Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Salut les amis,

Actuellement en Master en alternance avec la SNCF (dans un EVEN), j'ai un mémoire de fin d'année à réaliser. Le sujet de mémoire que j'ai choisit est le suivant:

"Impact de la maintenance des infrastructures ferroviaires sur l'environnement."

Vous me direz que c'est vaste, c'est pour cela que j'ai décidé d'accer mon mémoire plus précisément sur un type d'opération, à savoir le remplacement de rail.

En manque d'information pour réaliser mon mémoire (dans mon établissement on ne m'aide pas du tout), et ne voulant pas inventer des choses qui sont fausses, je me tourne vers vous afin de réclamer un petit coup de pouce.

Toutes informations aussi petites soient-elles, idées, liens ou autres concernant "l'impact du remplacement de rail sur l'environnement" sont les bienvenues.

Par ailleurs, j'aimerais également connaître le mode opératoire du remplacement de rail; quels dechets ou pollution retrouve-ton le plus souvent, et aussi savoir si vous aviez d'éventuelles propositions d'améliorations de la maintenance afin de la rendre plus propre à me communiquer.

D'avance, merci baucoup pour cette aide précieuse que vous pourriez m'apporter. :Smiley_41:

Modifié par KIZKOO
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le rail lui meme ne doit pas generer de forts impacts lors de son remplacement ,

mais il est posé sur une traverse et lorsu'elle est remplacée , elle est considérée

comme dechet toxique pour la version bois , et celle en beton comme dechet a recycler .

Peut etre peux tu te pencher sur ce cas concret , de la filiere complete du traitement

de la traverses bois ou beton en depose / remplacement ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les amis,

Actuellement en Master en alternance avec la SNCF (dans un EVEN), j'ai un mémoire de fin d'année à réaliser. Le sujet de mémoire que j'ai choisit est le suivant:

"Impact de la maintenance des infrastructures ferroviaires sur l'environnement."

Vous me direz que c'est vaste, c'est pour cela que j'ai décidé d'accer mon mémoire plus précisément sur un type d'opération, à savoir le remplacement de rail.

En manque d'information pour réaliser mon mémoire (dans mon établissement on ne m'aide pas du tout), et ne voulant pas inventer des choses qui sont fausses, je me tourne vers vous afin de réclamer un petit coup de pouce.

Toutes informations aussi petites soient-elles, idées, liens ou autres concernant "l'impact du remplacement de rail sur l'environnement" sont les bienvenues.

Par ailleurs, j'aimerais également connaître le mode opératoire du remplacement de rail; quels dechets ou pollution retrouve-ton le plus souvent, et aussi savoir si vous aviez d'éventuelles propositions d'améliorations de la maintenance afin de la rendre plus propre à me communiquer.

D'avance, merci baucoup pour cette aide précieuse que vous pourriez m'apporter. :Smiley_41:

D'accord avec km 315 ; si tu limites ton sujet au remplacement de rail tu n'auras pas grand chose à exposer.

Pourquoi ne prends tu pas le cas du renouvellement complet de voie ainsi tu pourras développer d'avantage puisque tous les constituants de la voie seront passés en revue : le ballast, les traverses bois ou béton, le rail et les systèmes d'attaches.

C'est toi qui vois :mellow:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Difficile à mon sens de ne pas aborder la question du desherbage, un récent conflit entre la sncf et un riverain exploitant biologique a mis l'enjeu en évidence.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi le cas de Bourg en Bresse Bellegarde qui est fort intéressant avec assainissement de la plateforme, la dépose des anciennes installations, démolition d'un tunnel pour faire une tranchée, etc.... Les photos sur ce lien sont parlantes....

http://www.cheminots.net/forum/index.php?showtopic=15817

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Tout d'abord je vous remercie pour vos réponses. Ensuite je pense que vous avez raison, parler uniquement du rail ça risque d'être un peu léger.

