Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Accident d'Allinges : la SNCF et RFF mis en examen et condamnés.


Messages recommandés

je me permet de rajouter celà au debat sur ce sujet, et "apprecier" le jusqu'auboutisme des idiots.......

"Lampiste"

Le 2 juin 2008, un TER assurant la liaison entre Evian-les-Bains (Haute-Savoie) et Genève avait percuté un car scolaire, tuant sept adolescents, âgés de 11 à 13 ans, et faisant 25 blessés.

Jusqu'à présent, seul le chauffeur du car, qui aurait mal engagé son virage au passage à niveau, était mis en examen pour "homicides involontaires". Mais, pour les parties civiles, poursuivre le seul chauffeur revenait à juger un "lampiste".

"Ce n'est pas parce que la responsabilité du chauffeur est pleine et entière qu'elle est exclusive", a ainsi estimé Me Georges Rimondi, avocat des parties civiles, en se réjouissant des nouvelles mises en examen.

"Le fait que des institutions comme la SNCF et RFF sentent le vent du boulet peut les inciter à plus de prudence à l'avenir pour éviter de nouvelles catastrophes", a-t-il ajouté.

"Ce qu'on voudrait, c'est que les passages à niveau dangereux soient aménagés ou interdits aux gros gabarits", a dit Me Rimondi. Dans le cas d'Allinges, "il y avait des différences de niveau sur les rails, ce qui peut expliquer pourquoi le car a patiné", a-t-il précisé.

Source " La Depêche "

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On pourait envisager un aménagement de règles aux abords des passages à niveau dangereux.

Par exemple, mettre un stop sur la voie afin que le train s'arrête avant de franchir en étant certains que les barrières sont descendues!

Ou alors demander au controleur de marcher devant le train, un drapeau rouge à la main pour bien signler aux automobilistes la présence du train, le train franchissant le pn au pasvet en klaxonnant

Nb: c'est les folles journées de Nantes qui embrument mon petit cerveau!

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans le cas d'Allinges, "il y avait des différences de niveau sur les rails, ce qui peut expliquer pourquoi le car a patiné", a-t-il précisé.

cet analphabète du rail ne sait pas ce qu'est un dévers ????????????????????????????????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On pourait envisager un aménagement de règles aux abords des passages à niveau dangereux.

Par exemple, mettre un stop sur la voie afin que le train s'arrête avant de franchir en étant certains que les barrières sont descendues!

Ou alors demander au controleur de marcher devant le train, un drapeau rouge à la main pour bien signler aux automobilistes la présence du train, le train franchissant le pn au pasvet en klaxonnant

A la vue du drapeau rouge, c'est le conducteur du train qui va s'arreter. :Smiley_53:

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Plus simple : RFF et la SNCF savent que tous les PN sont dangereux et seraient donc "coupables" de ne rien faire

Donc, petit programme sur 1 an : on ferme tous les PN : 15m de glissière béton et de clôtures bien étanches, je vous le fais pour 1500€

1500€ / PN * 15 000 PN = 22M€, c'est peanuts à l'échelle nationale

Plus de PN, plus d'accidents aux PN !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T'es dans le TP, Nano, t'as un tracto, ça tombe bien, moi une pelle...!!

Serieux, tes chiffres sont bidons..)) ce que tu decris, avec transport, on est plus aux alentours de 15 à 20k€..

Aprés, faut créer un ouvrage superieur ou inferieur, faire les voies d'accés, et là bingo on passe à 1 ou 2 millions d'€...

Mais en definitive qu'est ce qui est le plus dangeureux, les PN, ou les conducteurs routiers ecervellés ???

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Opération Lifesaver aux États-Unis et au Canada, c'est une institution là-bas... et ils n'ont pas peur des images choc.

http://www.slideshare.net/oplifesaver/operation-lifesaver-rapport-annuel-2010

Mais ici faut pas toucher à çà, la bagnole, c'est sacré! Et il est bien connu que les conneries au volant, ce sont les autres qui les font...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais ici faut pas toucher à çà, la bagnole, c'est sacré! Et il est bien connu que les conneries au volant, ce sont les autres qui les font...

Pourquoi je sens que si je me mets à parler vitesse et permis à point on va me répondre radar et pompe à fric...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien des routes sont dangereuses, même en restant prudent, l'état, les régions, la dde, les conseils généraux, les boites d'autoroutes, sont t'elles mise en examen après chaques accidents mortels sous prétexte qu'ils n'ont rien fait pour supprimer le danger? leur réponse est facile, vous aviez qu'à respecter le code de la route! w o u a r f!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Pourquoi je sens que si je me mets à parler vitesse et permis à point on va me répondre radar et pompe à fric...

La vitesse est un facteur aggravant.....

J'ai roulé des années a des vitesses inavouables : 180 sur nationale et autoroutes, des pointes a 235-245 sur autoroutes; et je n'ai jamais causé, ni été victime d'accident, car j'adaptais ma vitesse en fonction des conditions...

