Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Sabotages caténaires............


Messages recommandés

salut

petite note d'humour ""noir? ""

a+

Par contre çà, c'est limite de la diffamation.

Ce soir les médias affirment que ce groupe était connu, surveillé et vu près des voies ferrées, alors pourquoi les forces de l'ordre les ont t'ils laisser faire? Mais cela aucun média n'aborde le sujet.

Modifié par Rail cassé
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 601
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

On ne fait pas mieux que la presse people, en parlant de notre président dans un sujet prévu au départ pour débattre sur les sabotages des caténaires du 08 novembre 2008.

j'ai le coupable , c'est pas Coupat, quand je vois la photo , ce crochet est le travail d'un forgeron Roms descendant en ligne directe de celui qui forgea les clous de la crucifixion du Christ des

Chez nous on ne risque plus rien, les ecolos sont au gouvernement. Enfin je ne sais pas si ce sont réellement des écolos, mais on nous dit que oui, alors.... D'ailleurs on voit bien que l'ecologie a

Images publiées

Invité necroshine

1er sabotage de ce type: 26 octobre 2008.

Finalement pas si efficace que cela la police mais par contre, notre ministre, avec ces informations sous le coude, il aurait du se la fermer au lieu de critiquer nos "retards" et demander la tête de Pepy....

Il avait dit quoi de koiquesselapleunicheuselapleunicheuselapleunicheusebigbisous de ministre ???

C'est l'incident de trop, c'est ca ???????

Attention sur le terrain, car aux yeux des gens, tout le monde est arreté et en garde a vue, donc si probleme nouveau sur le reseau, ils ne croiront plus a des individus mal intentionnés...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Hou la, je reviens de vacances et y'a du gros dossier! koiquesse

J'ai suivi toute l'affaire avec attention depuis samedi matin, prévenu directement par mon DS alors que j'étais "en vacances". lapleunicheuse

Tout d'abord, je suis atteré par l'attitude des médias. Nous avons été limite accusés et, depuis ce matin, on dirait qu'ils ne nous mettent pas tellement hors de cause.

Ensuite, je suis soulagé que nul d'entre nous n'est mis en cause. J'espére profondément que les arrestations concernent les vrais coupables et que nul d'entre nous ne sera mis en cause. J'ai jamais immaginé qu'un ou des cheminot(s) soient en cause.

Enfin, j'espére que nul ne copiera sur cette organisation, que tous les membres sont arrêtés.

Pour finir, tous se demandent ou trouver suffisament d'informations pour réaliser de tels actes parfaits. Nous sommes plusieurs a avoir évoqué la présence de trop d'informations concernant le mécanisme ferroviaire (caténaire, rails et leur entretien, liste des chantiers...) sur CERTAINS forums dont le thémes est le train, le rail. POUR MA PART je ne parle pas du tout de ce forum la (Le Web des Cheminots) car justement, je le trouve exemplaire; aucun détails n'est donné. Nous pensons à un forum en particulier. J'espére qu'il retirera tous ces détails (y'a même le détail des procédures de fermeture automatique des portes alors que ca doit rester secret).

Pour finir pour de bon, question: l'incident caténaire du 1 novembre est il attribué à cette organisation?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dernière minute

Alençon20:06 - mardi 11 novembre 2008

Un train percute une plaque de béton près d'Alençon

Un TER qui reliait Caen à Alençon a percuté en fin d'après-midi une plaque de béton disposée sur la voie au niveau de la commune de Vingt-Hanaps à quelques kilomètres d'Alençon. L'incident n'a pas fait de blessés mais a nécessité l'immobilisation du train et occasionné 45 minutes de retard dans les deux sens. La SNCF a déposé plainte près de la gendarmerie, l'enquête est en cours.

