Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Japon : une catastrophe planétaire.


Messages recommandés

Parce que franchement, je me demande ce qu'on peut faire? Si on choisit un mode de vie alternatif, qui se moque de croissance, taux de chômage, précarité et autre, cela change-t-il quelque chose? Même si tout le pays le fait, cela change-t-il quelque chose? Même si l'Europe le fait? ... là ça commencerait à changer quelque chose.

Mais bon je suis très défaitiste sur cette question. Ca va péter un jour, les écologistes diront qu'ils l'avaient prévus (pas dur de dire que ça va péter un jour remarque), et là on aura les images de mondes détruits et on reconstruira... sans doute en faisant les mêmes erreurs.

Et ce qui change tout est: si on avait l'assurance que tous prendraient le premier choix, on le prendrait volontiers; mais comme on ne peut pas savoir... on doit retourner vers recherche, développement, et armes pour se défendre et survivre...

Bref.

Le truc avec les solutions alternatives et la decroissance en particulier, c'est qui si on le fait à moitié ca ne marche pas, produire moins, consommer moins, ca créé effectivement du chomage, des inegalités, l'effondrement des protections sociales et ca nous rend paria vis a vis des autres nations (economiquement j'entends). Mais si le partage du travail est organisé autrement, d'une maniere aujourd'hui impensable (genre 10h/semaine) et le reste du temps consacré à l'associatif, à la culture, aux loisirs (quel gros mot de nos jours, mais quel enrichissement!) au benevolat qui remplirait des fonctions sociales gratos (les vieux chers à Sarkozy par exemple), si le peu de travail qu'il reste (parcequ'on l'aurait voulu comme ca) est partagé equitablement il n'y a pas de probleme. Et nulle part il est ecrit qu'il faut bosser 8h par jour, c'est juste une surenchere concurrentielle qui nous fait bosser ce qu'on bosse. Evidemment c'est une utopie, mais est il tellement idiot d'encourager une utopie quand de toute façon le monde actuel va dans le mur (et c'est de plus en plus un avis unanime). Et sans oublier que l'utopie d'un jour est la realité du lendemain. Enfin, pour finir, je pense et je vis comme ca simplement par conviction qu'on y sera obligé un jour, alors autant se preparer, et mieux, en tirer un mieux-etre. Il y a quand meme des signes d'espoir, ca bouge l'air de rien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 223
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Pour moi la question n'est pas de savoir s'il y aura un accident majeur dans une de nos belles(!) centrales nucléaires mais quand.

Et je trouve que  l'Homme est bien présomptueux de vouloir dicter sa loi sur la nature

Salut ! En exclu pour chem'net, une photo du rat en question :

Images publiées

Invité technicentre

Vous êtes tous des ignares. En France, on a les meilleurs experts atomistes du monde, pas de trembelements de terre et pas de tsunamis... Puis le meilleur ami ennemi de Khadaffi de tous les chefs d'état à la tête de l'Elysée. Même que si il veut, Sarko, il pourrait envoyer Hortefeux sans musolière... Mais là, on pourrait être condamnés par la justice internationale pour utilisation d'armes de destruction massive interdites...:Smiley_50::Smiley_51: :Smiley_17:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne croyais pas si bien dire...

Hasard du calendrier sûrement !!

Nuage de Tchernobyl en France. Vers un non-lieu ?

http://www.letelegra...011-1239497.php

Hasard du calendrier, le parquet général devrait requérir un non-lieu dans l'enquête sur le passage en France du nuage radioactif de Tchernobyl lors d'une audience de la cour d'appel de Paris fixée au 31 mars. Au grand dam des parties civiles.

L'appel formé par le Pr Pierre Pellerin, mis en examen pour tromperie aggravée dans cette affaire, contre le refus de la juge d'instruction chargée de l'enquête d'ordonner un non-lieu sera donc étudié le 31 mars par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris.

La juge d'instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy a parallèlement été suspendue dans ce dossier dans l'attente de la décision de la cour d'appel.

"Cette attitude vise à étouffer l'instruction pénale portant sur la problématique majeure de la communication officielle en direction des populations, lors des catastrophes nucléaires, ce qui est absolument intolérable", réagit Chantal Lhoir, coprésidente del'Association française des malades de la thyroïde (AFMT). <br style="padding: 0px; margin: 0px;">

L'association demande au garde des Sceaux Michel Mercier d'empêcher toute "entrave" au déroulement de l'instruction.

