Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[RTG T 2000 "Turbotrain"] Sujet officiel


Messages recommandés

dans le même registre, j'ai toujours été intrigué par le fait que l'aéronautique ne se soit pas intéressée à la possibilité de remplacer le kérosène par du gazole. On a bien eu un TU-154 volant d'abord au gaz, puis à l'hydrogène ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 150
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Bonsoir Merci pour le partage. Pauvre T2010. Ceci dit elle a le mérite toutefois d'avoir échappé à la destruction.  Allez, des photos quand ce matériel était actif :  

Photo d'archive du 19.03.2003 en gare de Lyon Perrache avec la rame RTG 2013 pour Bordeaux St Jean qu'elle atteindra aprés plus de 7h30 de voyage et 4 rebroussements (St Germain des Fossés, Gannat, St

La même début décembre 2016.... Rien n'a changé à part la couche de poussière

Images publiées

dans le même registre, j'ai toujours été intrigué par le fait que l'aéronautique ne se soit pas intéressée à la possibilité de remplacer le kérosène par du gazole. On a bien eu un TU-154 volant d'abord au gaz, puis à l'hydrogène ...

Le gazole a un point de congélation beaucoup plus haut que le kéro, du coup on se retrouverait avec les réservoirs gelés...

Edit:

Pour le bruit au démarrage, c'est vrai que c'est un beau chant pour qui aime (c'est mon cas); pour le voyageur lambda par contre, c'est un calvaire! Il n'y avait qu'a voir les têtes sur les quais de Perrache!

Florian

Aujourd'hui, on a les A-TER pour ça (quelle horreur, 2 supos au ralenti sous une marquise rendent l'endroit insupportable!) Modifié par TER200
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, on a les A-TER pour ça (quelle horreur, 2 supos au ralenti sous une marquise rendent l'endroit insupportable!)

Oublie pas les 72500 dans l'histoire! Quoique les AGC avec leur bruit bien grave donne un bon résultat dans la passerelle!

Pour les ATER, la solution est pas dur: 5 ou 10 minutes d'attente sous la marquise = arret d'un moteur sur 2, voir de tout les moulins avec redémarrage 1 ou 2 minutes avant le départ!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gazole a un point de congélation beaucoup plus haut que le kéro, du coup on se retrouverait avec les réservoirs gelés...

J'aurais pas dit mieux ..... - 40°C, vers le FL 380/ 400.... encore un membre de la grande volière ... :Smiley_04::Smiley_16:

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

source ateliers RTG à l'époque : lesdites turbines ont été en grande partie mises sur les RTG

pour "tester" leur longévité et améliorer (espacer) les espaces de visite de celles des hélicos.

l'autre partie était la préparation des records/lignes LGV

c'était avant le crash pétrolier de 74

Ben pour un test, mon Neveu....il a duré....comme quoi cette forme de motorisation n'etait pas qu'un gadget, et que si des choix autres qu' uniquement ceux des LGV eurent été opérés, il y aurait eu une sacré descendance.... les Makilas sont arrivées, mais la ficelle etait la priorité.....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben pour un test, mon Neveu....il a duré....comme quoi cette forme de motorisation n'etait pas qu'un gadget,

tu vois la SNCF (ou qui que ce soit) jeter les rames à la limite du potentiel turbine ? on a tiré dessus pratiquement jusqu'aux limites du possible

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans le même registre, j'ai toujours été intrigué par le fait que l'aéronautique ne se soit pas intéressée à la possibilité de remplacer le kérosène par du gazole. On a bien eu un TU-154 volant d'abord au gaz, puis à l'hydrogène ...

Il y a des essais de biokérosène.... Et pis... comme l'a dit Fabr, du Diesel à -40°C, c'est un truc à faire la une du JT, çà!!!

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a des essais de biokérosène.... Et pis... comme l'a dit Fabr, du Diesel à -40°C, c'est un truc à faire la une du JT, çà!!!

effectivement, je n'avais pas pensé du tout à cet aspect des choses. :Smiley_44:

Mais tout le monde ne monte pas dans la stratosphère ! les hélicos par exemple ... tu me diras, il y a encore de l'essence avia alors ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement, je n'avais pas pensé du tout à cet aspect des choses. :Smiley_44:

Mais tout le monde ne monte pas dans la stratosphère ! les hélicos par exemple ... tu me diras, il y a encore de l'essence avia alors ....

