Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[X3100 à X3500 ABJ 1 à 3 et X 3600 ABJ 4] Sujet officiel


Messages recommandés

Bonjour,

Je suis à la recherche des caracteristiques techniques des autorails RENAULT ABJ2 (serie X3400)

Merci beaucoup à celui qui pourra m'orienter ou me communiquer un lien pour un site qui les detaillent.

Cordialement

Alain

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe un Hors-Série de la revue Le Train sur les ABJ

On trouve une description sommaire dans 'le matériel moteur de la SNCF"

Il faudrait interroger le Centre des Archives du Mans sur la documentation disponible

Il est utile de poser une alerte sur les sites de vente où on trouve parfois de la documentation technique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Qu'est-ce que tu veux savoir exactement ?

Parce que j'ai plusieurs infos, mais si tu veux du détaillé, il faudra attendre un peu (il faudra que je potasse le J.Defrance)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce que tu veux savoir exactement ?

Parce que j'ai plusieurs infos, mais si tu veux du détaillé, il faudra attendre un peu (il faudra que je potasse le J.Defrance)

D'après "Autorails de France" vol.2, p.226 et suivantes, l'ABJ2 se distingue de l'ABJ1 uniquement par la présence de radiateurs supplémentaires sous chassis, sur la tuyauterie reliant les deux groupes de radiateurs de chaque extremité de caisse.

Cette disposition visait à éviter les surchauffes en cas de circulation en jumelage.

A noter que cette dénomination ABJ2 n'existait pas chez Renault, même dans les catalogues de pièces détachées. Elle avait été "inventée" par les services techniques SNCF.

En première monte, moteur Renault 513 "à bielles longues" de 265 ch à 1500 tr/mn, avec deux soupapes par cylindre.

Remplacé par le type 517A "à bielles longues" de 300 ch à 1500 tr/mn, avec 4 soupapes par cylindre.

Cylindrée de 32.3 litres dans les deux cas.

Transmission identique à celle du VH, avec démultiplication 29x31 ou 31x29 donnant 108 ou 124 km/h par "simple" permutation en atelier de pignons dans la descente de mouvement pour adapter l'autorail au service à assurer (omnibus ou express).

Commandes d'embrayage, de boite, d'inverseur et d'accélération par servomoteurs électropneumatiques pilotés par un pupitre Jourdain-Monneret qu'on retrouvera sur tous les autorails Renault, sur les X2400, les X3800 et les RGP bi-moteurs (X2701 à 2720).

Freinage Jourdain-Monneret type JMD, remplacé en 1946 par le JMR pour rendre les ABJ aptes à remorquer.

Frein "de secours" électromagnetique Jourdain-Monneret par patin sur rails, monté en usine, rapidement déposé pour cause d'"effets secondaires" sur les circuits de voie et d'efficacité très relative à haute vitesse.

Bogie moteur Y130 bogie porteur Y131.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

D'après "Autorails de France" vol.2, p.226 et suivantes, l'ABJ2 se distingue de l'ABJ1 uniquement par la présence de radiateurs supplémentaires sous chassis, sur la tuyauterie reliant les deux groupes de radiateurs de chaque extremité de caisse.

Cette disposition visait à éviter les surchauffes en cas de circulation en jumelage.

A noter que cette dénomination ABJ2 n'existait pas chez Renault, même dans les catalogues de pièces détachées. Elle avait été "inventée" par les services techniques SNCF.

En première monte, moteur Renault 513 "à bielles longues" de 265 ch à 1500 tr/mn, avec deux soupapes par cylindre.

Remplacé par le type 517A "à bielles longues" de 300 ch à 1500 tr/mn, avec 4 soupapes par cylindre.

Cylindrée de 32.3 litres dans les deux cas.

Transmission identique à celle du VH, avec démultiplication 29x31 ou 31x29 donnant 108 ou 124 km/h par "simple" permutation en atelier de pignons dans la descente de mouvement pour adapter l'autorail au service à assurer (omnibus ou express).

Commandes d'embrayage, de boite, d'inverseur et d'accélération par servomoteurs électropneumatiques pilotés par un pupitre Jourdain-Monneret qu'on retrouvera sur tous les autorails Renault, sur les X2400, les X3800 et les RGP bi-moteurs (X2701 à 2720).

Freinage Jourdain-Monneret type JMD, remplacé en 1946 par le JMR pour rendre les ABJ aptes à remorquer.

Frein "de secours" électromagnetique Jourdain-Monneret par patin sur rails, monté en usine, rapidement déposé pour cause d'"effets secondaires" sur les circuits de voie et d'efficacité très relative à haute vitesse.

