Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

  • Réponses 57
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Le service s'occupant des materiels sauvegardés l'a stationné dans un atelier SNCF en attendant son acheminement cet automne à L'Hopital du Gros Bois. Nous devons avoir signé les diverses conventions (autorail, voie de garage, hall fret) et rénové la voie de garage pour que l'acheminement se fasse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Info: on parle de x2800-HD sur le Rail Passion n°156 d'octobre, Page 82 en bas à droite.

Bravo pour l'association et tout se que vous faites pour l'X2816; bigbisous

Modifié par AnMo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Oui oui, on continue la rénovation de la voie,déballastage hier de voie et d'appareilles de voies, nous avons trié aujourd'hui plus de 500 traverses et surtout sélectionné 120 traverses aujourd'hui en gare de Gilley, demain chargement et transport de celles-ci sur site.

Rien d'autre dans les revues ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par contre j'ai un question.

Que c'est il passé avec l'X2804 lors de la rupture d'un barrage près de Fréjus en 1959?

Bonjour,

Haa l'histoire de Malpasset... Voilà un bon lien concernant le 2804 ce soir là.

http://frejus59.fr/m...2-decembre-1959

Bonne lecture okok

Vincent

Modifié par Léman-Express
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, j'ai d'ailleur participé à sa rédaction est fourni des photos, celle des x2800 principalement et du dépôt de Besançon, magnifique reportage, on en pouvait éspérer mieux pour notre projet, en plus il y a le maire de Valdahon en photo et on en a profiter pour citer quelques politique, ça leur fait toujours plaisir, la com dans ce genre d eprojet et importante et doit être bien fait.

On attends un reportage aussi dan "la vie du rail"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Ok merci. Et le X2816 se trouve où actuelllement?

Merci d'avance. bigbisous

Bonjour ,

Visites pas toujours amicales : cestachier

Concernant l'emplacement de tout matériel ferroviaires , il ne vaut mieux pas citer le

lieu de résidence des engins , car pour bon nombre de passionnés en majorité ,

il se trouve quelques vandales pas vraiment bien intentionnés hélas cartonrougerevoltages revoltages

Il vaut mieux , à la rigueur répondre par un message personnel si souhaité ,de la

part du détenteur ou du responsable du matériel .

Bon courage et bonne chance pour la suite de votre projet okok okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

Visites pas toujours amicales : cestachier

Concernant l'emplacement de tout matériel ferroviaires , il ne vaut mieux pas citer le

lieu de résidence des engins , car pour bon nombre de passionnés en majorité ,

il se trouve quelques vandales pas vraiment bien intentionnés hélas cartonrougerevoltages revoltages

Il vaut mieux , à la rigueur répondre par un message personnel si souhaité ,de la

part du détenteur ou du responsable du matériel .

Bon courage et bonne chance pour la suite de votre projet okok okok

dans ce cas précis, peu de risques : les X 2816/2825/2863 sont à l'abri dans un hangar sous clé et gardienné... et la SUGE fait des rondes fréquentes ! on n'y accède qu'après autorisation et sous surveillance ! :cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement Tram, pour l'instant nous dormons tranquillment. . .

Le suite le sera beaucoup moins, même si nous avons la chance d'avoir des résidences à moins de 20 métres et d'être dans un petit village calme, par contre nous réaliserons des planques trés discrétes réguliérements en partenaiat avec la gendarmerie. Avec queqlues petit pièges à la clé (eh oui nous somme dans une ville de garnison), non on est pas sadique on veut seulement faire respecter notre travail.

Et puis si on en choppe un ou deux, ça sera aussi une forme de "subvention" pour l'assoc ! ! ! LOL

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans ce cas précis, peu de risques : les X 2816/2825/2863 sont à l'abri dans un hangar sous clé et gardienné... et la SUGE fait des rondes fréquentes ! on n'y accède qu'après autorisation et sous surveillance ! :cool:

Bonjour ,

okok okok

Le matériel à l'abri évite toute intrusion , et protège les éléments mécaniques

des intempéries ; la partie échappement des X 2800 rend possible l'écoulement

de l'eau jusque dans les cylindres du moteur helpsoso

Modifié par zoreglube
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...

Nous nous sommes retrouvés ce samedi à l'Hopital du Grosbois. Nous avons finis les travaux sur l'aiguille, c'est une bonne chose de faite. Techniquement nous sommes prêts pour recevoir l autorail. Cependant les travaux de voies ne sont pas terminées, nous devons reconstruire le tiroir.

Philippe et Frederic ballastent au niveau de l aiguille. Michael vient de couper deux bouts de métaux qui nous genaient. Nous avons également percé et tirefonnés quelques traverses

Notre aiguille est terminée :D ! Michael balaie afin de rendre le lieu propre (pas de sable sur les traverses, tirefonds propres, ballast égalisé). Fréderic et Philippe s'attaquent au tiroir

Cet après midi, nous avons emmené des traverses se trouvant prêt de la hall, jusque vers le tiroir. Nous avons improvisé un convoi, occasionnant ainsi notre premier train de traverses :clown:

Le tiroir est à reconstruire entièrement : il manque une file de rail, les traverses étaient entièrement pourries. Il a fallu disquer les boulons tenant la dernière file de rail

Nous devons aller jusque devant le camion, ce qui represente une cinquantaine de traverses à poser. Le sol est composé d'un mélange de terre, de ballast, de caillou et de charbon plus ou moin brulé. Le tout n'est pas très évident à manipuler. Après reflexion cet après midi et un essai sur trois traverses, nous avons décidé de trouver une pelleteuse pour notre prochaine séance de travail. Elle permettrait d'enlever ce substrat et de niveler correctement la plateforme. Nous aurons ainsi plus de faciliter pour poser correctement et de niveau les traverses.

