Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[BB 9200 - BB 9300] Sujet Officiel


Messages recommandés

Petite question....

Quelles étaient les restrictions d'utilisation des BB9300 sur les rames Talgo III RD qui faisaient, entre autres, les Genève Barcelone? À ma connaissance, ces machines n'avaient pas les tampons U6T comme certaines 7200, 9200 et 67300.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 433
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Images publiées

Un pote m'a fourni cette réponse pour toutes les locs aptes Talgo III....

BB 9319-9331, pour le "Catalan-Talgo", parcours Genève-Narbonne (1975-1981), et "Barcelona-Talgo", parcours Paris-Toulouse (1978-1981)

BB 9278, 81, 82 et 88 (ex "Capitole" V200), pour le "Barcelona-Talgo", parcours Paris-Toulouse (1974-1978 )

BB 9291-9292 (ex "Capitole" V250), "Barcelona-Talgo", parcours Paris-Toulouse (1974-1979)

BB 9274-9279 "Barcelona-Talgo", parcours Paris-Toulouse (1981-1982), puis Paris-Portbou (1982-1991)

BB 7281-7299 (puis 7292-7299 depuis la fin des années 90), pour le "Catalan-Talgo", parcours Genève-Narbonne (1981-1982), puis Genève-Portbou (EV avec 67300, 67400 ou 72000 sur Chambéry-Valence) ou Genève-Chambéry + Valence-Portbou (1982-1993), puis Valence-Portbou (1993-1994) et Montpellier-Portbou (depuis 1994). Egalement sur le "Mediterraneo-Talgo", parcours Montpellier-Portbou (1995-1998 ) et le dédoublement du "Joan Miro" sur le parcours Paris-Portbou (via Limoges) (2ème moitié des années 90, avec rame WL III-RD)

Diesel:

BB 67446, 51, 54, 87, 502, 54, 56, 59 et 68, pour le "Catalan-Talgo", parcours Genève-Portbou (1970-1975) puis Narbonne-Portbou (1975-1982) et le "Barcelona-Talgo", parcours Toulouse-Portbou (1974-1982)

BB 67330-334 et 340, pour le "Catalan-Talgo", d'abord comme back-up des 67400 précitées (+ détournements éventuels sur Rive Droite du Rhône sans 9300 EV) (1975-1982), puis sur les parcours Chambéry-Valence (1982-1993) et Genève-Valence (1993-1994).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...

Des porte-autos à Trappes ?

Oui, des 3 essieux genre STVA de couleur brun-rouge qui occupent toute la voie 4 du triage. Ils étaient déja là avant que tu partes, me semble-t-il. Le jour où ils devront s'en aller, on découvrira qu'ils sont soudés aux rails par la rouille.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A ma connaissance elle est plus ou moins complète mais ce qui est sûr c'est qu'elle n'a plus de batterie.

Ses pantos sont commandés par un boitier branché sur la prise BA en cabine du 63500 qui la promène.

Le raclage de caténaire est un truc sérieux, c'est le CTT d'astreinte qui s'y colle.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois plus tard...
Invité cri64

Pour quelle raison, il est préférable de mettre la BB9200 Poste 2 en tête en cas de neige????

 

Merci de vos réponses.

​J'ai lu bien des commentaires mais rien pour vous répondre! De fait, les 9200 pour se refroidir captent l'air par les persiennes et, grâce à des ventilos dont on peut mesurer l'outrance acoustique, rejettent l'air via les moteurs par le dessous de la caisse. Les orifices prévus à cet effet sont orientés vers l'extrémité 1! 

Il existe deux solutions pour éviter l'introduction de la neige: soit orienter côté P2 pour en diminuer les effets, soit fermer les trappes de protection au moment le plus importun! Il n'était pas prévu, réglementairement  d'autoriser un arrêt, fût-il accidentel. C'était comme ça à l'époque. J'ai, hélas, connue cette époque où toute initiative personnelle était synonyme de sanction! Ce ne fût plus le cas avec la radio sol-train, dont j'ai usé pour quelques "deal" avec le Régu! Une autre époque.

Pour l'anecdote, roulant en renfort comme AICR, sur un W, le graduateur est resté sur des crans: le CRRU m'a dit" jeune (ou drôle pour les Bordelais) tu sais lire les feux verts!? J'ai dit oui, il a disparu dans les coursives et 3 minutes après il m'a demandé"tu n'as vu que des feux verts? oui"!! De fait il s'était dépanné en roulant!!!! La vieille école..............comme j'aime

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 6 mois plus tard...
Il y a 2 heures , Jacky boy a déclaré:

Une photo de la ´´ survivor ´´ de Dijon Perrigny.

la loc est dans le sable et sert aux exercices des équipes de relevage et de la grue Kirow.

c'est spartiate comme confort.....

image.thumb.jpg.76f2667febd535889e6c4ddb

image.thumb.jpg.de9c021b34361c6b19caf3d3

image.thumb.jpg.c5a6b95a79a864f1664ee526

image.thumb.jpg.22bf2b326ae7a76924b45a29

 

Putain, que de souvenirs, des heures et des heures assis sur ce strapontin ou debout mais d'excellentes machines capables de tirer n'importe quoi.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin
Il y a 3 heures , ADC01 a déclaré:

Putain, que de souvenirs, des heures et des heures assis sur ce strapontin ou debout mais d'excellentes machines capables de tirer n'importe quoi.

