Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Pool Fac


Invité PAZ

Messages recommandés

Je suis de loin cette histoire de Pool Fac depuis quelques jours et plusieurs choses m'interpellent.

La première, pourquoi stigmatiser PAZ qui fait part de son expérience journalière, et qui comme tout le monde ici, a fait, fait ou fera, un choix de carrière? Chacun ne voit-il pas midi à sa porte?

La seconde, vous avez tous été élève non? Je suis jeune conducteur (naïf, innocent, peut-être un futur chefaillon magouilleur...) et je suis actuellement en FAC. Je suis donc (comme vous l'avez été à un moment donnée) une variable d'ajustement dans mon UP : c'est à dire que je peux faire n'importe quelle tournée de n'importe quelle roulement de mon UP (ou d'ailleurs, puisque cela m'est déjà arrivé) dans la mesure de mes connaissances (lignes/EM). Cela fonctionne un peu comme ça au Pool Fac ou je me plante complètement?

Etant donné le nombre décroissant d'écoles et d'embauche de conducteurs à l'heure actuelle, le déclin du FRET (parce que le nain le veut bien), il y a de moins en moins de variables d'ajustements comme moi (ou d'autres élèves) et comme l'activité FRET est dans la mer...pourquoi ne pas déplacer les conducteurs de la branche dans des Pool Fac pour pérenniser ces variables d'ajustements?

Autre hypothèse, la création des Pool Fac n'a t'elle pas pour but de taper un peu le RH (laissez vous pénétrer par l'idée dans un premier temps)? Plonge une grenouille vivante dans de l'eau bouillante : elle va sauter de l'eau et tu n'auras rien à bouffer, par contre plonge cette même grenouille dans de l'eau tempèrée et chauffe-là petit à petit. Pour ceux qui aime les grenouilles c'est délicieux!

Enfin, le Pool Fac c'est quand même la solution de facilité, vis à vis de la spécialisation et de la création des roulements. Par rapport à la commande, comme il n'y a pas de roulement tu peux tirer un mec sur une GPT de 6, 11h00/RHR09h00/11h00-14h00à la maison et rebelotte. Si pas de roulement, l'agent ne peut pas demander le repos de la journée. Ce mode de fonctionnement est quand même plus souple, mais qu'en est-il des congés (plus facilement acceptés?).

Mais ce qui m'interpelle, c'est : Pourquoi? et dans quel but?

Ce n'est pas la pertinence de ce POOL que je critique

Mais le fait que pour rentabiliser ce systeme qui leur coute la peau des C***** au vue des conditions octroyés, que lorsque que tu as une journée qui se libère, pour une raison ou une autre, il devient de plus en plus systématique qu'au lieu de la proposer à un gars du même roulement qui est à dispo, de la proposer en priorité aux gars du POOL

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut à tous;

en fait le soucis il est simple:

le pool fac qu'il soit TER,VFE ou FRET n'a de logique existentielle que si les roulements des UP sont BLINDES.....

C'est ce qui fut en plus de la specialisation entre roulements à l'origine par exemple de la creation sur Miramas....

Dans cette logique tu utilises le pool fac pour couvrir les malades,les JM,les trains facs,les aleas du aux incidents.....

Pour FRET,un autre probleme se pose:

Un train a un sillon predefini,une journée est tracée,integrée dans une grille et tu reçois un mail de GALOM qui te dit que sur 15 jours le train est desheuré de 5 heures et du coup l'enclenchement grille tombe à l'eau.....Et là ben le programmeur il a pas le choix.....

Le probleme desormais,c'est que la charge FRET s'est cassée la gueule,que les roulements blindés se vident,que le FAC reapparait,et qu'en plus avec le % de missions Z que FRET veut mettre en place,les gars en roulement se disent:on est autant en FAC que le pool mais sans les avantanges....

De fait sur Miramas,il semble que le pool fac vive ses dernieres heures,car trop cher par rapport au trafic.....

Apres pour les differents cas cités plus haut au niveau de VFE,je ne juge pas,mais je comprend les arguments de tous....

et j'enrevient à ma logique de pool UNIQUEMENT si les roulements classiques sont blindés.....

A partir du moment ou il y a assez de lignes fac,l'adc en roulement suffit.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De fait sur Miramas,il semble que le pool fac vive ses dernieres heures,car trop cher par rapport au trafic.....

Salut

C'est ce que je dis plus haut

Ils sont déjà à la recherche de 4 /5 mecs par UT lesquels auront des connaissances élargit par rapport à leur roulement d'origine, et qui seront prêt à sortir provisoirement du roulement pour assurer une charge spécifique inopinée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut camarade,

Les deux mon capitaine, comme cela a été dit plus haut, l'un ne va pas sans l'autre... Après savoir exactement qui de l'œuf ou de la poule, ça dépend des sites... Sur TRA on a perdu nos pèlerins, nos spéciaux pour ce qui est de VFE et certains trains fac FRET avant la spécialisation et la mise en UO. Le seul machin qui a été un peu plus difficile à caser, ça a été le fac INFRA qui a été assuré par les détachés, les agents de l'UP refusant catégoriquement de jouer les bouche-trous en attendant la création du pool conducteur INFRA et après avoir été spécialisés... Comment ? de vulgaires pions ?.. Et ce n'est pas fini tant qu'il y aura des trous du cul avec toutes les excuses du monde (si ce n'était pas moi ce serait un autre, ça me permet de faire des trucs que j'aurai jamais fait sinon, ça fait de tord à personne, j'avais pas le choix, etc) pour courir après la carotte croyant limiter la casse au moins pour leur petite personne...

Pour résumer ma pensée, dans la gestion par activité, c'est la politique de l'entreprise qui est en cause, pour les pools fac, sans lesquels il devient plus compliquer de mettre en œuvre la gestion par activité, c'est la poignée de volontaires qui est en cause...

