Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Déraillement du Train Jaune à Osséja !


Messages recommandés

Ah... le pont Gisclard !

C'est en avril que j'ai pris pour la seconde fois le petit train jaune.

Nous sommes partis de Font-Romeu (gare Odeilla) pour passer la journée à Villefranche.

L'aller s'est fait le matin sous le soleil.

Comme ce n'était pas encore l'été, la voiture sans toit n'était pas attelée. Mais, il y avait les vieilles voiture dont les 2 compartiments sont séparés par un couloir ouvert.

Je n'ai pas eu le souvenir d'un voyage chaotique... Certes, les tagada-tagada-tagada des rails non soudés étaient bien présents, mais cela faisait parti du folklore.

Et la beauté du paysage fait totalement oublié

Le retour, j'en parlerai presque pas : train supprimé (et bien sûr c'était le dernier).

Une centaine de personnes bloquées à Villefranche sans moyen de retour (rein de prévu par la SNCF).

Heureusement qu'un groupe de voyageurs étrangers (des anglais je crois) ont presque agressé le chef de gare... Il nous a déniché au dernier moment 2 cars scolaires pour ramener tout le monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 90
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Images publiées

Ah... le pont Gisclard !

C'est en avril que j'ai pris pour la seconde fois le petit train jaune.

Nous sommes partis de Font-Romeu (gare Odeilla) pour passer la journée à Villefranche.

L'aller s'est fait le matin sous le soleil.

Comme ce n'était pas encore l'été, la voiture sans toit n'était pas attelée. Mais, il y avait les vieilles voiture dont les 2 compartiments sont séparés par un couloir ouvert.

Je n'ai pas eu le souvenir d'un voyage chaotique... Certes, les tagada-tagada-tagada des rails non soudés étaient bien présents, mais cela faisait parti du folklore.

Et la beauté du paysage fait totalement oublié

Le retour, j'en parlerai presque pas : train supprimé (et bien sûr c'était le dernier).

Une centaine de personnes bloquées à Villefranche sans moyen de retour (rein de prévu par la SNCF).

Heureusement qu'un groupe de voyageurs étrangers (des anglais je crois) ont presque agressé le chef de gare... Il nous a déniché au dernier moment 2 cars scolaires pour ramener tout le monde.

Salut! Normal, le vieux matériel est prévu pour cela! on ressent la même chose avec les vielles z 600! encore un bon confort malgré tout.

Modifié par Rail cassé
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu aurais dû mettre mes liens ;-)

http://www.dailymotion.com/video/x7z8zr_rvb-sur-la-90-du-mont-blanc-express_webcam http://www.dailymotion.com/video/x7zc23_rvb-sur-la-90-du-mont-blanc-express_webcam http://www.dailymotion.com/video/xdoxl2_travaux-de-voie-a-chedde_webcam

et pour les photos

Galerie: SPRC rampe de 90 au Mont Blanc Express

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, mais était-ce bien la peine qu'on la dresse "et au cordeau s'il vous plait" , cette courbe du 3.5 un beau matin de Juillet 84 ? que c'était long et que c'est loin ! beau travail mais au fait que sont devenus les coupons de rails (PLMA) qui étaient fichés dans l'entrevoie pour retenir la voie dans son cheminement ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, mais était-ce bien la peine qu'on la dresse "et au cordeau s'il vous plait" , cette courbe du 3.5 un beau matin de Juillet 84 ? que c'était long et que c'est loin ! beau travail mais au fait que sont devenus les coupons de rails (PLMA) qui étaient fichés dans l'entrevoie pour retenir la voie dans son cheminement ?

Salut NABLA, là je te répondrais en MP, c'est un vaste sujet. ( relance moi demain pour le MP si j'oubli , c'est un peu tard pour se lancer dans des explications.

