Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[BB 9400 / BB 9600] Sujet Officiel


Messages recommandés

Il y a 8 heures, Mecanos a dit :

entre une  bb9600 une bb8500 petite cabine, je préférais être sur la bb9600 niveau confort.

par contre, la mise en’ vitesse était plus longue. nous touchions des bb9600 (avec des rio/RRR qui avaent un automate, une renovation sûrement? Pas d.origine?

 

Oui, les 9600 provenait de la transformation des 9400 par l'ajout d'un automate qui gérait le combinateur à cames, en respectant à la lettre, les caractéristiques électro-mécaniques de ce combinateur à cames.

Cette transformation a été réalisée entre 1991 et 1993 (environ 40 engins)

Certes l'accélération était limitée/ bridée, vue de la conduite, mais l'entretien du combinateur à cames revenait vers un standard et non pas tributaire des conducteurs...

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les dates correspondent bien, je suis rentré fin 1994, à la traction, et je n.ai connus  que des bb 9600...pas les 9400

Elles avaient des reducteurs V, ou M, comme les 8500, ou 25600? À mettre selon les trains   voyageurs, ou trains marchandises.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 27/06/2018 à 21:11, Mecanos a dit :

Les dates correspondent bien, je suis rentré fin 1994, à la traction, et je n.ai connus  que des bb 9600...pas les 9400

Elles avaient des reducteurs V, ou M, comme les 8500, ou 25600? À mettre selon les trains   voyageurs, ou trains marchandises.

VL120 ,pas souvenir de réducteur PV pour faire des MA.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, aldo500 a dit :

130 de mon temps

Je parlais des 9400.

Pas été autorisé après passage en 9600.

Euh oui,130,tu as raison Aldo.

Je n’ai fait qu’un aller retour Villeneuve-Paris avec.

Pas de réducteur en tout cas. C’est pour ça qu’elles circulaient souvent en UM.

Modifié par TintinGV
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/06/2018 à 09:11, Mecanos a dit :

J.aurais dit Vl 140 km/h

En tête, ou en service réversible.

Je crois qu’en service réversible, avec le « Cyclope », c’était 160, carrément.  9433 à 35 uniquement. 

Modifié par aldo500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/06/2018 à 09:11, Mecanos a dit :

J.aurais dit Vl 140 km/h

En tête, ou en service réversible.

VL 140 pour  les BB 9600, pas connus les BB 9400.

Les BB 9400, je les voyaient juste au depot d'avignon, en train de pourrir, ou garées à ISLE SUR LA SORGUE, entre Miramas Avignon via Salon.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

Exact. Voici ce qu'il fallait lire:

Le 07 octobre 1997, les BB9491, 9410 et 9466 ainsi qu'un bogie de Vespa, surnom donné à cette série de machines, sont présents au mouroir du dépôt d'Avignon (84).

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...
Perpignan (66), 22 février 1995.
La BB9630 en tête d'une courte rame Corail entre en gare. Vue sa composition, la rame fait penser à un T.E.R., pourtant, on remarque que la voiture de tête est en livrée Corail+, dont peu sont déjà sorties à cette époque. Peut-être cette voiture s'est-elle égarée ou faisait-elle partie d'un lot réquisitionné au pied levé pour assurer ce train, à moins que ce soit la locomotive qui ait été réquisitionnée au pied levé faute de disposer pour assurer ce train qui serait un express d'un engin offrant de meilleures performances?
De son côté, la 9640 se repose à l'annexe-traction. Elle n'est pas la dernière locomotive de la série numériquement mais néanmoins la dernière BB9400 transformée chronologiquement en 9600.
En effet, en dehors du "prototype" 9601 livré pour essais, priorité a été donnée aux deux locomotives destinées aux navette "Royer", du nom du maire de Tours initiateur de deux navettes dignes de donner correspondance depuis Saint Pierre des Corps aux T.G.V. Paris- -Bordeaux. Ces navettes seront formées chacune d'un segment R.I.O. modernisé et tracté ou poussé par une BB9600 portant une livrée spécifique. En conséquence, ces deux locomotives seront numérotées en fin de série afin de ne pas "couper" la tranche des autres machines, sorties elles en livrée béton et affectées à un seul et même dépôt, Avignon, pour la remorque des express Paris- -Béziers par les Causses et de T.E.R.,principalement en Languedoc-Roussillon.
Le manque d'engins étant criant à cette époque, cette profonde métamorphose était tout à fait pertinente et les performances de ces engins collaient parfaitement à leur utilisation prévisible en tant que 9600. On regrettera qu'il n'y en ait pas eu davantage, qui auraient pu faire gagner des BB8500 plus puissantes et toujours utiles pour des trains de fret.

98845154_964033244029111_4806354573599965184_n.jpg

100042259_964033304029105_6208289730749005824_n.jpg

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...