Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Roissy-CDG Express, sujet unique


Messages recommandés

Je pense aussi que le projet CDG Express est bien trop avancé pour être abandonné, on verra bien ce qui se passera au bout de quelques années si la ligne n'est pas rentable et les prévisions de trafic bien trop optimistes....

Ah mais ils  y pouvaient pas prévoir le COVID et l'effondrement du trafic long courrier à CDG !!!!

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 790
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Paris Nord est saturée, il n'est malheureusement pas possible d'y dégager deux voies pour les spécialiser à ce trafic. La gare de l'Est qui disposait d'un peu plus de capacité a donc été désignée.

Pour avoir pratiqué en Avril dernier entre  Denfert et Roissy 2 à 22h45 hormis une affluence soutenue, je n'ai pas remarqué quoi que ce soit de "craignos". j'y ai vu quelques voyageurs potentiell

Alors ayant vu arriver l'ETCS niveau 2, on est pas super satisfait de la fameuse amélioration théorique du débit (ok ce n'est pas Nexteo mais les promesses sont les mêmes). Au final, on a perdu 1

Images publiées

et j'ajouterai à ce que vient de dire Laroche que lorsque l'on parle des PDG des boites publiques style SNCF, on parle souvent de commis de l'Etat.....l'expression veut bien dire ce quelle veut dire...même si elle est un peu tombé en désuétude dans le langage économique actuel....

  • J'aime 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Laroche a dit :

Parce que tu crois que le PDG de la SNCF est au status ?  Et c'est complétement incohérent avec ta rengaine sur le passage de Mme Parly et son salairer à 50 000 boules/mois. Ce niveau de salaire c'est dans le status !

SNCF est une entreprise dont l'actionaire est l'Etat, donc c'est l'Etat qui dicte sa loi, et il ne t'as pas échappé que l'Etat promet beaucoup, varie souvent et au final se montre impuissant. Alors le PDG de SNCF peut changer tous les 6 mois, cela ne défrissera pas ni le Ministre des Transports, ni Le Premier Ministre, ni Le Président 

Tiens toi au message relatif à JP. Farandou et garde tes rengaines pour défendre les hauts fonctionnaires pantouflant à SNCF. C'est ton choix, pas le mien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, zorba a dit :

Tiens toi au message relatif à JP. Farandou et garde tes rengaines pour défendre les hauts fonctionnaires pantouflant à SNCF. C'est ton choix, pas le mien.

mais au fait ton choix c 'est quoi ? 

on ne sais même pas qui tu es ce que tu fais dans la vie...quant à ton positionnement idéologique on a bien du mal à le cerner...alors comment veux tu organiser un débat d'idées si tu ne dis jamais clairement ton positionnement.

En fait tu voudrais quoi comme système pour palier à tout ce que tu qualifie de pantouflage  : un système plus libéral ?

à l'anglaise à l'allemande à l'italienne à la mode suisse ?

suffit juste de l'exprimer pour que l'on comprenne le sens de tes remarques

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, zorba a dit :

Tiens toi au message relatif à JP. Farandou et garde tes rengaines pour défendre les hauts fonctionnaires pantouflant à SNCF. C'est ton choix, pas le mien.

Farandou est l'exemple type du non haut fonctionnaire pantouflant à la SNCF. Il y a fait toute sa carrière et, même si il n'a pas débuté comme homme d'équipe auxiliaire à l'essai, il n'a eu, somme toute, qu'un déroulement de carrière semblable à d'autres agents similaires. La seule différence est qu'il finira en tant que directeur et qu'il n'y en a qu'un seul à la fois.

  • J'aime 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, Inharime a dit :

Farandou est l'exemple type du non haut fonctionnaire pantouflant à la SNCF. Il y a fait toute sa carrière et, même si il n'a pas débuté comme homme d'équipe auxiliaire à l'essai, il n'a eu, somme toute, qu'un déroulement de carrière semblable à d'autres agents similaires. La seule différence est qu'il finira en tant que directeur et qu'il n'y en a qu'un seul à la fois.