Dans les jours qui ont suivi l'explosion du réacteur N°4 de la centrale ukrainienne de Tchernobyl le 26 avril 1986, leService central de protection contre les rayons ionisants (SCPRI), dirigé par le Pr Pierre Pellerin, avait diffusé plusieurs communiqués rassurants, affirmant notamment que "l'élévation relative de la radioactivité" en France était "très largement inférieure aux limites réglementaires".

Modifié par Dom Le Trappeur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si, il n'y a avait pas eu la catastrophe que l'on connaît au Japon, aurions nous eu ce même débat?

le collectif "sortir du nucléaire" profite de cet évènement tragique pour ressortir ce dossier et pour faire de la pub. En brandissant "la menace qui pèse sur nos épaules". Je ne veux pas dire que tout va bien par ici, mais, si nous n'avions pas eu le nucléaire, qu'aurions nous eu à la place?

De mémoire l'etude pour sortir du nucleaire en 5 ou 10 ans du reseau sortir du nucleaire date de 2007, et quand ils disaient qu'une menace pese sur nos epaules, il se trouve qu'ils ont eu raison.

Quant a ce qu'on serait devenus sans nucleaire, il suffit de prendre la peine de lire cette etude pour l'imaginer: plus frugaux en energie, et inventeurs de moyens alternatifs avec de meilleurs rendements, apres y avoir consacré les milliards du nucleaire qui ont servi à gagner...3% de rendement et 0% de sécurité (et combien de % pour AREVA et cie?)

De plus, je trouve que considerer un mode de vie qui a à peine une soixantaine d'années comme etant l'unique possible, immuable, infini et irrévocable, manque d'ouverture d'esprit et de bon sens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De nouvelles photos avant et après le Tsunami

Passez votre souris de sur la photo de droite à gauche et gaucheà droite

http://www.abc.net.au/news/events/japan-quake-2011/beforeafter.htm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si, il n'y a avait pas eu la catastrophe que l'on connaît au Japon, aurions nous eu ce même débat?

le collectif "sortir du nucléaire" profite de cet évènement tragique pour ressortir ce dossier et pour faire de la pub. En brandissant "la menace qui pèse sur nos épaules". Je ne veux pas dire que tout va bien par ici, mais, si nous n'avions pas eu le nucléaire, qu'aurions nous eu à la place?

- des centrales thermiques? (bien!!!)

- des centrales hydroélectiques (y en a déjà avec les contraintes d'exploitation que cela impose cf barrage de Serre Ponçon dans les Alpes etc...

- des champs de panneaux photovoltaïques: moi je dis OK pas de problèmes: avez vous pris la LGV Med ou circulé sur la PLM entre Pierrelatte et Bollène? Il y sont les champs de panneaux photovoltaïque , ça c'est sûr. Mais êtes vous prêt à en avoir de partout??? (ah non c'est pas beau : les anglais appellent ça le NIMBY (Not In My BackYard: pas dans mon jardin)

- des éoliennes (êtes vous allé en camargue ou au dessus de Narbonne en direction de Carcassonne par l'autoroute? Bah c'est pas beau et ça fait du bruit)

Etc...

Donc qu'aurions nous du faire, à la place du nucléaire?

La politique menée les 40 dernières années était de délivrer la France de sa dépendance aux autres pays en termes d'énergie. le but est louable non (regardez ce qu'il se passe dès que le Moyen Orient tousse: tout le monde râle car l'essence est trop chère!!!)

Alors la vraie question est non pas de fermer toutes les centrales. (ou bien si les gesn le veulent bien après référendum par exemple, on se chauffe à la cheminée et on s'éclaire à la bougie, en roulant en calèche), mais plutôt de sécuriser ces centrales qui commencent à dater...