Je suis du Pool INFRA de Trappes, et avec la vision extérieure que j'ai des Pools FAC VFE, TER ou autres, je peux te dire que le but du pool Infra n'est pas tout à fait le même ... l'Infra (qui passait derrière toutes les autres activités en termes de priorités) n'ayant bien souvent pas de conducteur à mettre sur ses journées (montées en dehors de tout roulement car n'ayant lieu qu'une seule fois), se retrouvait avec des pénalités assez énormes à payer ... alors l'idée a été de créer un Pool pour chaque région (toutes les régions n'ont pas trouvé de volontaires) pour être sur à 100 % que les trains soient assurés. Je ne dis pas que si ça n'avait pas été moi ça aurait un autre, puisque sur tout PRG, nous n'avons été que quatre volontaires. Mais en tous cas, c'est assez osé de mettre tous les pools sur le même plan.

Mets-moi en cause si tu veux, mais la principale raison de la création du pool Infra, c'est la grande insuffisance des embauches, puisqu'il n'y a jamais assez de conducteur pour couvrir toutes les journées. Et vu comme les ADC se serrent les coudes (il n'y a qu'à voir les propos tenus dans ce sujet ... je ne cautionne d'ailleurs pas tout ni d'un côté ni de l'autre) ... ça donne envie, vraiment envie de faire des sacrifices ("ferme ta gueule et lutte avec moi !") ... le jour où les collègues ne se comporteront plus entre eux comme des supporters du PSG et de l'OM, et que les syndicats seront un peu moins politisés, là on pourra s'unir. Et pourtant j'ai une haine viscérale envers la politique de la direction.

Donc en attendant mieux, je profite de mon métier, car contrairement à beaucoup de collègues, c'est une vocation.

Christophe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut camarade,

Je suis du Pool INFRA de Trappes, et avec la vision extérieure que j'ai des Pools FAC VFE, TER ou autres, je peux te dire que le but du pool Infra n'est pas tout à fait le même ... l'Infra (qui passait derrière toutes les autres activités en termes de priorités) n'ayant bien souvent pas de conducteur à mettre sur ses journées (montées en dehors de tout roulement car n'ayant lieu qu'une seule fois), se retrouvait avec des pénalités assez énormes à payer ... alors l'idée a été de créer un Pool pour chaque région (toutes les régions n'ont pas trouvé de volontaires) pour être sur à 100 % que les trains soient assurés. Je ne dis pas que si ça n'avait pas été moi ça aurait un autre, puisque sur tout PRG, nous n'avons été que quatre volontaires. Mais en tous cas, c'est assez osé de mettre tous les pools sur le même plan.

Mets-moi en cause si tu veux, mais la principale raison de la création du pool Infra, c'est la grande insuffisance des embauches, puisqu'il n'y a jamais assez de conducteur pour couvrir toutes les journées. Et vu comme les ADC se serrent les coudes (il n'y a qu'à voir les propos tenus dans ce sujet ... je ne cautionne d'ailleurs pas tout ni d'un côté ni de l'autre) ... ça donne envie, vraiment envie de faire des sacrifices ("ferme ta gueule et lutte avec moi !") ... le jour où les collègues ne se comporteront plus entre eux comme des supporters du PSG et de l'OM, et que les syndicats seront un peu moins politisés, là on pourra s'unir. Et pourtant j'ai une haine viscérale envers la politique de la direction.

Donc en attendant mieux, je profite de mon métier, car contrairement à beaucoup de collègues, c'est une vocation.

Christophe

Je dis simplement que s'il n'y avait pas de volontaires pour aller dans ces pools fac, il serait plus difficile à la direction d'appliquer la gestion par activité, la mise en UO et par conséquent la spécialisation des ADC... Effectivement, personne veut aller à l'INFRA parce que c'est un boulot de merde (j'ai fait 7 ans de fac à TRA en étant autorisé à tout, donc je connais un peu le boulot INFRA et sa gestion...) et j'ai oublié de mentionner comme excuse : "je le fais par passion", "les autres ne bougent pas leur cul, alors c'est chacun sa merde" et bien entendu le classique "les syndicats sont tout nase", mais ça ne change pas l'équation de départ (pas de volontaires pour les pools fac=difficultés pour appliquer la gestion par activité). Après chacun s'arrange au besoin avec sa conscience, camarade...

Modifié par Jay17
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dis simplement que s'il n'y avait pas de volontaires pour aller dans ces pools fac, il serait plus difficile à la direction d'appliquer la gestion par activité, la mise en UO et par conséquent la spécialisation des ADC... Effectivement, personne veut aller à l'INFRA parce que c'est un boulot de merde (j'ai fait 7 ans de fac à TRA en étant autorisé à tout, donc je connais un peu le boulot INFRA et sa gestion...) et j'ai oublié de mentionner comme excuse : "je le fais par passion", "les autres ne bougent pas leur cul, alors c'est chacun sa merde" et bien entendu le classique "les syndicats sont tout nase", mais ça ne change pas l'équation de départ (pas de volontaires pour les pools fac=difficultés pour appliquer la gestion par activité). Après chacun s'arrange au besoin avec sa conscience, camarade...

L'argument qui tue : S'il n'y avait pas de volontaires, la boite ne le ferait pas. Lorsque la boite veut quelque-chose elle y met les moyens si ça ne "prend" pas bien. Tu aura toujours des volontaires, que ce soit des mage-mer.., des types qui veunlent bosser, des types qui veulent gagner des sous, des types qui n'ont pas le choix, des apprentis CTT, ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dis simplement que s'il n'y avait pas de volontaires pour aller dans ces pools fac, il serait plus difficile à la direction d'appliquer la gestion par activité, la mise en UO et par conséquent la spécialisation des ADC... Effectivement, personne veut aller à l'INFRA parce que c'est un boulot de merde (j'ai fait 7 ans de fac à TRA en étant autorisé à tout, donc je connais un peu le boulot INFRA et sa gestion...) et j'ai oublié de mentionner comme excuse : "je le fais par passion", "les autres ne bougent pas leur cul, alors c'est chacun sa merde" et bien entendu le classique "les syndicats sont tout nase", mais ça ne change pas l'équation de départ (pas de volontaires pour les pools fac=difficultés pour appliquer la gestion par activité). Après chacun s'arrange au besoin avec sa conscience, camarade...