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère qu'aucun des interpellés n'a un père, une mère, un frère, une soeur, un cousin, un grand oncle ou un parrain "cheminot"... koiquesse

parceque sinon ça va être sa fête lapleunicheuse

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dernière minute

Alençon20:06 - mardi 11 novembre 2008

Un train percute une plaque de béton près d'Alençon

Un TER qui reliait Caen à Alençon a percuté en fin d'après-midi une plaque de béton disposée sur la voie au niveau de la commune de Vingt-Hanaps à quelques kilomètres d'Alençon. L'incident n'a pas fait de blessés mais a nécessité l'immobilisation du train et occasionné 45 minutes de retard dans les deux sens. La SNCF a déposé plainte près de la gendarmerie, l'enquête est en cours.

koiquesse C'est bizarre en plus... hier on parlait de l'Orne qui avait été citée comme lieu d'incident alors que le départemant n'a aucune ligne électrifiée ...

Modifié par michael02
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attendez le 15 decembre et l'ouverture de la ligne d'AIX et vous allez voir que dans le sud on est Hors Categorie!!!!

Avec les quartiers qu'on traverse la plaque en beton c'est de la rigolade.....

Vous allez voir on va faire peter le High Score!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Europe 1: les cheminots saboteurs à la fin des grèves...

mais rassurez-vous, on est pas "islamiste".

Bernard Aubin CFTC rame pour ramener à la raison...

Arrêtez-moi tout de suite si je me trompe : Les médias n'ont ils pas cité le blog de Bernard Aubin pour parler de saboteurs éventuellement cheminots ?

Je dois reconnaitre que mon côté masochiste me fait parfois écouter RTL ou Europe 1 quand l'entreprise est à la une de l'actualité. Mmmmh, se faire descendre en flèche aux "auditeurs ont la parole" (Où il vaut mieux être de l'avis de l'animateur) ou par les sous-entendus des journalistes de ces 2 radios est meilleur que le chat à neuf queues. koiquesse

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais bon, faut savoir faire la part des choses maintenant. Des trains qui percutent des plaques de béton, ca arrivait déja avant.

Tenez, y'a un an, deux jeunes appartenant à la communauté des gens du voyage ont été arrêtés. Il leur est nettement reproché de nombreux actes de malveillance (plaques de béton sur les voies, sabotage d'un passage à niveau ayant causé un accident...) entre Vierzon et Châteauroux.

Si vous voulez, voila une liste (probablement incompléte) d'actes de malveillance potentiels.

Dimanche soir, obstacle sur les voies près de Tours et près de Morcenx (en même temps).

Dimanche soir, jet de pierres sur un TER Lille/Tergnier.

Hier, jet de pierres contre un TGV prés de la Seyne sur Mer.

Hier toujours, un TGV Strasbourg Lille a percuté une plaque de béton en région parisienne (5h15 de retard).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arrêtez-moi tout de suite si je me trompe : Les médias n'ont ils pas cité le blog de Bernard Aubin pour parler de saboteurs éventuellement cheminots ?

Je dois reconnaitre que mon côté masochiste me fait parfois écouter RTL ou Europe 1 quand l'entreprise est à la une de l'actualité. Mmmmh, se faire descendre en flèche aux "auditeurs ont la parole" (Où il vaut mieux être de l'avis de l'animateur) ou par les sous-entendus des journalistes de ces 2 radios est meilleur que le chat à neuf queues. koiquesse

Ti la la la la (j'ai retiré l'info...)

Modifié par asct-tr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

revoltages C'est bizarre en plus... hier on parlait de l'Orne qui avait été citée comme lieu d'incident alors que le départemant n'a aucune ligne électrifiée ...

Bon vu la conjoncture c'est peanuts , mais si l'Orne a BIEN une ligne electrifiée, et depuis un bail..Paris Le Mans..

Voir RFF region Basse Normandie et carte... suis un inconditionnel du site.. mdrmdr

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon vu la conjoncture c'est peanuts , mais si l'Orne a BIEN une ligne electrifiée, et depuis un bail..Paris Le Mans..

