Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

ce qu'il y a de compliqué ? rien, à part que, déjà, aller prendre le train à MLV fait gagner beaucoup de temps à la majorité des habitants de la région IdF, on aurait finalement mieux fait effectivement de remplacer ces TGV par de vulgaires Corails dans lesquels ont peut sauter au dernier moment, avec au final du temps gagné !!! et des économies d'énergie.

Cette histoire est probablement un résultat de l'obnubilation de rentabilité qui a fait dire à Azéma que les TGV devaient rester sur LGV pour rouler à 300 à longueur de journée et qu'il y avait 150 rames de trop. La boutique se rend croit se rendre service, mais externalise les temps perdus ....au détriment d'une clientèle qui ne reviendra peut-être pas de sitôt s'asseoir sur des sièges de TER pendant 2 ou 3 heures après 1 heure d'attente debout !!!!

nota : lors de ma dernière descente sur Marseille, j'ai eu droit à un petit supplément de parcours vers Toulon en TER2N. 1 heure sur ces sièges sont bien plus pénibles que 3 heures sur un siège de 2° de TGV.

Tu es sûr que tu ne voulais pas écrire "perdre" au lieu de "gagner" ?

L'"équivalent Corail" entre Paris et Lyon circule de nouveau, et il est proposé par voyages-sncf.com, mais au plein tarif de base il n'est pas si low-cost que cela :

59,70 € alors que le Plein tarif loisir sur TGV est à 69 euros...

Par contre, je pense que le Thalys pourrait être concurrencé par une relation IC en 2 h 30 (toujours bien plus rapide que la voiture, ne parlons même pas du car) à 50 € environ l'aller. Les tarifs "Bonjour, je voudrais un billet pour demain" du Thalys ont beaucoup, beaucoup grimpé en quelques années.

D'ailleurs, sur la portion Bruxelles-Amsterdam, la suppression prévue (*) de l'IC Benelux (Bruxelles - Malines - Anvers - Roosendaal - Dordrecht - Rotterdam - La Haye - Schiphol - Amsterdam) fait grincer beaucoup de dents !

(*) Elle est prévue le jour où les rames V250 de FYRA entreront en service. Ça peut vouloir dire dans très longtemps :Smiley_41: Il y a déjà cinq (!!!) ans de retard sur le planning prévisionnel...

Modifié par Stanislas
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Certes, il y a des contraintes, moi je les connaissais avant de choisir ce métier, toi, je ne sais pas, et j'ai fait avec et avec celle du boulot de Mme ADC qui bosse aussi en décalé, je dirais heureu

  Photos de ce matin des rames OUIGO sur le NOoord ! Arrivée en gare de Tourcoing du OUIGO 7601 en provenance de Lyon Perrache avec les rames 2

Les rames Ouigo 770 + 760 en gare de Lille Flandres hier midi Normalement ce Ouigo assure le trajet Lyon Perrache - Tourcoing puis Tourcoing - Rennes mais en raison de travaux sur Tourcoing c'est

Images publiées

D'où cette fameuse régle qui lie le temps à l'argent...

Le temps, qu'il soit perdu, ou gagné, est, quelquepart, une monnaie moderne....Tu veux du temps, tu paies,....tu as ton temps, tu gagnes..

Les salariés, en régle générale, sont dans le premier cas...

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle est prévue le jour où les rames V250 de FYRA entreront en service. Ça peut vouloir dire dans très longtemps :Smiley_41: Il y a déjà cinq (!!!) ans de retard sur le planning prévisionnel...

Je l'ai croisé en essai à Bruxelles Midi il y a 3 mois de ça !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une super idée de train économique

J'ai fait un proto. En fait, c'est les voyageurs qui pédalent. la vitesse maxi est de 130 km/h

Le prix des places ira de 9.99 (paris lyon) à 29.99 (bruxelles - nice)

Ca impressionné VFE

D'ailleurs, j'ai un speed dating avec des cadres sup'

A tout !

