Aller au contenu
Le Web des Cheminots

petite question concernant les salaires


Messages recommandés

salut a tous, j'aurais aimé avoir une réponse a ma question concernant le traitement de base d'un crml, sur ma fiche de paye il y as marqué a la case traitement 1210 euro, je viens de me rendre compte que c'est en dessous du smic qui est a 1337.10 euro en 2009, il me semble qu'une entreprise en france, public ou privé n'as pas le droit de payé son employé en dessous du smic, la sncf fait-elle exceptions??

si quelqu'un pourrait me renseigné!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut a tous, j'aurais aimé avoir une réponse a ma question concernant le traitement de base d'un crml, sur ma fiche de paye il y as marqué a la case traitement 1210 euro, je viens de me rendre compte que c'est en dessous du smic qui est a 1337.10 euro en 2009, il me semble qu'une entreprise en france, public ou privé n'as pas le droit de payé son employé en dessous du smic, la sncf fait-elle exceptions??

si quelqu'un pourrait me renseigné!!

ca tient peut etre du fait qu avec tes primes tu vas passer au dessus de 1337.10!

a oui en faite bienvenue chez les privilegies du fer !lol!

Modifié par juju sotteville
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut a tous, j'aurais aimé avoir une réponse a ma question concernant le traitement de base d'un crml, sur ma fiche de paye il y as marqué a la case traitement 1210 euro, je viens de me rendre compte que c'est en dessous du smic qui est a 1337.10 euro en 2009, il me semble qu'une entreprise en france, public ou privé n'as pas le droit de payé son employé en dessous du smic, la sncf fait-elle exceptions??

si quelqu'un pourrait me renseigné!!

Et oui, donc, et bien tu te rend compte que maintenant que tu es des notre, ben pour depasser le smic, va te falloir bosser et te lever très tôt! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la question n'est pas la, le salaire de base en france doit être indexé a celui du smic normalement, apres ce rajoute les primes, donc sa n'as rien a voir avec ce qu'on touche reellement,mais plus du calcul de base qui est faussé, on ce fait entubé de 120 euro brut tous les mois, j'aimerais que quelqu'un d'un syndicat quel qu'il soit puisse me repondre

Modifié par gomen
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la question n'est pas la, le salaire de base en france doit être indexé a celui du smic normalement, apres ce rajoute les primes, donc sa n'as rien a

Tu as pourtant bien lu, et ce n'est pas une erreur.

Avec la grille salariale de la SNCF on peut commencer en dessous du SMIC !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sa je sais qu'on peu commencer en dessous du smic mais il me semble qu'en france, depuis la loi sur le salaire minimum de croissance (SMIC) est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié et ce, quelle que soit la forme de sa rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission ou au pourboire). Le SMIC assure aux salariés dont les salaires sont les plus faibles la garantie de leur pouvoir d’achat et une participation au développement économique de la Nation.

Le montant du SMIC horaire brut est fixé, depuis le 1er juillet 2009 à 8,82 € soit 1 337,70 € bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

Dans certains cas, il existe une réduction :

  • Les mineurs ayant moins de six mois d'expérience dans un secteur d'activité peuvent percevoir une rémunération inférieure de 20% au smic pour les mineurs de 16 à 17 ans et de 10 % pour les mineurs de plus de 17 ans. Cet abattement est supprimé si le rendement du jeune est égal à celui des adultes de sa catégorie (principe « à travail égal, salaire égal »).
  • Les jeunes en contrat d'apprentissage perçoivent une rémunération allant de 25 % à 78 % du SMIC (ou du minimum conventionnel) en fonction de leur âge et de leur ancienneté dans le contrat d'apprentissage. Ils étaient 340 000 en 1997.
  • Les jeunes en contrat de qualification perçoivent une rémunération allant de 30 % à 75 % du smic selon les mêmes critères.
  • Les jeunes en contrat d'orientation perçoivent une rémunération de 30 % à 65 % du smic selon leur âge.
  • Les jeunes en stages ne reçoivent pas de rémunération mais peuvent recevoir une indemnité. Si la durée du stage est supérieure à trois mois consécutifs (loi sur l'égalité des chances du 1er juillet 2006), cette gratification est obligatoire. À partir du 1 février 2008 (Décret n° 2008-96 du 31 janvier 2008 ), elle est fixée à 398,13 euros soit 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale[5] (31,1% du SMIC brut). La gratification est due à compter du 1er jour du 1er mois de stage, elle est versée mensuellement.
  • Les travailleurs handicapés peuvent se voir attribuer une rémunération inférieure au SMIC. L'abattement diffère selon que le travailleur exerce en milieu traditionnel ou protégé. Dans ce cas un complément de rémunération leur est accordé pour atteindre le minimum conventionnel ou le SMIC.
  • Jusqu'en 1968, Les salariés agricoles devaient être rémunérés au minimum, sur la base du SMAG (salaire minimum agricole garanti) qui était inférieur au salaire minimum applicable dans les autres branches professionnelles. Le SMAG n'est plus applicable depuis 1968. Aujourd'hui en tout état de cause, les salariés agricoles doivent bénéficier du SMIC.