C'est un peu un argument en bois le fait de dire que s'il n'y a pas de volontaire, il n'y a pas de pool Fac. Chacun fait ce qu'il veut d'un point de vue carrière et ça me fait doucement rigoler l'argument de se "serrer les coudes" ou autre altruisme pour stigmatiser des collègues qui comme d'autre ont le DROIT de faire leur CHOIX. C'est exactement les réactions que souhaitaient les décideurs lorsque les pools ont été mis en place : Diviser pour mieux régner. Comme quoi ce sont toujours les choses les plus simples qui fonctionnent le mieux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un peu un argument en bois le fait de dire que s'il n'y a pas de volontaire, il n'y a pas de pool Fac. Chacun fait ce qu'il veut d'un point de vue carrière et ça me fait doucement rigoler l'argument de se "serrer les coudes" ou autre altruisme pour stigmatiser des collègues qui comme d'autre ont le DROIT de faire leur CHOIX. C'est exactement les réactions que souhaitaient les décideurs lorsque les pools ont été mis en place : Diviser pour mieux régner. Comme quoi ce sont toujours les choses les plus simples qui fonctionnent le mieux.

Tu le fais exprès ? Je n'ai pas dit que sans volontaires, il n'y avait pas de pool fac, ça tombe sous le sens, mais avec un pool fac amoindri car limité aux seuls mange-mer... car il y en aura toujours, il serait plus difficile à la direction d'appliquer correctement la politique actuelle visant à rendre chaque activité totalement indépendante des autres et prête à être reversée au groupe SNCF ou revendue à un autre... Si les choix d'une minorité n'engageait pas ceux d'une majorité, je n'en aurai rien à cirer, chacun fait effectivement ce qu'il veut. Si les choix de cette poignée de mec n'avait aucun impact sur les miens et ceux de la majorité restés en roulement dans leur UP, je m'en moquerai. Mais ce n'est malheureusement pas le cas, ces mecs là servent de coin pour fendre les autres, et en ce sens là effectivement la direction divise pour mieux régner. Autant il ne faut pas nier l'individu au profit du collectif, autant il ne faut pas non plus nier le collectif au profit de l'individu et tomber ainsi dans la dictature de la minorité... Il faut un juste milieu, quoi... Une dernière chose, altruisme et empathie ne sont pas des gros mots empêchant de s'épanouir, on a besoin des autres quand on vit en société...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu le fais exprès ? Je n'ai pas dit que sans volontaires, il n'y avait pas de pool fac, ça tombe sous le sens, mais avec un pool fac amoindri car limité aux seuls mange-mer... car il y en aura toujours, il serait plus difficile à la direction d'appliquer correctement la politique actuelle visant à rendre chaque activité totalement indépendante des autres et prête à être reversée au groupe SNCF ou revendue à un autre... Si les choix d'une minorité n'engageait pas ceux d'une majorité, je n'en aurai rien à cirer, chacun fait effectivement ce qu'il veut. Si les choix de cette poignée de mec n'avait aucun impact sur les miens et ceux de la majorité restés en roulement dans leur UP, je m'en moquerai. Mais ce n'est malheureusement pas le cas, ces mecs là servent de coin pour fendre les autres, et en ce sens là effectivement la direction divise pour mieux régner. Autant il ne faut pas nier l'individu au profit du collectif, autant il ne faut pas non plus nier le collectif au profit de l'individu et tomber ainsi dans la dictature de la minorité... Il faut un juste milieu, quoi... Une dernière chose, altruisme et empathie ne sont pas des gros mots empêchant de s'épanouir, on a besoin des autres quand on vit en société...

Je suis tout à fait d'accord sur les points que tu énonces et non je ne le fais pas exprès (j'essaie juste d'avoir le fond de ta pensée, ce qui n'était pas forcément clair sur le précédent post). Cependant il y a plusieurs niveaux de responsabilité (pour ne pas dire culpabilité):

_ l'entreprise qui "propose" ce genre de produit

_ les "cadres" qui vendent le produit alors qu'ils n'y croient pas

_ les agents qui pour diverses raisons (argent, carrière....) acceptent

Par contre, j'ai des doutes de l'impact de ceux qui acceptent d'aller dans les pool sur les décisions de l'entreprise. Regarde le volontariat FRET n'a pas marché et derrière on te pond la même chose sous un nom différent et ça passe tout seul? Soit les mecs ne sont pas très malin (c'est possible, puisque 53%), soit c'est la crise pour plus de monde que l'on croit, soit on nous ment.

Le nerf de la guerre c'est le RH et les embauches (je l'explique dans un post plus haut).