Voir RFF region Basse Normandie et carte... suis un inconditionnel du site.. revoltages

Fabrice

Exact, de part et d'autre de Nogent le Rotrou... On a les mêmes sources et hier soir quelqu'un a dit une cagouille ... que j'ai répétée...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais bon, faut savoir faire la part des choses maintenant. Des trains qui percutent des plaques de béton, ca arrivait déja avant.

Tenez, y'a un an, deux jeunes appartenant à la communauté des gens du voyage ont été arrêtés. Il leur est nettement reproché de nombreux actes de malveillance (plaques de béton sur les voies, sabotage d'un passage à niveau ayant causé un accident...) entre Vierzon et Châteauroux.

Si vous voulez, voila une liste (probablement incompléte) d'actes de malveillance potentiels.

Dimanche soir, obstacle sur les voies près de Tours et près de Morcenx (en même temps).

Dimanche soir, jet de pierres sur un TER Lille/Tergnier.

Hier, jet de pierres contre un TGV prés de la Seyne sur Mer.

Hier toujours, un TGV Strasbourg Lille a percuté une plaque de béton en région parisienne (5h15 de retard).

Entre Vierzon et Chateauroux ( sortie nord de cx vers le pk 259) le problème était connu , malgré les signalements, rien n' a été fait soit pour protéger les installations ou pour virer les individus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les gens s'attaquent a des espaces ouvert au public...

Les voies ferrées sont des cibles faciles car non surveillable en permanence , par rapport

a un espace clo comme celui des aeroports.

Je dirais plutôt non surveillées, car regarde les autoroutes par exemple, il y a des caméras régulièrement, et des grillages de chaque côté.

Sur les voies ferrées, que dalle, pas de caméras (je n'en connais qu'à Lisieux, pour surveiller les trains qui roulent), pas de grillages (sauf sur LGV).

Les gares, les triages, les PN sont tant d'endroits tellement faciles d'accès.

C'est donc bien pour moi une question de moyen et de volonté. Soit on fait des économies, soit on sécurise.

Et comme je le pense depuis très longtemps, il faut s'estimer "heureux" de n'être victime que de ce genre de problème ; si des terroristes voulaient poser des bombes à 10 endroits sur la voie ferrée en même temps, il ne seraient pas inquiétés du tout. (Et ce n'est pas l'étiquetage des bagages à la con qui va y faire quelque chose...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment n'importe quoi comme excuse. Je vois pas en quoi Sarko peut se glorifier après ça. Des crétins ont voulu jouer, ils ont perdu tout simplement.

Ah bon ? Et ça c'est quoi :

AFP

10/11/2008, 20h10

La cote de confiance du président de la République progresse de 8 points dans le baromètre Ipsos-Le Point rendu public lundi, M. Sarkozy atteignant son meilleur score depuis janvier avec 49% d'opinions favorables.

C'est le troisième sondage d'affilée, après ceux de ViaVoice-Libération, également publié lundi (+ 8 points à 48%), et de CSA-leParisien-Aujourd'hui en France-i-télé de vendredi dernier (+ 7 à 47%), qui montre une nette remontée du chef de l'Etat dans l'opinion publique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vais surement casser l'ambiance et m'attirer les foudres de l'assemblée (comme d'hab quoi) mais.... :

- sur 20 interpellations, 10 mises en garde à vue (et demain ??? 10 libérés ???)

- sur les 10 personnes mises en gardes à vue, 7 viendraient d'un bled de Corrèze (300 personnes) à 500 km (dixit Lci) des lieux de sabotage...

- aucune revendication à ce jour à moins que vous n'ayez plus d'infos que moi ????

- aucune information des ministres and Co sur les compétences techniques des interpellés

- aucune certitude avant la fin de l'enquête sur la culpabilité PROUVEE des personnes en garde à vue !

Ok : les forces de police surveillent tous les jours des gens (dont surement vous et moi vu nos propos sur ce forum) dont des gens dangereux je n'en doute pas et cela ne me pose pas de problème MAIS méfions-nous d'avoir trouvé les coupables (présumés innocents) et d'être soulagés !