Bref... beurk

Bonjour,

Peut-être que si l'on avait consacré ne serait-ce qu'un petit pourcentage des sommes engloutis dans la recherche nucléaire à une politique d'économie d'énergie, isolation des bâtiments (il y a là d'énormes économie à faire, on peut diviser par 10 la consommation d'énergie d'un bâtiment), extinction des enseignes lumineuse la nuit (période ou le photovoltaïque ne produit pas) et même le jour, retour à un chauffage au bois (le tout chauffage électrique a été impulsé pour soutenir le nucléaire), augmentation des prix de l'électricité (gratuité d'une certaine quantité d'usage et sur-taxe pour le "mésusage").

Des solutions existent sans être obligé de retourner à la bougie, (il faut arrêter avec cet argument stérile) voir sur le site Negawatt, encore faut-il une réelle volonté politique de les mettre en oeuvre.

Les anti-nucléaires alertent depuis plus de 40 ans sur les risques de cette technologie et ils devraient aujourd'hui se taire alors que leur seul tord c'est d'avoir eu raison!!!! Il aurait peut-être été préférable de les écouter avant que cette catastrophe ne se produise.

Quant à délivrer la France de la dépendance énergétique, il ne me semble pas que l'on ait sur notre territoire des réserves d'uranium. Il ne me semble pas non-plus que celle-ci soit illimités (tout comme les énergies fossiles).

Quelle que soit les mesures de sécurité prise, le risque zéro n'existe pas, quand sera-t-il des lieux de stockage dans 30 000 ou 40 000 ans? Imagines que les sociétés Egyptienne, Grecque ou Inca ait disposé de cette technologie? Ou seraient leurs déchets aujourd'hui?

On en revient toujours au même problème et la seule facon d'y remédier est une diminution de nos consommations (ce qui ne signifie pas revenir aux temps des cavernes...)

Modifié par teje
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

S'arrêtera-t-il à la Frontière ?

NUCLÉAIRE : LE PANACHE RADIOACTIF DE FUKUSH

sur la france mercredi ou jeudi...

http://sciences.blog...011/03/sdf.html

Modifié par Dom Le Trappeur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être qu'on pourrait aussi se recentrer sur le sujet et parler de ce qu'il se passe au Japon, et éviter les messages "pour ou contre le nucléaire". Ce n'est pas le but ici.

Et toujours une pensée pour les sans abris qui attendent toujours de l'aide dans un pays qu'on dit "riche"...

Gom

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être qu'on pourrait aussi se recentrer sur le sujet et parler de ce qu'il se passe au Japon, et éviter les messages "pour ou contre le nucléaire". Ce n'est pas le but ici.

Et toujours une pensée pour les sans abris qui attendent toujours de l'aide dans un pays qu'on dit "riche"...

Gom

Pourtant dans le titre on parle bien d'une catastrophe planetaire, et donc du nucleaire. Un tremblement de terre et un tsunami ne sont pas une catastrophe planetaire. Ou alors créer un fil de discussion "aidons Haïti, la Nouvelle-Orleans et le Burundi à donner un toit aux habitants de la deuxieme puissance mondiale". Se lamenter sur des pauvres bougres qui paient la pretention de leur société et de leurs dirigeants, qui ont tout perdu et penser à eux ne changera rien, debattre de la viabilité du nucleaire, evoquer ses idées, informer ceux qui ne le sont pas par contre, pourrait changer l'aura planetaire

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui on peut aussi débattre de ce sujet, c'est vrai. C'est tellement plus valorisant de se regarder le nombril avec "est-ce que je vais être touché"...

Personnellement, dans le terme "catastrophe planétaire", je vois plutôt que n'importe qui peut être touché. Des Japonais, ça parait très bête, mais il n'y en a pas qu'au Japon ! Ensuite, économiquement, combien ont du matériel électronique fabriqué au Japon ? Ah zut ça va être dur pour les pièces... Et les futures productions seront peut être irradiées ? Oh zuuuuut.. Et les voitures japonaises ? Hein ? Etc etc...

Bref on peut disserter, mais je le redis : le sujet n'est pas "Pour ou contre le nucléaire", mais il parle de la catastrophe qui se produit au Japon. Et un point de cette catastrophe concerne un énorme problème au sein d'une centrale, oui c'est vrai. Rien à voir avec "faut il démenteler nos centrales à nous parce qu'on sait jamais ?".

Sinon, on peut aussi en discuter pendant encore 10 pages.