Je pense donc opter pour la solution de Kerguel; si j'ai bien compris ce que tu propose c'est de parler du RVB directement et de son impact sur l'environnement.

Je pense que c'est une bonne solution, il y a pas mal de chose à dire et je pourrais faire une partie par opération (rail, ballast, traverses, attaches) et parler pour chacune de l'impact sur l'environnement (pollution de l'air, de l'eau, du sol, visuelle, sonore).

Cependant j'aurais tout de même besoin d'aide, car étant toujours en bureau (je ne fait pas de terrain), je vais avoir du mal à expliquer certaines choses; notamment le mode opératoire du RVB, matériel utilisé, personnel... Et quel est l'impact sur l'environnement.

Merci revoltages

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

lapleunicheuse VOIR LE SITE CI JOINT POUR DES PHOTOS

http://rail17.free.fr/RVB.htm

http://www.photos-de-trains.net/forums/viewtopic.php?t=12694

VOIR AVEC L AUTORISATION DE PRENDRE LEUR PHOTOS :Smiley_41:

Petits conseils d'un tuteur opérateur: Tu ne pourras limiter le sujet de ton mémoire qu'APRES en avoir discuté avec ton tuteur: Même si il ne t'aide pas, c'est lui qui lira le premier ton rapport et qui donnera une indication aux autres lecteurs... C'est donc lui qu'il faut convaincre de te limiter à tel ou tel partie...

Méfies-toi aussi de négliger des parties qui te pourraient sembler insignifiantes: Le rail par exemple, qu'en fais-tu une fois déposée? tu le laisses pour que les manouches du coin viennnent se servir? Mais n'oublies pas non plus tout les oxydes qui ont put polluer la terre et les traverses... Surtout si la voie en question nécessitait de fréquents sablages, les projections de rouille peuvent être très importantes et polluer une grande surface... Et les hydrocarbures contenues dans les huiles de graisseurs de boudins...

Non, pour moi, tune peux pas te permettre d'écarter telle ou telle partie d'une voie ferrée parce que cela te semble évident à première vue...

Petite anecdote vécue au moi de janvier dernier: Une voie de sortie du dépot de Villeneuve St Georges a été changée et reprise en géométrie. Tout a été décapé sur une épaisseur de presque un mètre, là dessus no problem. Par contre, les traverses, qui étaient recouvertes de peut-être un siècle de merdes et de graisse en tout genre, ont été sorties par camion grumier ouvert alors qu'il pleuvait à verse... Je plains tout les automobilistes qui ont rejoué "hollydays on ice" en suivant ce convois routier...

Sinon, il y a quelques années, pour la construction du nouvel atelier TGV à triage, il a fallut creuser de plusieurs mètres pour assainir le sous sol après la destruction de l'ancien local batteries: Arsenic, Baryum, Plomb, Acides et autres produits "naturels"... En tout plusieurs dizaines de milliers de mètres cubes de déblais qui ont été traités en "tertre bactériologique ou biologique" avec remalaxation par bull plusieurs fois... Tout ça pour un bâtiment qui ne faisait pas 100 mètres carré...

Dans mon établissement, la huilerie de Wagons qui a plus de 100 ans d'éxistence est suivie par des puits de carottage et de surveillance: Apparamment, le sol et le sous sol bloquent la merde en surface...

Pour en finir, tu ne peux raisonnablement écarter toute éventualité de pollution à court, moyen ou long terme sans fixer l'historique de TA ligne ou portion: tu n'auras pas les mêmes pollution suivant si tu as eu des machines à vapeur, des TGV, des diesels, des wagons transportant des hydrocarbures ou du minerai ou des voyageurs... Commence donc dans ton rapport par fixer ton terrain d'action et son historique... Pour t'en convaincre, va faire un tour du côté du sujet sur le signal bizarre avant Pont Cardinet...

Modifié par technicentre
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour..

Et pour corser l'affaire un peu...

