Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Insufissance de freinage sur train VEOLIA à Montauban le 26.04.08


Messages recommandés

12 H c'est un journal régional ?

Mais quel région ?

Merci

En fait je regardais le JT de FR3 via ma box internet, donc à midi, c'est l'édition des régions, et pas d'une en particulier, en gros ils font un mix des titres marquants piochés dans les différentes régions.

C'est le principe même des enclenchements, et les collègues aiguilleurs pourront sûrement mieux expliquer çà que moi koiquesse .

L'aiguilleur à même dû "déplomber" quelque chose pour annuler la temporisation empêchant la manoeuvre des aiguilles après fermeture du Carré.

Le texte est écrit justement pour éviter, dans la mesure du possible, d'arrêter les trains risquant d'être rattrapés...

En gros, quand tu traces un itinéraire, l'ouverture du signal "verrouille" l'itinéraire (enclenchement mécanique) ; donc en refermant ton signal, tu peux redresser ton itinéraire (dans le cas bien-sûr ou aucune circulation n'est engagée sur l'itinéraire, car la manoeuvres des aiguilles serait empêchée par les enclenchements électriques, si bien-sûr les installations du poste en sont dotées.

Cette explication sommaire ne rentre pas dans le détail de certaines particularités liées à d'autres enclenchements qu'on pourrait trouver.

Pour l'histoire de la tempo empêchant la manoeuvre d'aiguilles, je ne connais pas le type de poste où on trouve cette sécurité supplémentaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 583
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

T'as raison attendons d'en savoir plus. Peut etre dès lundi dans le cadre REX :Smiley_31:

Images publiées

...

Pour l'histoire de la tempo empêchant la manoeuvre d'aiguilles, je ne connais pas le type de poste où on trouve cette sécurité supplémentaire.

???oulà, oulàà, oulalàà, c'est encore pire que je croyais!

Tu blagues là, hein?

Temps moral, PRS, temporisation, enclenchement d'approche,... jamais entendu parler?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les enclenchements d'approche et les Zap ( zone d'approches ) verrouillent des itineraires mais ne

sont pas des temporisations . Les temporisations sont peut etre des actions dues aux mecanismes ou

a certaines informatisations de controle / commande , mais ne me semble pas etre des

élements de sécurité comme le sont des enclenchements . ( si notre specialiste des etudes de signalisation

pouvait confirmer ou infirmer koiquesse ... )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les enclenchements d'approche et les Zap ( zone d'approches ) verrouillent des itineraires mais ne

sont pas des temporisations . Les temporisations sont peut etre des actions dues aux mecanismes ou

a certaines informatisations de controle / commande , mais ne me semble pas etre des

élements de sécurité comme le sont des enclenchements . ( si notre specialiste des etudes de signalisation

pouvait confirmer ou infirmer koiquesse ... )

C'est ce qui fait la différence entre les postes modernes et les postes (très) anciens, dans le premier cas la temporisation est automatique et dans le deuxième cas c'est ce qui s'appelle le "temps moral" puisque çà ne repose que sur la responsabilité de l'aiguilleur.

Sur les voies principales, la temporisation à pour but d'éviter la modification d'un itinéraire aussitôt après la fermeture d'un carré si une circulation se trouve entre le carré et son avertissement. En effet, dans ce cas le conducteur pourrait trouver l'avertissement ouvert, le carré... fermé et dérailler sur une aiguille en déviation par exemple (du fait de la trop grande vitesse)!

Il y a une énorme différence entre une refermeture de signal et une reprise de voie! La refermeture consiste comme son nom l'indique à la fermeture d'un signal déjà ouvert alors qu'une circulation s'en approche, alors que la reprise de voie consiste en la refermeture et à la modification de l'itinéraire déjà tracé.

Dans le cas de Montauban, s'agissant me semble-t-il d'un PRS, l'aiguilleur à dû annuler (par une procédure d'urgence prévue) cette sécurité.

Ce serait bien d'avoir des précisions de la part d'un aiguilleur, je ne suis pas un spécialiste des postes...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

On vous retrouveras au manche de jolies machines bordeaux ? oranges ou rouges ? okok .

