Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[X 5500 / 5600 / 5800] Sujet Officiel


Messages recommandés

  • Réponses 92
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Le train 1908 Capdenac - Cahors à Saint-Cirq-la-Popie (Lot) en 1968. Carte ferroviaire du département du Lot L'ancienne ligne (Cahors) Bifur de Capdenac - Saint-Cirq-la-Popie - Capdenac (70,300 k

Gare de Capdenac Autorail X 5839 en 1966. Gare de Montargis Dès les années 50, les locomotives à vapeur sont remplacées par des autorails X-5800 dits unifiés, de 150 CV à moteur Renault, et de

il y en a eux au moins un avec une caisse aluminium en photo en dessous ils ont aussi roulé sur Beauvais et aux alentours d’Amiens,ils étaient couplés par 2 en jumelage..si un des deux ne démarré

Images publiées

Tu les sors d'où tes chiffres ?

Les derniers qu'on nous a sorti parlent d'une part "traction" (conduite) de 4% dans le coût total d'une circulation TER, frais de structure inclus. La plus grosse part concerne le matériel et son entretien.

Si tel est bien le cas exploiter une ligne secondaire avec du matériel roulant neuf c'est augmenter les charges de manière démesurée et provoquer la fermeture de la ligne.

La manière de procéder vertueuse ce serait au contraire d'exploiter ce genre de lignes avec du matériel ancien, mais bien entretenu.

Surprise :pendant des décennies, c'est comme cela que les lignes secondaires ont été exploitées : aux grandes lignes les corail flambant neuves, correspondances assurées par x 3800, ABJ, ou Z 4100

Les voyageurs qui ne manquaient pas d'ironiser sur la "vieille micheline pourrie" qu'ils empruntaient à contre cœur durant une trentaine de minutes entre Etampes et Pithiviers devraient se poser la question si une micheline pourrie qui fait du 60 de moyenne, au final c'est pas mieux qu'un car qui met deux fois plus de temps et qui finit par être supprimé, après avoir dégoûté les derniers candidats au voyage…

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme à ton habitude, tu sais très bien détourner la question d'origine. C'est trop difficile d'admettre que lorsque tu disais que "80 % des coûts de fonctionnement sont des coûts de personnel", tu ne faisais que balancer une info bidon dans le simple but de provoquer. C'est ce qu'on appelle un troll.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu les sors d'où tes chiffres ?

Les derniers qu'on nous a sorti parlent d'une part "traction" (conduite) de 4% dans le coût total d'une circulation TER, frais de structure inclus. La plus grosse part concerne le matériel et son entretien.

Pour faire rouler un autorail, il faut autre chose qu'un conducteur. Je pense que les 80% prennent en compte tous les salaires nécessaires, aiguilleurs régulateurs, personnel de la voie, de l'exploitation, bureaucrates en tout genre (comptable, horairiste, commercial, etc.) Et ce, quel que soit le type de matériel.

D'autre part, il y a des series qui coûtent chers à l'entretien et pas à l'achat et ainsi de suite.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être Aldo. Toujours est-il que ça ne nous donne pas la source de ces chiffres. Et comme Mak est incapable de répondre à cette question (comme bien souvent), il est très difficile d'y croire.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour faire rouler un autorail, il faut autre chose qu'un conducteur. Je pense que les 80% prennent en compte tous les salaires nécessaires, aiguilleurs régulateurs, personnel de la voie, de l'exploitation, bureaucrates en tout genre (comptable, horairiste, commercial, etc.) Et ce, quel que soit le type de matériel.

D'autre part, il y a des séries qui coûtent chers à l'entretien et pas à l'achat et ainsi de suite.

oui plutôt mais mak parlait de 80 pour le personnel??? lequel ? ...4% pour la traction (toute la traction) me semble logique

les 80% pour tous les personnels jusqu’au % pour pepy...pourquoi pas ?