Voila

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous devons aller jusque devant le camion, ce qui represente une cinquantaine de traverses à poser. Le sol est composé d'un mélange de terre, de ballast, de caillou et de charbon plus ou moin brulé. Le tout n'est pas très évident à manipuler. Après reflexion cet après midi et un essai sur trois traverses, nous avons décidé de trouver une pelleteuse pour notre prochaine séance de travail. Elle permettrait d'enlever ce substrat et de niveler correctement la plateforme. Nous aurons ainsi plus de faciliter pour poser correctement et de niveau les traverses.

La résurrection d'une voie de débord moribonde est suffisamment rare pour être encouragée :Smiley_26: ! Quel travail pour quelques mètres de rail, mais qui ne pensaient sans doute pas revoir passer des essieux un jour...!

Julien :rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

En tout cas, bravo pour le port des EPI même si il manque encore des chaussures de sécurité... Je sais, c'est chiant à porter mais vous êtes observés tout comme nous lorsqu'on joue au train... Si tout le monde faisait pareil, ce serait chose entendue et plus discutée... Puis, ça permet de nous distinguer des visiteurs indélicats qui n'hésitent pa sà y aller avec des moyens mécaniques professionnels... Pour ce qui constitue votre "ballast", je me souviens que ces installations servaient à prédisposer des machines de secours l'hiver, sur l'Hopital ou sur Gilley pour venir en aide des machines prises dans les congères du temps du PLM et jusque dans les années 50 ou 60... Vous dire où j'avais trouvé ça, je ne me rappelle plus... mais c'est sur qu'il vaut mieux avoir ce genre de garage dans ces 2 gares qu'à Morteaux dans le frigo de la vallée du Doubs (et à merci des inondations...).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous ne voulons pas que notre passion soit la cause de problème de santé pour nous même ou de souci technique pour le RFN voisin. De ce fait, nous portons une attention toute particulière à la sécurité en générale. De plus, le gilet jaune est visible de loin, on a parfois droit à un coup d'avertisseur assez tôt pour que nous puissions regarder le train passer, j ai remarqué que la cadence de travail à ce moment la diminiat d'un coup dans l'équipe mdrmdr .

La gare de l'Hopital du Grosbois a été une gare de bifurcation vers Ornans et Lods. Il y a eu jusqu'à 4 voies à quai, une bonne activité fret, un dépot avec remise et pont tournant (annexe traction de Besançon en fait). Le climat local n'équivaut pas celui de Mouthe, mais sans être franchement montagnard, il est on ne peut plus continental avec les chaleurs estivales, la froidure hivernale, la neige, les précipitations importantes et du soleil quand même

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La résurrection d'une voie de débord moribonde est suffisamment rare pour être encouragée :Smiley_26: ! Quel travail pour quelques mètres de rail, mais qui ne pensaient sans doute pas revoir passer des essieux un jour...!

Julien :rolleyes:

Ce n'est pas très courant en effet, mais c 'était obligatoire dans le sens ou l'état déplorable de la voie le necessitait.

Beaucoups d'asso effectuent des travaux de voies sur leurs emprises, également sur leurs lignes pour celles qui ont leur propre réseau. Le Conifer, dans le Doubs également, a ainsi reconstruit entièrement plus de 8 km de voies et transporte plus de voyageurs que la totalité des passagers des TGV passant en gare de Pontarlier...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous avons continuer les travaux aujourd'hui

Nous avons loué une pelleteuse pour enlever du sel présent sous la hall depuis plusieurs années. Ceci à permis de dégager la voie.

Un joli petit tas (sel + sable et gravats):

Pendant ce temps, le reste de l'équipe a oté les bouts de rails encore présents sur le tiroir (du rail de type PLM-A datant des années 1880, fabriqué au Creusot , que nous allons réutiliser). La pelleteuse a servi également et surtout à mettre à nue la plateforme du tiroir. L'état des traverses necessitait une reconstruction complete de cette portion de voie. Le mélange de ballast, pierres concassées, terre, sable, graviers et charbon (un travail imbouffable à la pelle :affraid: ) a été été mis de côté.

Nous avons déjà installé une vingtaine de traverses, deux longueurs de rails. Pour faciliter la tache, il faut que la plateforme soit la plus régulière possible, aligner les traverses le mieux possible

En fin d'après midi :

Détail de l'éclissage de deux rails : Celui de gauche n'est pas encore fixé à la traverse (d ailleurs la traverse n'est pas encore à sa place finale)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hier dimanche, il y a eu encore quelques travaux sur notre voie de garage. Les photo sont du président de mon asso. Il a débalasté 9 traverses vers la hallequi seront à changer

La voie entre la hall et l'aiguille a été rénovée début septembre, mais elle n'était pas parfaitement alignée. deux crics ont permis de soulever la voie et la pelletreuse de la ramener doucement dans l'axe. Il a fallu refaire cette opération de précision à plusieurs reprises :

Tout d'abord une tranchée pour pouvoir tirer la voie:

Ensuite pose des crics et levage:

En cours de travail:

Le résultat:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Bravo pour le travail; dans notre projet http://ttvg.unblog.fr/ nous n'aurons pas la chance d'avoir une halle comme ça, mais tout de même la voie principale et 2 voies tiroirs que nous allons cloturer.

le 2800 sera entièrement t-il à l'abri en longueur, dans l'aile de la halle , car c'est un engin trés long et la halle n'a l'air de faire que 3 travées? Vous envisagez aussi sans doute de mettre des portails pour éviter les vandales? Je suppose aussi que vous disposerez de l'ensemble du batiment pour vos ateliers, magasin de rechanges, bureau, siège de l'asso etc?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...