Oui bien sûr, continuer chez la concurrence... j'y pense le matin en me rasant. koiquesse

Au vu la tournure que prends la situation je commence à avoir un peu les chocottes, alors ce n'est pas pour me faire c***r à continuer ce boulot de dingue dans des conditions merdiques et pour trois francs-six-sous! Puisque j'ai la chance de pouvoir partir, je ne vais pas faire le délicat. Et j'espère arriver au bout sans gros ennuis!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait je regardais le JT de FR3 via ma box internet, donc à midi, c'est l'édition des régions, et pas d'une en particulier, en gros ils font un mix des titres marquants piochés dans les différentes régions.

Tu peux voir cela sur Fr3 Midi Pyrénées 12/13 du 28/04

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Oui bien sûr, continuer chez la concurrence... j'y pense le matin en me rasant. koiquesse

Au vu la tournure que prends la situation je commence à avoir un peu les chocottes, alors ce n'est pas pour me faire c***r à continuer ce boulot de dingue dans des conditions merdiques et pour trois francs-six-sous! Puisque j'ai la chance de pouvoir partir, je ne vais pas faire le délicat. Et j'espère arriver au bout sans gros ennuis!

C'est tout le mal que je te souhaite !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

???oulà, oulàà, oulalàà, c'est encore pire que je croyais!

Tu blagues là, hein?

Temps moral, PRS, temporisation, enclenchement d'approche,... jamais entendu parler?

Faut pas t'exciter comme ça, tu vas nous faire un infarctus bigbisous

Pour ton info, un agent qualif B lors de sa formation, n'est formé qu'en poste mécanique, donc pas d'histoire de temporisation pour la manoeuvre d'un levier d'aiguille. Les seules tempos dont on parle sont le temps morale pour la reprise de voie, et la tempo sur l'annulateur d'enclenchement de parcours.

Le fonctionnement d'un PRS, d'un PRCI etc, on apprend ça en formation TTMV (qualif E) controleursncf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

???oulà, oulàà, oulalàà, c'est encore pire que je croyais!

Tu blagues là, hein?

Temps moral, PRS, temporisation, enclenchement d'approche,... jamais entendu parler?

PS : dans ton village de "Vieucon", t'es Maire, non? controleursncf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceci dit, j'aimerais savoir comment le délégué CGT connaissait la vitesse du train au passage en gare :

Pour ce qui est du CGTiste, je lui reproche simplement de faire des raccourcis faciles et des phrases péremptoires qu'il n'aurait évidemment pas faites s'il s'était agi d'un train SNCF. Un peu de mesure ne lui aurait pas nui.

Pourtant le délégué Cgt ne s'était pas trompé... Il fallait bien trouver quelque chose... Et comme c'est un Cgtiste ça tombait pile-poil...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Documents et articles de presse :

(je ne connais pas la source du dernier document article de journal mais je penche pour un journal régional)

2008_04_28_003_montauban_aujourdhui.pdf

2008_04_28_002_montauban_huma.pdf

2008_04_28_001_montauban_afp.pdf

2008_04_24_depeche_Montauban_du_28_04.pdf

Modifié par Dom-trappeur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant le délégué Cgt ne s'était pas trompé... Il fallait bien trouver quelque chose... Et comme c'est un Cgtiste ça tombait pile-poil...
ll

Le délégué CGT cité (Eric Ferrères) est le secrétaire CGt de la région de Toulouse. Il y avcait eu un fil à son sujet ouvert dans le forum (une série d'article dans un journal)

En fait il y en a même un deuxième (Mr Brun).

On peut supposer à la lecture des articles qu'ils ont eu accès à pas mal d'informations.

Modifié par Dom-trappeur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant le poste de Montauban

si j'ai bien compris c'est un PRS

Le train Véolia a franchi fermé le carré d'entrée de la gare

de l'autre côté c'était le TER qui était attendu donc itinéraire formé et carré ouvert.

On peut supposer que le TER était encore loin et que la zone d'approche devant lui était encore libre.

L'aiguilleur a donc du détruire l'itinéraire formé pour recevoir le TER

et former l'itinéraire pour le train Véolia devant celui-ci : beaucoup de chance que les aiguilles aient eu le temps de tourner et le carré peut être de s'ouvrir.