Mais quel usage alternatif verrais-tu au kérosène "libéré" par l'utilisation de gazole dans certaines turbines pour l"aéronautique ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans les lampes à pétrole quand on aura fermé toutes les centrales nucléaires ... :Smiley_03:

on devrait pouvoir cesser de le produire au profit d'autres dérivés du pétrole plus utiles ... mais là, je ne suis pas trop dans la course. En plus, puisqu'il ne s'agirait que d'hélicos ou d'appareils volant assez bas, l'économie globale serait probablement assez faible

Modifié par 5121
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ceci étant, les pros de la route savent ce qu'il faut mettre comme super (ou additif) dans le gazole pour ne pas geler. Les bus circulent quand même jusqu'à au moins -25 dans le Jura (ou ailleurs).

mais bon, je le redis, mon étonnement initial ne m'avait pas fait aller jusqu'au bout de la réflexion, elle portait uniquement sur une éventuelle perte trop grande de rendement qui pourrait annuler l'avantage du coût réduit du gazole.

Modifié par 5121
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu vois la SNCF (ou qui que ce soit) jeter les rames à la limite du potentiel turbine ? on a tiré dessus pratiquement jusqu'aux limites du possible

Elle jette bien pas mal de materiel voyageur qui ne correspond plus à ses aspirations commerciales elitistes, et pourtant, ce materiel reconditionné, pourrait avoir des années devant lui, au grand satisfecit de ses voyageurs...( plutôt qu'un materiel de m...... )

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle jette bien pas mal de materiel voyageur qui ne correspond plus à ses aspirations commerciales elitistes, et pourtant, ce materiel reconditionné, pourrait avoir des années devant lui, au grand satisfecit de ses voyageurs...( plutôt qu'un materiel de m...... )

Fabrice

Pas pour les RTG... Il y avait eu une étude pour les remotoriser avec des moteurs Diesel neufs. Il fallait reprendre tout le chassis, les espaces voyageurs des motrices, etc.... Solution extrême envisagée: une motrice reconditionnée en pure motrice sans espace voyageur, et l'autre en remorque sans moteur.... Sauf que niveau adhérence et performances, çà coinçait.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans les lampes à pétrole quand on aura fermé toutes les centrales nucléaires ... :Smiley_03:

on devrait pouvoir cesser de le produire au profit d'autres dérivés du pétrole plus utiles ... mais là, je ne suis pas trop dans la course. En plus, puisqu'il ne s'agirait que d'hélicos ou d'appareils volant assez bas, l'économie globale serait probablement assez faible

Mais tu ne peux pas vraiment "cesser de produire" du kérosène... ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas pour les RTG... Il y avait eu une étude pour les remotoriser avec des moteurs Diesel neufs. Il fallait reprendre tout le chassis, les espaces voyageurs des motrices, etc.... Solution extrême envisagée: une motrice reconditionnée en pure motrice sans espace voyageur, et l'autre en remorque sans moteur.... Sauf que niveau adhérence et performances, çà coinçait.....

Perso, la remotorisation dont j'avais entendu parler consistait a reprendre des MGO et des boites de X2800... tout sauf du neuf! Le projet le plus avancé était celui du remplacement des Turmos et des Astazou par des Makilas fournissant traction et auxilliaires.

Florian

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressante cette discussion ! Quand a été prise la décision de retenir la traction électrique pour le TGV ça condamnait définitivement la turbine sur de futurs engins ferroviaires...

Les RTG allaient survivre 25 ans au choc pétrolier de 74, c'est pas mal !

Et maintenant, même si on souhaitait refaire un automotrice thermique équipées de turbines modernes, ça n'irait pas bien loin, parce qu'il n'y a pas de marché, je ne vois aucune ligne sans ficelle où on pourrait rouler à plus de 160 en traction autonome avec ces bestioles...

Il y avait aussi un projet de transformation en rame démotorisée réversible, avec une UM 67400 et l'autre motrice transformée en voiture pilote, c'était pour la région Rhône-Alpes sjmsb.

Modifié par NEMO94
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et maintenant, même si on souhaitait refaire un automotrice thermique équipées de turbines modernes, ça n'irait pas bien loin, parce qu'il n'y a pas de marché, je ne vois aucune ligne sans ficelle où on pourrait rouler à plus de 160 en traction autonome avec ces bestioles...