... " ... Hormis un rapide passage en début de carrière au sein de la compagnie minière américaine Amax à Denver,
           dans le Colorado ... " ...

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/ingenieur-des-mines-ancien-chef-de-gare-quatre-choses-a-savoir-sur-jean-pierre-farandou-qui-va-succeder-a-guillaume-pepy-a-la-tete-de-la-sncf_3622855.html

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, BB 15063 a dit :

... " ... Hormis un rapide passage en début de carrière au sein de la compagnie minière américaine Amax à Denver,
           dans le Colorado ... " ...

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/ingenieur-des-mines-ancien-chef-de-gare-quatre-choses-a-savoir-sur-jean-pierre-farandou-qui-va-succeder-a-guillaume-pepy-a-la-tete-de-la-sncf_3622855.html

Bof, cela n'a pas du l'influencer outre mesure car il se déclare cheminot pure jus

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, zorba a dit :

Tiens toi au message relatif à JP. Farandou et garde tes rengaines pour défendre les hauts fonctionnaires pantouflant à SNCF. C'est ton choix, pas le mien.

Ce n'est pas ton choix : c'est ton obsession 😞

Avis de la modération : merci de rester courtois (en plus de ne pas tourner en rond)

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 05/06/2021 à 07:15, zorba a dit :

Pour améliorer le RER-B, il y a aussi des travaux complexes à faire à Aulnay-sous-Bois, par exemple en assurant une bifurcation avec un saut de mouton à construire, probablement moins cher que tous les travaux du CDG Express. 

SNCF privilégie les beaux projets, déclarés prioritaires et d'utilité publique, y compris pour desservir un aéroport au trois quarts vide et sans étudier l'impact de la crise sanitaire sur les déplacement aériens des personnes ciblées par le CDG Express.

Farandou peut déjà prévoir une cellule pour expliquer le déficit d'exploitation à venir quand cette liaison sera en service, SNCF dispose des ressources humaines et une belle expérience dans les exploitations déficitaires, y compris certaines lignes TGV. Ce sera comme souvent une affaire de communication!

Eh oui.

Ca va se terminer de la même façon que pour OrlyVal. On s'est empressé de refiler le bébé à la RATP. Elle est pas belle la concurrence libre et non faussée.

Bruno.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

chantier a la chapelle au fond arrivée de l'Est avant le périph 

IMG_20210611_105542.thumb.jpg.c8294a329f751cfea8edf2499f60bebf.jpg

 

après le périph et dans l'ancien chantier fret.. ça bétonne..

IMG_20210611_105537.thumb.jpg.d0c7e6727f6afabf3c76ba55185e43e8.jpg

IMG_20210611_105534.thumb.jpg.e41dc5902e72c95896ac15686c64821d.jpg

 

 

  • J'aime 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, jackv a dit :

chantier a la chapelle au fond arrivée de l'Est avant le périph 

après le périph et dans l'ancien chantier fret.. ça bétonne..

 

Les travaux ont également repris "bon train" entre la Gare de l'Est et la rue de l'Evangile, les voies sont complètement déposées (caténaires, poteaux, traverses et ballast) pour refaire un trajet tout beau tout neuf avant de passer sous les entrepôts de Cap 18 et de surgir au dessus de boulevards et sous le Boulevard Périphérique. Juste pour embellir le quartier Porte de la Chapelle qui n'attend que le passage des rames CDG Express pour sortir de sa torpeur et partager l'expérience ferroviaire d'utilité publique.

Reste à savoir le nombre de voyageurs du CDG Express et le bilan économique de ce projet indispensable au rayonnement de la France et de la région Ile-de-France.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/06/2021 à 10:16, bruno a dit :

Eh oui.

Ca va se terminer de la même façon que pour OrlyVal. On s'est empressé de refiler le bébé à la RATP. Elle est pas belle la concurrence libre et non faussée.