En tout cas il faudra un REX SNCF puisque franchissement d'un carré fermé.

En tout cas chapeau pour le sang froid de l'aiguilleur car il n'a pas du avoir beaucoup de temps pour analyser, réfléchir et prendre une décision.

Nota

Dans un PRS si la ZAP du carré ouvert est prise (train en attente) : fermeture d'urgence du carré, appui sur le bouton d'itinéraire pour lancer la temporisation : 3 minutes sur voie principale.

au bout de 3 minutes la ZAP clignote et l'aiguilleur peut (si le train est arrêté avant le signal carré) provoquer la destruction de l'itinéraire formé et le modifier...

En général ça prend bien 5 minutes parcequ'en plus il faut sortir "le manuel PRS" et suivre pas à pas la procédure...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS : dans ton village de "Vieucon", t'es Maire, non? bigbisous

Non moi être Chef du Village bigbisous

Et tu peux garder tes sarcasmes, tu en aura besoin pour tout le restant de ta -longue- carrière à venir bigbisous . Quand à ma santé, je suis assez grand pour m'en occuper moi-même.

Si tu n'avais pas fais de commentaires sur les temporisations, je n'aurai pas réagi. controleursncf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant le délégué Cgt ne s'était pas trompé... Il fallait bien trouver quelque chose... Et comme c'est un Cgtiste ça tombait pile-poil...

J'admire ta solidarité avec ton camarade, mais ce n'est pas de son appartenance à la CGT dont il s'agit. Il aurait pu s'agir de quelqu'un d'autre.

Il ne s'était peut-être pas trompé, mais à mes yeux, tant qu'il ne cite pas ses sources, c'est du vent : quand il parle d'un train qui traverse sa gare à plus de 60 km/h, comment le sait-il ( et je ne parle pas de 59 ou 61, que ce soit bien clair ) ? Quand il annonce que Veolia sous-traite ses essais de frein, comment le sait-il ?

Soit c'est du radio-sacoche, mais je pense ( espère ) que non, soit il a des sources et il va à l'EPSF leur mettre les preuves sous les yeux.

Mais le gonflage d'hélice, ce n'est pas très utile.

Ceci dit, pour en revenir au problème de la médiatisation ou non, le fait que l'histoire passe dans les journaux ferait qu'on connaîtrait à coup sûr et dans un délai raisonnable les conclusions de l'enquête, car, comme dit au-dessus, ce n'est pas Veolia de son propre chef qui va claironner le résultat de l'affaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant le poste de Montauban

si j'ai bien compris c'est un PRS

Le train Véolia a franchi fermé le carré d'entrée de la gare

de l'autre côté c'était le TER qui était attendu donc itinéraire formé et carré ouvert.

On peut supposer que le TER était encore loin et que la zone d'approche devant lui était encore libre.

L'aiguilleur a donc du détruire l'itinéraire formé pour recevoir le TER

et former l'itinéraire pour le train Véolia devant celui-ci : beaucoup de chance que les aiguilles aient eu le temps de tourner et le carré peut être de s'ouvrir.

En tout cas il faudra un REX SNCF puisque franchissement d'un carré fermé.

En tout cas chapeau pour le sang froid de l'aiguilleur car il n'a pas du avoir beaucoup de temps pour analyser, réfléchir et prendre une décision.

Nota

Dans un PRS si la ZAP du carré ouvert est prise (train en attente) : fermeture d'urgence du carré, appui sur le bouton d'itinéraire pour lancer la temporisation : 3 minutes sur voie principale.

au bout de 3 minutes la ZAP clignote et l'aiguilleur peut (si le train est arrêté avant le signal carré) provoquer la destruction de l'itinéraire formé et le modifier...

En général ça prend bien 5 minutes parcequ'en plus il faut sortir "le manuel PRS" et suivre pas à pas la procédure...

Je suis d'accord, chapeau bas à l'aiguilleur, il mérite toute notre admiration pour son sang-froid et son professionnalisme.