Les travailleurs à temps partiel ne perçoivent pas une rémunération inférieure au SMIC horaire.

Donc je ne vois pas marqué agent sncf, dans cette liste et j'aimerais donc savoir pourquoi la sncf n'applique pas la loi?? et pourquoi mon traitement de base est inferieur a 1337 euro!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sa je sais qu'on peu commencer en dessous du smic mais il me semble qu'en france, depuis la loi sur le salaire minimum de croissance (SMIC) est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié et ce, quelle que soit la forme de sa rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission ou au pourboire). Le SMIC assure aux salariés dont les salaires sont les plus faibles la garantie de leur pouvoir d’achat et une participation au développement économique de la Nation.

Le montant du SMIC horaire brut est fixé, depuis le 1er juillet 2009 à 8,82 € soit 1 337,70 € bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

Dans certains cas, il existe une réduction :

  • Les mineurs ayant moins de six mois d'expérience dans un secteur d'activité peuvent percevoir une rémunération inférieure de 20% au smic pour les mineurs de 16 à 17 ans et de 10 % pour les mineurs de plus de 17 ans. Cet abattement est supprimé si le rendement du jeune est égal à celui des adultes de sa catégorie (principe « à travail égal, salaire égal »).
  • Les jeunes en contrat d'apprentissage perçoivent une rémunération allant de 25 % à 78 % du SMIC (ou du minimum conventionnel) en fonction de leur âge et de leur ancienneté dans le contrat d'apprentissage. Ils étaient 340 000 en 1997.
  • Les jeunes en contrat de qualification perçoivent une rémunération allant de 30 % à 75 % du smic selon les mêmes critères.
  • Les jeunes en contrat d'orientation perçoivent une rémunération de 30 % à 65 % du smic selon leur âge.
  • Les jeunes en stages ne reçoivent pas de rémunération mais peuvent recevoir une indemnité. Si la durée du stage est supérieure à trois mois consécutifs (loi sur l'égalité des chances du 1er juillet 2006), cette gratification est obligatoire. À partir du 1 février 2008 (Décret n° 2008-96 du 31 janvier 2008 ), elle est fixée à 398,13 euros soit 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale[5] (31,1% du SMIC brut). La gratification est due à compter du 1er jour du 1er mois de stage, elle est versée mensuellement.
  • Les travailleurs handicapés peuvent se voir attribuer une rémunération inférieure au SMIC. L'abattement diffère selon que le travailleur exerce en milieu traditionnel ou protégé. Dans ce cas un complément de rémunération leur est accordé pour atteindre le minimum conventionnel ou le SMIC.
  • Jusqu'en 1968, Les salariés agricoles devaient être rémunérés au minimum, sur la base du SMAG (salaire minimum agricole garanti) qui était inférieur au salaire minimum applicable dans les autres branches professionnelles. Le SMAG n'est plus applicable depuis 1968. Aujourd'hui en tout état de cause, les salariés agricoles doivent bénéficier du SMIC.

Les travailleurs à temps partiel ne perçoivent pas une rémunération inférieure au SMIC horaire.

Donc je ne vois pas marqué agent sncf, dans cette liste et j'aimerais donc savoir pourquoi la sncf n'applique pas la loi?? et pourquoi mon traitement de base est inferieur a 1337 euro!!

Il y a effectivement de nombreux cheminots en dessous du SMIC.