Ah, nous avons le  même genre de souvenirs! :Smiley_19:

Mal assis, machines bruyantes, du sport pour faire des trains à 160 avec H7A avant modification... mais, mais, mais, machines increvables qui freinaient très bien (pas comme les 8500...), machines conçues pour la vitesse mais qui se coltinaient un train de 1800 tonnes sans rechigner, bonne à tout faire, un régal sur un "omnibus" à 160 avec quatre ou cinq caisses avec une accélération de fusée et un freinage dantesque, je préférais faire le TALGO avec une 9300 qu'avec une 7200: au moins la machine freinait le train et pas le contraire, en bref LA machine 1500 V (à part bien entendu la plus sophistiquée et plus "noble" 6500, mais c'est une autre histoire) avant l'arrivée des 7200.

Du sacré boulot d'ingénieurs de chemin de fer, de vrais, pas du travail bâclé de théoriciens et plein de gadgets inutiles qui tombent en panne tous les quatre matins ou ne font même pas fonctionner les principes fondamentaux de signalisation. Du brut, de l'efficace, et croyez moi tout ceux qui ont eu "la chance" de les conduire vous dirons qu'au moins on "conduisait avec les fesses", "à l'oreille" et qu'on pouvait dépanner un tas de choses sans appeler maman un quelconque PAC plus ou moins efficace...

Vous avez devinez, j'étais amoureux de ces machines, l'une de mes machines de base avec les 8500. Mes préférences esthétiques allaient aux 9200 "à moustache" d'alu et à la livrée d’origine des 9300. Nous avions même il y a longtemps envisagé de créer une association pour en sauver une... mais les écueils divers et variés et le temps ont fait leur triste office...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre
Il y a 7 heures , Jacky boy a déclaré:

Une photo de la ´´ survivor ´´ de Dijon Perrigny.

la loc est dans le sable et sert aux exercices des équipes de relevage et de la grue Kirow.

c'est spartiate comme confort.....

image.thumb.jpg.76f2667febd535889e6c4ddb

image.thumb.jpg.de9c021b34361c6b19caf3d3

image.thumb.jpg.c5a6b95a79a864f1664ee526

image.thumb.jpg.22bf2b326ae7a76924b45a29

 

Je vais être encore une fois rabat joie... Merci au MONSIEUR qui me dit que certaines portes sont ouvertes...

Cette machine est dans le sable, elle sert au relevage (bonne idée, ça coûte pas grand chose et on risque pas de casser pour cher... Sauf que je vois des machines à CVS de chaque côté... Comment est réalisée la mise à la terre? Comment sont déchargées les capas? Ces saloperies adorent se recharger avec les courants induits par un CVS de   puissance et ses harmoniques...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, technicentre a déclaré:

 

Sauf que je vois des machines à CVS de chaque côté... Comment est réalisée la mise à la terre? Comment sont déchargées les capas? Ces saloperies adorent se recharger avec les courants induits par un CVS de   puissance et ses harmoniques...

???????????????????

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 34 minutes, technicentre a déclaré:

Je vais être encore une fois rabat joie... Merci au MONSIEUR qui me dit que certaines portes sont ouvertes...

Cette machine est dans le sable, elle sert au relevage (bonne idée, ça coûte pas grand chose et on risque pas de casser pour cher... Sauf que je vois des machines à CVS de chaque côté... Comment est réalisée la mise à la terre? Comment sont déchargées les capas? Ces saloperies adorent se recharger avec les courants induits par un CVS de   puissance et ses harmoniques...

A l'endroit où elle est, il y a bien longtemps qu'il n'y a plus d'électricité dans la machine.

As-tu vu de la caténaire au dessus des "nez cassés"????......

  • J'adore 7
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures , ADC01 a déclaré:

Putain, que de souvenirs, des heures et des heures assis sur ce strapontin ou debout mais d'excellentes machines capables de tirer n'importe quoi.

Tiens bah.... Moi aussi.... Beaucoup moins d'heures dessus, certes, mais la 9242 "Fret" je l'ai eue quelques fois sur les TER Bourgogne (891014 et 891023 au début des années 2000)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...