Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Les trains de pélerins.


Messages recommandés

Heu!!!!! L'état ne finance t'il pas une partie du budget de chaque candidat présent à chaque élection??????

La moitié des dépenses (pour les candidats qui dépassent 5 % au premier tour), dans la limite de 8 millions d'euros...

Il reste qu'il vaut mieux que cet argent aille à la SNCF qu'aux autocaristes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il reste qu'il vaut mieux que cet argent aille à la SNCF qu'aux autocaristes.

C'est pas faux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 6 mois plus tard...

La campagne Pelerin 2012 s'est terminé il y a peu avec un bilan très positif, nous nous sommes acharnés pour offrir a ses personnes les meilleurs conditions possible pour qu'ils puissent avoir quelques jours de pelerinage comme ils le souhaitaient...

Apres, un réseau ca s'entretien et c'est normal qu'il puisse avoir des travaux de renovation.

La campagne 2013 ne va pas tarder, avant un nombre plus important de train a tracer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

possibilité de s'arrêter à d'autres lieux de prière...

Une anecdote à ce sujet:

Un jour un pélerin remontant de Lourdes vers la région lilloise avait un arrêt de quelques minutes prévu à Corbie.

Le train étant en retard, l'agent circulation a cru bon de l'expédier sans attendre.

Cela a valu une réclamation des organisateurs car l'arrêt devait servir à adresser une prière à la vierge dont on voit la statue depuis la gare...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant les Diocèses ont fait suffisement de publicité dans la PQR sur les autocars modernes qui remplaçaient avantageusement les trains. Clim, porte à porte, aménagements pour les malades, flexibilité horaire, possibilité de s'arrêter à d'autres lieux de prière...

De si noires caisses pour de si blanc troncs...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 mois plus tard...

En 2012, un Nantes ... Lourdes tracté par un BB22000...

Autre question, comment est-ce possible que ce soit une traction alors qu'après La Roche sur Yon, ce n'est plus électrifié et que le train passait à priori par La Rochelle ? Détour ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En 2012, un Nantes ... Lourdes tracté par un BB22000...

Autre question, comment est-ce possible que ce soit une traction alors qu'après La Roche sur Yon, ce n'est plus électrifié et que le train passait à priori par La Rochelle ? Détour ?

Parce qu'on a essayé avec une propulsion, ça marchait moins bien. (Humour)

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je reformule ;)

Pourquoi est-ce une loco électrique alors que le tronçon La Roche/Bordeaux n'est pas électrifié ?

Il y a forcément un relais traction.... Ou la mise en véhicule de la 22200 et ajout d'une loc diesel en tête (67400 US ou UM) sur le parcours diesel...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Putain, je pense aux collègues controleurs qui ont officié dans ces trains, quel manque de pot.

Ca m'auerait fait c...r de tirer un de ces TGV, je crois que je serai tombé de moto en allant au boulot, ou alors une petite crevaison inopinée

:Smiley_40::Smiley_05:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En 2012, un Nantes ... Lourdes tracté par un BB22000...

Autre question, comment est-ce possible que ce soit une traction alors qu'après La Roche sur Yon, ce n'est plus électrifié et que le train passait à priori par La Rochelle ? Détour ?

Parceque tout simplement les Nantes Lourdes passent par la ligne de Saumur et St Pierre des corps!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:Smiley_40::Smiley_05:

Je ne parlais pas des pélerins catholiques mais d'une autres espéce de pélerins encore moins fréquentable à mes yeux. :Smiley_04:

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Je reviens sur quelques points sur le fond du pélerinage...

Je pense qu'on ne peut me considérer comme pratiquant de religion, quelle qu'elle soit... La seule religion que j'essaye de pratiquer s'appelle l'humanisme...

Mais, par expèrience familiale (un cousin de ma femme multihandicapé) j'ai appris aussi certaines choses sur ces pélerinages...

Ce cousin, aveugle, quasi grabataire, écervelé à plus de 95% avait aussi 2 autres handicaps pour ses proches... Il faisait plus de 100 kg, avait une force de colosse, était bien souvent violent...

Il était dans sa famille, laissé aux bons soins de ses proches...

Une fois par an, on l'emmenait à Lourdes en pélerinage... Pour la famille, c'étaient les seules vacances, sans lui...

Qui était le "on"? Les cathos... Personne ne venait le reste du temps pour demander si une petite aide aurait été la bienvenue...

Autre chose, j'ai moi même oeuvré dans un train pélerins, un train que les cathos avaient baptisé "trains polyos"... Ils avaient lieu tout les 5 ans et partaient de toutes les régions de France et raliaient Lourdes...