Je rappelle qu'il y a 10 ans encore, a 150, on se faisait pousser au fesses, et doubler largement...

Mais si je m'étais crouté, je serai dans une jolie boite en sapin...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut a tous

l'etat et la dde et le prefet doivent avoir leur part de responsabilite dans ce dossier car effectivement la responsabilité incombe a la personne qui gere le traffic des poids lourds et autocars sur les routes et

il est vrai que en vertu du sacro saint principe de precaution quand il faut l'etat l'applique et bien ici il aurait du etre appliqué aussi bien par l'etat que par le transporteur autocariste

a+

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...
Invité necroshine

http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/la-sncf-et-rff-mises-en-examen-4-ans-apres-la-collision-mortelle-d-allinges_1078642.html

La SNCF et RFF mises en examen 4 ans après la collision mortelle d'Allinges

GRENOBLE - Près de 4 ans après la collision entre un TER et un car scolaire qui avait fait 7 morts à Allinges (Haute-Savoie), la SNCF et Réseau ferré de France (RFF) ont été mis en examen afin d'éclaircir la responsabilité des deux entreprises mises en cause par les familles des victimes.

Les juges d'instruction Michel Mollin et Christine de Curraize ont décidé ces mises en examen en fin de semaine dernière, a annoncé vendredi le procureur de la République d'Annecy, Eric Maillaud.

"Il n'y a pas de changement profond dans le dossier qui est compliqué", a expliqué M. Maillaud, ajoutant que les deux juges d'instruction et le parquet avaient "beaucoup hésité" sur la question de la responsabilité des deux entreprises.

Le 2 juin 2008, un TER assurant la liaison entre Evian-les-Bains (Haute-Savoie) et Genève avait percuté un car scolaire, tuant sept adolescents, âgés de 11 à 13 ans, et faisant 25 blessés.

Jusqu'à présent, seul le chauffeur du car, qui aurait mal engagé son virage au passage à niveau, était mis en examen pour "homicides involontaires".

Mais, pour les parties civiles, poursuivre le seul chauffeur revenait à juger un lampiste.

"Ce n'est pas parce que la responsabilité du chauffeur est pleine et entière qu'elle est exclusive", a ainsi estimé vendredi Me Georges Rimondi, avocat des parties civiles, en se réjouissant des nouvelles mises en examen.

Il a notamment souligné qu'"il y avait des différences de niveau sur les rails, ce qui peut expliquer pourquoi le car a patiné".

Au vu des arguments développées par les parties civiles, les juges ont donc estimé "préférable de permettre le débat", a expliqué le procureur de la République.

"Et le seul moyen juridique pour cela, c'est la mise en examen", a-t-il dit.

En effet, "la SNCF et RFF devraient saisir la chambre de l'instruction pour contester cette mise en examen" et "on aura une décision collégiale" et un "débat public" sur la question, selon M. Maillaud.

Contactée par l'AFP, la SNCF n'a pas souhaité faire de commentaire. RFF a "pris note" en précisant qu'une saisine de la chambre de l'instruction était "à l'étude au regard des motivations du procureur, comme à chaque fois qu'il y a une procédure contre RFF".

Mais "aucune décision n'a été prise à ce jour", a déclaré un porte-parole.

Le conseil général de la Haute-Savoie, dont la responsabilité avait aussi été évoquée en tant que gestionnaire des routes, ne devrait "a priori" pas être mis en examen, selon le procureur.

"Le risque, en ne renvoyant que le seul chauffeur devant le tribunal correctionnel, c'était d'avoir une citation directe à comparaître" émanant des parties civiles avant le procès, a expliqué M. Maillaud, estimant que cela aurait pu donner une "impression de foutoir judiciaire".

Ce cas de figure s'était présenté lors du procès de l'explosion de l'usine AZF. Une association de sinistrés avait déposé une citation à comparaître en correctionnelle à l'encontre de Total, alors que seul l'ancien directeur de l'usine et la société Grande Paroisse avaient été renvoyés devant le tribunal.

Les mises en examen de la SNCF et de RFF "ne préjugent en rien d'une éventuelle condamnation", a souligné M. Maillaud. "C'est un dossier extrêmement complexe où la responsabilité n'est pas évidente", a-t-il estimé.

"Le fait que des institutions comme la SNCF et RFF sentent le vent du boulet peut les inciter à plus de prudence pour éviter de nouvelles catastrophes", s'est félicité pour sa part Me Rimondi.

"On va leur demander qu'ils participent à l'indemnisation des victimes", a-t-il ajouté.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Le fait que des institutions comme la SNCF et RFF sentent le vent du boulet peut les inciter à plus de prudence pour éviter de nouvelles catastrophes", s'est félicité pour sa part Me Rimondi.

