Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Fret SNCF, la fin ?


Invité necroshine

Messages recommandés

  • Réponses 2,8k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

"dénonce Jean-Paul Aubert qui habite à 40 mètres de la voie ferrée à Cormeilles-en-Parisis."  Dis donc, Jean Paul quand tu as acheté à 40 m de la voie ferr

C'est que nous mécanos, on ne voit que notre train et le bout de voie sur laquelle on circule, il nous est facile de casser du régu à l'instant T, on ne sait pas si les garages en aval sont libres par

Les CFF n'ont qu'à suivre l'exemple de ce qu'à commis la SNCF en son temps: fermer ou faire fermer tous les embranchements particuliers, toutes les halles à marchandises, toutes les voies de débord et

Images publiées

il y a 10 minutes, assouan a déclaré:

Donc si je comprends bien : on n'entretient pas c'est mal, on rénove c'est pas mieux...

zzz

 

Non, non, tu n'as pas compris mes propos ! 

Il faut entretenir quotidiennement comme par le passé, mais ne pas lancer des grandes opérations de rénovation avec des lignes coupées pendant 4 ou 5 mois.

Les clients ne sont pas bêtes, il faut faire partir la production et s'adressent donc aux entreprises de camions, ... et malheureusement, restent avec ces camionneurs après la rénovation. D'où, perte de trafic sur les lignes concernées. 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, assouan a déclaré:

Donc si je comprends bien : on n'entretient pas c'est mal, on rénove c'est pas mieux...

zzz

 

Ce n'est pas mieux si cette rénovation ne s'accompagne pas d'une amélioration de la qualité de la prestation de l'infrastructure concernée. Dans le cas des 42 km de la ligne de Pithiviers, la vitesse de voie devrait passer de 40 à 30 km/h et la plupart des PN automatiques devraient être transformés en PN commandés par clef de Berne (donc avec arrêt obligatoire). Les temps de parcours vont s'allonger, le nombre de sillons va diminuer, la ligne sera fermée les jours où l'agent de desserte est en repos/congés/maladie, etc.

Et comme l'a dit Pascal45, en 5 mois les clients ont eu largement le temps de nouer de solides alliances avec des transporteurs routiers......recommandés par la SNCF.

Modifié par Ae 8/14
orthographe et conjugaison.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Ae 8/14 a déclaré:

Ce n'est pas mieux si cette rénovation ne s'accompagne pas d'une amélioration de la qualité de la prestation de l'infrastructure concernée. Dans le cas des 42 km de la ligne de Pithiviers, la vitesse de voie devrait passer de 40 à 30 km/h et la plupart des PN automatiques devraient être transformés en PN commandés par clef de Berne (donc avec arrêt obligatoire). Les temps de parcours vont s'allonger, le nombre de sillons va diminuer, la ligne sera fermée les jours où l'agent de desserte est en repos/congés/maladie, etc.

Et comme l'a dit Pascal45, en 5 mois les clients ont eu largement le temps de nouer de solides alliances avec des transporteurs routiers......recommandés par la SNCF.

Pour ce qui est de la vitesse, je n'ai pas accés à la nouvelle consigne de ligne pour confirmer tes dires.

Je ne vois pas pourquoi les PN automatiques seraient transformés, il n'y a pas obligation et je ne vois pas l'intéret.

La ligne est ouverte par le chef de ligne des Aubrais, le jour de circulation des trains. Les agents de desserte sont commandés en heure et en temps par les EF concernées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Desolé, Messieurs, vos propos defaitaistes semblent droit sortis du discours de la defaisance.....

Vous etes vous penché un tant soit peu, sur les couts du transports, en particulier sur celui des céréales, et du kilometrage necessaire à la bascule route/rail ??

Pour du Beauce Rouen, c'est très clairement en faveur du rail... si les trafics passent à la route, il faudra un dispositif etatique financier d'exoneration/compensation ( tiens, du coup, là si c'est pour la route, l'Europe s'en foutrait ...???)  afin d'eviter des surcouts du prix rendu port de Rouen.

