Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Free mobile arrive........bientôt


dav1077

Messages recommandés

http://www.businessmobile.fr/actualites/x-niel-free-nous-avons-1000-antennes-actives-la-concurrence-fait-tout-pour-nous-discrediter-39767838.htm

X.Niel, Free : "Nous avons 1.000 antennes actives, la concurrence fait tout pour nous discréditer"

par Olivier Chicheportiche , ZDNet France. Publié le 25 janvier 2012

Tags: Free Mobile,

Business - Auditionné par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, le patron de Free revient sur tous les thèmes qui font la polémique : ouverture du réseau, portabilité, investissements, débits... Et d'accuser Bouygues Telecom d'envoyer des huissiers pour rien.

L'audition tombe à pic. Alors que les questions, les doutes se multiplient autour de Free Mobile, Xavier Niel, patron de l'opérateur a été invité ce mercredi matin par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale pour répondre aux questions des députés.

Les questions et critiques ont été nombreuses et précises. Et Xavier Niel, toujours vêtu de son éternelle chemise blanche (et sans cravate, une chose rare au Palais Bourbon) n'a pas vraiment chercher à tergiverser. Voici ses explications par thèmes...

-Le réseau

Pour les concurrents de Free, il n'y pas photo, le réseau de Free Mobile n'est pas allumé, en partie ou en totalité. L'opérateur s'appuierai presque intégralement sur le réseau d'Orange avec qui il a signé un accord d'itinérance. Des huissiers auraient été envoyés pour vérifier ces accusations tandis que des photos d'installation circulent dans la presse.

"L'Arcep a validé la couverture active de notre réseau et nous continuons à poser des antennes. Le seul moyen de fonctionner économiquement, c'est d'avoir son réseau. Dans l'ADSL, les opérateurs sans réseau ont tous disparu. Le réseau est stratégique. Pour l'instant, nous avons aussi un accord commercial avec Orange qui nous permet de couvrir la quasi-totalité de la population. Ce réseau nous le louons à Orange, c'est fantastique mais ce n'est pas la meilleure solution. On ne pourra ainsi pas se contenter d'un accord d'itinérance avec Orange puisque nous gagnerons de l'argent avec une couverture de 90%".

Et d'être un peu plus précis : "A Paris, nous avons très peu d'antennes, c'est vrai. Il faut dire que les autorisations sont difficiles à obtenir, c'est très lent. Notre couverture est exécrable et nous faisons principalement appel aux accords de roaming. Nous sommes bien plus présents dans les villes moyennes. Nous disposons de 1000 antennes actives, je dis bien actives. Il y a un trafic significatif qui passe par notre réseau. Nous en avons commandé 5000. Nous serons en avance sur nos engagements de 90% de couverture en 2018".

-Sur les attaques de la concurrence

"On fait tout pour nous discréditer, on invente des trucs, on diffuse des photos, tout ça pour cacher une rente de situation", s'emporte Xavier Niel visiblement agacé par le lobby de certains opérateurs, notamment vis-à-vis de la presse.

Et d'accuser un concurrent : "Bouygues Telecom a envoyé des huissiers pour vérifier notre réseau, des syndicats réclament la même chose à l'Arcep... Qu'ils baissent leurs tarifs, qu'ils reversent de l'argent aux clients, aux salariés et même aux actionnaires. S'ils doutent, qu'ils poursuivent le régulateur !".

-Sur les baisses de prix décidées par certains concurrents

Très vite, certains opérateurs ont baissé leurs prix face à Free Mobile, de manière assez sensible, démontrant que les marges générées restaient colossales. Mais pour Xavier Niel, ce n'est qu'un timide mouvement.

"Aujourd'hui, ce sont les sous-marques qui ont suivi, les MVNO. Chez les historiques, les prix n'ont pas bougé. Finalement, les prix n'ont pas baissé pour 90% des Français. Le concept de vache à lait représente toujours une réalité. Si France Télécom arrêtait de verser des dividendes, ils pourraient baisser leurs prix de 50%. Les opérateurs sont des entreprises de rendement, nous proposons un modèle différent, celui de la croissance".

-Sur la question des débits

Free Mobile ne communique pas sur les débits data proposés à ses abonnés. Mais pour Xavier Niel, donner cette information est impossible. "Ca dépend de beaucoup de choses comme le terminal, le trafic autour de la cellule, le roaming. On tente d'offrir le meilleur débit à chaque fois. On maximalise le débit".