Modifié par Rail cassé
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'épère que ça ne va pas durer trop longtemps

http://www.midilibre.com/articles/2010/09/09/A-LA-UNE-Le-celebre-centenaire-train-jaune-force-a-l-arret-pour-cause-d-usure-anormale-1376682.php5

Les circulations du train jaune ont repris. L'article du Parisien du 10 09 2010

http://www.leparisien.fr/toulouse-31000/le-train-le-plus-haut-de-france-recommence-a-circuler-10-09-2010-1062805.php

Le train le plus haut de France recommence à circuler

L'historique Train jaune sillonnant depuis plus de cent ans les Pyrénées-Orientales jusqu'à 1.600 m d'altitude a recommencé, partiellement, à circuler vendredi, a annoncé la SNCF.

La circulation du train, le plus haut et l'un des plus pittoresques de France, était suspendue par précaution depuis mercredi. Un contrôle périodique avait révélé une usure anormale des essieux d'une partie du matériel, et la SNCF avait ordonné l'expertise de tout le parc.

"Le problème technique s'est révélé moins grave que ce qu'on craignait" et le trafic peut reprendre avec les voitures qui ont passé les tests, à raison de trois trains sur dix vendredi, a indiqué une porte-parole, Martine Nougué.

Les cadences vont augmenter dans les prochains jours jusqu'à un retour à la normale d'ici à la fin de la semaine prochaine. En attendant, des autocars assurent la desserte complémentaire.

Les usagers du train, les touristes mais aussi la population locale, n'ont jamais été en danger, a dit Mme Nougué.

Si le Train jaune a encore son apparence d'autrefois, seules les caisses (les superstructures), avec leur livrée jaune distinctive, sont d'origine. Singulièrement, les anomalies ont été constatées sur les deux seules motrices récentes du parc.Le Train jaune, qui a fêté son centième anniversaire cette année, parcourt les 62 km séparant les gares de Villefranche-Vernet-les-Bains et Latour-de-Carol en empruntant 700 ouvrages d'art dans des paysages à couper le souffle. La gare de Bolquère culmine à 1.592 m.

Le Train jaune n'est pas qu'une attraction touristique; c'est aussi un TER (train express régional) servant à la population locale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La SNCF a annoncé ce jeudi une mise à l'arrêt imprévue du Train Jaune de Conflent et Cerdagne, en vertu d'une usure trop importante repérée des essieux de deux motrices

Singulièrement, les anomalies ont été constatées sur les deux seules motrices récentes du parc

Donc si le matériel historique n'est pas concerné, ce n'est pas forcément la cause de l'infra. Outre l'inadaptation de ce matériel, il y a peut être un problème de graissage sur ces deux motrices ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayant pris le train jaune, il y a 3 semaines, je n'ai pas eu l'impression d'être particulièrement secoué ; la voie date certes de l'origine de la ligne; elle est armée en rail DC et sa maintenance est certes limitée mais dans plusieurs arrêts il y avait des stocks de traverses neuves qui montrent que des choses se font. Avis de taupier, il y a 10 ans la voie était à peu près dans le même état puisque la maintenance que je viens d'évoquer doit permettre de la conserver ainsi. Mettre en cause l'infrastructure, ce pourrait être la dégradation du nivellement au droit des joints principalement, mais comme je l'ai dit, je n'ai pas été secoué.

Quand on parle d'usure d'essieu reste à savoir ce que ça veut dire (bandages, boudins, ...). S'agit-il d'un phénomène nouveau ou déjà rencontré ? Il est question d'usure à moins qu'on y englobe également l'apparition de fissures !!! Si c'était le cas, on comprend aisément la décision de tout arrêté.

Une photo prise le mois dernier (c'est ma main sur le bord de la remorque, pour me reconnaître lors de la revoyure)

Bonjour,

Désolé, mais la voie n'est pas équipée en rail DC, mais en rail Vignole de 30 kg/m en barres de 12 m qui reposent sur 1250 traverses / km.