Là, j'y ai vu des personnes qui vivaient dans cette aventure leurs seules heures de sortie de leur chambres d'hostau... Parmi les accompagnateurs, tous n'étaient pas pratiquants, loin de là... Mais tous nous faisions ça pour les personnes qui en profitaient pour sortir de leur geôle hospitalière...

Là, plein de respect, je dis chapeau les cathos, même si j'ai vu de mes propres yeux des conneries immondes de la part de certains encadrants... (courses improvisées de chariots électriques équipés de respirateurs, auxiliaires obligatoires de maintient en vie de leurs propriétaires, début de débranchement de personnes sous respirateur par des personnes n'y connaissant rien à ce genre de pratiques, ETC...)...

Petite dernière chose, ces trains spéciaux, tous équipés en systèmes de fourniture électrique et d'accompagnateurs ayant reçus une formation thermique en plus des accompagnateurs habituels étaient la seule possibilité de transporter ces personnes en autonomie vitale 0 (on arrête l'alimentation électrique, le décès suit en moins de 1 minute.). Depuis, il n'y a plus de ces trains O combien spéciaux, car plus personne n'a les couilles d'encadrer ce genre d'opération...

Je ne suis donc pas catho et ne suis pas en train de le devenir...

Mais qui sont les vrais perdants de la fin de ces opérations? Ces pélerins qui profitaient de ces "vacances" pour prendre l'air une fois tout les 5 ans...

Si on me le demandait, je serais prèt à ressigner pour leur ouvrir la fenêtre une nouvelle fois...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quoiqu'il en soit, on peut lire ça et là des réclamations de la part des dioscèses envers la SNCF au sujet de ces fameux trains de pélerins. Et ils ont bien raison: je n'ai rarement vu des trains aussi "méprisés" de la part de l'entreprise, des commerciaux qui les vendent, des régulateurs qui ont le savoir faire incomparable pour les faire rouler avec plusieurs heures de retard etc... On peut même parler de "miracle" quand on sait que cette clientèle fait encore confiance au chemin de fer pour acheminer tous ces malades, parfois en fin de vie, d'un bout à l'autre du pays...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Finalement, comment s'organise un train de pélerins ?

- Comment ça se commande ?

- Au niveau du personnel d'accompagnement des ASCT, combien ?

- Au niveau des ADC, qui les commande (établissement de résidence ou autres) et des relèves ?

Il y a une feuille de route, donc des horaires, mais y-a-t-il un engagement de ponctualité avec remboursement sinon respect ?

Sur la vidéo, une circulation ayant pour destination Caen (avec un retard de 2h suite à problème avec loco)

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, avec une 7200 lors de la relève à Juvisy pour Caen, ça l'aurait pas fait... Quand je vous dit qu'ils sont méprisés ces trains! Sinon, la vidéo montre le W du retour de Caen pour Villeneuve Prairie.

Modifié par PAZ
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Je répond sur le comment se passe la formation des trains pélerins, pour en avoir préparé pendant les 12 ans que j'ai fait à Prairie...

Donc, il y prise de contact environ 9 à 12 mois avant le départ et négociations commerciales pour chaque train.

Ce sont des associations diocèsaines qui servent d'interlocuteur et il y avait une agence commerciale spécialisée pour ce genre d'évènements...

Les besoins en matéreils spécifiques, accompagnements classiques ou spéciaux à ce moment là.

Un devis est établi et le train commence à être tracé, plannifié, ainsi que les commandes en personnels...

Côté matériel, il y a commencement de préparation des véhicules spéciaux si besoin est ou affectation d'une rame classique prévue pour ce genre de trains ou insertion dans le planning utilisation des TGV si utilisation d'une rame TGV.

De 1 à 3 mois avant le départ du train, le personnel est recruté sur base de volontariat pour les accompagnateurs occasionnels. Les réguliers, eux, reçoivent leur commande comme tout roulant.

La semaine précédente, il est revérifié que tout colle normalement et qu'il n'y a pas d'imprévu de dernière minute...

Sur le train auquel j'avais participé, c'est sur la dernière voiture club, celle que je devais accompagner, une micro fuite de joint de culasse m'a donné des sueurs froides au moment de sortir la voiture de visite... Aucune réserve, si ce n'est une voiture discothèque/ club qui pouvait être encore équipée à temps, si ce n'est que la visite du groupe électrogène n'avait pas subi de vidange ni d'entretient depuis 12 mois... Mais comme c'était moi qui accompagnait le train de Quimper, banco, on prend le risque...

On expédie la rame sur Qr haut le pied, c'est à dire, tout arrêté dans les ambulances et la club/ discothèque... Nous, les 2 accompagnateurs, on suit en TGV en voiture...