-Sur les problèmes de portabilité, d'inscription, de cartes SIM

Xavier Niel n'a pas éludé la question : "Oui, nous avons été débordés par le succès des offres lors des premiers jours. Nous n'avons pas su répondre aux 3 à 4 millions de demandes d'informations. Nous avons été confrontés au problème de la portabilité, le GIE en charge a été débordé et ça a crée des frustrations qui ont débouché sur quelques résiliations. Le GIE devrait monter en charge à 80 000 demandes par jour, cela va nous permettre de réduire les délais".

"Certains n'ont pas reçu leur carte SIM alors que la portabilité a été activée, cela concerne des centaines de milliers de clients. Des courriers se sont perdus, on essaye là aussi de corriger le problème le plus rapidement possible".

-Sur le support et les boutiques

"Les temps d'attente sont encore longs mais nous avons embauché 1000 personnes pour le support et les recrutements se poursuivent. Concernant les boutiques, il y en a 4 aujourd'hui et nous en ouvrirons 100 dont une à Paris au 1er semestre".

-Sur les conditions d'utilisation et les frais cachés

L'association UFC Que Choisir reproche à l'opérateur certains frais cachés et un fair-use basé sur un usage opaque "en bon père de famille". "On ne cache aucun frais, tout est transparent", affirme Xavier Niel. "Nous avons rencontré l'UFC mais nous considérons que la notion de "bon père de famille" laisse une grande liberté au juge en cas de conflit. Mais nous pourrons proposer une autre approche, on verra".

-Sur la limite des 3 millions d'abonnements

Xavier Niel a répété que "si nos hypothèses ne sont pas bonnes, il faudra revoir nos tarifs mais cela ne touchera pas les 3 premiers millions d'abonnés. Mais nous entendons bien créer un standard tarifaire, comme avec le triple play."

-Sur l'emploi et l'investissement

La concurrence estime que les offres de Free vont peser sur les finances des opérateurs et donc sur leurs investissements et sur l'emploi. Une critique balayée par le directeur général. "Entre 2000 et 2009, le secteur des télécoms est passé de 160 000 à 130 000 emplois. Mais depuis que nous avons la licence, cette baisse a été stoppée. Car la concurrence doit investir pour recruter des clients. Nous créons au contraire de l'emploi, de l'emploi en France puisque 4000 de nos 5000 salariés sont en France".

"Nous sommes un des derniers acteurs à avoir des centres d'appels, où travaillent de nombreux anciens salariés d'autres opérateurs. C'est le métier le plus dur chez Free. Nous faisons très peu appel à la sous-traitance pour le support technique".

"L'investissement est obligatoire et nous allons continuer à le faire car le réseau permet de se différencier. Les réseaux c'est notre truc. Ca nous permet d'inventer des choses totalement différentes pour capter la totalité de la chaîne de valeur. Quand la concurrence investit environ 12 à 13% de son chiffre d'affaires, chez Free c'est 37%. Nous sommes dans une activité de croissance, pas de rendement. Nous allons investir dans les mêmes proportions en 2012, 2013, 2014... ", manière d'attaquer France Télécom et SFR qui privilégieraient le versement de dividendes...

Et de rappeler : "Mon salaire est de 173.000 euros brut par an, dix fois inférieur à ceux de nos concurrents. La rémunération des dirigeants repose sur les performances économiques de l'entreprise. Free est une entreprise raisonnable. C'est une entreprise différente dans laquelle tout le monde est motivé, tout le monde a envie d'aller travailler".

-Sur la 4G

Détenteur d'une licence dans les 2,6 Ghz (zones denses), Free a été retoqué pour la licence dans les 800 Mhz. Ce qui ne semble pas lui poser de problème. "Nous pensons que la 4G est faite pour densifier. Orange et nous-même avons obtenu 20 MHz de spectre contigu. C'était le seul qui nous intéressait car avons du spectre 3G. Nous voulions le spectre le plus large possible car ce que demandent les Français, c'est du débit."

La semaine prochaine, la Commission de l'Assemblée poursuivra ses auditions avec Orange, qui ne manquera pas de répondre aux affirmations de son concurrent mais néanmoins partenaire...

Audition de Xavier Niel par la Commission des... par LCP

Il y en avit un mieux hier, mais je n'ai pas prie le temps de le mettre ici.

Dommage, je ne le retrouve pas ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que tu n'as pas saisi ce que je voulais dire alors je vais le formuler autrement....

un gars fiché FIP/BDF peut prendre n'importe quel abonnement avec tel chez Bouygues Orange ou SFR....s'il régle sa facture régulièrement il ne sera jamais inquiété.

la contrepartie il devra se soumettre aux offres à prix fort.