Un statut et un régime spécial, ce sont des avantages, mais aussi des inconvénients malheuresement.

Et les faibles salaires, ça fait partie des inconvénients. C'est d'ailleurs entre autres pour ça qu'on a (encore pour le moment) quelques avantages.

A+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

sa je sais qu'on peu commencer en dessous du smic mais il me semble qu'en france, depuis la loi sur le salaire minimum de croissance (SMIC) est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié et ce, quelle que soit la forme de sa rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission ou au pourboire). Le SMIC assure aux salariés dont les salaires sont les plus faibles la garantie de leur pouvoir d'achat et une participation au développement économique de la Nation.

Le montant du SMIC horaire brut est fixé, depuis le 1er juillet 2009 à 8,82 € soit 1 337,70 € bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

Dans certains cas, il existe une réduction :

  • Les mineurs ayant moins de six mois d'expérience dans un secteur d'activité peuvent percevoir une rémunération inférieure de 20% au smic pour les mineurs de 16 à 17 ans et de 10 % pour les mineurs de plus de 17 ans. Cet abattement est supprimé si le rendement du jeune est égal à celui des adultes de sa catégorie (principe « à travail égal, salaire égal »).
  • Les jeunes en contrat d'apprentissage perçoivent une rémunération allant de 25 % à 78 % du SMIC (ou du minimum conventionnel) en fonction de leur âge et de leur ancienneté dans le contrat d'apprentissage. Ils étaient 340 000 en 1997.
  • Les jeunes en contrat de qualification perçoivent une rémunération allant de 30 % à 75 % du smic selon les mêmes critères.
  • Les jeunes en contrat d'orientation perçoivent une rémunération de 30 % à 65 % du smic selon leur âge.
  • Les jeunes en stages ne reçoivent pas de rémunération mais peuvent recevoir une indemnité. Si la durée du stage est supérieure à trois mois consécutifs (loi sur l'égalité des chances du 1er juillet 2006), cette gratification est obligatoire. À partir du 1 février 2008 (Décret n° 2008-96 du 31 janvier 2008 ), elle est fixée à 398,13 euros soit 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale[5] (31,1% du SMIC brut). La gratification est due à compter du 1er jour du 1er mois de stage, elle est versée mensuellement.
  • Les travailleurs handicapés peuvent se voir attribuer une rémunération inférieure au SMIC. L'abattement diffère selon que le travailleur exerce en milieu traditionnel ou protégé. Dans ce cas un complément de rémunération leur est accordé pour atteindre le minimum conventionnel ou le SMIC.
  • Jusqu'en 1968, Les salariés agricoles devaient être rémunérés au minimum, sur la base du SMAG (salaire minimum agricole garanti) qui était inférieur au salaire minimum applicable dans les autres branches professionnelles. Le SMAG n'est plus applicable depuis 1968. Aujourd'hui en tout état de cause, les salariés agricoles doivent bénéficier du SMIC.

Les travailleurs à temps partiel ne perçoivent pas une rémunération inférieure au SMIC horaire.

Donc je ne vois pas marqué agent sncf, dans cette liste et j'aimerais donc savoir pourquoi la sncf n'applique pas la loi?? et pourquoi mon traitement de base est inferieur a 1337 euro!!

Depuis combien de temps est-tu au cadre permanent, cela peut avoir une influence.

La SNCF n'applique pas la loi, tu en est vraiment sûr? As tu posé la question à ton DPX, au service administratif de ton établissement ou à un représentant d'OS? Ils vont t'expliquer le pourquoi du comment.

Et oui, au fait: bienvenu chez les nantis... :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le privé, il y a encore des CC dans lesquelles le ou les premiers échelons n'atteignent pas le SMIC à la première ligne de la fiche de paie.

Dans ce cas là, une 'indemnité' complémentaire permet de faire l'appoint...

En effet dans certaines CC, les niveaux des grilles ont un effet mécanique à partir du bas... si tu augmentes en bas, ca risque de bouger partout et ça énerve patrons et actionnaires : on ne bouge donc pas le salaire de base, mais on ajuste les écritures...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sa fait pas longtemps que je suis au cadre permanent, mais j'irais me renseigner a mon dépot pourqu'on me dise pour quelle raison ne me paye t'on pas au même taux que les autres salariés en france

Tu as la réponse au-dessus !!!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le privé, il y a encore des CC dans lesquelles le ou les premiers échelons n'atteignent pas le SMIC à la première ligne de la fiche de paie.

