Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le groupe SNCF face à la concurrence et la libéralisation


Messages recommandés

Le 14/12/2020 à 15:15, jackv a dit :

d'ici qu'il y ait des "gestes" pour les entrants

Ca c'est de la tambouille à la française, pas sur que cela rassure un entrant !  Bien au contraire, c'est la meilleure façon de démontrer que le modéle économique proposé n'est pas viable.

  • J'aime 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1,4k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Uniquement pour celles genre ECR hein. Parce qu'il ne faudrait pas que Fret SNCF soit un position de pouvoir revenir, faudrait pas déconner. Peut-être que si même ECR se retire, c'est qu'ils n'on

ben voyons ! ouvrons Paris-Lyon,  on verra tous ces parasites accourir PARCE QU'IL Y A DU FRIC A FAIRE ! c'est tout, c'est la seule règle. Avec comme conséquence à terme la constriction du réseau

ce n'est pas une raison. Les subventions accordées à ces liaisons du style Paris-Limoges  transportant quelques passagers devraient tout simplement être supprimées

Images publiées

Il y a 2 heures, Laroche a dit :

Ca c'est de la tambouille à la française, pas sur que cela rassure un entrant !  Bien au contraire, c'est la meilleure façon de démontrer que le modéle économique proposé n'est pas viable.

Le problème de l’ouverture à la concurrence c’est que ça s’inscrit dans une logique libérale, donc ça ne peut qu’attirer des entreprises libérales.

Cependant le modèle français du capitalisme de connivence est tout sauf libéral !

Donc ça ne devrait pas trop séduire les entrepreneurs partisans de la concurrence libre et non faussée !

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 57 minutes, CGO a dit :

Le problème de l’ouverture à la concurrence c’est que ça s’inscrit dans une logique libérale, donc ça ne peut qu’attirer des entreprises libérales.

Le but d'une entreprise, quelle que soit son actionnaire, est d'avoir une activité profitable. Et c'est à cette seule condition que l'on peut ensuite disserter sur l'usage de ses profits.

Et le fait de faire des profits n'est absolument pas incomptible avec une démarche sociale et responsable, mais ça en France, semble être un concept qui nous échappe complètement:sad:

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Laroche a dit :

Le but d'une entreprise, quelle que soit son actionnaire, est d'avoir une activité profitable. Et c'est à cette seule condition que l'on peut ensuite disserter sur l'usage de ses profits.

Et le fait de faire des profits n'est absolument pas incomptible avec une démarche sociale et responsable, mais ça en France, semble être un concept qui nous échappe complètement:sad:

Pas complètement quand même les lois et le code du travail protègent souvent mieux en France les salariés que dans certains pays, et on ne peut que s'en féliciter !

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, CGO a dit :

Pas complètement quand même les lois et le code du travail protègent souvent mieux en France les salariés que dans certains pays, et on ne peut que s'en féliciter !

Le respect de la législation du pays dans lequel une entreprise opére, est une condition qui ne se discute pas. Mais ce n'est qu'une base qui peut etre améliorée.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la GV, de toute façon, avec ou sans COVID, les radiales TGV rentables et sur lesquelles il y a commercialement la place pour 2 opérateurs se comptent sur les doigts d'une seule main, et dans le contexte de crise sanitaire et économique actuel, on comprend aisément que les concurrents potentiels hésitent, claquer plusieurs dizaines de millions d'euros pour se lancer, et prendre le risque de faire rouler durablement  à perte des trains à moitié vides...

La niche du pas cher est maintenant occupée solidement par Ouigo par SNCF, et le (très) haut de gamme, les voyageurs Business se sont évaporés pour encore un bon moment !

 

 

Modifié par NEMO94
  • J'aime 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Laroche a dit :

Le but d'une entreprise, quelle que soit son actionnaire, est d'avoir une activité profitable. Et c'est à cette seule condition que l'on peut ensuite disserter sur l'usage de ses profits.