Quand à associer "ultra-gauche" et Lcr : Vinces parfois tu te laisses aller mais je te rassure la presse est sur les mêmes raccourcis que toi et essaye de savoir si Sud ne serait pas derrière tout cela revoltages !!!!!!!!! Allons essayons de raison garder !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vais surement casser l'ambiance et m'attirer les foudres de l'assemblée (comme d'hab quoi) mais.... :

- sur 20 interpellations, 10 mises en garde à vue (et demain ??? 10 libérés ???)

Bonjour ,

J aurais terndance a etre aussi perplexe que toi.Ces interpellations me semblent bien rapide set trop bien tomber.Si c' 'est bien eux, chapeau aux flics! Mais je ne comprends pas le cheminement de pensée qu' auraient des ultras gauchistes ou des autonomes pour faire ça.Parce que qui font ils chier?le citoyen lambda qui voyage.Le TGV ne me semble pas tellement un "symbole" de l'etat.

A suivre.

Modifié par Roukmoute
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah bon ? Et ça c'est quoi :

AFP

10/11/2008, 20h10

La cote de confiance du président de la République progresse de 8 points dans le baromètre Ipsos-Le Point rendu public lundi, M. Sarkozy atteignant son meilleur score depuis janvier avec 49% d'opinions favorables.

C'est le troisième sondage d'affilée, après ceux de ViaVoice-Libération, également publié lundi (+ 8 points à 48%), et de CSA-leParisien-Aujourd'hui en France-i-télé de vendredi dernier (+ 7 à 47%), qui montre une nette remontée du chef de l'Etat dans l'opinion publique.

en même temps, il parait que 65 % des interrogés sont contre la retraite à 70 ans et contre le travail le dimanche .... ça ne doit pas être les mêmes ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en même temps, il parait que 65 % des interrogés sont contre la retraite à 70 ans et contre le travail le dimanche .... ça ne doit pas être les mêmes ...

les personnes peuvent etre contre certaine décisions gouvernementales sans pour autant retirer leur confiance aux membres du gouvernement. On est rarement d'accord a 100% avec quelqu'un.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais plutôt non surveillées, car regarde les autoroutes par exemple, il y a des caméras régulièrement, et des grillages de chaque côté.

Sur les voies ferrées, que dalle, pas de caméras (je n'en connais qu'à Lisieux, pour surveiller les trains qui roulent), pas de grillages (sauf sur LGV).

Les gares, les triages, les PN sont tant d'endroits tellement faciles d'accès.

C'est donc bien pour moi une question de moyen et de volonté. Soit on fait des économies, soit on sécurise.

Et comme je le pense depuis très longtemps, il faut s'estimer "heureux" de n'être victime que de ce genre de problème ; si des terroristes voulaient poser des bombes à 10 endroits sur la voie ferrée en même temps, il ne seraient pas inquiétés du tout. (Et ce n'est pas l'étiquetage des bagages à la con qui va y faire quelque chose...)

Sur autoroute (mais pas seulement : voir les grandes villes ou périphérie)

les caméras sont utilisées dans le cadre de la sécurité routière et de la gestion du trafic soit aux entrées -sorties d'autoroute soit dans des zones accidentogènes soit pour contrôler l'état et la densité du trafic.

Mais on voit que ça ne règle pas tout : il y a quelques jours grave accident à un péage,

découverte régulière de piétons, de cycliste, d'animaux ...

voitures à contre sens...

On trouve également aussi des caméras (fixes ou mobiles ) qui ont plus à voir avec la surveillance : radars vitesse ou distance sécurité, contrôles plaques numérologiques, ...

Et bien entendu une caméra n'est jamais rien sans l'homme qui est devant l'écran pour l'utiliser...

donc selon les ordres et directives qui lui sont donnés...