J'ose imaginer que la disposition PN est une vue de l'esprit, concernant une VUSS devenant VUTR, mais tronc majeur d'acheminement....

Reste quand même que le grand decideur reste l'Etat, et il faut le crier, ne VEUT PLUS de rails et de Cheminots, du moins le moins possible, et le plus discrètement si possible, c'est pour cela qu'il faille un peu OUVRIR SA GUEULE.....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"  ..Ces bonnes nouvelles potentielles ne doivent pas faire oublier que, pendant ce temps là, des lignes voyageurs sont susceptibles d'être fermées au trafic..."

Voilà ce qui, sur l'article cité plus haut, me semble réellement inquiétant d'un point de vue sociétal....

Quand à la ligne renovée qui a servit de support à l'article, elle est l'itineraire principal de desserte pour une usine de Sofiproteol, et que son boss a le 06 direct de françois, de nicolas, et d'autres...

..c'est la ligne sauvée, qui cache la forêt de toutes celles qui vont fermer......

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, Fabr a déclaré:

Desolé, Messieurs, vos propos defaitaistes semblent droit sortis du discours de la defaisance.....

Vous etes vous penché un tant soit peu, sur les couts du transports, en particulier sur celui des céréales, et du kilometrage necessaire à la bascule route/rail ??

Pour du Beauce Rouen, c'est très clairement en faveur du rail... si les trafics passent à la route, il faudra un dispositif etatique financier d'exoneration/compensation ( tiens, du coup, là si c'est pour la route, l'Europe s'en foutrait ...???)  afin d'eviter des surcouts du prix rendu port de Rouen.

J'ose imaginer que la disposition PN est une vue de l'esprit, concernant une VUSS devenant VUTR, mais tronc majeur d'acheminement....

Reste quand même que le grand decideur reste l'Etat, et il faut le crier, ne VEUT PLUS de rails et de Cheminots, du moins le moins possible, et le plus discrètement si possible, c'est pour cela qu'il faille un peu OUVRIR SA GUEULE.....

Fabrice

Je n'arrive malheureusement pas à retrouver l'article du quotidien "La République du Centre" paru courant novembre 2015, et commentant l'assemblée générale d'AgroPithiviers (le commentaire de La Rép. sur le web est incomplé, il manque la partie train et expéditions). La version papier était complète.

En résumé, le pourcentage d'utilisation du train pour les expéditions de céréales sur la zone de Pithiviers, baisse d'année en année. Les expéditions par le rail ne sont plus que de 40% de la production. Production qui, elle, augmente d'année en année. 

C'est tout ! ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
Sur 21 décembre 2015 at 11:03 , Pascal 45 a déclaré:

Je n'arrive malheureusement pas à retrouver l'article du quotidien "La République du Centre" paru courant novembre 2015, et commentant l'assemblée générale d'AgroPithiviers (le commentaire de La Rép. sur le web est incomplé, il manque la partie train et expéditions). La version papier était complète.

En résumé, le pourcentage d'utilisation du train pour les expéditions de céréales sur la zone de Pithiviers, baisse d'année en année. Les expéditions par le rail ne sont plus que de 40% de la production. Production qui, elle, augmente d'année en année

C'est tout ! ...

40% de 1000t, ou 40% de 100000t, ça fait toujours 40%:Smiley_29:

 

 

 

 

desolé:jesuisdehors:

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

petit historique

Grande manifestation pour défendre la gare de triage de Somain, samedi

Publié le 21/09/2009 à 04h44....c'est pas tout neuf......