Bogie moteur Y130 bogie porteur Y131.

Si tu cherches des pièces, dépèche toi d'aller faire un tour derrière les ateliers du Mans... Il y a quelques années, y avait du V12 Renault complet dans le sable ...
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 années plus tard...
  • 5 mois plus tard...
  • 2 mois plus tard...
Après avoir effectué un rebroussement en gare de Tulle (Corrèze) en 1964, un autorail X 3600 Renault ABJ 4
venu de Brive-la-Gaillarde, repart vers Ussel. Cet autorail fait partie de la série X 3601 à X 3635 livrée à la
SNCF par Renault entre septembre 1948 et juillet 1949. Ils ont parcouru un grand nombre de lignes du réseau
national pendant une trentaine d'années. La radiation de ces autorails interviendra entre le 24 janvier 1973 et,
pour les derniers, le 8 décembre 1977.
 
Collection Guy Rannou.
 
14458610.jpg
 
Ligne : Brétigny - Dourdan - Voves - Châteaudun.
 
Autorail Renault ABJ 4, X 3607 en gare d'Auneau-Embranchement (Eure-et-Loir) en 1974.
 
946_0010.jpg
Modifié par IGS4
  • J'adore 8
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les ABJ 4 = la série X 3600 de la SNCF.ils sont sortis de chez renault  après guerre et jusqu'en 49

Les séries antérieures (sorties de 1936 à 39) seront numérotées en fonction de leur compagnie d'origine, sans distinction des types ABJ 1, 2 et 3.

La numérotation sera

X 3001 à 3019 pour les ex-PLM,

X 3101 à 3144 pour les ex-Est,

X 3201 à X 3221 pour les ex-Nord

X 3301 à 3312 pour les ex-PO-Midi

X 3501 à 3516 pour les ex-État.

Les ABJ ont donné la série ABV, version double caisse sur trois bogies, et le type ABH à voie métrique.

2 ABJ de longueau les X3413 et 3421 étaient entièrement 1ere classe et ne faisaient que des directs Longueau ( en correspondance avec les rapides de paris) Boulogne outreau principalement pour les "maitres de forges des Aciéries DE PARIS ET D'OUTREAU A.P.O"

ces 2 autorails avaient été equipés de plafonniers speciaux pour améliorer l’éclairage intérieur et d'un bruleur avialex ( comme les motrices x4500) pour accélérer la montée en température et la maintenir car l'eau du diesel chauffait les compartiments voyageurs avec  des  radiateurs ventilés (aérothermes)

1280px-Hugh_llewelyn_ZZy_24091_(5727628264).jpg

photo -Hugh_llewelyn_ZZy_24091  SNCF  X 3421 a mulhouse ce n’est pas une ABJ 4 ni une 3

https://fr.wikipedia.org/wiki/Renault_ABJ

 les ABJ 3 avait leur radiateur au dessus de la cabine poste 1 et avait aussi comme surnom "les baleines"

Modifié par jackv
  • J'adore 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les ABj comme la plus part des autorails de l'avant guerre jusqu'aux années 60 (standard adn ,abj , 2400, 3800) étaient equipés du moteur renault 517 dans ses différentes versions les dernières version G,H,J étaient équipées de caches culbuteurs et de graissage de ceux ci donc un peu moins de bruit et de fumée et plus besoin de graisser les culbuteurs a la burette a la PC.    

 tous ces modèles de 517 étaient interchangeables 

 moteur 12 cylindres en V de 60° bati alu ,culasses fonte ,2 soupapes adm, 2 echap   

 

2 pompes d'injection ( 1 pour 6 cylindres)l'une derriere l'autre a l’intérieur du V du bati ,soit pompes bosch   début d'injection fixe ,fin d'injection variable avec accélération ;soit pompes lavalette avec celle ci l’accélération fait varier le début d'injection la fin est fixe.et régulateur mini maxi pour les pompes.

2 démarreurs lavalette bosch... (avec problèmes de synchronisation) ....les 517 des 2400 et 3800 ne seront plus équipés que d'un seul gros démarreur

 entrainement de la dynamo (24v) et de la pompe a eau a partir de la distribution coté cylindres 3/4/5/6/

renault 5171.jpg

renault 5172.jpg

renault 5173.jpg

517  008.jpg

517  009.jpg

renault 5176.jpg

renault 51710.jpg

electrique7.jpg

 

 

partie transmission

abj007.jpg

abj trans (1).jpg

abj trans (2).jpg

abj trans (3).jpg

abj trans (4).jpg

abj006.jpg

 

 

 

