Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

L'extinction TOTALE du signal routier ne signifie nullement autorisation de passer sans précautions. S'il le faut, on peut ajouter un panonceau pour le rappeler aux automobilistes...

Extinction TOTALE et barrières ouvertes = pas de train , donc pas de précautions à prendre pour les automobilistes.

Certains PN sont sur des routes limitées à 90, passer avec précaution revient à ralentir à 30, peut être moins, dfficile si un camion te colle en faisant des appels de phares rageux.

Si tu passes avec précautions à un PN ouvert usuellement franchi à 90 par les voitures, tu as de grandes chances de te faire percuter par un automobiliste moins précautionneux ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 65
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Images publiées

Extinction TOTALE et barrières ouvertes = pas de train , donc pas de précautions à prendre pour les automobilistes.

excuses je modifie mes propos mais j'étais "branché "sur des anomalies de fonctionnement

Extinction TOTALE et barrières ouvertes = un possible raté d'annonce !

si personne ne signale le probleme ,il va y avoir au moins un train qui va passer plein pot barrières ouverte !!!!!!!

incident contraire ,rare ,certes mais qui est déjà arrivé !

Modifié par raez
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

excuses je modifie mes propos mais j'étais "branché "sur des anomalies de fonctionnement

Extinction TOTALE et barrières ouvertes = un possible raté d'annonce !

si personne ne signale le probleme ,il va y avoir au moins un train qui va passer plein pot barrières ouverte !!!!!!!

incident contraire ,rare ,certes mais qui est déjà arrivé !

Je crois que ce cas est rarissime , les spécialistes me corrigeront, mais en plus des pédales, il y a une zone, donc je suppose que les barrières se ferment quand la zone est shuntée ?

Par ailleurs si les barrières sont ouvertes le conducteur du train freine à mort et klaxonne comme un malade, donc effectivement si l'automobiliste voit les barrières ouvertes mais qu'il entend le train klaxonner il a intérêt à s'arrêter !

De toutes façons si tu épluches les journaux des trente dernières années la responsabilité de l'automobiliste était toujours engagée, s'il y avait eu un seul accident à cause d'un PN ouvert, il serait célèbre et tout le monde l'aurait en mémoire...

Modifié par Mak
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que ce cas est rarissime , les spécialistes me corrigeront, mais en plus des pédales, il y a une zone, donc je suppose que les barrières se ferment quand la zone est shuntée ?

Par ailleurs si les barrières sont ouvertes le conducteur du train freine à mort et klaxonne comme un malade, donc effectivement si l'automobiliste voit les barrières ouvertes mais qu'il entend le train klaxonner il a intérêt à s'arrêter !

De toutes façons si tu épluches les journaux des trente dernières années la responsabilité de l'automobiliste était toujours engagée, s'il y avait eu un seul accident à cause d'un PN ouvert, il serait célèbre et tout le monde l'aurait en mémoire...

sur les lignes non équipées de bal seules les pédales existes ,il y a une zone courte au droit du PN qui sert au réarmenent (remontée des barrières) aprés le passage du train et sert également à maintenir le PN bas si le train est stoppé au droit de celui ci !

un train arrive à un PN plein pot, il n'a pas le temps de freiner efficacement ,il ne peut que prévenir !

je n'ai jamais vu de ratés de fermetures avérés (heureusement) , mais des REx qui en mentionnent oui ,mais trés rares !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sur les lignes non équipées de bal seules les pédales existes ,il y a une zone courte au droit du PN qui sert au réarmenent (remontée des barrières) aprés le passage du train et sert également à maintenir le PN bas si le train est stoppé au droit de celui ci !

un train arrive à un PN plein pot, il n'a pas le temps de freiner efficacement ,il ne peut que prévenir !

je n'ai jamais vu de ratés de fermetures avérés (heureusement) , mais des REx qui en mentionnent oui ,mais trés rares !

" sur les lignes non équipées de bal seules les pédales existent ", tu ne peux pas généraliser, je connais une VU où tu as pédales + au moins une zone, démasquée par la présence de fils d'alimentation soudés sur les rails, maintenant à quoi elle sert...