HS :

Enfin, pour en revenir a ce que tu disais niveau altruisme, empathie....je n'en parle pas comme des obscénités, mais bien comme des valeurs disparues et plus du tout d'actualité. J'en ai fait l'amère expérience avec un collègue qui pour plusieurs RDV médicaux (au nombre de 4) m'a demandé de croiser des tournées. J'ai décaler des RP (ce qui m'a fait faire des 3 GPT de 6), accepter pour lui une tournée de sortie de RP à 05h00 (graphiée à 06h00, donc 1H00 pour moi) pour que finalement ce même collègue 1 mois après refuse de croiser une tournée sous prétexte qu'il était un peu juste ce mois-ci (les primes traction sont à m+2 CQFD). Je ne veux pas faire d'un cas isolé une généralité, mais avec ce qu'on voit à l'heure actuelle, j'ai du mal à y croire : mais ce n'est pas propre à la SNCF. Fin du HS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Je suis tout à fait d'accord sur les points que tu énonces et non je ne le fais pas exprès (j'essaie juste d'avoir le fond de ta pensée, ce qui n'était pas forcément clair sur le précédent post). Cependant il y a plusieurs niveaux de responsabilité (pour ne pas dire culpabilité):

_ l'entreprise qui "propose" ce genre de produit

_ les "cadres" qui vendent le produit alors qu'ils n'y croient pas

_ les agents qui pour diverses raisons (argent, carrière....) acceptent

Par contre, j'ai des doutes de l'impact de ceux qui acceptent d'aller dans les pool sur les décisions de l'entreprise. Regarde le volontariat FRET n'a pas marché et derrière on te pond la même chose sous un nom différent et ça passe tout seul? Soit les mecs ne sont pas très malin (c'est possible, puisque 53%), soit c'est la crise pour plus de monde que l'on croit, soit on nous ment.

Le nerf de la guerre c'est le RH et les embauches (je l'explique dans un post plus haut).

HS :

Enfin, pour en revenir a ce que tu disais niveau altruisme, empathie....je n'en parle pas comme des obscénités, mais bien comme des valeurs disparues et plus du tout d'actualité. J'en ai fait l'amère expérience avec un collègue qui pour plusieurs RDV médicaux (au nombre de 4) m'a demandé de croiser des tournées. J'ai décaler des RP (ce qui m'a fait faire des 3 GPT de 6), accepter pour lui une tournée de sortie de RP à 05h00 (graphiée à 06h00, donc 1H00 pour moi) pour que finalement ce même collègue 1 mois après refuse de croiser une tournée sous prétexte qu'il était un peu juste ce mois-ci (les primes traction sont à m+2 CQFD). Je ne veux pas faire d'un cas isolé une généralité, mais avec ce qu'on voit à l'heure actuelle, j'ai du mal à y croire : mais ce n'est pas propre à la SNCF. Fin du HS

Toujours l'exemple isolé pour justifier le comportement individualiste. Des râteaux comme çà j'en ai pris un sacré paquet dans ma carrière. Cela ne m'a jamais poussé à oublier tous ceux, et ils sont nombreux, qui m'ont rendu service sans rien demander en retour. La solidarité est une force, l'individualisme est une faiblesse...

Il faut apprendre à marcher avant de vouloir courir...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Toujours l'exemple isolé pour justifier le comportement individualiste. Des râteaux comme çà j'en ai pris un sacré paquet dans ma carrière. Cela ne m'a jamais poussé à oublier tous ceux, et ils sont nombreux, qui m'ont rendu service sans rien demander en retour. La solidarité est une force, l'individualisme est une faiblesse...

Il faut apprendre à marcher avant de vouloir courir...

Comme quoi JLC, il faut bien tout lire, avant de dire une bêtise. Je l'ai bien préciser ce dont tu parles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis tout à fait d'accord sur les points que tu énonces et non je ne le fais pas exprès (j'essaie juste d'avoir le fond de ta pensée, ce qui n'était pas forcément clair sur le précédent post). Cependant il y a plusieurs niveaux de responsabilité (pour ne pas dire culpabilité):

_ l'entreprise qui "propose" ce genre de produit

_ les "cadres" qui vendent le produit alors qu'ils n'y croient pas

_ les agents qui pour diverses raisons (argent, carrière....) acceptent

Par contre, j'ai des doutes de l'impact de ceux qui acceptent d'aller dans les pool sur les décisions de l'entreprise. Regarde le volontariat FRET n'a pas marché et derrière on te pond la même chose sous un nom différent et ça passe tout seul? Soit les mecs ne sont pas très malin (c'est possible, puisque 53%), soit c'est la crise pour plus de monde que l'on croit, soit on nous ment.

Le nerf de la guerre c'est le RH et les embauches (je l'explique dans un post plus haut).

HS :

Enfin, pour en revenir a ce que tu disais niveau altruisme, empathie....je n'en parle pas comme des obscénités, mais bien comme des valeurs disparues et plus du tout d'actualité. J'en ai fait l'amère expérience avec un collègue qui pour plusieurs RDV médicaux (au nombre de 4) m'a demandé de croiser des tournées. J'ai décaler des RP (ce qui m'a fait faire des 3 GPT de 6), accepter pour lui une tournée de sortie de RP à 05h00 (graphiée à 06h00, donc 1H00 pour moi) pour que finalement ce même collègue 1 mois après refuse de croiser une tournée sous prétexte qu'il était un peu juste ce mois-ci (les primes traction sont à m+2 CQFD). Je ne veux pas faire d'un cas isolé une généralité, mais avec ce qu'on voit à l'heure actuelle, j'ai du mal à y croire : mais ce n'est pas propre à la SNCF. Fin du HS

Y'aura toujours des cas spéciaux...mais perso depuis 4 ans que je roule ça ne m'est jamais arrivé !

Bon j'irais pas jusqu'à dire qu'on les attire mais tout de même...y'a des mecs je sais d'avance, et ils le savent aussi, qu'il faudra pas me demander un service puisqu'eux n'en rendent jamais.

On est solidaires et sympathiques entre gens solidaires et sympathiques !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Comme quoi JLC, il faut bien tout lire, avant de dire une bêtise. Je l'ai bien préciser ce dont tu parles.

J'ai bien tout lu de tous tes messages, y compris le "HS" du dernier...