Et le fait de faire des profits n'est absolument pas incomptible avec une démarche sociale et responsable, mais ça en France, semble être un concept qui nous échappe complètement:sad:

J’avoue que je ne comprends pas où tu veux en venir

"Le but d'une entreprise, quelle que soit son actionnaire, est d'avoir une activité profitable"

Là on est d’accord.

Par contre je ne pense pas que la démarche sociale de la France , si par là tu fais allusion aux conditions de travail, soit un frein à l’implantation en France.

En revanche, une entreprise avant d’investir dans un pays, analyse le contexte et l’un des freins pourrait bien être la tendance folle à accumuler de nouvelles lois et nouveaux règlements, ce qui crée une instabilité juridique.

Des entreprises comme ECR doivent se souvenir d’un contexte favorable sous Sarkozy, devenu très défavorable sous Hollande, un peu mieux sous Macron.

Logiquement ils attendent ,les prochaines présidentielles, avant de se lancer…

 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gom a dit :

Comme chacun sait, il n'y a aucune accumulation de lois dans les autres pays. Ah qu'ils sont mauvais ces Français !

 Eh bien oui, la création d’une nouvelle loi « publicitaire » pour expliquer l’impuissance à régler un problème (alors que la loi actuelle le permet parfaitement) est une spécificité bien française.

Et non les français ne sont pas mauvais, en revanche beaucoup de leurs représentants le sont !

Et je comprends très bien que des opérateurs préfèrent se lancer dans un pays où le Code du travail fait 2 cm d’épaisseur, plutôt que dans un pays où il fait plusieurs milliers de pages et change tout le temps…

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...

la concurrence débarque sur le TER

"Dans trois régions, la phase concrète de la mise en concurrence ferroviaire se dessine. Après un tri dans les premières candidatures, les discussions concrètes vont commencer sur les nouveaux cahiers des charges. Mais partout, la SNCF est candidate à sa propre succession...... pour les trois régions les plus en pointe sur le sujet, qui espèrent gagner en qualité de service avec d'autres opérateurs que la SNCF.... les  AOR peuvent « tester le marché » sur la base du volontariat..

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/sncf-la-concurrence-debarque-sur-le-ter-1287376

 et oui on pourrait l'oublier ... en fin 2023 ce sera sérieux

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, jackv a dit :

la concurrence débarque sur le TER

"Dans trois régions, la phase concrète de la mise en concurrence ferroviaire se dessine. Après un tri dans les premières candidatures, les discussions concrètes vont commencer sur les nouveaux cahiers des charges. Mais partout, la SNCF est candidate à sa propre succession...... pour les trois régions les plus en pointe sur le sujet, qui espèrent gagner en qualité de service avec d'autres opérateurs que la SNCF.... les  AOR peuvent « tester le marché » sur la base du volontariat..

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/sncf-la-concurrence-debarque-sur-le-ter-1287376

 et oui on pourrait l'oublier ... en fin 2023 ce sera sérieux

image.png.440438729b1f5dd84fc83f1cde70d303.png

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 mois plus tard...

Une nouvelle compagnie veut exploiter des TGV en Nouvelle-Aquitaine

Une nouvelle compagnie ferroviaire baptisée «Le Train» veut exploiter des trains à grande vitesse dès décembre 2022 en Nouvelle Aquitaine, principalement entre Arcachon, Bordeaux, Angoulême et Poitiers, a indiqué son directeur général mercredi.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/une-nouvelle-compagnie-veut-exploiter-des-tgv-en-nouvelle-aquitaine-20210428

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, TGV_13 a dit :

Une nouvelle compagnie veut exploiter des TGV en Nouvelle-Aquitaine

Une nouvelle compagnie ferroviaire baptisée «Le Train» veut exploiter des trains à grande vitesse dès décembre 2022 en Nouvelle Aquitaine, principalement entre Arcachon, Bordeaux, Angoulême et Poitiers, a indiqué son directeur général mercredi.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/une-nouvelle-compagnie-veut-exploiter-des-tgv-en-nouvelle-aquitaine-20210428

🤔 ... le Sujet avait été "amorcé" par ZorbecLeGras  dans la Chatbox    hier soir 28/04 ...,

juste pour info : " ... Alain Getraud, ancien maître d’œuvre girondin pour SNCF Réseaux ..."
                        https://www.capital.fr/entrep...treprise-charentaise-1396315

https://fr.linkedin.com/in/alain-getraud-1078b0111

... comme l'avait suggéré ZorbecLeGras  va falloir penser à Ouvrir un nouveau Sujet amené à se développer  ....