Bruno.

Pour OrlyVal les prévisions de trafic étaient surévaluées dès les premières études, et l'impact de la rupture de charge obligatoire à Antony mal appréhendé...

A l'époque je pense aussi qu'il fallait une vitrine pour la technologie du VAL, c'était Matra qui industrialisait ce système de transport.

Même sans le COVID on renouvelle les mêmes erreurs, la ligne devait être en service pour les JO 2024, et puis finalement non, et les tarifs annoncés visent de toute façon une petite niche de passagers aériens, qui dans une grande majorité des cas ne débuteront ou ne finiront pas leur parcours à la Gare de l'Est.

 

 

Modifié par NEMO94
  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, NEMO94 a dit :

Pour OrlyVal les prévisions de trafic étaient surévaluées dès les premières études, et l'impact de la rupture de charge obligatoire à Antony mal appréhendé...

A l'époque je pense aussi qu'il fallait une vitrine pour la technologie du VAL, c'était Matra qui industrialisait ce système de transport.

Même sans le COVID on renouvelle les mêmes erreurs, la ligne devait être en service pour les JO 2024, et puis finalement non, et les tarifs annoncés visent de toute façon une petite niche de passagers aériens, qui dans une grande majorité des cas ne débuteront ou ne finiront pas leur parcours à la Gare de l'Est.

 

 

Peut-on sérieusement penser qu'il est nécessaire d'avoir le CDG Express pour une affaire, les JO de Paris, qui vont durer 15 jours en 2024? Pour avoir participé aux premières réunions publiques d'information sur le premier projet, organisées à la Mairie du XVIIIe par l'ancien ministre socialo-communiste D. Vaillant, il n'y avait pas adhésion du public présent et l'opposition était très forte, en particulier avec le passage en aérien par le fameux Pont aux Charbons que les rames CDG Express vont emprunter, parfaitement proches de zones très habitées. D. Vaillant demandait mollement au commissaire enquêteur de prévoir un passage en souterrain, un peu comme le boulevard périphérique côté XVIe arrondissement pour ne donner qu'un exemple.

Lors du premier projet, totalement privé mais ficelé par RFF, les prévisions de trafic avec des trajets à 20 euros environ laissaient penser à Vinci que l'exploitation serait déficitaire, exploitation combinée avec SNCF que Vinci, qui sait compter ses sous, a bien rapidement laisser tomber. 

Evidemment qu'aujourd'hui avec l'effondrement du trafic aérien consécutif à la crise sanitaire il y a urgence à réaliser cette liaison en promettant que cela ne coûtera pas un euro aux caisses de l'Etat, le projet a été tellement bien ficelé que tous les chantiers sont en cours et simultanément 40% des voyages d'affaires, payés par les entreprises à leurs cadres, vont passer à la trappe des systèmes de vidéo conférence, ce qui augure de disposer de places disponibles dans les futures rames avec les déficits d'exploitation qu'il faudra bien combler.

Un rendez vous en 2025 ou 2026 permettra de juger des prévisions et des performances des décideurs de ce projet indispensable au rayonnement des transports de l'Île-de-France. En leur demandant de rendre des comptes et d'assumer leurs responsabilités.

Pour le moment Guintoli et Colas travaillent et tout est en bon ordre, avec la sécurité sanitaire. Un aspect positif du projet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, NEMO94 a dit :

Pour OrlyVal les prévisions de trafic étaient surévaluées dès les premières études, et l'impact de la rupture de charge obligatoire à Antony mal appréhendé...

A l'époque je pense aussi qu'il fallait une vitrine pour la technologie du VAL, c'était Matra qui industrialisait ce système de transport.