L'avenir de la gare de triage de Somain inquiète les élus de gauche et les syndicalistes, qui appellent à manifester samedi.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Secteur_Douai/2009/09/21/article_grande-manifestation-pour-defendre-la-ga.shtml

POUR LE RENOUVEAU DU TRIAGE DE SOMAIN.

http://www.petitions24.net/pour_le_renouveau_du_triage_de_somain

Somain : la direction Fret SNCF confirme la mort du triage

Publié le

http://www.lavoixdunord.fr/region/somain-la-direction-fret-sncf-confirme-la-mort-du-triage-ia16b0n3327724

Ce vendredi, à Somain, lors d’un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), la direction a enfin confirmé les propos tenus aux représentants du personnel dunkerquois le… 1er juin 2015. « Si cela ne s’apparente pas à un délit d’entrave… », dit Willy Dans, membre du CHSCT de la plateforme Nord de Somain, au nom de l’intersyndicale CGT

 

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur ‎21‎/‎12‎/‎2015 at 11:03 , Pascal 45 a déclaré:

Je n'arrive malheureusement pas à retrouver l'article du quotidien "La République du Centre" paru courant novembre 2015, et commentant l'assemblée générale d'AgroPithiviers (le commentaire de La Rép. sur le web est incomplé, il manque la partie train et expéditions). La version papier était complète.

En résumé, le pourcentage d'utilisation du train pour les expéditions de céréales sur la zone de Pithiviers, baisse d'année en année. Les expéditions par le rail ne sont plus que de 40% de la production. Production qui, elle, augmente d'année en année. 

C'est tout ! ...

Routiers qui vont faire pression, comme d'habitude, en justifiant les dispositifs d'aides necessaires que j'évoquais plus avant....leur position sera d'autant plus monopolistique et incontournable, que le rail se sera, là aussi, degagé du trafic, et d'une manière à peu prés irreversible, en trouvant pretextes divers et variés, à fermer la ligne ( même partiellement renovée, il suffit juste d'un ouvrage d'art " à probléme " ou un PN "critique"...)

C'est le secteur Sud de la zone d'intervention à Bruno....

..pas de doutes, les SAMU vont continuer à avoir du boulot, eux aussi....

 

Sur ‎21‎/‎12‎/‎2015 at 10:02 , Ae 8/14 a déclaré:

Ce n'est pas mieux si cette rénovation ne s'accompagne pas d'une amélioration de la qualité de la prestation de l'infrastructure concernée. Dans le cas des 42 km de la ligne de Pithiviers, la vitesse de voie devrait passer de 40 à 30 km/h et la plupart des PN automatiques devraient être transformés en PN commandés par clef de Berne (donc avec arrêt obligatoire). Les temps de parcours vont s'allonger.

Voilà une excellente methode de defaisance....comme si vous mettiez des stops tous les kilometres sur une route prioritaire ....:Smiley_36:

 

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, Fabr a déclaré:

comme si vous mettiez des stops tous les kilometres sur une route prioritaire ....:Smiley_36:

 

Pourtant, c'est la mode, il en existe de plus en plus pour casser le rythme et ainsi, de fait elles ne sont prioritaires.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, ADC01 a déclaré:

Pourtant, c'est la mode, il en existe de plus en plus pour casser le rythme et ainsi, de fait elles ne sont prioritaires.

 

Tu peux mettre autant de stop que tu veux, de toute façon, de moins en moins les respectent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , fabrice a déclaré:

 

Tu peux mettre autant de stop que tu veux, de toute façon, de moins en moins les respectent

certes mais si jamais ça fait boom ça coute cher....en terme de responsabilités. un stop grillé un feu grillé ....gare aux gendarmes et aucun recours avec les assurances pour négocier quoi que ce soit.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , capelanbrest a déclaré:

certes mais si jamais ça fait boom ça coute cher....en terme de responsabilités. un stop grillé un feu grillé ....gare aux gendarmes et aucun recours avec les assurances pour négocier quoi que ce soit.

mais je crois qu'elles ne peuvent refuser de remplir leur rôle, sauf en cas d'alcoolémie soutenue. Elle te vire après et va en retrouver une ensuite ...

rappelle-toi le conducteur qui avait fait dérailler la 15011 et tout son train dans le canal en détruisant le pont en prime. Comme adhérent MAIF, j'ai quelques souvenirs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures , capelanbrest a déclaré:

certes mais si jamais ça fait boom ça coute cher....en terme de responsabilités. un stop grillé un feu grillé ....gare aux gendarmes et aucun recours avec les assurances pour négocier quoi que ce soit.