Bonjour,

Tu vas me dire que je cherche la petite bête, mais il suffit de regarder la L4 pour voir qu'on peut circuler au moins à 160km/h en diesel... ;)

++

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tu vas me dire que je cherche la petite bête, mais il suffit de regarder la L4 pour voir qu'on peut circuler au moins à 160km/h en diesel... ;)

++

Et quelques portions de Paris-Granville avec nos "chers" X72500 nonmais :Smiley_39:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, la remotorisation dont j'avais entendu parler consistait a reprendre des MGO et des boites de X2800... tout sauf du neuf! Le projet le plus avancé était celui du remplacement des Turmos et des Astazou par des Makilas fournissant traction et auxilliaires.

Florian

Intéressante cette discussion ! Quand a été prise la décision de retenir la traction électrique pour le TGV ça condamnait définitivement la turbine sur de futurs engins ferroviaires...

Les RTG allaient survivre 25 ans au choc pétrolier de 74, c'est pas mal !

Et maintenant, même si on souhaitait refaire un automotrice thermique équipées de turbines modernes, ça n'irait pas bien loin, parce qu'il n'y a pas de marché, je ne vois aucune ligne sans ficelle où on pourrait rouler à plus de 160 en traction autonome avec ces bestioles...

Il y avait aussi un projet de transformation en rame démotorisée réversible, avec une UM 67400 et l'autre motrice transformée en voiture pilote, c'était pour la région Rhône-Alpes sjmsb.

J'avais entendu, vers 1995, une remotorisation avec des moteurs proches de ceux des 67400. Pas de MGO de 2800!!!

Pour les lignes avec parcours diesel à 160, il y a la ligne 4 et quelques courtes sections sur Paris - Granville.... Mais les performances actuelles des AGC doit suffire, confort passager en moins par rapport aux RTG.

Sinon, la décision des TGV électriques doit dater de la fin 1974.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On aurait pu monter un moteur de 67400 sur un châssis plus ou moins dérivé des X4300? Même le MGO des X2800 me paraitraît bien lourd, et sûrement plus adapté aux normes antipollution de 1995...

Le V12 MAN des X2200, ou des AGCs m'aurait paru plus adapté, quite à en mettre deux par motrice...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais entendu, vers 1995, une remotorisation avec des moteurs proches de ceux des 67400. Pas de MGO de 2800!!!

"[...] Sans trop s'avancer, les X 72500 semblent tout indiqués pour devenir les dignes successeurs des RGP. Ces automoteurs du futur pourraient être, toutefois, épaulés dans les premières années par quelques rames RTG à trois caisses remotorisées avec des moteurs MGO prélevés sur des X 2800 réformés [...]"

Revue "Le Train", N° spécial 4/96 (Les autorails unifiés tome 3 : X 2700), p.87.

Pour info, un moteur V16 SEMT (nu) pèse 7400 kg et un V12 MGO (en ordre de marche) pèse 4600 kg.

Pas sûr qu'on aurait pu installer l'un ou l'autre de ces moteurs dans des caisses prévues pour supporter les petits 490 kg d'un Turmo XII.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Perso, je n'avais entendu parler que de deux projets de réutilisation / modernisation des RTG.

Le premier sur Paris St Lazare - Cherbourg / Trouville consistait à se séparer purement des motrices et à constituer des rames de 9 ou 10 caisses encadrées par ... une CC 72000 à chaque bout ceci pour tenir le 160 km/h et les temps de parcours. Les modifications à apporter sur les voitures et aussi sur les engins moteur (réversibilité + télécommande autre engin) et l'apparition de la fée électricité ont mis fin à ce projet.

Le second projet était porté par la région Rhône-Alpes en partenariat avec l'Aquitaine, le Limousin et l'Auvergne. Cela consistait à moderniser profondément 12 RTG avec remotorisation (1 turbine Makila sur chaque motrice + 1 turbine pour les auxiliaires sur seulement une motrice), réaménagement des voitures sur le standard des aménagements adoptés sur les Aqualys et Inter-Loire, suppression de l'espace restauration et remplacement par des distributeurs automatiques. Le projet n'a pas aboutit, en grande partie parce que la SNCF ne souhaitait voir ces rames reprises par les régions et parce qu'il fallait assurer le carnet de commande de plusieurs matériels TER.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...