En 1946, du rail Vignole S13 de 36 kg/ma été posé entre Villefranche et Serdinya pour tenir compte du tonnage des trains.

En 1965/66 remplacement dans certaines courbes par du rail PLM-A de réemploi de 30 kg/m.

En 1984, rénovation de la voie sur 6 km avec rail S13 de 36 kg/m.

Enfin la ligne de Cerdagne compte 386 courbes dont 135 avec un rayon de 80 m !!

Le troisième rail, par contre, est bien du rail DC de 39 kg/m.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc si le matériel historique n'est pas concerné, ce n'est pas forcément la cause de l'infra. Outre l'inadaptation de ce matériel, il y a peut être un problème de graissage sur ces deux motrices ?

Le matériel historique est robuste et réagit sans doute moins mal sur une voie sinueuse, ancienne et fatiguée, contrairement au matériel récent, qui plus est peu adapté comme cela a déjà été rappelé (on voit les limites de l'achat "sur étagère", dans le cas des lignes difficiles à la superstructure bien usagée, avec de très nombreux joints et des raccordements de courbes très courts voire parfois inexistants). Par contre, les efforts exercés sur la voie par les motrices centenaires sont probablement importants, vu leur conception (c'est peut-être encore pire avec le "truck" moteur des Z150).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le matériel historique est robuste et réagit sans doute moins mal sur une voie sinueuse, ancienne et fatiguée, contrairement au matériel récent, qui plus est peu adapté comme cela a déjà été rappelé (on voit les limites de l'achat "sur étagère", dans le cas des lignes difficiles à la superstructure bien usagée, avec de très nombreux joints et des raccordements de courbes très courts voire parfois inexistants). Par contre, les efforts exercés sur la voie par les motrices centenaires sont probablement importants, vu leur conception (c'est peut-être encore pire avec le "truck" moteur des Z150).

il suffit d'un boggie un peu trop raide .... comme l'Y25 n'avait pas été adopté par les SZD vu l'état de leurs voies

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc si le matériel historique n'est pas concerné, ce n'est pas forcément la cause de l'infra. Outre l'inadaptation de ce matériel, il y a peut être un problème de graissage sur ces deux motrices ?

Bonjour,

Réponse toute simple : que pense tu qu'il va se produire si on graisse les boudins (et donc les rails) avec risques de débordements ou de projections de graisse sur la table de roulement sur des lignes à très forte déclivité comme sur le Canari ou le Mont-Blanc Express ????

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Désolé, mais la voie n'est pas équipée en rail DC, mais en rail Vignole de 30 kg/m en barres de 12 m qui reposent sur 1250 traverses / km.

En 1946, du rail Vignole S13 de 36 kg/ma été posé entre Villefranche et Serdinya pour tenir compte du tonnage des trains.

En 1965/66 remplacement dans certaines courbes par du rail PLM-A de réemploi de 30 kg/m.

En 1984, rénovation de la voie sur 6 km avec rail S13 de 36 kg/m.

Enfin la ligne de Cerdagne compte 386 courbes dont 135 avec un rayon de 80 m !!

Le troisième rail, par contre, est bien du rail DC de 39 kg/m.

Me suis trompé à cause de cette photo prise en gare de Villefranche sur laquelle on voie une voie à l'écartement normale équipée en rail DC.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Me suis trompé à cause de cette photo prise en gare de Villefranche sur laquelle on voie une voie à l'écartement normale équipée en rail DC.

Tout à fait, contrairement au reste de la ligne Perpignan - Villefranche qui a été entièrement modernisée, la gare de Villefranche (partie voie normale) a conservé son rail DC et sa caténaire Midi !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Réponse toute simple : que pense tu qu'il va se produire si on graisse les boudins (et donc les rails) avec risques de débordements ou de projections de graisse sur la table de roulement sur des lignes à très forte déclivité comme sur le Canari ou le Mont-Blanc Express ????