Faux.

Il y a 1 heure , 5121 a déclaré:

mais je crois qu'elles ne peuvent refuser de remplir leur rôle, sauf en cas d'alcoolémie soutenue. Elle te vire après et va en retrouver une ensuite ...

Exact.

Article L 113-1 du code des assurances

Les pertes et les dommages occasionnés par des cas fortuits ou causés par la faute de l'assuré sont à la charge de l'assureur, sauf exclusion formelle et limitée contenue dans la police.Toutefois, l'assureur ne répond pas des pertes et dommages provenant d'une faute intentionnelle ou dolosive de l'assuré.

La conduite sous l'emprise d'un état alcoolique est par définition réputée être intentionnelle. Le conducteur ou la conductrice ne sont pas censés ignorer leur état. D'où l'exclusion.

Par contre, griller un stop, un feu rouge, ne pas respecter une priorité on pourra toujours discuter indéfiniment si c'était intentionnel ou pas. Or, c'est toujours à l'assureur qui invoque une clause d'exclusion d'apporter les preuves nécessaires. Les infractions routières, même graves et aux conséquences parfois dramatiques, c'est toujours un peu compliqué. Un grand excès de vitesse, peut-être ? Mais un stop grillé (par exemple) est-ce de l'inattention, de la fatigue, une perte de sens ou de repère, une rupture de séquence (j'ai vu le stop, j'ai bien compris qu'il y avait un stop... mais je suis passé sans m'arrêter ! ça m'est arrivé une fois - sans conséquences - j'en ai encore les jambes coupées quand j'y pense !!!).

Mais oups... on est carrément hors sujet là. Je suis tombé par hasard sur les échanges les plus récents sans vérifier quel était le sujet et ce qui était développé dans les pages précédentes. J'espère être pardonné. Ce n'est pas moi qui ai commencé !

Modifié par PLANONYME
correction après relecture et aveu du hors sujet
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 13/2/2016 at 14:46 , Fabr a déclaré:

Routiers qui vont faire pression, comme d'habitude, en justifiant les dispositifs d'aides necessaires que j'évoquais plus avant....leur position sera d'autant plus monopolistique et incontournable, que le rail se sera, là aussi, degagé du trafic, et d'une manière à peu prés irreversible, en trouvant pretextes divers et variés, à fermer la ligne ( même partiellement renovée, il suffit juste d'un ouvrage d'art " à probléme " ou un PN "critique"...)

C'est le secteur Sud de la zone d'intervention à Bruno....

..pas de doutes, les SAMU vont continuer à avoir du boulot, eux aussi....

 

Voilà une excellente methode de defaisance....comme si vous mettiez des stops tous les kilometres sur une route prioritaire ....:Smiley_36:

 

Fabrice

Bonjour Fabrice.

Eh oui tu as absolument raison.

Il y a eu la semaine dernière une réunion en préfecture à Chartres, concernant l'accidentologie routière sur le département avec les différents intervenants (SP, police, gendarmerie, service du CG du 28, automobile club du centre, cabinet du préfet et la FDSEA (exploitants agricole) entre autre).  A noter l'absence des représentants des routiers à cette réunion. Je n'ai pu y assister étant en rapatriement au Libéria. C'est le chef de service qui s'y est "collé".

Dans les grandes lignes; la situation de département d'Eure et Loir est préoccupante au niveau accidentologie routière. Cela s'explique géographiquement, le 28 étant un axe à fort trafic de transit et étant traversé par de nombreux axes à fort trafic (A10 et A11, RN 10, 12 et 154). Les chiffres sont mauvais concernant toutes les catégories de voiries (hormis en zone urbaine): départementales, autoroutes et routes nationales.

Les voies d'améliorations sont entre autres: aménagements des "points noirs" avec construction de rond point, et de voies d'insertion, installation de nouveaux radars, renforcement des contrôles ciblés visant l'alcoolémie et les stupéfiants, dégagement de la visibilité de certains carrefours par fauchage des cultures aux abords des intersections, avant la saison des moissons.