Dans ce cas là, une 'indemnité' complémentaire permet de faire l'appoint...

En effet dans certaines CC, les niveaux des grilles ont un effet mécanique à partir du bas... si tu augmentes en bas, ca risque de bouger partout et ça énerve patrons et actionnaires : on ne bouge donc pas le salaire de base, mais on ajuste les écritures...

Pendant, longtemps, il y avait également quantité de grilles salariales de la fonction publique qui débutaient en-dessous du SMIC.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'irais voir quelqu'un du syndicat, car ce n'est pas parce que pendant logtemps il y avait des grilles salariales qui étaient en dessous du smic, que sa doit justifier tout, il y a quand même un loi celle du 2 janvier 1970 sur l'instauration du smic et ne me parler pas que la sncf justifie ces rémunérations basse par les sois disant avantages car au trains ou vont les choses les avantage du cadre permanent vont être amenés a disparaitre!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pendant, longtemps, il y avait également quantité de grilles salariales de la fonction publique qui débutaient en-dessous du SMIC.

Ben oui, tant que les certains syndicats signent de tels accords, c'est qu'ils s'en contentent... Quant à l'Etat, il prononce l'extension, donc c'est que ça lui apparait légal .... :)

@ himothep : le rattrapage du SMIC est une opération mécanique 'automatique' qui ne peut pas être conditionnée à un élément variable.

Modifié par michael02
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

j'irais voir quelqu'un du syndicat, car ce n'est pas parce que pendant logtemps il y avait des grilles salariales qui étaient en dessous du smic, que sa doit justifier tout, il y a quand même un loi celle du 2 janvier 1970 sur l'instauration du smic et ne me parler pas que la sncf justifie ces rémunérations basse par les sois disant avantages car au trains ou vont les choses les avantage du cadre permanent vont être amenés a disparaitre!

Les agents SNCF faisant partie du cadre permanent sont soumis au statut, les dispositions concernant le personnel à statut sont parfois très différentes de celles applicables aux salariés soumis au droit commun.

Dans un premier temps, je te conseille de te procurer un exemplaire du statut auprès d'un représentant syndical et tu découvrira beaucoup d'autres joyeusetés...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur quelle position de rémunération es-tu (voir cadre en haut à gauche de ta fiche de paie) ?

Sur ta fiche de paie, tu n'aurais pas en dessous de la ligne traitement, une ligne "complément " ou autre ?

Modifié par Dom-trappeur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, pardon, j'amène pas d'éléments de réponse, mais ça me fait trop penser à mes débuts...

Envoyé sans autre choix en région parisienne au matériel, j'en ai pleuré de ma première feuille de paye !

Après j'ai pris tout ce qui passait comme emplois où on me payait plus...

ça a donné : matériel- exploitation- controle-conduite... et voilà, c'est ma voie de garage...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 années plus tard...
il y a 32 minutes, Kadaj a dit :

Bonjour, je suis désolé de déterrer un sujet vieux de 10 ans mais moi aussi je me pose la questions des salaires inférieur au smic et je n'ai jamais trouver quelqu'un pour le répondre. Si on peux m'éclairer ? Merci

il me semble que pour les salaires inférieurs au smic il y a une prime complémentaire pour les mettre au niveau du smic

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement je n'ai jamais eu cette prime complémentaire, ce sont mes primes de travail et heures de nuit qui me font passer au dessus du smic, ce qui ne me semble pas normal...

La par exemple j'ai repris après une année sabbatique et les primes étant à M+1 je me retrouve avec 1100 et quelques 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ben oui, de mémoire, le salaire se comprend traitement + prime de travail. Donc si la somme des 2 fait plus que le smic, tout va bien.

De quoi tu te plains, ispice de privilégié avec tes avantages. (second degré hein, au cas où)

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Kadaj a dit :

Non le salaire c'est traitement + indemnité de residence. Donc les primes de travail normalement ca na pas à rentrer en ligne de compte. Merci jackv je vais aller voir les liens

https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/la-remuneration/article/le-smic

smic.JPG

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...