"un train arrive à un PN plein pot, il n'a pas le temps de freiner efficacement" nous sommes bien d'accord, mais les trains qui roulent lentement après un avertissement, en rampe ou reprise de vitesse existent aussi...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

ce que vous évoquez ici (les messages récents), ce sont des dysfonctionnements contraire à la sécurité. ça existe mais c'est tout de même rarissime sur le RFN. Les cas de réouverture de signaux inopportune, il y en a eu également, notamment du fait de courants perturbateurs ('avec les TGV SE sous 25 kV sur ligne classique par exemple, avant que les conditions de circulation ne soient durcies, avec généralisation de l'utilisation de la prise 500 V). Le couplage du fonctionnement du PN avec les CdV existe pratiquement partout où l'on trouve du block par CdV, donc pas uniquement sous BAL (sous BAPR, voire certains BM). Le cas le plus courant pour les PN, c'est le raté d'ouverture ou l'abaissement des barrières par mise en sécurité du système (c'est la position de repos... du moins tant que la gravité demeure sur not' planète !... )

Christian.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

ce que vous évoquez ici (les messages récents), ce sont des dysfonctionnements contraire à la sécurité. ça existe mais c'est tout de même rarissime sur le RFN.

Rarissime , c'est tout à fait ce que je disais !

En 30 ans, il y a eu de nombreux accidents de PN, dans tous les cas ,il y avait une faute de l'usager de la route.

S'il n'y avait eu ne serait ce qu'un cas de " dysfonctionnement contraire à la sécurité" sur un PN, vu le caractère exceptionnel de l'incident, il serait dans toutes les mémoires et tout le monde le citerait.

Maintenant, ça c'est la réalité, cependant l'univers fantasmagorique de certains journalistes, peu au fait de la technique, doit probablement être peuplé de vilains trains qui se jettent sur les gentils automobilistes sur des PN qui, dixit la télé ou le journal "n'auraient pas fonctionné".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

La zone courte du PN (entre 50 et 100m environ) est toujours présente.

Et une circulation sur cette zone ferme le PN.

Donc même en cas de raté d'annonce à cause des pédales il y aura allumage des feux clignotants et tintement de la sonnerie quelques secondes avant le passage du train.

C'est tout de même un raté de fermeture mais l'automobiliste est tout de même prévenu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Prenons le cas d'une "zone courte" de 100m en amont du PN, et d'un train arrivant à 120 km/h. Ca fait trois secondes, moins le temps de réaction de l'électronique et du feu avant le premier clignotement, et moins le temps de réaction mécanique avant le début de l'abaissement de la barrière. Dire que "l'automobiliste est tout de même prévenu" n'est pas très réaliste!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La zone courte du PN (entre 50 et 100m environ) est toujours présente.

Et une circulation sur cette zone ferme le PN.

Donc même en cas de raté d'annonce à cause des pédales il y aura allumage des feux clignotants et tintement de la sonnerie quelques secondes avant le passage du train.

C'est tout de même un raté de fermeture mais l'automobiliste est tout de même prévenu

euh .............. prévenu à 160 km/h ? il ne saura jamais qu'il a été prévenu nonmais

en cas de travaux il est prévu que des engins de chantier circulant en marche à vue (je vous fais grace de l'appellation exacte ) ,"attaquent" la zone courte pour faire chuter le PN et attendre qu'il soit bas pour passer ! je l'ai dit plus haut, la zone courte sert au réarmement du PN et à le maintenir fermé si un train stationne dessus (en cas de pédale de réarmement qui serait remontée suite au train à l'arrêt par exemple ) !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En 30 ans, il y a eu de nombreux accidents de PN, dans tous les cas ,il y avait une faute de l'usager de la route.

S'il n'y avait eu ne serait ce qu'un cas de " dysfonctionnement contraire à la sécurité" sur un PN, vu le caractère exceptionnel de l'incident, il serait dans toutes les mémoires et tout le monde le citerait.

Maintenant, ça c'est la réalité, cependant l'univers fantasmagorique de certains journalistes, peu au fait de la technique, doit probablement être peuplé de vilains trains qui se jettent sur les gentils automobilistes sur des PN qui, dixit la télé ou le journal "n'auraient pas fonctionné".

Il me semble que nous avons au moins un cas à Lille de PN franchi ouvert où cel à tapé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'article ne parle pas de la cause du raté de fermeture ,on la connait?

Oui. Il y a eu des directives à la suite de cet incident. Les détecteurs électroniques étaient en cause. Une histoire de CEM (ne me demande pas plus, j'étais taupier :blush: )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Il me semble que nous avons au moins un cas à Lille de PN franchi ouvert où cel à tapé.

Tiens, çà m'interesse... et je suis absolument certain de ne pas être le seul!

Si le veux tu peux m'envoyer des info par MP, a moins que tu ne souhaite les faire partager à un plus large public en toutes connaissance de causes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...