Aller au contenu
Le Web des Cheminots

De l'eau dans une 9200 ?


Invité TRAM21

Messages recommandés

Hello,

De nouveau dans les années 70, un train de nuit arrive en gare de Lyon, et le mécano fait sa visite à l'arrivée pendant que les voyageurs, encore à moitié endormis, descendent du train.

Le mécano est en train de purger les réservoirs d'air, et il en sort pas mal d'eau (condensation normale).

Un voyageur, intrigué par cette quantité d'eau qui sort d'une loco électrique, apostrophe le mécano :

"D'où vient donc toute cette eau ? C'est pourtant une machine électrique !"

Le mécano lui répond :

"Oh ! C'est le trop-plein de Génissiat (gros barrage hydro-électrique situé entre Genève et Culoz) qui nous arrive par les caténaires !" :(

Le voyageur s'en va sans dire un mot. <_<

Mais l'affaire ne se termine pas là ! Quelques temps après, le mécano reçoit un 7P1, motif = a manqué de respect à un voyageur, à l'arrivée du train XXX en gare de Paris Lyon, le XX/XX/XXXX

Le voyageur, qui a dû se rendre compte qu'il avait été pris pour un con, avait porté plainte pour "insulte à voyageur" ! :(

Et le mécano eut une retenue d'un douzième sur sa PFA ! :angry:

Comme quoi, les grincheux existent depuis longtemps !

@ +

TRAM21

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

moralité

faire une VAR non seulement on perd du temps mais en plus on risque la sanction! :D:(

je suis sur que si il avait dit la verité le client aurai cru aussi qu'il le prennait pour un idiot

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sur la ligne c nos trains avait capté une alerte radio du réseau sud-est(j'ai tjs pas compris comment surtout que le tgv à massy n'était pas capté par son réseau) bref au commercial on pase ça en disant avarie matériel. Bon dur d'expliquer en 2 min ce qu'est une alerte radio et bien sur je tombe sur le bulldog de service qui me gonfle avec son train (et comment je rentre chez moi bla bla bla) et pourquopi et comment.Voyant qu'il n'écoutait rien à mes explications réelles je lui dit que le train a crevé

-"mais mademoiselle,combien de temps le conducteur met pour changer une roue?

-bon je ne vous cache pas pas qu'un train c'est lourd alors le tps de mettre le crique,le soulever,environ 2h(durée de la perturbation)

Il est parti tout content mais j'ai pas eu de 7p1(il croit encore peut-etre que vous changez les roues) :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

Comment ça ? on t'a pas mis au courant ?? maintenant on est formés pour changer les essieux... :lol:

au fait a propos ,il est ou le crique dans un AGC ?

(me suis endormis pendant la formation) :Smiley_40: :Smiley_40:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...
Invité technicentre
Je l'imagine appeler sa femme après cette explication : "Chérie, mon train a crevé, je vais être en retard" ! controleursncf
N'oubliez pas la rame sur pneus de l'est: elle avait à bord, crics et roues de secours.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

N'oubliez pas la rame sur pneus de l'est: elle avait à bord, crics et roues de secours.

Même chose pour les autorails Michelin.

En cas de crevaison, le conducteur en était averti par un un signal sonore couplé à un voyant localisant le bogie concerné.

Au début de l'exploitation des Michelines 96 places (type 23), en 1938, un technicien Michelin accompagnait chaque circulation pour parer aux éventuelles pannes et aider lors des crevaisons.

Lorsque ce technicien fut supprimé quelques mois plus tard, un problème se fit jour avec les roues pesant un peu plus de 100 kg alors que le règlement stipulait qu'il fallait deux personnes pour porter un poids superieur ou égal à 100 kg.

Michelin fixa alors la tare "officielle" des roues à 99 kg, et le conducteur fut sensé se débrouiller seul.