Le même individu dans la même situation, qui souhaitera s'équiper d'un tel + un abonnement via Free, se verra automatiquement refusé puisque Sofinco ne financera pas son tel....au seul fait qu'il est fiché BDF... il aura l'air malin avec sa sim free s'il n'a pas de tel....à moins de prendre un truc à 39€ et de le désimloker....

Bref comme je l'ai dit c'est une séléction comme une autre mais c'en est une....!

Aprés chaque boite mêne sa barque comme elle l'entend...

Des téléphones neufs, on peut en acheter un peu partout, sur le net ou en magasin (j'en ai même vu chez lidl !), non simlocké, et pour moins cher que chez free (parceque oui, ce crédit a un prix).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.businessmobile.fr/actualites/sfr-accuse-orange-d-avoir-permis-a-free-mobile-de-proposer-des-tarifs-si-peu-chers-39767905.htm

Ils se battent entre eux maintenant...

SFR accuse Orange d'avoir permis à Free Mobile de proposer des tarifs "si peu chers"

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Free a l'habitude d'être en relation avec des « geeks » indulgents. Aujourd'hui, elle entre en relation avec la mamie du Cantal qui souhaite simplement que la personne au téléphone s'adapte à son langage et lui apporte des réponses fiables, et non l'inverse. Ce changement de culture est long et ne se fait pas dans le temps alloué par l'entreprise avant le lancement.

ça, c'est exact .... mais ça s'applique aussi aux autres. Avec en plus le sentiment d'être pris pour un con par l'opérateur qui vous fournit une plaquette de 50 pages de tarifs aussi divers qu'avariés avec des offres soumises à des conditions qu'il faut lire avec une loupe. J'ai cité Orange ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien entendu que Free va casser de l'emploi, faut pas rever, le low cost a un prix, le prix de l'emploi....

Non , Free ne fait pas de low cost . Freebox lowcost ? si oui , alors les 4 opérateurs font du low cost .

Il met des prix un peu plus "juste" par rapport au service rendu .

Orange , BT et SFR ne te font pas payer chers pour créer des emplois ou t'offrir un service digne de ce nom , mais seulement pour gaver les actionnaires qui n'en n'ont jamais assez !

(comme beaucoup d'autres domaines) .

Maintenant , free a une autre façon de voir le marketing , et vient du coup bousculer les 3 autres installés confortablement dans leur canapé : pas de bol , Niel arrive et démonte le dossier de ce bon canapé pourtant si confortable ces dernières années : et là , patatrac le confort !

Modifié par dav1077
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Free a fait du low cost en arrivant sur l'adsl,

Free fait du low cost en arrivant sur le marché du mobile...

Certes le prix low cost de l'adsl est devenu la norme.... Et se sera désormais la norme dans la téléphonie...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Free low-cost en ADSL ?!?

Les premiers à te proposer une box, que les autres ont copié après

Les premiers à proposer avec plein de trucs dedans (décodeur TNT, magnétoscope numérique, lecteur divx, Contrôle du direct sur la TV...) alors que les autres étaient toujours à copier la box première version. Sans oublier les services mis par Free (comme l'échange de fichiers via dl.free.fr) ou le freeplayer permettant des échanges de médias entre box et pc, une URL regroupant les flux pour avoir la TV sur son ordi...

Quand enfin sfr, orange et bouygues ont enfin avancé dans les box chez Free on en est au serveur NAS, le lecteur blue-ray inclus.

Sans oublier tous les services pour le téléphone par la box comme par exemple un truc bien pratique : la réception des messages du répondeur en mp3 sur ton mail.

Modifié par geant vert
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Free low-cost en ADSL ?!?

Les premiers à te proposer une box, que les autres ont copié après

Les premiers à proposer avec plein de trucs dedans (décodeur TNT, magnétoscope numérique, lecteur divx, Contrôle du direct sur la TV...) alors que les autres étaient toujours à copier la box première version. Sans oublier les services mis par Free (comme l'échange de fichiers via dl.free.fr) ou le freeplayer permettant des échanges de médias entre box et pc, une URL regroupant les flux pour avoir la TV sur son ordi...

Quand enfin sfr, orange et bouygues ont enfin avancé dans les box chez Free on en est au serveur NAS, le lecteur blue-ray inclus.

Oui, je persiste et signe: au depart, Free etait un operateur ADSL low cost,

c'est au fil des mois et des années qu'ils ont apporté une multitude de services...

Client Free en 2002, on avait un ADSL 512 comme les autres opérateurs, mais, a 29,99 euros au lieu de 45euros...