Pour ce qui est de dire des bêtises, libre à toi de penser ce que tu veux: j'en ai dit beaucoup, j'en dis encore et j'en dirais bien d'autres.

http://www.malhanga.com/musicafrancesa/gab...ant_je_sais.htm

controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

HS :

Enfin, pour en revenir a ce que tu disais niveau altruisme, empathie....je n'en parle pas comme des obscénités, mais bien comme des valeurs disparues et plus du tout d'actualité. J'en ai fait l'amère expérience avec un collègue qui pour plusieurs RDV médicaux (au nombre de 4) m'a demandé de croiser des tournées. J'ai décaler des RP (ce qui m'a fait faire des 3 GPT de 6), accepter pour lui une tournée de sortie de RP à 05h00 (graphiée à 06h00, donc 1H00 pour moi) pour que finalement ce même collègue 1 mois après refuse de croiser une tournée sous prétexte qu'il était un peu juste ce mois-ci (les primes traction sont à m+2 CQFD). Je ne veux pas faire d'un cas isolé une généralité, mais avec ce qu'on voit à l'heure actuelle, j'ai du mal à y croire : mais ce n'est pas propre à la SNCF. Fin du HS

Encore

Mais crois-tu qu'il n'y a qu'à toi qu'il est arrivé des "trucs" pour arranger le service ?.

On a l'impression que tu es le centre du monde là , que si t'es pas là , la boite elle s'arrête

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore

Mais crois-tu qu'il n'y a qu'à toi qu'il est arrivé des "trucs" pour arranger le service ?.

On a l'impression que tu es le centre du monde là , que si t'es pas là , la boite elle s'arrête

Nan c'est juste une anecdote. Mais je n'ai pas la prétention de quoi que ce soit. Il fait chaud, ceci explique cela (en parlant des mauvaises interprétations).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis tout à fait d'accord sur les points que tu énonces et non je ne le fais pas exprès (j'essaie juste d'avoir le fond de ta pensée, ce qui n'était pas forcément clair sur le précédent post). Cependant il y a plusieurs niveaux de responsabilité (pour ne pas dire culpabilité):

_ l'entreprise qui "propose" ce genre de produit

_ les "cadres" qui vendent le produit alors qu'ils n'y croient pas

_ les agents qui pour diverses raisons (argent, carrière....) acceptent

Par contre, j'ai des doutes de l'impact de ceux qui acceptent d'aller dans les pool sur les décisions de l'entreprise. Regarde le volontariat FRET n'a pas marché et derrière on te pond la même chose sous un nom différent et ça passe tout seul? Soit les mecs ne sont pas très malin (c'est possible, puisque 53%), soit c'est la crise pour plus de monde que l'on croit, soit on nous ment.

Le nerf de la guerre c'est le RH et les embauches (je l'explique dans un post plus haut).

HS :

Enfin, pour en revenir a ce que tu disais niveau altruisme, empathie....je n'en parle pas comme des obscénités, mais bien comme des valeurs disparues et plus du tout d'actualité. J'en ai fait l'amère expérience avec un collègue qui pour plusieurs RDV médicaux (au nombre de 4) m'a demandé de croiser des tournées. J'ai décaler des RP (ce qui m'a fait faire des 3 GPT de 6), accepter pour lui une tournée de sortie de RP à 05h00 (graphiée à 06h00, donc 1H00 pour moi) pour que finalement ce même collègue 1 mois après refuse de croiser une tournée sous prétexte qu'il était un peu juste ce mois-ci (les primes traction sont à m+2 CQFD). Je ne veux pas faire d'un cas isolé une généralité, mais avec ce qu'on voit à l'heure actuelle, j'ai du mal à y croire : mais ce n'est pas propre à la SNCF. Fin du HS

Petit retour en arrière..... De quand datent les premiers roulements dédiés? D'après ce que j'en sais, c'est en 1976 avec la création du RER B partie Nord (Z6400 sur Roissy avec une autre grande première: l'EAS...) Les mécanos qui se retrouvaient spécialisés banlieue étaient pour un grand nombre bien heureux de ne plus faire de MA80 de nuit sur des Persan-Bobigny via Creil et Ormoy en 16500.....

Trois ans après, c'est les négociations sur la mise en place des roulements TGV sur le Sud-Est, ou les "vieux" ne voulaient plus faire autre chose que du "nez pointu". C'est pourtant à cette époque qu'il aurait été possible de mettre du TGV dans de nombreux dépots (Nevers ou Clermont par exemple: un CFD ou NV-PLY, coupure, puis PLY-LPR, retour en sens inverse le lendemain). Mais les OS ont privilégié l'accès aux rlt 100 des seuls dépots "tête de ligne", avec, pour éviter la spécialisation, une "décade classique" mensuelle sur laquelle les titulaires du roulement TGV s'empressaient de poser des congés.... Et la direction a parfaitement joué le jeu en proposant par exemple à Paris Sud Est la JS suivante sur un retour de Lyon: MA100 Perrache Marchandise-Gevrey en BB8100, coupure, puis EV Paris... Quand on est autorisé TGV, çà fait parti des JS qu'on n'a plus trop envie de faire.... Puis les "décades classiques" ont purement et simplement disparues des roulements avec l'aval des OS pour avoir là aussi des roulements spécialisés......

Sans justifier ce que la direction fait actuellement, ce n'est d'une certaine manière que le prolongement de ce qui a commencé il y a trente ans..... La spécialisation est un frein à l'exploitation en opérationnel puisque, cloisonnés à un seul type d'activité, les conducteurs ont de moins en moins de possibilité de pouvoir assurer à la dernière minute des missions variées. Sur certaines destinations, çà conduit même à monter des tournées avec des RHR de 9h et quelques minutes, ou alors des RHR de 22h!!!!! Exemple qui donne des boutons à la conception des rlts EPOC sur Brive: comment couvrir le 50037 (E140 Brétigny Montauban) dont l'horaire de circulation est à l'opposé de tous les autres courants de trafic sur cet axe? La polyvalence permettait d'avoir des RHR de 11 à 14h, robustes en conception, et permettant de s'affranchir des aléas d'exploitation.