 

pour les prévissions c'est souvent une projection évaluer pour forcer un peu la main aux politiques.. (c'était dejà le cas pour le metro de paris dans les années 1900.

oui il a fallu une vitrine au val..

quand au transport il y avait tout de même 100 000 emplois directs sur le cite il y a 9 ans ,ça fait pas mal de monde a acheminer.. avec les coups de bourre lors  d'une exposition au parc de Villepinte et du trafic régulier déjà par lui même tendu.. gare du nord et tout de même pas mal saturée , faut surtout espérer des délestages par les nouvelles lignes du super métro grand paris vers pleyel ou autre...

 les dates comme les Jo ou autre coupe du monde foot SDF à la création de la gare) ,c'est surtout pour marquer des repères et des objectifs, pour un affichage..

 

une chose certaine aprém j'attends des amis qui viennent de Moulins , ce sera malheureusement voiture jusqu'à Bercy pour les chercher, pas (encore ! )  de RER B ce week end 

 

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, zorba a dit :

Peut-on sérieusement penser qu'il est nécessaire d'avoir le CDG Express pour une affaire, les JO de Paris, qui vont durer 15 jours en 2024? Pour avoir participé aux premières réunions publiques d'information sur le premier projet, organisées à la Mairie du XVIIIe par l'ancien ministre socialo-communiste D. Vaillant, il n'y avait pas adhésion du public présent et l'opposition était très forte, en particulier avec le passage en aérien par le fameux Pont aux Charbons que les rames CDG Express vont emprunter, parfaitement proches de zones très habitées. D. Vaillant demandait mollement au commissaire enquêteur de prévoir un passage en souterrain, un peu comme le boulevard périphérique côté XVIe arrondissement pour ne donner qu'un exemple.

Lors du premier projet, totalement privé mais ficelé par RFF, les prévisions de trafic avec des trajets à 20 euros environ laissaient penser à Vinci que l'exploitation serait déficitaire, exploitation combinée avec SNCF que Vinci, qui sait compter ses sous, a bien rapidement laisser tomber. 

Evidemment qu'aujourd'hui avec l'effondrement du trafic aérien consécutif à la crise sanitaire il y a urgence à réaliser cette liaison en promettant que cela ne coûtera pas un euro aux caisses de l'Etat, le projet a été tellement bien ficelé que tous les chantiers sont en cours et simultanément 40% des voyages d'affaires, payés par les entreprises à leurs cadres, vont passer à la trappe des systèmes de vidéo conférence, ce qui augure de disposer de places disponibles dans les futures rames avec les déficits d'exploitation qu'il faudra bien combler.

Un rendez vous en 2025 ou 2026 permettra de juger des prévisions et des performances des décideurs de ce projet indispensable au rayonnement des transports de l'Île-de-France. En leur demandant de rendre des comptes et d'assumer leurs responsabilités.

Pour le moment Guintoli et Colas travaillent et tout est en bon ordre, avec la sécurité sanitaire. Un aspect positif du projet.

 

Les fameux voyageurs d'affaires qui débarquent d'un vol long ou très long courrier, ils ne sont de toute façon pas à 50 € près, mais entre un train à 25 € qui les débarque à la Gare de l'Est et un taxi ou VTC qui les amène direct à leur hôtel ou destination finale ils choisiront le plus simple et le plus pratique....

Si l'exploitation est déficitaire ou très déficitaire, eh bien soit on remet au pot, soit on ferme, le matériel roulant pourra être utilisé ailleurs  !

Modifié par NEMO94
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes, c'est d'avantage le prix du transport aérien et train qui compose les coûts des voyages d'affaires, mais tous les frais sont comptés dans les entreprises qui essaient d'être bénéficiaires. 

Ce n'est pas inquiétant pour SNCF, elle sait très exploiter des liaisons TGV déficitaires et étudier des nouvelles offres en vue de rétablir les comptes de ces liaisons.

Pour les entreprises "normales" devant équilibrer leurs comptes, c'est une autre affaire et elles n'hésitent pas à utiliser les solutions technologiques pour réduire leurs frais comme cela semble le cas depuis la crise sanitaire en cours.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...