Et une pensée pour tous ceux, je dis bien tous ceux, qui on vécu çà en direct et aux première loges. C'est un cauchemar qu'il ne sont pas prêts d'oublier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention aussi à la lecture des articles de journaux. Quelqu'un dit quelque chose et le journaliste écrit plus ou moins de mémoire...

ceci dit comme je l'ai dit précédemment il semble que les militants CGT localement aient eu accès à un certain nombre d'information rapidement. peut être l'un d'eux travaillait ou était sur place et pour peu qu'il ait eu une expérience type CHSCT...il a du collationner....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut pas t'exciter comme ça, tu vas nous faire un infarctus bigbisous

Pour ton info, un agent qualif B lors de sa formation, n'est formé qu'en poste mécanique, donc pas d'histoire de temporisation pour la manoeuvre d'un levier d'aiguille. Les seules tempos dont on parle sont le temps morale pour la reprise de voie, et la tempo sur l'annulateur d'enclenchement de parcours.

Le fonctionnement d'un PRS, d'un PRCI etc, on apprend ça en formation TTMV (qualif E) controleursncf

En electro-mecanique, pour une reprise d'itinéraire ( ou de voie ) seul le temps moral impose un délai

en prs, prci et en général les postes à relais, la "machine" impose généralement 3 mn ( précisé à la consigne rose du poste) sur VP et 1 mn sur VS après la refermeture du signal pour modifier la position d'une aiguille.

Dans le cas present et avec le peu d'élément qu'on a, je comprend pas trop ce que vient faire le temps moral puisque le signal était fermé dc les enclenchements libérés.

faudrait connaitre exactement les circonstances de tout cela

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais ce n'est pas de son appartenance à la CGT dont il s'agit. Il aurait pu s'agir de quelqu'un d'autre.

Alors pourquoi insister à deux reprise sur son appartenance à la Cgt...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non moi être Chef du Village bigbisous

Et tu peux garder tes sarcasmes, tu en aura besoin pour tout le restant de ta -longue- carrière à venir bigbisous . Quand à ma santé, je suis assez grand pour m'en occuper moi-même.

Si tu n'avais pas fais de commentaires sur les temporisations, je n'aurai pas réagi. controleursncf

Ce n'est pas d'avoir réagi qui m'a gêné, c'est la forme utilisée "t'es con tu connais pas ça?"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Voilà une sacrée dérive!

Ce sont des choses qui arrivent. Il semble que le professionnalisme du collègue au poste soit à mettre en avant, j'espère voir son nom pour la prochaine nomination des médaillés du chemin de fer. Passons sur les causes qui ne sont pas aujourd'hui connues de nous pour nous intéresser à quelques précisions utiles sur l'aiguillage. En cas de dérive il y a rique de rattrapage et de déraillement (survitesse), les mesures d'urgence sont donc prises sur toutes les voies de la plateforme sauf si le risque de heurt est plus grand en cas d'arrêt des trains (imaginons l'arrêt d'une circulation sur la voie ou le train par en dérive), concernant la "réorientation" du train en dérive il n'est pas obligatoire d'avoir recours à une annulation de transit ou de zone propre d'aiguille pour dévier un train ayant franchi un signal fermé (si on n'est pas dans le cas d'une reprise d'itinéraire; c'est un cas improbable), celà dépend des installations et des possibilités mouvements à disposition de l'aiguilleur, sachant qu'en cas de dérive l'aiguilleur utilise tous les moyens en sa disposition pour arrêter la dérive (ce qui autorise éventuellement le déraillement, la réception sur voie occupée, sur un butoir, etc...). Enfin celà faisait (je peux me tromper) bien longtemps qu'un train complet n'était pas parti en dérive (le cas fréquent c'est lors des manoeuvres). Je ne sais pas pour les autres collègues de la filière 27 bossant ou ayant bossé en poste mais c'est un scénarii que je me suis toujours imaginé, au cas où...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Nota

Dans un PRS si la ZAP du carré ouvert est prise (train en attente) : fermeture d'urgence du carré, appui sur le bouton d'itinéraire pour lancer la temporisation : 3 minutes sur voie principale.

au bout de 3 minutes la ZAP clignote et l'aiguilleur peut (si le train est arrêté avant le signal carré) provoquer la destruction de l'itinéraire formé et le modifier...

En général ça prend bien 5 minutes parcequ'en plus il faut sortir "le manuel PRS" et suivre pas à pas la procédure..."