Modifié par jackv
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un pupitre ruiné poste 1

sur la partie verticale  a droite  il manque l'appareil EVD flaman

 au premier plan la boite de vitesse avec ses 4 EV et devant l'inverseur de marche ..il n'y a jamais eu d'isolement phonique sur la transmission

 le boitier avec 3 gros boutons poussoirs a D des CC du pupitre est le boitier pour les signaux phoniques de jumelage

 de G à D sur la pupitre, partie horizontale, robinet de frein ,accélérateur ,levier des vitesses,inverseur , poignée d'isolement du pupitre.

le tube sur le levier des vitesses est le " système " d’éclairage pupitre qui était fixé au plafond

abj pupitre.jpg

le" truc" rectangulaire derriere la pupitre ,sur la vitre frontale , c'est le dégivrage , une résistance maintenue dans un cadre métallique,avec une vitre dessus.. plutot rustique

Modifié par jackv
  • J'adore 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'abj x 3421..... ZZy_24091 est dans sa configuration d'origine compagnie état ,pas de traverse avant , pas de tampons ,de crochet d"'attelage ni des phares marchal extérieurs , certain ABJ (je ne sait pas si tous étaient équipés) de l'attelage willison

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 mois plus tard...

le bloc

moteur,embrayage, boite avec  la tourelle de commande de boite ,inverseur de marche,descente de mouvement, des ABJ ..ce devait être un des derniers ABJ qui a circulé car les 517 utilisés normalement sur les ABJ n'avaient pas de cache culbuteurs le conducteur graissait les culbuteurs a la PC avec la burette et 1 ou 2 autres fois pendant son service

517 abj .jpg

 

 photo ferrovissime

 sur cette photo c'est bien un 517 sans cache culbuteurs

abj ferrov.jpg

sur la derniére photo sur la gauche derriere le moteur 517 on dirait un autorail VH

Modifié par jackv
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 années plus tard...

Comment reconnaître les ABJ 1, 2, 3 et 4

ABJ 1 = radiateurs de refroidissement à chaque extrémité sous les baies frontales.

ABJ 2 = radiateurs de refroidissement à chaque extrémité sous les baies frontales, complétés par des radiateurs  sous le châssis à chaque bout.

ABJ 3 = radiateurs de refroidissement à ventilation naturelle montés verticalement sur le pavillon au-dessus du moteur et par un carénage. (ABJ appelée aussi baleine)

ABJ 4 = radiateurs de refroidissement à ventilation forcée mécanique montés horizontalement au-dessus du moteur et protégés par un petit carénage.(comme plus tard sur les X2400)

 

les ABJ des compagnies et de la SNCF

 Ferrovissime n°7 fév/mar 2006

35109-Ferrovissime-7-Page-021.jpg.f4de5488223f95ae28c721ebb9eb2831.jpg

35109-Ferrovissime-7-Page-022.jpg.dcc4ba4cc2e164cf6ed1306ced06d737.jpg

35109-Ferrovissime-7-Page-024.jpg.61febe2ec761d813109308e4425a6686.jpg

35109-Ferrovissime-7-Page-029.jpg.6883dd114dfb5e80ef3b80ea0e409214.jpg

 

35109-Ferrovissime-7-Page-030.jpg.8441021a9f842c798129650fe8bfa585.jpg

http://fr.1001mags.com/parution/ferrovissime/numero-7-fev-mar-2006/page-1-texte-integral

 

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • katamiaw changed the title to [X3100 à X 3500 ABJ 1 à 3 et X 3600 ABJ 4] sujet officiel [ X 3400 ABJ2 ] Sujet officiel
  • katamiaw changed the title to [X3100 à X3500 ABJ 1 à 3 et X 3600 ABJ 4] Sujet officiel

interieur  2eme classe.

 

 

863888873_abj1.thumb.jpg.07f794c8489976039e9a5081ac6cbb3e.jpg

 

1ere classe X 3413/3421 avec sieges pouvant être inversés pour rester dans le sens de la marche et eclairage renforcé..

 

1125277558_ab5j.thumb.jpg.d9cbdbbf138d2db1db2c71021377e962.jpg

vers le milieu des années 60 ces ABJ ont été équipés d'un brûleur avialex (comme celui des motrices x4500) pour améliorer le chauffage intérieur qui était réalisé par des aérothermes. (1ére classe oblige)

 

l'ABJ 4 (les prémices du X2400 pour le refroidissement du moteur )

abj4a.thumb.jpg.5c88cee07f8d48b409a5d39129a35a95.jpg

abj4.thumb.jpg.bf40da7935fdc863536a0c78deef2cd4.jpg

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Autorail_Renault

http://louisrenault.com/2015/12/24/le-materiel-ferroviaire-renault-par-michel-grannec/

 

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...