A noter que la vidéo-surveillance maintenant appelée vidéo-protection (tout est dans le terme...) pénètre le monde ferroviaire chaque jour un peu plus mais c'est pour l'instant limité aux gares (halls, quais, escalators, couloirs, aux entrées de locaux...

mais bientôt ça sera à bord des trains (comme les autobus ou le métro d'ailleurs)

et le tout est visible à distance...

y compris des CRO qui appellent parfois les postes pour demander pourquoi le trainXXX est toujours à quai alors qu'il devrait être parti depuis 30 secondes...

Maintenant ça m'étonnerait fort qu'on puisse surveiller 34.000 Km de lignes depuis une salle d'écrans vidéos...

Par contre je les vois bien équiper rapidement les locs et les rames d'une caméra en tête de train...

Modifié par Dom-trappeur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

7 viendraient d'un bled de Corrèze (300 personnes) à 500 km (dixit Lci) des lieux de sabotage...

TARNAC il s'appelle le bled...

l'une des plus grande commune de France en superficie

et l'une des moins peuplées en densité...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

France Actus L'humanite.fr 11-11-2008

Les cheminots entre soulagement et interrogations

Les syndicats de cheminots se sont montrés "soulagés" mardi par l’annonce de la garde à vue de dix personnes après les "sabotages" de caténaires de la SNCF, mais s’interrogeaient sur l’absence de résultats pour des événements similaires intervenus en 2007.

"Nous actons positivement qu’il n’y ait pas de cheminots parmi les personnes interpellées", a déclaré Didier Le Reste (CGT Cheminots), jugeant "impossible d’imaginer que les cheminots en activité ou en retraite puissent casser leur outil de travail".

Dix personnes "appartenant à l’ultra-gauche mouvement autonome", selon le ministère de l’Intérieur, ont été placées en garde à vue dans l’enquête sur les "sabotages" à la SNCF, Michèle Alliot-Marie précisant qu’aucune n’appartenait à l’entreprise.

Arnaud Morvan (CFDT Cheminots) a exprimé son "soulagement parce que visiblement aucun agent SNCF n’est concerné dans cette affaire et que cela va contribuer à rassurer la clientèle", tout en disant vouloir "rester prudent" à ce stade de l’enquête.

"Soulagement" aussi pour Bruno Duchemin (Fgaac, conducteurs), "parce que ces actes pouvaient mettre en danger la sécurité de circulation".

Selon Bernard Aubin (CFTC Transports), "l’arrestation des saboteurs présumés" contribuera à "lever le climat de suspicion".

Sud Rail a "pris acte" des déclarations du gouvernement, disant ne pas avoir "d’avis sur la réalité ou non de cette "mouvance" répartie aux quatre coins du pays" et mettant en garde "ceux qui frisent la diffamation en voulant confondre "terrorisme et action syndicale".

La fédération a noté que des événements similaires intervenus il y a un an avaient à l’époque été "utilisés pour décrédibiliser ceux qui poursuivaient la lutte pour défendre les retraites". "Le matin même, des dirigeants SNCF de très haut niveau disaient savoir qui avait fait ça. Un an après ?", a interrogé le syndicat.

"Nous attendons toujours les résultats des enquêtes sur les actes de sabotage de novembre 2007", a aussi souligné Didier Le Reste, en demandant la poursuite des investigations pour que "toute la lumière soit faite".

Tant la CGT que Sud Rail ont souhaité que cette affaire n’occulte pas des problèmes de fond.

Outre un "désengagement financier" de l’Etat au détriment des infrastructures, Didier Le Reste a pointé la "part de responsabilité" de la SNCF, qui "a supprimé plus de 19.000 emplois depuis 2002 et réduit de 20% les effectifs affectés à la surveillance et à la maintenance des installations".

Soulignant "l’urgence de moyens et de mesures de fond pour assurer une maintenance correcte des installations et matériels ferroviaires", Sud Rail a demandé d’"arrêter de supprimer les emplois de cheminots".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...