PS : c'était une blague : http://generationsfutures.chez-alice.fr/idx_velo.htm

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

il y a eu un char à voile ferroviaire (il a été exposé un temps à Mulhouse)

son inventeur a pas mal roulé avec !

par contre, pas moyen de trouver quelque chose là dessus...

Modifié par TRAM21
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

la rencontre du 25 000V n'a pas été fatale à la machine ???

Fabrice

il a surtout roulé sur des lignes en traction diesel, de mémoire, en Amérique du Sud et en Afrique...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...
Invité Sébastien Larère

Salut. Info aux conditionnel, les rames dédiées à ce service seront équipées des sièges de 24500.

Non ce n'est pas un gag :Smiley_24:

Rame affectées à Lyon Gerland.

En même temps la seconde classe d'une Dasye ça y ressemble non ??

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il me semble que les sièges des TGV Duplex doivent répondre à des critères de masse draconiens.

les sièges de Z 24500 peuvent-ils répondre à ces critères ?

t'inquiète, pour être légers, ils sont légers ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Recrutée pour redresser la rentabilité du TGV, Barbara Dalibard, patronne de SNCF Voyages, aprés ses ID BUS envisage de lancer dès 2013 un TGV à bas coûts

Depuis plusieurs années, le TGV français

– le moins cher d’Europe pour les usagers – est de plus en plus étranglé. Mis à contribution pour financer à la place de l’État (autorité organisatrice) les trains d’équilibre du territoire, il subit les hausses incessantes des péages d’infrastructures.

De fait, ses résultats ne cessent de se dégrader. La direction SNCF, obsédée par la rentabilité financière, réalise néanmoins chaque année des gains de productivité. Obtenus sur la masse salariale, ceux-ci ne lui suffisent apparemment plus et nombreux sont les observateurs libéraux à l’exhorter à repenser le modèle économique du TGV.

La mission confiée à Madame Dalibard d’« inventer le TGV nouveau d’après crise… redresser la rentabilité du TGV, préparer l’arrivée de la concurrence et la réguler socialement » fait le nid du projet de TGV à bas coûts version SNCF, Inspiré des compagnies aériennes low cost, ce nouveau segment d’offre permettrait à une nouvelle tranche d’usagers, les plus socialement fragilisés, d’accéder au TGV en bénéficiant de tarifs défiant toute concurrence, y compris les tarifs sociaux.

En fait de nouvelle offre, la SNCF sélectionnerait ses voyageurs par l’argent en faisant du TGV classique un produit de luxe destiné à une population d’affaires et aisée. Les autres seraient dirigés vers un sous-produit de substitution au service dégradé, totalement éloigné de l’égalité d’accès et de traitement des usagers, valeurs essentielles du service public.

Le low cost ?

L’argument de lancement d’un produit à bas coûts est d’offrir à des consommateurs à faibles revenus l’accès à un produit qu’ils ne pourraient s’acheter habituellement, à un prix attractif.

Cette entourloupe commerciale nourrit son succès d’un appauvrissement organisé des populations qui a conduit le gouvernement Sarkozy à encourager le développement des commerces et services à bas coûts en France pour l’accompagner.

Le low cost est en réalité un modèle économique pernicieux conçu pour accroître les marges financières des entreprises sur le dos des utilisateurs et des salariés tout en exacerbant la concurrence et la déréglementation sociale. Nombreux sont les analystes à considérer le low cost comme un véritable recul de société qui permettrait à des « sous-consommateurs » d’accéder à des sous-produits. répond à tous ces critères.

Les dessous de la séduction !

Comment la SNCF serait-elle en capacité de proposer des prix bas aux usagers tout en restaurant la rentabilité du produit, si ce n’est en le transformant, en réduisant le service et en accentuant la pression sur les cheminots ?

Côté voyageurs, la note serait salée: suppression de la restauration à bord et des sièges de première et de seconde classe pour les remplacer par des sièges TER, desserte de gares excentrées des cœurs de villes, accessibilité exclusive des billets par Internet, création du supplément bagage au-delà d’un par voyageur, ni garantie de voyage, ni de fiabilité.