Puis petit a petit, les débits ont commencés a augmenter, puis avènement de la freebox, et tous les services qu'on connait aujourd'hui, et dont Free a été le précurseur !!!

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce que ne fait pas Free...car .+ 0,41 % .Bouygues = - 0,43 % .Orange = -1,25 % SFR = +0,01 %

Sort autre chose car selon toi Free rémunère moins ses actionnaires ? Il les sélectionnent en prenant les moins gourmands ?Si oui , faut donner vite les noms ....

D'après Wikipedia :

Principaux actionnaires d'iliad

En décembre 2011 :

Xavier Niel : 63,93 %

FMR LLC : 5,04 %

Rani Assaf : 1,72 %

Cyril Poidatz : 1,26 %

Antoine Levavasseur : 1,01 %

Olivier Rosenfeld : 0,34 %

Autocontrôle : 0,11 %

Et il me semble avoir lu (mais je ne retrouve plus la source, donc à prendre avec des pincettes) qu'une bonne partie des actions appartenaient aux employés de free.

Quand à ceux qui craignent que ces tarifs bas signent la mort de l'investissement dans la téléphonie mobile... Géant vert à très bien résumé ce que free a fait comme innovations dans les mêmes conditions pour l'adsl, pourquoi feraient-ils autrement avec le mobile ?

Modifié par Zex
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

D'après Wikipedia :

Principaux actionnaires d'iliad

En décembre 2011 :

Xavier Niel : 63,93 %

FMR LLC : 5,04 %

Rani Assaf : 1,72 %

Cyril Poidatz : 1,26 %

Antoine Levavasseur : 1,01 %

Olivier Rosenfeld : 0,34 %

Autocontrôle : 0,11 %

Et il me semble avoir lu (mais je ne retrouve plus la source, donc à prendre avec des pincettes) qu'une bonne partie des actions appartenaient aux employés de free.

Quand à ceux qui craignent que ces tarifs bas signent la mort de l'investissement dans la téléphonie mobile... Géant vert à très bien résumé ce que free a fait comme innovations dans les mêmes conditions pour l'adsl, pourquoi feraient-ils autrement avec le mobile ?

Les prix ne baisseront plus Zex, mais, comme pour l'ADSL, Free risque de proposer de nouveaux service, et innovants...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Ouh là, tu avais eu la collector freebox V1 !

Non a l'époque seul le centre de Paris y avait droit...

Moi a Bondy, j'ai eu droit a un modem Sagem je ne sais plus quoi...

Mais de 512k, le débit est passé a 1024, puis 2048, et ce jusqu'a 8giga, et ce en a peine 2 ans,

Puis en 2004 Free m'a envoyé une Freebox, et, ce sans même faire la demande... La v3 ou 4 je crois...

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste une question sans la moindre arrière-pensée de la part de quelqu'un qui n'y connais rien au business de la téléphonie :

Si Free est autant au top de la technologie communicante comme j'ai pu le lire ici ou là, pourquoi a-t-elle attendu 10 ans pour investir ce marché ultra lucratif ?

Modifié par Ae 8/14
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste une question sans la moindre arrière-pensée de la part de quelqu'un qui n'y connais rien au business de la téléphonie :

Si Free est autant au top de la technologie communicante comme j'ai pu le lire ici ou là, pourquoi a-t-elle attendu 10 ans pour investir ce marché ultra lucratif ?

Peut être parce que Free a dû attendre la mise en vente de la 4e licence 3G pour pouvoir l'acheter et ainsi obtenir l'autorisation de monter son réseau. Ensuite, je te dirai bien qu'on ne peut pas être partout. Et tant mieux.

On peut comparer ce dernier point avec Google, qui plait à beaucoup de gens, mais qui pose maintenant des problèmes parce qu'omniprésent (référencement, publicité, système d'exploitation, mail, etc etc...).

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Heu , tu te contredis un peu car , "la bonne partie " est détenue par les gens ci dessus .Un simple addition donne 73/74 % ...

30% pour moi c'est une bonne partie ! Mais comme je disais je ne trouve plus la source donc c'est une info non-vérifiée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Client chez bouygues depuis 10 ans je payais mon forfait 2H 28E , je devai changer de tel donc je vais sur leurs site et la je vois que le meme forfait avec 30 SMS et a 25E j'appelle direct le service conso pour les pourir de pas m'avoir aligné et résilié mon abonnement avec tout ca ils m'ont fait le nouveau forfait a 22E soit 6E de moins sans trop chercher a comprendre et ils doivent encore etre largement gagnant.

Alors oui a FREE pour les tarif et que les autres baisse les leurs a un niveau plus résonnable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...