Combien de litres d'huiles ont-ils été déversés pour le graissage des aiguilles ?

Et ou cette huile est-elle partie .....?

Aurais-tu des élements de réponse stp? Parce que je ne vois pas du tout, et ça m'interesse.

Modifié par KIZKOO
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La "dépollution" des terrains Sncf est un vrai problème... Rff ne s'est d'ailleurs pas trop battu pour avoir certaines zones car invendables ou alors après des millions d'euros de remise à niveau...

Souvenir de la rotonde de Laroche Migennes, au hasard : on creuse, puis on recreuse et on re-re-recreuse parce que plus l'on avance plus les sols sont toujours aussi contaminés par des décennies de gaz-oil and co...

Tu tiens un très bon sujet cartonrouge (peut être un peu vaste hihi)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

La "dépollution" des terrains Sncf est un vrai problème... Rff ne s'est d'ailleurs pas trop battu pour avoir certaines zones car invendables ou alors après des millions d'euros de remise à niveau...

Souvenir de la rotonde de Laroche Migennes, au hasard : on creuse, puis on recreuse et on re-re-recreuse parce que plus l'on avance plus les sols sont toujours aussi contaminés par des décennies de gaz-oil and co...

Tu tiens un très bon sujet (peut être un peu vaste hihi)

Si je peux me permettre, un peu beaucoup très très très cher et explosif lotrelalotrelalotrela (à tout point de vue vus les produits sortis). "A la SNCF, on a pas beaucoup d'idées mais on a du pétrole, entre autre" :blush::blush::blush:

Bon, plus sérieusement, il ne faut pas oublier aussi que les talus ont été traités pendant des années pour éviter les départs de feu liès aux machines à vapeur.

Pour en revenir à ton sujet, je pencherais par une idée que je vous soumets à tous: Commencer par faire une analyse très poussée de tout les petits ruisseaux aux environs de la voie à étudier et des coupes géologiques jusqu'à une couche de marnes suffisament étanche. Bien sur, cela nécessite des forages avec prélèvements. Ils peuvent être très éloignés du site à dépolluer (plusieurs kilomètres). Là, tu risques de trouver plein de choses pas propres du tout et si c'est en milieu rural du plomb ou du sel, distribué par le paysan du coin... Si tu dois remettre en état initial après une utilisation de plus d'un siècle par une voie ferrée, je pense que tout l'or du Monde ne suffirait pas pour payer l'addition. Je doute que tu obtiennes une très bonne note finale ou qu'il y ait un emploi correspondant à tes compétences :blush:

Non, tout est une question d'enveloppe budgétaire disponible et il y aura très peu de chantier de dépollution aussi médiatisé que celui du Stade de France qui est construi sur les terrrains de l'usine du gaz de St Denis (forages drainants horizontaux et verticaux pour récupérer les effluants même maintenant, stations de mesure des émanations, ETC...)

Maintenant, il ya beaucoup moins de polluants: engrai pour la pelouse et crachats des sportifs presque pas doppés :blink:lotrela:blush: ;)

Modifié par technicentre
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Auriez vous des infos concernant la pollution des engins de maintenance (draisine, loco, degarnisseuse...). En fait ce qu'il me faudrait se sont des chiffres, rejet de CO2, de gaz... est-ce dans la norme?

Je pense me rapprocher du CREM pour cela, mais vous aviez des chiffres à me donner d'avance ses serait sympa.

Par ailleurs je suis également à la recherche des normes concernant le bruit des chantiers. Les db à ne pas dépasser pour ne pas déranger les riverains, et aussi les db produit par les engins de chantiers.

Encore merci pour votre participation qui m'aide baucoup mdrmdr

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

Salut,

Auriez vous des infos concernant la pollution des engins de maintenance (draisine, loco, degarnisseuse...). En fait ce qu'il me faudrait se sont des chiffres, rejet de CO2, de gaz... est-ce dans la norme?