La reprise de voie en PRS est fréquente (erreurs de direction...) ce qui fait que la procédure est souvent maîtrisée par les AC.

Ce qui est important dans la reprise de voie, c'est d'avoir l'assurance que le train pourra s'arrêter avant le signal avant l'action sur la FC.

Une fois cette certitude acquise, alors on peut lancer la procédure d'annulation d'itinéraire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toutes et à tous,

Un communiqué commun des syndicats CGT des Cheminots de Toulouse et de Veolia Cargo France sera publié aujourd"hui.

Cette histoire d'externalisation de la formation des trains vers d'autres acteurs que le tractionnaire, pour n'être pas encore citée comme à l'origine de cet incident, est néanmoins porteuse de report de responsabilités qui vont engendrer des problèmes sur la tenue du niveau de sécurité.

Celle-ci permet d'assurer une prestation de transport ferroviaire moins chère qu'avec cette opération de formation, mais ne permet plus de maîtriser la production totale du train ; c'est un problème !!!

La réduction des coûts rencontre ici, la limite des conditions de sécurité.

Dans le cas présent, de nombreuses questions se posent sur les conditions techniques de freinage ; nous pensons qu'il faut que l'enquête suive son cours et qu'elle éclaire tous les acteurs du système.

En tout cas, il eut été bon pour les responsables de cette entreprise d'avertir immédiatement les représentants du personnel élus... Ce qui n'a malheureusement pas été le cas et engendre de la méfiance vis à vis de sa volonté de faire la lumière sur cet incident.

A bientôt et à suivre...

Le Ch'ti...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Voilà une sacrée dérive!

Ce sont des choses qui arrivent. Il semble que le professionnalisme du collègue au poste soit à mettre en avant, j'espère voir son nom pour la prochaine nomination des médaillés du chemin de fer. Passons sur les causes qui ne sont pas aujourd'hui connues de nous pour nous intéresser à quelques précisions utiles sur l'aiguillage. En cas de dérive il y a rique de rattrapage et de déraillement (survitesse), les mesures d'urgence sont donc prises sur toutes les voies de la plateforme sauf si le risque de heurt est plus grand en cas d'arrêt des trains (imaginons l'arrêt d'une circulation sur la voie ou le train par en dérive), concernant la "réorientation" du train en dérive il n'est pas obligatoire d'avoir recours à une annulation de transit ou de zone propre d'aiguille pour dévier un train ayant franchi un signal fermé (si on n'est pas dans le cas d'une reprise d'itinéraire; c'est un cas improbable), celà dépend des installations et des possibilités mouvements à disposition de l'aiguilleur, sachant qu'en cas de dérive l'aiguilleur utilise tous les moyens en sa disposition pour arrêter la dérive (ce qui autorise éventuellement le déraillement, la réception sur voie occupée, sur un butoir, etc...). Enfin celà faisait (je peux me tromper) bien longtemps qu'un train complet n'était pas parti en dérive (le cas fréquent c'est lors des manoeuvres). Je ne sais pas pour les autres collègues de la filière 27 bossant ou ayant bossé en poste mais c'est un scénarii que je me suis toujours imaginé, au cas où...

"Nota

Dans un PRS si la ZAP du carré ouvert est prise (train en attente) : fermeture d'urgence du carré, appui sur le bouton d'itinéraire pour lancer la temporisation : 3 minutes sur voie principale.

au bout de 3 minutes la ZAP clignote et l'aiguilleur peut (si le train est arrêté avant le signal carré) provoquer la destruction de l'itinéraire formé et le modifier...

En général ça prend bien 5 minutes parcequ'en plus il faut sortir "le manuel PRS" et suivre pas à pas la procédure..."

La reprise de voie en PRS est fréquente (erreurs de direction...) ce qui fait que la procédure est souvent maîtrisée par les AC.

Ce qui est important dans la reprise de voie, c'est d'avoir l'assurance que le train pourra s'arrêter avant le signal avant l'action sur la FC.

Une fois cette certitude acquise, alors on peut lancer la procédure d'annulation d'itinéraire.

Merci pour toutes ces précisions.

Dans ce cas le train Veolia arrivait sur Carré fermé: donc l'enclenchement d'approche n'était pas activé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...