Pour ton HS, comme certains l'ont déjà dit, tu n'es pas le seul à rendre des services.... Après à chacun de voir et s'oentendre avec son bureau de commande ou le CRO pour que les arrangements soient dans les deux sens. Si ton collègue ne joue pas le jeu, une seule solution: la prochaine fois qu'il n'a besoin de rien, qu'il n'hésite pas à te contacter....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Petit retour en arrière..... De quand datent les premiers roulements dédiés? D'après ce que j'en sais, c'est en 1976 avec la création du RER B partie Nord (Z6400 sur Roissy avec une autre grande première: l'EAS...) Les mécanos qui se retrouvaient spécialisés banlieue étaient pour un grand nombre bien heureux de ne plus faire de MA80 de nuit sur des Persan-Bobigny via Creil et Ormoy en 16500.....

Trois ans après, c'est les négociations sur la mise en place des roulements TGV sur le Sud-Est, ou les "vieux" ne voulaient plus faire autre chose que du "nez pointu". C'est pourtant à cette époque qu'il aurait été possible de mettre du TGV dans de nombreux dépots (Nevers ou Clermont par exemple: un CFD ou NV-PLY, coupure, puis PLY-LPR, retour en sens inverse le lendemain). Mais les OS ont privilégié l'accès aux rlt 100 des seuls dépots "tête de ligne", avec, pour éviter la spécialisation, une "décade classique" mensuelle sur laquelle les titulaires du roulement TGV s'empressaient de poser des congés.... Et la direction a parfaitement joué le jeu en proposant par exemple à Paris Sud Est la JS suivante sur un retour de Lyon: MA100 Perrache Marchandise-Gevrey en BB8100, coupure, puis EV Paris... Quand on est autorisé TGV, çà fait parti des JS qu'on n'a plus trop envie de faire.... Puis les "décades classiques" ont purement et simplement disparues des roulements avec l'aval des OS pour avoir là aussi des roulements spécialisés......

Sans justifier ce que la direction fait actuellement, ce n'est d'une certaine manière que le prolongement de ce qui a commencé il y a trente ans..... La spécialisation est un frein à l'exploitation en opérationnel puisque, cloisonnés à un seul type d'activité, les conducteurs ont de moins en moins de possibilité de pouvoir assurer à la dernière minute des missions variées. Sur certaines destinations, çà conduit même à monter des tournées avec des RHR de 9h et quelques minutes, ou alors des RHR de 22h!!!!! Exemple qui donne des boutons à la conception des rlts EPOC sur Brive: comment couvrir le 50037 (E140 Brétigny Montauban) dont l'horaire de circulation est à l'opposé de tous les autres courants de trafic sur cet axe? La polyvalence permettait d'avoir des RHR de 11 à 14h, robustes en conception, et permettant de s'affranchir des aléas d'exploitation.

Pour ton HS, comme certains l'ont déjà dit, tu n'es pas le seul à rendre des services.... Après à chacun de voir et s'oentendre avec son bureau de commande ou le CRO pour que les arrangements soient dans les deux sens. Si ton collègue ne joue pas le jeu, une seule solution: la prochaine fois qu'il n'a besoin de rien, qu'il n'hésite pas à te contacter....

Très intéressant ce que tu nous explique ici sur la spécialisation !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Petit retour en arrière..... De quand datent les premiers roulements dédiés? D'après ce que j'en sais, c'est en 1976 avec la création du RER B partie Nord (Z6400 sur Roissy avec une autre grande première: l'EAS...) Les mécanos qui se retrouvaient spécialisés banlieue étaient pour un grand nombre bien heureux de ne plus faire de MA80 de nuit sur des Persan-Bobigny via Creil et Ormoy en 16500.....

Trois ans après, c'est les négociations sur la mise en place des roulements TGV sur le Sud-Est, ou les "vieux" ne voulaient plus faire autre chose que du "nez pointu". C'est pourtant à cette époque qu'il aurait été possible de mettre du TGV dans de nombreux dépots (Nevers ou Clermont par exemple: un CFD ou NV-PLY, coupure, puis PLY-LPR, retour en sens inverse le lendemain). Mais les OS ont privilégié l'accès aux rlt 100 des seuls dépots "tête de ligne", avec, pour éviter la spécialisation, une "décade classique" mensuelle sur laquelle les titulaires du roulement TGV s'empressaient de poser des congés.... Et la direction a parfaitement joué le jeu en proposant par exemple à Paris Sud Est la JS suivante sur un retour de Lyon: MA100 Perrache Marchandise-Gevrey en BB8100, coupure, puis EV Paris... Quand on est autorisé TGV, çà fait parti des JS qu'on n'a plus trop envie de faire.... Puis les "décades classiques" ont purement et simplement disparues des roulements avec l'aval des OS pour avoir là aussi des roulements spécialisés......

Sans justifier ce que la direction fait actuellement, ce n'est d'une certaine manière que le prolongement de ce qui a commencé il y a trente ans..... La spécialisation est un frein à l'exploitation en opérationnel puisque, cloisonnés à un seul type d'activité, les conducteurs ont de moins en moins de possibilité de pouvoir assurer à la dernière minute des missions variées. Sur certaines destinations, çà conduit même à monter des tournées avec des RHR de 9h et quelques minutes, ou alors des RHR de 22h!!!!! Exemple qui donne des boutons à la conception des rlts EPOC sur Brive: comment couvrir le 50037 (E140 Brétigny Montauban) dont l'horaire de circulation est à l'opposé de tous les autres courants de trafic sur cet axe? La polyvalence permettait d'avoir des RHR de 11 à 14h, robustes en conception, et permettant de s'affranchir des aléas d'exploitation.

Pour ton HS, comme certains l'ont déjà dit, tu n'es pas le seul à rendre des services.... Après à chacun de voir et s'oentendre avec son bureau de commande ou le CRO pour que les arrangements soient dans les deux sens. Si ton collègue ne joue pas le jeu, une seule solution: la prochaine fois qu'il n'a besoin de rien, qu'il n'hésite pas à te contacter....