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, BB 15063 a dit :

🤔 ... ... comme l'avait suggéré ZorbecLeGras  va falloir penser à Ouvrir un nouveau Sujet amené à se développer  ....

 

il me semble que ce sont surtout les intensions qui se développent ,pour l'instant.. si on regarde dans les autres pays de l'UE, le nombre de propositions solides qui aboutissent est tout de même assez limités..

  • J'aime 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, ZorbecLeGras a dit :

décembre 2022... plus un baroud d'honneur ou une FakeNews.

A moins que SNCF SA ose proposer en location/affrétement des TGV avec le personnel d'accompagnement (conduite et +) ?

Ou revendre du vieux matériel ? Il va vite y avoir des sur-capacités avec les nouvelles livraisons et les OPMV. Les revendre fait rentrer du cash.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ou louer du (vieux) matériel renové sur mesure avec une sorte d' Akiem adaptée, comprenant au moins le pilote du train et un adjoint pour la sécurité mais sans le sigle SNCF SA;

en +1 an, on trouvera bien des katangais alléchés par l'aventure, des salaires privés et surtout une vie plus tranquille, plus familiale avec retour maison garanti le soir, quitte à manier le balai pour nettoyer la rame (humour).

Modifié par ZorbecLeGras
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, ZorbecLeGras a dit :

ou louer du (vieux) matériel renové sur mesure avec une sorte d' Akiem adaptée, comprenant au moins le pilote du train et un adjoint pour la sécurité mais sans le sigle SNCF SA;

 

C'est quoi un adjoint pour la sécurité ?

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une personne connaissant la rame, ses mini réparations, adjoint du pilote (ses yeux et bras à distance), la réglementation ferroviaire notamment lors d'incident éventuel nécessitant l'évacuation des voyageurs, et... correspondant avec les services de SNCF lors du voyage pour soulager le travail du pilote.

Bref un co-pilote se déplaçant dans la rame louée/affrétée

NB: ce n'est qu'un vue d'esprit loin des réalités.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, ZorbecLeGras a dit :

une personne connaissant la rame, ses mini réparations, adjoint du pilote (ses yeux et bras à distance), la réglementation ferroviaire notamment lors d'incident éventuel nécessitant l'évacuation des voyageurs, et... correspondant avec les services de SNCF lors du voyage pour soulager le travail du pilote.

Bref un co-pilote se déplaçant dans la rame louée/affrétée

NB: ce n'est qu'un vue d'esprit loin des réalités.

On est balèze nous les conducteurs de la SNCF, pas besoin d'adjoint, tous ce que tu lui fait faire, c'est nous que le faisons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour décembre 2022 c'est sans doute très optimiste...

Qui se cache derrière cette annonce, faux-nez d'une grande EF étrangère  avec une expérience de la GV ?

Des rames de 350 places c'est du 1N donc neuf ou occasion ex-SNCF ?

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a 22 minutes, NEMO94 a dit :

Pour décembre 2022 c'est sans doute très optimiste...

Qui se cache derrière cette annonce, faux-nez d'une grande EF étrangère  avec une expérience de la GV ?

Des rames de 350 places c'est du 1N donc neuf ou occasion ex-SNCF ?

 

 

 

Keolys

 🤣

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.infogreffe.fr/entreprise-societe/881964241-le-train-160120B001760000.html?typeProduitOnglet=EXTRAIT&afficherretour=true

https://www.societe.com/societe/le-train-881964241.html

 

Avec 5100 € on ne va pas aller bien loin, mais rien ne dit que c'est bien cette entité juridique qui deviendrait EF, on a bien vu avec Railcoop que pour obtenir une licence d'entreprise ferroviaire il faut une mise de départ d'au moins 1,5 M€

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...