Gom

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui on peut aussi débattre de ce sujet, c'est vrai. C'est tellement plus valorisant de se regarder le nombril avec "est-ce que je vais être touché"...

Personnellement, dans le terme "catastrophe planétaire", je vois plutôt que n'importe qui peut être touché. Des Japonais, ça parait très bête, mais il n'y en a pas qu'au Japon ! Ensuite, économiquement, combien ont du matériel électronique fabriqué au Japon ? Ah zut ça va être dur pour les pièces... Et les futures productions seront peut être irradiées ? Oh zuuuuut.. Et les voitures japonaises ? Hein ? Etc etc...

Bref on peut disserter, mais je le redis : le sujet n'est pas "Pour ou contre le nucléaire", mais il parle de la catastrophe qui se produit au Japon. Et un point de cette catastrophe concerne un énorme problème au sein d'une centrale, oui c'est vrai. Rien à voir avec "faut il démenteler nos centrales à nous parce qu'on sait jamais ?".

Sinon, on peut aussi en discuter pendant encore 10 pages.

Gom

Je pensais betement qu'un forum etait fait pour discuter justement, et si possible de sujet ouverts, maintenant effectivement on peut verser des larmes sur les japonais, montrer des photos avant/apres, des femmes decoiffées avaec leurs enfants dans les bras. On peut aussi dire que des gens vivent à 130 millions sur un territoire etriqué et potentiellement dangeureux et que la nature a été et restera plus forte, sorti de là, on tournera vite en rond et à part ca, etre triste que le voisin ait chopé le cancer, que statistiquement, un deuxieme cancer n'arrivera pas sur le meme palier, ca rassure mais ca ne sert à rien. Ou alors on peut discuter des consequences à en tirer et dans ce sujet où les informations sont traditionnellement brouillées et amalgamées on y gagnerait un chouia de libre arbitre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être qu'on pourrait aussi se recentrer sur le sujet et parler de ce qu'il se passe au Japon, et éviter les messages "pour ou contre le nucléaire". Ce n'est pas le but ici.

Et toujours une pensée pour les sans abris qui attendent toujours de l'aide dans un pays qu'on dit "riche"...

Gom

Au Japon, 2 catastrophes se sont (ou sont en train de se) déroulées.

L'une était une catastrophe naturelle (seisme) à laquelle on ne peut pas grand chose, l'autre est une catastrophe due à des choix humains (nucléraires).

Les 2 peuvent avoir des répercussions au niveau planétaire. Je ne vois pas pourquoi on devrait se priver d'une partie du débat sous prétexte que tu le décides...

Selon toi on ne devrait parler que des conséquences économiques de cette catastrophe.

Pourquoi ne serait-il pas possible de commencer à réfléchir sur une autre vision de nos sociétés qui pour l'instant nous conduise droit dans le mur...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bref on peut disserter, mais je le redis : le sujet n'est pas "Pour ou contre le nucléaire", mais il parle de la catastrophe qui se produit au Japon. Et un point de cette catastrophe concerne un énorme problème au sein d'une centrale, oui c'est vrai. Rien à voir avec "faut il démenteler nos centrales à nous parce qu'on sait jamais ?".

Sinon, on peut aussi en discuter pendant encore 10 pages.

Gom

Le but d'un forum n'est-il pas justement de discuter et d'échanger des points de vue qui peuvent être contradictoire?

Tu ne vois pas le rapport entre "l'énorme problème au sein d'une centrale" et "faut il démenteler nos centrales à nous parce qu'on sait jamais ?", moi je crois au contraire qu'il y a un rapport. Pourquoi détiendrais-tu la vérité...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui on peut aussi débattre de ce sujet, c'est vrai. C'est tellement plus valorisant de se regarder le nombril avec "est-ce que je vais être touché"...

Personnellement, dans le terme "catastrophe planétaire", je vois plutôt que n'importe qui peut être touché. Des Japonais, ça parait très bête, mais il n'y en a pas qu'au Japon ! Ensuite, économiquement, combien ont du matériel électronique fabriqué au Japon ? Ah zut ça va être dur pour les pièces... Et les futures productions seront peut être irradiées ? Oh zuuuuut.. Et les voitures japonaises ? Hein ? Etc etc...