Mon chef m'a rapporté que le département était le premier exportateur de céréales de France. Effectivement il y a une part prépondérante de ces exportations qui se font par voie routière au grand damnes des coopératives agricoles. Les flux sont évidemment tournés vers les ports de Rouen et du Havre ainsi que vers la façade méditerranéenne pour exportation vers le Maghreb.

J'ai 3 gardes cette semaine à Chartres. Je vous tiens au jus si mon chef me fait part d'autres éléments émanant de cette réunion somme toute intéressante.

Bruno.

Modifié par bruno
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Bruno,

Les flux de céréales de la zone de Chartres partent essentiellement sur Nantes,Rouen et le Bénélux.

Soit achat par des industriels, dans ce cas la coop vend départ camion ou wagon, elle ne choisit pas,

soit  export portuaire,  la coop affrete le mode de transport qu'elle veut, le moins cher bien sur....

Si la marchandise est dans un silo non embranché fer, ce qui est la grande majorité des silos céréaliers il ne faut pas l'oublier, il est  souvent trop couteux de la rabattre vers un silo embranché, donc le camion s'impose.

Donc, "au grand dam des coopératives" veut dire qu'elles privilégient la route car moins cher, mais elles voudraient payer ENCORE MOINS CHER PAR FER....

Leur discours est donc: "on veut faire plus de ferroviaire, baissez encore vos prix..."

En gros, pour gommer le brouetage" initial, il faudrait etre 25 à 30% moins cher qu'un camion sur 250/300 km, equation economique impossible aujourd hui pour sncf, comme pour les opérateurs privés.

Sans parler de la saturation des sillons FRET sur cette zone ou les dessertes sont longues, donc couteuses en moyens.

 

 

 

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures , DON CORLEONE a déclaré:

 

En gros, pour gommer le brouetage" initial, il faudrait etre 25 à 30% moins cher qu'un camion sur 250/300 km, equation economique impossible aujourd hui pour sncf, comme pour les opérateurs privés.

.

 

 

 

Et il fait combien de fois le trajet sur une journée de travail, le camion  ???...une seule, non  ???

Sachant que la journée de la benne céralière est aux alentours de 1000 euros, qu'il en faut une cinquantaine pour un train complet....

Certains arguments me laissent pantois...

 

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures , DON CORLEONE a déclaré:

Bonjour Bruno,

Les flux de céréales de la zone de Chartres partent essentiellement sur Nantes,Rouen et le Bénélux.

Soit achat par des industriels, dans ce cas la coop vend départ camion ou wagon, elle ne choisit pas,

soit  export portuaire,  la coop affrete le mode de transport qu'elle veut, le moins cher bien sur....

Si la marchandise est dans un silo non embranché fer, ce qui est la grande majorité des silos céréaliers il ne faut pas l'oublier, il est  souvent trop couteux de la rabattre vers un silo embranché, donc le camion s'impose.

Donc, "au grand dam des coopératives" veut dire qu'elles privilégient la route car moins cher, mais elles voudraient payer ENCORE MOINS CHER PAR FER....

Leur discours est donc: "on veut faire plus de ferroviaire, baissez encore vos prix..."

En gros, pour gommer le brouetage" initial, il faudrait etre 25 à 30% moins cher qu'un camion sur 250/300 km, equation economique impossible aujourd hui pour sncf, comme pour les opérateurs privés.

Sans parler de la saturation des sillons FRET sur cette zone ou les dessertes sont longues, donc couteuses en moyens.

 

 

 

On n'en revient toujours au même problème d'arithmétique simple :

- lorsqu'on baisse les péages (*) du train, on améliore sa compétitivité,

- lorsque l'on augmente les péages des camions (écotaxe) ont diminue leur compétitivité.

Lorsque ces mesures sont progressives, il n'y a pas basculement de la route sur le rail, mais peu à peu certains silos inintéressants à desservir par train le deviennent, avec la modification des variables de l'équation ...