Côté cheminots, la direction se défend d’une démarche conçue pour abaisser les coûts sociaux. Elle vend d’ailleurs un TGV dédié qui ne changerait pas grand chose pour les cheminots, puisqu’il serait opéré dans l’entreprise publique et assuré par des cheminots à statut !

Le temps de la séduction précède la pression pour s’assurer des volontaires lui permettant de mettre un doigt dans l’engrenage. Cependant, les transformations qu’elle souhaite imprimer dans les métiers sont loin d’être anodines et neutres pour l’avenir.

C’est ainsi que la maintenance du matériel se ferait uniquement de nuit, que les ASCT* prendraient leur coupure à bord des trains, que ces mêmes ASCT deviendraient progressivement des agents d’escale et seraient dirigés vers des tâches auxiliaires, de nettoyage par exemple. La distribution exclusive des billets par Internet sacrifierait de nombreux emplois dans les guichets et centres lignes directes.

Ce projet, déstructurant pour le service public SNCF, est à rapprocher des velléités exprimées par le président de la SNCF sur la mise en œuvre d’un « cadre social harmonisé » qui conduirait à une dégradation du socle social des cheminots en matière de retraite, de salaires, de déroulement de carrière et de conditions de travail. L’avènement de la concurrence, fusse-t-elle organisée à l’intérieur même de l’entreprise publique SNCF par la SNCF elle-même (ou l’art du ridicule) est un levier pour y parvenir !

À combattre.

* ASCT : agent du service commercial des trains

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut. Info aux conditionnel, les rames dédiées à ce service seront équipées des sièges de 24500.

Non ce n'est pas un gag :Smiley_24:

Rame affectées à Lyon Gerland.

Super, ils pourront en mettre cinq de front comme dans les trains du RER.

Ben quoi, vous voulez du low cost????? :Smiley_04:

Modifié par zoom 45
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

5 voyageurs de front et une valise de 20 kg, cela donnera une surcharge par essieu que le TGV 2 niveaux ne supportera pas.

Pour faire du low-cost, Barbara ferait mieux de prolonger les Z20500 du RER D entre Lille et Lyon, en les faisant rouler à 200 km/h sur voie classique.

ON peut aussi lui suggérer de faire un voyage d'étude en Inde, là-bas il y a du vrai low-cost.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas compris comment seront constituées les rames dédiées, on va prendre des motrices Dasye et les réassembler avec des tronçons de remorques 2XX dont les aménagements intérieurs seront revus à la sauce Aspartam ?

Feraient mieux de rénover pour de bon les Duplex 2XX de 1re série (201/230) qui sont pour certaines de véritables poubelles roulantes....

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Pour les motrices, c'est sur, ça sera Dasye, pour le tronçon là par contre... Mais je ne vois vraiment pas l’intérêt de créer un sous-parc de 4 rames hybrides (avec motrice Dasye et remorques Duplex), autant garder une rame complète Dasye qui a moins de chance d'avoir des soucis qu'un Duplex...

++

Modifié par Julien03
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Pour les motrices, c'est sur, ça sera Dasye, pour le tronçon là par contre... Mais je ne vois vraiment pas l’intérêt de créer un sous-parc de 4 rames hybrides (avec motrice Dasye et remorques Duplex), autant garder une rame complète Dasye qui a moins de chance d'avoir des soucis qu'un Duplex...

++

A mon avis, le but est d'utiliser des tronçons Duplex 200 qui doivent bientôt passer en rénov plutôt que saccager les aménagements de remorques Dasye presque neuves tout en utilisant des motrices Dasye moins cher en entretient... d'où les rames hybrides.

Du coup certains tronçons Dasye vont se retrouver avec des motrices 200.....

Modifié par Alexis60
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J

Feraient mieux de rénover pour de bon les Duplex 2XX de 1re série (201/230) qui sont pour certaines de véritables poubelles roulantes....

Pléonasme, le confort de ces TGV n'est pas le top.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'expérimentation du lowcost durera 5 ans. En fonction des taux d'occupation de ces trains et des trains réguliers encadrant, "on" jugera si l'expérimentation concluante et donc étendue ou s'il y sera mis un terme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...