Je pense me rapprocher du CREM pour cela, mais vous aviez des chiffres à me donner d'avance ses serait sympa.

Par ailleurs je suis également à la recherche des normes concernant le bruit des chantiers. Les db à ne pas dépasser pour ne pas déranger les riverains, et aussi les db produit par les engins de chantiers.

Encore merci pour votre participation qui m'aide baucoup lapleunicheuse

essaye éventuellement du côté de Brives, mais si c'est comme pour moi avec mes vieux diesels, la hiérarchie refuse complètement de me répondre lorsque je suggère de voir ce qui pourrait être fait pour les suivre. Je sais aussi qu'un attaché à travailler il y a une dizaine d'années là dessus à QM, mais j'ai jamais eu le droit de le rencontrer ni même de prendre contact avec lui. On se contente juste de faire faire des analyses d'huile qui nous donne la valeur de dilution, c'est tout. Sinon, pour les pollutions sonores, 2 engins dans une même série ne faisant pas le même bruit de façon notable à valeur d'oreilles, pas facile de te répondre. Un même engin ne fait déjà pas les même nuissances sonores suivant qu'il se trouve en fond de tranchée ou en haut d'un viaduc... Les seuls qui pourraient te donner peut-être une réponse, c'est l'INRS et encore ce serait pour un chantier TP classique. Ou alors les entreprises de travaux ferroviaires, surtout celles qui ont du matos récent... Pour les vieux matériels, je pense que bizarrement, les docs auront disparues...
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour..

Et pour corser l'affaire un peu...

Combien de litres d'huiles ont-ils été déversés pour le graissage des aiguilles ?

Et ou cette huile est-elle partie .....?

Une aiguille ne se graisserait pas, plutôt...!

( même si je sais où des aiguilles se font huiler....!!! )

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

Une aiguille ne se graisserait pas, plutôt...!

( même si je sais où des aiguilles se font huiler....!!! )

Fabrice

Si je me rappelle bien, il y a des aiguilles graissées et d'autres huilées. Pourquoi? Je ne sais pas, mon passage à la BV ayant été trop long (4 mois) et trop court( 4 mois) en tant que volontaire d'office parce que pas de boulot pour moi à l'atelier pendant ce temps là...
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Un petit UP sur ce sujet glissant... ;)

Nos contributeurs Infa V sont ils tous partis ? les chantiers divers, et de plus en plus nombreux, engouffrent même ceux dont les talents d'ecriture nous etaient ici fort utiles...

HE.HO...HE.HO...he.ho ( y'a d'l'echo...)

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les normes ont evolué , et les graisses preconisées pour les utilisations exterieures

sont desormais " non polluantes " , mais ne me demande pas quel est le type

de graisse utilisée precisement pour les aiguilles ou autres equipeents

ferroviaires exterieurs, je ne l'ai pas ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

Les normes ont evolué , et les graisses preconisées pour les utilisations exterieures