"On va leur demander qu'ils participent à l'indemnisation des victimes", a-t-il ajouté.

il est bien placé pour parler de boulet .... :Smiley_58:

les inciter à plus de prudence : comme proposé plus haut : fermeture immédiate des PN et démerdez-vous !

indemniser les victimes : encore faudrait-il qu'il y ait eu faute !

ha oui, j'oubliais, maintenant ce sont les véhicules routiers qui ont priorité aux PN

boulet va !! et garde tes vents ... :Smiley_58:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...
Invité necroshine

http://www.ledauphine.com/actualite/2012/04/03/rff-conteste-sa-mise-en-examen

DRAME D’ALLINGES

Nouvel épisode judiciaire RFF conteste sa mise en examen

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
  • 8 mois plus tard...

Procès d’Allinges : Guillaume Pepy, président de SNCF devra comparaître

Le président de SNCF, Guillaume Pepy est appelé comparaître devant le tribunal de grande instance de Thonon le mercredi 03 avril 2013, jour d’ouverture du procès de l’accident d’Allinges qui a coûté la vie à 7 collégiens dans la collision de leur bus scolaire avec un TER le 02 juin 2008 ...

à lire ici :

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/03/23/proces-d-allinges-guillaume-pepy-president-de-la-scnf-devra-comparaitre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il est bien placé pour parler de boulet .... :Smiley_58:

les inciter à plus de prudence : comme proposé plus haut : fermeture immédiate des PN et démerdez-vous !

indemniser les victimes : encore faudrait-il qu'il y ait eu faute !

ha oui, j'oubliais, maintenant ce sont les véhicules routiers qui ont priorité aux PN

boulet va !! et garde tes vents ... :Smiley_58:

T’inquiètes pas 5121, côté Régie, lors d'un accident grave de voyageurs, certains OPJ commencent aussi à titiller les CRL pour voir s'ils ont tout fait "dans les règles" car les proches des victimes commencent de + en + à contester la version du suicide et estiment que le train arrivait trop vite en gare et que le mécano n'était pas assez prudent et devait savoir que la personne allait faire le saut de l'ange déchu. Si ça continue, je parie qu'il va y avoir un paquet de mécano à rentrer à 10 à quai...........

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/la-sncf-et-rff-mises-en-examen-4-ans-apres-la-collision-mortelle-d-allinges_1078642.html

La SNCF et RFF mises en examen 4 ans après la collision mortelle d'Allinges

GRENOBLE - Près de 4 ans après la collision entre un TER et un car scolaire qui avait fait 7 morts à Allinges (Haute-Savoie), la SNCF et Réseau ferré de France (RFF) ont été mis en examen afin d'éclaircir la responsabilité des deux entreprises mises en cause par les familles des victimes.

Les juges d'instruction Michel Mollin et Christine de Curraize ont décidé ces mises en examen en fin de semaine dernière, a annoncé vendredi le procureur de la République d'Annecy, Eric Maillaud.

"Il n'y a pas de changement profond dans le dossier qui est compliqué", a expliqué M. Maillaud, ajoutant que les deux juges d'instruction et le parquet avaient "beaucoup hésité" sur la question de la responsabilité des deux entreprises.

(...)

Sept enfants/adolescents de 11 à 13 ans morts dans l'accident : il ne me semble pas totalement illogique de mener à fond l'enquête et comme cela est dit "d'éclaircir les responsabilités" ? Si "nous" (Sncf/Rff) n'avons rien à nous reprocher : cela sera acté.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien d'accord avec toi et je précise ma pensée : sur le RER A côté Régie, nous ne remettons pas en cause le travail des enquêteurs pour clarifier les choses et prouver le pourquoi du comment mais seulement le fait certaines "questions" pouvant être embarrassantes et/ou déplacées ont été posées ou insinuées dans ce cas, notamment sur la solvabilité du mécano....

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tinquiètes pas 5121, côté Régie, lors d'un accident grave de voyageurs, certains OPJ commencent aussi à titiller les CRL pour voir s'ils ont tout fait "dans les règles" car les proches des victimes commencent de + en + à contester la version du suicide et estiment que le train arrivait trop vite en gare et que le mécano n'était pas assez prudent et devait savoir que la personne allait faire le saut de l'ange déchu. Si ça continue, je parie qu'il va y avoir un paquet de mécano à rentrer à 10 à quai...........

Et ce sont les memes qui vont se plaindre si les trains sont tout le temps en retard du fait qu'ils rentrent a quai a 10km/h

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'un côté, faut être prudent en entrant en gare car il ne faut pas effrayer les voyageurs au bord du quai et de l'autre, tractionner à fond pour être à l'heure coûte que coûte ..... À chaque "carton" mortel, ce sera toujours l'éternel débat stérile et sans fin entre nous (à savoir les EF publiques et privées et RFF) et les voyageurs lambdas égoïstes qui ne connaissent rien à notre fonctionnement et notre réglementation et qui croient encore que les trains ont un ABS qui permet de piler en 15 mètres. Faudrait peut-être inviter une délégation de voyageurs à effectuer une tournée complète avec un mécano pour se rendre compte de l'envers du décor ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...