Réveilles toi, on graisse au MBE!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Réponse toute simple : que pense tu qu'il va se produire si on graisse les boudins (et donc les rails) avec risques de débordements ou de projections de graisse sur la table de roulement sur des lignes à très forte déclivité comme sur le Canari ou le Mont-Blanc Express ????

Je précise que c'était une simple interrogation, n’ayant pas inspecté les rames en question (mais toi si semble t’il). De plus, si tu es dans la partie, je te laisse avec tes certitudes camarade.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Réponse toute simple : que pense tu qu'il va se produire si on graisse les boudins (et donc les rails) avec risques de débordements ou de projections de graisse sur la table de roulement sur des lignes à très forte déclivité comme sur le Canari ou le Mont-Blanc Express ????

On graisse aussi sur le train jaune !!

Il faut seulement que les graisseurs soient bien orientés pour ne pas projeter de "gras" sur la table de roulement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réveilles toi, on graisse au MBE!

Oui ... le troisième rail de contact mais pas les boudins sur les Z 800 et 850 ...... t'a jamais entendu gueuler à mort les machines sur les courbes de la 90 .... les gens se bouchent les oreilles ... révise ta technique des engins ouarrffff !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui ... le troisième rail de contact mais pas les boudins sur les Z 800 et 850 ...... t'a jamais entendu gueuler à mort les machines sur les courbes de la 90 .... les gens se bouchent les oreilles ... révise ta technique des engins ouarrffff !!!

M'en fou moi j'graisse.! fais gaffe, des fois que je joue du pinceau à graisse devant toi dans les gures.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjours,

Au temps pour moi !!! Notre matériel est bien équipé de graisseurs de boudins dixit notre GM TB préféré ..... j'aurais jamais imaginé que l'on ose user de cette pratique vis à vis d'équilibre d'adhérence nécessaire sur nos rampes. Il faut croire que le graissage est maitrisé au poil près malgré la faible distance entre la table de roulement et le boudin ... !

N'empêche que pour autant que l'on graisse .... ça gueule quand même vachement dans les courbes de la 90 entre Chedde et Servoz !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjours,

Au temps pour moi !!! Notre matériel est bien équipé de graisseurs de boudins dixit notre GM TB préféré ..... j'aurais jamais imaginé que l'on ose user de cette pratique vis à vis d'équilibre d'adhérence nécessaire sur nos rampes. Il faut croire que le graissage est maitrisé au poil près malgré la faible distance entre la table de roulement et le boudin ... !

N'empêche que pour autant que l'on graisse .... ça gueule quand même vachement dans les courbes de la 90 entre Chedde et Servoz !

Tu vois; tu veux jamais me croire! snif ! Lolo a toujours raison! hic!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

??

Le Tramway du Mont Blanc a eu un souci ?

;)

Bonjour,

Ta question m'a interpellé et je pense qu'elle appelait une autre question : Le train jaune est-il le plus haut de France ?

Mais ta question parle du Tramway du Mont-Blanc et peut-on considérer le TMB comme un train ?

Si on parle d'un point de vue conception, fi de la crémaillère, disons qu'en effet le train jaune n'est donc pas le train le plus haut de France car le TMB bat haut la main l'ensemble de ses congénères, peut s'en faut.

Si on excepte les chemins de fer ascensionnels du type train à crémaillère ou funiculaire d'autant que le TMB est défini nominativement comme un Tramway .... et bien non le train jaune n'est toujours pas le train le plus haut de France. Car Il faut savoir que le Mont-Blanc Express "St Gervais - Vallorcine" culmine à 1386 m d'altitude à l'intérieur du tunnel des Montets alors que la ligne de Cerdagne sauf erreur ne monte qu'a 1231 m !

Maintenant, on parle bien du "Train de Chamonix au Montenvers Mer de Glace" qui est pourtant du même type presque point pour point que le Tramway du Mont-Blanc !! .....

Modifié par mikado74
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...