 

(*)  Si les péages ne sont pas suffisants pour couvrir l'entretien des voies, cela veut dire qu'il y a subventionnement.

Mais dans la mesure où ce subventionnement se traduit par une diminution du taux d'accidents et une amélioration de la qualité de la vie, il est justifié .

 

En attendant M. Bricolage et ses complices, travaillent activement à modifier l'équation ...

;;; mais pas dans le bon sens !

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

exactement!

et losque l'on passe de 27 à 30 tonnes le chargement d'une benne cerealières, cela fait encore 10 % de productivité de gagnée, en compensation de la mise en place de "feu" taxe poids lourds.

Grace à ce "cadeau",les prix fer/route des céréales sont tres voisin sur du 250/300 Km, même sur des silos embranchés, la bascule se fait sur la logistique: interet logistique et financier à charger un train par rapport à 45 camions, intéret financier à faire de la route si brouettage trop long ou volume supplémentaire ne pouvant s'integrer dans un programme fer.

La mort de l'éco taxe est symptomatique de l'absence de volonté politique à, non pas provoquer un report nodal massif, mais déjà à maintenir la part du fer, et ce n'est pas l'ouverture à la concurrence qui peut y changer quoi que ce soit, on l'a vu depuis 8 ans. Ce n'est qu'une équation financière: l'acheteur transport n'a aucune considération écologique, le seul juge de paix c'est la calculette et son patron qui lui demande de faire moins x% sur son poste achat.

 

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ce que j'ai en donnée de ventes, le kilometrage que tu indiques, et si la route ne trouve de chargement retour, le ratio, à l'avantage de la solution Fer, sur du silo embranché, est en gros de 1 à 2, c'est pourquoi je m'etonnais de tes propos précédents...lorsque effectivement, tu integres du brouettage pour rejoindre un site embranché ( et c'est tout l'interêt des chargeurs que de maintenir le plus de silos embranchés, avec ITE apte à TC..), je comprends parfaitement alors ton raisonnement...

Pour le reste, je suis en total accord, notement les divers "cadeaux" faits aux transporteurs routiers, qui, parcequ'ils pullulent, accroissent les dégâts aux routes que nous payons, et augmentent l'accidentologie...ceci avec l'appui, discret mais réel, des différents gouvernements...

 

"...  Si les péages ne sont pas suffisants pour couvrir l'entretien des voies, cela veut dire qu'il y a subventionnement..."

Très clairement, il est très important de communiquer sur le fait qu'une taxation hontement subventionnelle, est opérée sur nous tous, au profit de la competitivité des camions, qui ne paient qu'une infime partie des divers dégâts qu'ils occasionnent lorsqu'ils roulent....la partie pecuniaire la plus "visible" reside dans les tarifs autoroutiers, où le ratio est de 1 à 3, grosso modo, et l'entretien necessaire consecutif à l'usure en fonction du poid roulant ,  ......  de 1 à 10 000....  la même logique est à appliquer aux RN, RD, et autres voies vicinales dont la degradation va de pair, crescendo...

 

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une benne cerealiere, c'est 650/700 euros/jour pour 30 tonnes de charge, hors prix d'appel et période de sous activité. Si tu rajoutte un peu de fret de retour(20%, il y a de l'engrais en provenance des ports de Rouen, Nantes, La Rochelle par exemple) un peu de zone courte combinée à une journée de conduite de 10h, un peu de jonglage de matériel entre différents flux, tu baisse énormément le cout unitaire du voyage Chartres/port.

Si le rapport était aussi en faveur du Fer, la part de marché serait inversée, faut pas croire que les opérateurs ferroviaires ne se battent pas sur tous les flux accessibles mais la concurrence est faussée.

Après, bien évidemment, si ce rapport s'inversait brutalement (mais on n'en prend pas le chemin), l'outil ferroviaire ne pourrait pas suivre sans des réinvestissement massifs dans les capacités infra, matériel et humains, comme toute industrie lourde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...