Bref on peut disserter, mais je le redis : le sujet n'est pas "Pour ou contre le nucléaire", mais il parle de la catastrophe qui se produit au Japon. Et un point de cette catastrophe concerne un énorme problème au sein d'une centrale, oui c'est vrai. Rien à voir avec "faut il démenteler nos centrales à nous parce qu'on sait jamais ?".

Sinon, on peut aussi en discuter pendant encore 10 pages.

Gom

S'inquieter des consequences sur le CAC 40 et de la disponibilité des plaquettes de frein de sa Toyota ce n'est pas se regarder le nombril peut-etre. Mon Dieu ce qu'il ne faut pas entendre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

S'inquieter des consequences sur le CAC 40 et de la disponibilité des plaquettes de frein de sa Toyota ce n'est pas se regarder le nombril peut-etre. Mon Dieu ce qu'il ne faut pas entendre

! y veulent pas récupérer carlos de la marque au losange? car la vrai catastrophe, c'est paut être lui. hi! hi! hi!.

Beaucoups de pays voudraient et on voulu aider le japon et son peuple, mais les autorités nipone commencent à renvoyer tout le monde et veulent faire par eux même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La france en appel à l'OTAN, mais cela sent la division, même les US ne veulent plus être meneurs de la coalition. La pelote de ficelle sent peut être trop mauvais?

tu confonds Libye et Japon.

Ceci-dit, les USA ont envoyé 2 portes-avions nucléaires au Japon pour évacuer les populations et nettoyer le merdier par une bombe sale.

J'aimerai savoir si le coeur en fusion peut s'enfoncer dans sol;

comme la centrale est en bord de mer et que le sous-sol n'est pas le granit breton,

que se passera-t-il si le coeur en fusion bascule dans l'océan pacifique?

Ne croyez pas au miracle d'un arrêt immédiat de la chaleur mais cela fera comme un volcan sauf que la lave n'est pas fortement radioactive.

Et ce processus peut se maintenir des années, diffusant sa radioactivité en continu dans l'océan pacifique.

J'ai bien peur que les conséquences du tremblement de terre et du tsunami passeront bien loin derrière la contamination d'un océan et des côtes au grè des courants marins.

Bonne nouvelle pour les poissons: après adaptation, plus de risque de se faire pécher pendant une décennie.

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu confonds Libye et Japon.

Ceci-dit, les USA ont envoyé 2 portes-avions nucléaires au Japon pour évacuer les populations et nettoyer le merdier par une bombe sale.

J'aimerai savoir si le coeur en fusion peut s'enfoncer dans sol;

comme la centrale est en bord de mer et que le sous-sol n'est pas le granit breton,

que se passera-t-il si le coeur en fusion bascule dans l'océan pacifique?

Ne croyez pas au miracle d'un arrêt immédiat de la chaleur mais cela fera comme un volcan sauf que la lave n'est pas fortement radioactive.

Et ce processus peut se maintenir des années, diffusant sa radioactivité en continu dans l'océan pacifique.

J'ai bien peur que les conséquences du tremblement de terre et du tsunami passeront bien loin derrière la contamination d'un océan et des côtes au grè des courants marins.

Bonne nouvelle pour les poissons: après adaptation, plus de risque de se faire pécher pendant une décennie.

Tu as raison, une vrai fausse manip dans l'sujet. la fatigue certainement.

Oui, un réacteur en fusion peu s'enfoncer dans le sol si il explose ses fondations, suivant où il se trouve, il peut contaminer les napes d'eaux en sous sol, et dans ce cas précis du japon, basculer dans l'océan??? j'en doute quand même, mais si cela arivait, je t'expliques pas le feu d'artifice dû au choc thermique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison, une vrai fausse manip dans l'sujet. la fatigue certainement.

Oui, un réacteur en fusion peu s'enfoncer dans le sol si il explose ses fondations, suivant où il se trouve, il peut contaminer les napes d'eaux en sous sol, et dans ce cas précis du japon, basculer dans l'océan??? j'en doute quand même, mais si cela arivait, je t'expliques pas le feu d'artifice dû au choc thermique.

et les fortes radiations diffusées pendant des décennies: on aura créer une usine à contaminer un océan et comme c'est sous la mer, aucune parade comme enfouissement sous sable ou sarcophage comme à Tchernobyl.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...