Ca ne daterait pas d'un tout petit peu plus tôt avec la création des T5?

Il y avait pas mal de discussions enflammées sur le sujet dans les années 70 quand je roulais au Charolais.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Petit retour en arrière..... De quand datent les premiers roulements dédiés? D'après ce que j'en sais, c'est en 1976 avec la création du RER B partie Nord (Z6400 sur Roissy avec une autre grande première: l'EAS...) Les mécanos qui se retrouvaient spécialisés banlieue étaient pour un grand nombre bien heureux de ne plus faire de MA80 de nuit sur des Persan-Bobigny via Creil et Ormoy en 16500.....

Trois ans après, c'est les négociations sur la mise en place des roulements TGV sur le Sud-Est, ou les "vieux" ne voulaient plus faire autre chose que du "nez pointu". C'est pourtant à cette époque qu'il aurait été possible de mettre du TGV dans de nombreux dépots (Nevers ou Clermont par exemple: un CFD ou NV-PLY, coupure, puis PLY-LPR, retour en sens inverse le lendemain). Mais les OS ont privilégié l'accès aux rlt 100 des seuls dépots "tête de ligne", avec, pour éviter la spécialisation, une "décade classique" mensuelle sur laquelle les titulaires du roulement TGV s'empressaient de poser des congés.... Et la direction a parfaitement joué le jeu en proposant par exemple à Paris Sud Est la JS suivante sur un retour de Lyon: MA100 Perrache Marchandise-Gevrey en BB8100, coupure, puis EV Paris... Quand on est autorisé TGV, çà fait parti des JS qu'on n'a plus trop envie de faire.... Puis les "décades classiques" ont purement et simplement disparues des roulements avec l'aval des OS pour avoir là aussi des roulements spécialisés......

Sans justifier ce que la direction fait actuellement, ce n'est d'une certaine manière que le prolongement de ce qui a commencé il y a trente ans..... La spécialisation est un frein à l'exploitation en opérationnel puisque, cloisonnés à un seul type d'activité, les conducteurs ont de moins en moins de possibilité de pouvoir assurer à la dernière minute des missions variées. Sur certaines destinations, çà conduit même à monter des tournées avec des RHR de 9h et quelques minutes, ou alors des RHR de 22h!!!!! Exemple qui donne des boutons à la conception des rlts EPOC sur Brive: comment couvrir le 50037 (E140 Brétigny Montauban) dont l'horaire de circulation est à l'opposé de tous les autres courants de trafic sur cet axe? La polyvalence permettait d'avoir des RHR de 11 à 14h, robustes en conception, et permettant de s'affranchir des aléas d'exploitation.

Pour ton HS, comme certains l'ont déjà dit, tu n'es pas le seul à rendre des services.... Après à chacun de voir et s'oentendre avec son bureau de commande ou le CRO pour que les arrangements soient dans les deux sens. Si ton collègue ne joue pas le jeu, une seule solution: la prochaine fois qu'il n'a besoin de rien, qu'il n'hésite pas à te contacter....

C'était déjà le cas aussi avant l'arrivée des TGV dans les roulements des "grandes roues" du 200 qui "se gâtaient la main" même sur de "vulgaires" messageries... à Bordeaux, certains se faisaient même couper sur les tournées de rapides "ordinaires" Toulouse.

Pour ce qui est de la spécialisation des roulements, notamment TGV, tu a parfaitement raison: j'ai combattu cette spécialisation lorsque j'étais au CHS/CT et même en tant que "simple" conducteur par la suite, contre l'avis de la plupart de mes collègues et surtout contre certaines "pointures" d'un syndicat que je ne nommerais pas qui avaient deux discours... Quand je suis arrivé au CHS/CT on ne parlait même pas du 100 lors des réunions roulement, tout était déjà réglé entre "l'association", les fameuses "pointures" et le patron. Nous sommes quelques un à avoir quand même foutu un grand coup de pied dans la fourmilière...

Je crois bien être le dernier titulaire du 100 de Bordeaux à avoir fait un "patachon" sur une tournée découché du 162, et j'en suis fier. J'ai combattu tout çà, et c'est arrivé... enfin nous sommes quelques un a avoir essayé de réveiller les esprits, mais nous étions bien trop peu, beaucoup on préféré écouter le chant des sirènes.

Mais le problème était le même partout, par exemple à Hourcade ou personne n'a plus voulu faire de Z2 par exemple... pour le coup, ils n'en font plus.

La direction a très bien su jouer de la nature humaine, en flattant les égo et en s'appuyant sur la tendance naturelle au moindre effort. Et çà continue, encore et encore...

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Pour rebondir sur tes propos JL,

la specialisation voulue par l'entreprise arrange aussi de nombreux CRL (dont je ne fais pas partie),

car ils ne font plus que le type de train qu'ils affectionnent, essaient de faire un max de rhr maison...

Quand tu vois qu'a Noisy le Sec, de nombreux CRL posaient des congés sur les journées ou il y avait de la 17000, car ils se faisaient peur, et ne voulaient pas conduire sur un train freiné pneumatiquement contrairement a la Mi2N

Donc quand personnellement, tu dis : (je parle de moi la ! )

- j'aimerai toucher a tel engin.

Reponse : non moi je ne veux plus faire de ca, parce que pas confortable, puant ou je n'aime pas conduire cet engin...

- j'aimerai faire du fret :

Reponse : non le fret c'est nul, alors qu'ils ne savent pas de quoi ils parlent.

- J'aimerai bien re-parcourir telle ligne :

Reponse : non, je ne pourrai plus rentrer chez moi...

et la reponse vient de nombreux collegues syndiqués ou non...

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Pour rebondir sur tes propos JL,

la specialisation voulue par l'entreprise arrange aussi de nombreux CRL (dont je ne fais pas partie),

car ils ne font plus que le type de train qu'ils affectionnent, essaient de faire un max de rhr maison...