Heureusement, le chef de train donnait souvent un coup de main.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et dans les rames sur pneus de la RATP (MP59, MP 73 et autres), ça se passe comment ?

je ne sais pas pour la RATP mais pour le VAL (Véhicule automatique Leger) tu as une boucle de détection. En cas de crevaison il font descendre les passager a la station suivante et font repartir la rame a vide a la moitié de la vitesse normal et sans arret en station pour l'évacuer en bout de ligne. C'est info m'ont été donné par un responsable de Transpole lors de ma formation

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois plus tard...
Invité TRAM21

Et dans les rames sur pneus de la RATP (MP59, MP 73 et autres), ça se passe comment ?

en cas de crevaison, la roue "ferroviaire" reprend contact avec le rail, et assure le roulement et le guidage, pour rapatrier la rame à vitesse réduite...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

au lieu de changer de pneu,le mieux est de changer de roues....

exemple autorail 425cv caravelles.

roues monobloc ,boite d'essieux intérieures ,roues fixée sur l'essieu par un cône et blocage par un écrou freiné en bout d'essieu.

a l'atelier , on mettait un genre de cric sous la boite d'essieu pour lever la roue, on desserre l'écrou en bout de l'essieu, un système a pression d'huile injectée dans le cône roue/essieu décolle la roue, on retire la roue on la remplace par une autre et on re-bloque la roue + serrage de l'écrou et du frein d'écrou,

la ou les roues restent a l'atelier, on la remet pas dans le coffre AR et tu oublie pas le cric avant d'avancer !

c'est presque aussi simple que sur une 2 Cv

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en cas de crevaison, la roue "ferroviaire" reprend contact avec le rail, et assure le roulement et le guidage, pour rapatrier la rame à vitesse réduite...

en cas de crevaisons multiples peut être.

J'ai voyagé sur la 4 avec une rame dont une roue était à plat ça faisait " flop,flop,flop",mais ça roulait à vitesse normale et on le sentait à peine. A porte de Clignancourt j'ai eu le temps de véroifier que la roue étai bien à moitié dégonflée...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité TRAM21

en cas de crevaisons multiples peut être.

J'ai voyagé sur la 4 avec une rame dont une roue était à plat ça faisait " flop,flop,flop",mais ça roulait à vitesse normale et on le sentait à peine. A porte de Clignancourt j'ai eu le temps de véroifier que la roue étai bien à moitié dégonflée...

détail technique les roues des MP 59 / 73 / 89 / 89 CA sont gonflés à l'azote...

Modifié par TRAM21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

détail technique les roues des MP 59 / 73 / 89 / 89 CA sont gonflés à l'azote...
Oui mais l'azote n'est autre que de l'air comprimé sans oxygène, donc sans eau ce qui supprime tout risque de rouille ou pourrissement de l'enveloppe (pneu). De plus, comme il n'y a pas d'eau, il y a moins de dilatation due à l'échauffement donc plus de variation de pression. De plus en plus de roues automobiles sont gonflées à l'azote. Aucun risque à faire gonfler ses roues à l'azote, bien au contraire, donc.

Si mes souvenirs de chimie sont bons, il y a environ 78% d'azote dans l'air, 20% d'oxygène, 1% de gaz dits rares (valeurs arrondies à l'unité près et valables pour Paris, pollutions retirées...).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

je crois me souvenir qu'au moment où sont apparus les premiers MP parisiens, le gonflage à l'azote avait pour but d'éviter tout risque de favoriser l'inflammation du caoutchouc d'un pneu qui viendrait à éclater suite à échauffement anormal, en ne rajoutant pas d'oxygène sous pression dedans.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui mais l'azote n'est autre que de l'air comprimé sans oxygène, donc sans eau ce qui supprime tout risque de rouille ou pourrissement de l'enveloppe (pneu). De plus, comme il n'y a pas d'eau, il y a moins de dilatation due à l'échauffement donc plus de variation de pression.....

Si mes souvenirs de chimie sont bons, il y a environ 78% d'azote dans l'air, 20% d'oxygène, 1% de gaz dits rares (valeurs arrondies à l'unité près et valables pour Paris, pollutions retirées...).

l'utilisation d'azote à 9 kg/cm² évite d'aggraver la situation en cas de feu comme ce serait le cas avec de l'air qui contient en effet 20 % d'oxygène. Avec une telle pression, un éclatement pourrait développer ce simple feu en incendie.

pour ton info, l'air comprimé peut être tout aussi déshydraté et déshuilé que l'azote .... et il se dilate ni plus ni moins que l'azote avec la température.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

tu vois jai lu ton article jsui nouveau sur ce site et je travaille au pays oµ les 9200 ont eu leurs moments de gloire.le tee capitole,toulouse raynal .et maintenant les pauvres 9300 finissent lamentablement leurs carrieres en mourant en simple ter

moi qui les connais si bien et qui ai si bien connu leur carriere quel tristesse!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...