sont desormais " non polluantes " , mais ne me demande pas quel est le type

de graisse utilisée precisement pour les aiguilles ou autres equipeents

ferroviaires exterieurs, je ne l'ai pas okok

Oui, mais sont-elles aussi efficaces ou faut-il passer plus souvent pour gratter et lubrifier les aiguilles? Les vieux produits étaient surement plus nocifs mais on en mettait une fois tout les 36 du mois... Et puis, je suis sceptique sur la "non pollution" de graisses ou huiles sachant que ce sont des hydrocarbures... Rassure-toi, ce n'est pas toi du tout que j'attaque ni ce qu'on te dit dans les notices constructeurs ou prescriptions SNCF... Non, je prends juste exemple sur l'eau benzoatée qui polluait en détruisant les organismes aquatiques... Maintenant nous devons mettre du cool elf qui lui détruit TOUT les organismes aquatiques et qui est en plus acide. Avant, on n'avait pas le droit de rejet à l'égout- Maintenant, il ne faut plus, de fuite... Quel progrès écologique!!!
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, mais sont-elles aussi efficaces ou faut-il passer plus souvent pour gratter et lubrifier les aiguilles? Les vieux produits étaient surement plus nocifs mais on en mettait une fois tout les 36 du mois... Et puis, je suis sceptique sur la "non pollution" de graisses ou huiles sachant que ce sont des hydrocarbures... Rassure-toi, ce n'est pas toi du tout que j'attaque ni ce qu'on te dit dans les notices constructeurs ou prescriptions SNCF... Non, je prends juste exemple sur l'eau benzoatée qui polluait en détruisant les organismes aquatiques... Maintenant nous devons mettre du cool elf qui lui détruit TOUT les organismes aquatiques et qui est en plus acide. Avant, on n'avait pas le droit de rejet à l'égout- Maintenant, il ne faut plus, de fuite... Quel progrès écologique!!!

Un sujet qui évoquait les coussinets de glissement sans graissage équipant les aiguilles :

http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...t+de+glissement

Un autre sujet qui traite des dispositifs à rouleaux pour équiper les coussinets de glissement :

http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...amp;hl=rouleaux

Voilà des éléments pour l'étude de Kizkoo. okok

Ps : tiens donc, je connais l'auteur de ces sujets. :Smiley_33:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

Un sujet qui évoquait les coussinets de glissement sans graissage équipant les aiguilles :

http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...t+de+glissement

Un autre sujet qui traite des dispositifs à rouleaux pour équiper les coussinets de glissement :

http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...amp;hl=rouleaux

Voilà des éléments pour l'étude de Kizkoo. :blush:

Ps : tiens donc, je connais l'auteur de ces sujets. :cool:

Et as-tu eu des nouvelles de ces "trucs à rouleaux"? PS: pour la pollution, chrome, aciers fortement alliés et toutim, c'est pas génial non plus à la longue...
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et as-tu eu des nouvelles de ces "trucs à rouleaux"? PS: pour la pollution, chrome, aciers fortement alliés et toutim, c'est pas génial non plus à la longue...

Gare de l'Est certains appareils fortement manoeuvrés ont été équipés de ces dispositifs. Apparemment ça donne satisfaction.

J'espère bien en voir sur la région de Paris St Lazare sur des appareils en ligne. Ca s'adapte sur les coussinets de glissement, et comme il y a beaucoup de modèles différents d'appareils (appareils en 50 ou 60 kg, pose sur bois ou sur béton) et donc de coussinets, il y aura forcément plusieurs modèles de dispositifs.

Ca mettra du temps pour que ce soit vulgariser (d'ailleurs je ne serai plus dans la boutique :blush: ).

Le lien :

http://www.vortok.co.uk/ProductBrochures/R...ase%20Study.pdf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'oublie pas l'amont, qui est une source majeure d'impacts sur l'environnement : la fabrication des rails neufs et des matériaux nécessaires à la (re)construction des infrastructures (béton notamment) requiert des quantités d'énergie très (très) importantes. Je peux te donner des références sur le sujet, si tu le souhaites (certaines sont en anglais).

Modifié par Stanislas
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 mois plus tard...
Invité technicentre
N'oublie pas l'amont, qui est une source majeure d'impacts sur l'environnement : la fabrication des rails neufs et des matériaux nécessaires à la (re)construction des infrastructures (béton notamment) requiert des quantités d'énergie très (très) importantes. Je peux te donner des références sur le sujet, si tu le souhaites (certaines sont en anglais).
vous allez sans doute me dire que cela n'a aucun rapport, mais l'entretient des locs et matériels roulants ainsi que leur circulation à aussi une importance sur l'environnement... Allez voir dans la rubrique les infos sur "l'incident" de parcours dont à été victime la CC 72049... Les prochains travaux sur cette ligne risquent d'avoir de grosses surprises, ainsi que les propiètaires des terrains alentours...
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...