Qr, fin du montage des circuits de charge sur les ambulances raccordées sur la dsicothèque par cablots spéciaux... Tout marche, on participe au chargement des fauteuils roulant en vérifiant bien qu'ils sont bien étiquetés... On manie aussi les plateformes élévatrices dans les gares... On aide aux branchements de tout les appareils et on vérifie notre matos pour s'assurer que tout se passe sans problème...

Arrivée à Lourdes, vu la partie médicalisée de notre convoi (env. 50 personnes allitées dont 12 personnes autonomie 0), on reste dans la rame pour la manoeuvre pour le quai aux malades et on prépare la logistique des fauteuils pour que chacun retrouve son fauteuil et son équipement vital à proprement parler...

(c'est là que des brancardiers volontaires nous on planté un boxon monstre... qui s'est fini par un coup de pied au cul de notre médecin réanimateur vers le responsable de ces dingues...).

Petite info qui a son importance, nous en étions tous, nous les accompagnateurs à plus de 24 heures de service sans aucune coupure...

Après déchargement du dernier pélerin et arrêt des groupes électrogènes, nous nous sommes fait une journée normale de préparation des rames pour le retour...

Fin de service vers 16H alors que nous avions commencé tous la veille au matin...

Au retour, nous avons eu une protestation de l'organisateur du convoi pour un retard de 40 minutes et il s'est plaint auprès de nous en disant qu'il travaillait voyage depuis 3 mois à temps complet... Retard dû à un accident de camion sur un PN dans les Landes et nous lui avons répondu que nous, chef accompagnateur et moi même, nous, nous y avions passé chacun plus de 8 mois à ces trains...

Au retour, il a été plus soft sur le retard... On a décollé avec plus de 1h40 de retard du quai aux malades suite à 3 pannes de respirateurs dûs à la conduite de dingue d'un ambulancier qui avait fait tomber les 3 respirateurs...

Pour le prix, en 2007, la facture était de mémoire de 67 000 E pour 15 pièces, dont 3 ambulances, 2 reliées à la discothèque en 220V, 1 fourgon simple et 1 autre équipé 220V pour charger les fauteuils, 7 B9c9 et 2 VSE...

Nous avons reçu en compensation juste deux déplacements complets à l'aller, une nuitée d'hotel et pour le retour, 2 complètes...

Bilan personnel: éreintant mais une expèrience et un vécu que je ne regrette pas...

Pour ce qui est des trucs qui ont coincé les pélerins, l'histoire d'un pélerinage monté 3 mois avant par une association catho qui a exigé et obtenu que son train soit fait...

Une patronne de la SNCF a menacé tout les acteurs pour que ça se fasse... Il a eu lieu, mais cela en a scandalisé pas mal...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...

Pour ce qui est des trucs qui ont coincé les pélerins, l'histoire d'un pèlerinage monté 3 mois avant par une association catho qui a exigé et obtenu que son train soit fait...

Une patronne de la SNCF a menacé tout les acteurs pour que ça se fasse... Il a eu lieu, mais cela en a scandalisé pas mal...

et la charité chrétiennes qu'en fais tu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

En général, les organisateurs qui ont commandé le train 1 an auparavant obtiennent les horaires quelques jours avant!...

Non, ils connaissent une fourchette d'horaires probables pratiquement dès la mise en place du projet et les choses sont généralement affinées au fur et à mesure et ils sont tenus au courant . Ce qui pose le plus de problème, c'est généralement les manoeuvres pour le quai aux malades en fin de compte...

Par contre, c'est là où ils gueulent le plus fort car ils ne se rendent pas compte des problèmes que cela pose...

Je me rappelle qu'ils avaient ouverts des yeux ronds lorsqu'on leur avait expliqué le merdier qu'avait représenté notre retard au retour... Eux voyaient le problème pour payer les ambulances dans les gares qui devraient attendre leur "colis" et lorsqu'on leur avait parlé de notion de trains croiseurs, réutilisation de matériels et des personnels, ils avaient vite compris...

Mais le summum, c'est que le grand manitou de la gare de Lourdes était descendu et était venu discuter avec nous... Leur tête lorsque celui-ci leur avait dit qu'on désheurait une bonne partie des trains de toute la France mais qu'il aimait mieux ça que les hélicos posés en pleine forêt landaise pour évacuer nos malades... Du coup, les encadrants de ce voyage, il aurait pas fallut leur donner en pâture le gars responsable de ce gâchis...3 respirateurs HS pour 2 heures avant de trouver la panne... 3 tuyaux percés, mais il fallait 3 tuyaux de rechange assez longs et stérils...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...
  • Gom unfeatured this sujet

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...