Quand tu vois qu'a Noisy le Sec, de nombreux CRL posaient des congés sur les journées ou il y avait de la 17000, car ils se faisaient peur, et ne voulaient pas conduire sur un train freiné pneumatiquement contrairement a la Mi2N

Donc quand personnellement, tu dis : (je parle de moi la ! )

- j'aimerai toucher a tes engin.

Reponse : non moi je ne veux plus faire de ca, parce que pas confortable, puant ou je n'aime pas conduire cet engin...

- j'aimerai faire du fret :

Reponse : non le fret c'est nul, alors qu'ils ne savent pas de quoi ils parlent.

- J'aimerai bien re-parcourir telle ligne :

Reponse : non, je ne pourrai plus rentrer chez moi...

et la reponse vient de nombreux collegues syndiqués ou non...

Ce qui est vraiment inquiétant, c'est que vu la situation provoquée par ce genre de comportement la grande majorité devrait logiquement tenir compte des erreurs du passé. Mais au lieu de çà les mêmes c*nn*r**s se répètent toujours et encore, les mêmes "excuses" conduisent à s'enfoncer de plus en plus. C'est pas moi qu'ai commencé, alors pourquoi je me gênerais!

La solidarité est une force, l'individualisme une faiblesse. Je sais, je gagâte, mais regardez un peu comme les oligarques/ploutocrates savent se serrer les coudes quand il s'agit de nous plumer...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si vous acceptez mon témoignage, bien que partiel, j'ai regardé mes tournées étudiant en 66 et 67 à Villeneuve et au Charolais. Il y avait déjà une vraie spécialisation par établissements, pourtant proches.

éloignement maximum de chaque tournée et machines utilisées :

Villeneuve 1966 :

Dijon : 6 fois, Les Laumes : 1, Montereau : 5, Corbeil : 9

locos : 1-80 : 3, 7100 : 3, 8100 : 23, 9100 : 1, 9200 : 5, 9400 : 2 ... mais la 9004 !

Charolais 1976 :

Lyon : 3 fois , Chalon : 5, Dijon : 2, Les Laumes : 2, Laroche : 4, Montereau : 2, Melun : 2, Juvisy : 2

locos : 7100 : 2, 8100 : 17, 9100 : 4, 9200 : 7, 9400 : 13

il y avait en proportion beaucoup plus de machines vert clair que de sombres 1-80 et 8000 .....

Le conducteur du Charolais avec qui j'ai fait cette tournée bidon relatée dans les DDS était tellement banlieue qu'il a cherché un moment pour isoler le frein de la 9200. Il préférait cette vie plus sédentaire aux longues tournées à RHR pour privilégier sa famille, même si les primes en pâtissaient. Il a quand même fini aux TGV.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Donc en des temps anciens, des dépôts comme Juvisy, Corbeil, Marly, ... faisaient autre chose que de la banlieue ?

Christophe

Juvisy faisait du fret GC je crois..... Corbeil, là, c'est archi sur avait une tournée ME120/MA100 en RHR de jour à Dijon Perrigny..... La spécialisation n'est arrivée à son terme qu'en juin 2004 quand Villeneuve a perdu la connaissance Z2N au "profit" de la tournée Fret de Corbeil.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour rebondir sur tes propos JL,

la specialisation voulue par l'entreprise arrange aussi de nombreux CRL (dont je ne fais pas partie),

car ils ne font plus que le type de train qu'ils affectionnent, essaient de faire un max de rhr maison...

Quand tu vois qu'a Noisy le Sec, de nombreux CRL posaient des congés sur les journées ou il y avait de la 17000, car ils se faisaient peur, et ne voulaient pas conduire sur un train freiné pneumatiquement contrairement a la Mi2N

Donc quand personnellement, tu dis : (je parle de moi la ! )

- j'aimerai toucher a tes engin.

Reponse : non moi je ne veux plus faire de ca, parce que pas confortable, puant ou je n'aime pas conduire cet engin...

- j'aimerai faire du fret :

Reponse : non le fret c'est nul, alors qu'ils ne savent pas de quoi ils parlent.

- J'aimerai bien re-parcourir telle ligne :

Reponse : non, je ne pourrai plus rentrer chez moi...

et la reponse vient de nombreux collegues syndiqués ou non...

C'est vrai que je retrouve les propos que tu décris chez de nombreux jeunes...... C'est assez alarmant, car beaucoup critiquent et jugent les trains d'autres activités qu'ils n'ont jamais pratiqué pour la plupart!!

si vous acceptez mon témoignage, bien que partiel, j'ai regardé mes tournées étudiant en 66 et 67 à Villeneuve et au Charolais. Il y avait déjà une vraie spécialisation par établissements, pourtant proches.

éloignement maximum de chaque tournée et machines utilisées :

il y avait en proportion beaucoup plus de machines vert clair que de sombres 1-80 et 8000 .....

Le conducteur du Charolais avec qui j'ai fait cette tournée bidon relatée dans les DDS était tellement banlieue qu'il a cherché un moment pour isoler le frein de la 9200. Il préférait cette vie plus sédentaire aux longues tournées à RHR pour privilégier sa famille, même si les primes en pâtissaient. Il a quand même fini aux TGV.

N'oublie pas qu'en 66/67 sur Paris SE il n'y avait que très peu d'automotrices (les Z5100 que tu connais un peu je crois....) Pour le reste, les 1-80, 8100, faisaient aussi bien du MA que les actuelles tournées "grande couronne" faites en Z2N et autres AGC...... Donc, au delà même du type de locs ou des lieux de RHR, il faut voir quels types de trains étaient assurés par les différents roulements! Et là, je pense qu'on serait surpris de la diversité des missions échues à chaque roulement de chaque dépot, car à cette époque, la polyvalence était de rigueur.

Modifié par CRL COOL
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...