en as rien à foutre de ce que j'ai marqué.Pour toi une seule explication, c'est , ils refusent

ici on a des connaissances

Allemandes, Belges,Luxembourgeoise, Suisses , HBL ,Arcelor ,EDF

Je pense que l'on est plus au coeur du problème que toi

Modifié par fabrice
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...