>

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être Aldo. Toujours est-il que ça ne nous donne pas la source de ces chiffres. Et comme Mak est incapable de répondre à cette question (comme bien souvent), il est très difficile d'y croire.

Salut Gom

Appréciant beaucoup tes contributions ta réponse me qualifiant de troll me fait un peu de peine. :unsure:

En ce qui concerne les sources sur les 80%, c’est la réponse que j’avais eu de la hiérarchie, il y a plusieurs années, à une suggestion proposant l’utilisation d’autorails légers en France.

En fait en citant ces 80 % ma mémoire m’a probablement joué des tours :il faut plutôt comprendre « 80 % de frais autres que matériel roulant » et non pas « 80% de frais de personnel ».

Par frais autres que matériel roulant ainsi qu’Aldo l’avait fait remarquer, on aurait, entre autre

- -frais de personnel d’accompagnement

- -billetterie, et vente et contrôle

- -frais d’exploitation de la ligne : personnel des gares et agents circulations

- -péages, taxes, carburant, passages à niveau

Il est vrai que les 4 derniers points cités ne sont pas des frais de personnel, néanmoins les "frais autres que matériel roulant" pèsent particulièrement lourd dans le bilan (et on doit pas être très loin des 80%)

Et ces frais sont indépendants du matériel roulant utilisé et sont les mêmes pour un UM d’AGC ou un mini A2E (à l’exception du poste carburant)

Comme beaucoup, j’avais cru que les autorails légers pouvaient être une solution évidente et ma hiérarchie m’avait cruellement, mais fort justement, remis les pendules à l’heure sur ce point :sad:

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette nuance sur les 80% a tout de même une très forte importance... Heureusement que tu n'es pas chargé de communication !

Merci en tous cas d'être venu corriger.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Gom

Appréciant beaucoup tes contributions ta réponse me qualifiant de troll me fait un peu de peine. :unsure:

En ce qui concerne les sources sur les 80%, c’est la réponse que j’avais eu de la hiérarchie, il y a plusieurs années, à une suggestion proposant l’utilisation d’autorails légers en France.

En fait en citant ces 80 % ma mémoire m’a probablement joué des tours :il faut plutôt comprendre « 80 % de frais autres que matériel roulant » et non pas « 80% de frais de personnel ».

Par frais autres que matériel roulant ainsi qu’Aldo l’avait fait remarquer, on aurait, entre autre

- -frais de personnel d’accompagnement

- -billetterie, et vente et contrôle

- -frais d’exploitation de la ligne : personnel des gares et agents circulations

- -péages, taxes, carburant, passages à niveau

Il est vrai que les 4 derniers points cités ne sont pas des frais de personnel, néanmoins les "frais autres que matériel roulant" pèsent particulièrement lourd dans le bilan (et on doit pas être très loin des 80%)

Et ces frais sont indépendants du matériel roulant utilisé et sont les mêmes pour un UM d’AGC ou un mini A2E (à l’exception du poste carburant)

Comme beaucoup, j’avais cru que les autorails légers pouvaient être une solution évidente et ma hiérarchie m’avait cruellement, mais fort justement, remis les pendules à l’heure sur ce point :sad:

à l'heure de l'exploitation "navettes", et des PN SAL, un certain nombre de postes de dépenses ont carrement fondu, non ???....

notons que nos chers amis partisans des bus, aiment à citer les nouveaux materiels si richement equipé en motorisations PL...ce qui a forcement une incidence...

Donc les idées de tes N+1 n'avaient de valeur, probablement, qu'au moment où les N+2 leur ont mis en tête....

Mais l'autorail economique n'est pas, ou plus... et vu les dogmes, on n'est sans doute pas prêt de connaitre....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à l'heure de l'exploitation "navettes", et des PN SAL, un certain nombre de postes de dépenses ont carrement fondu, non ???....

notons que nos chers amis partisans des bus, aiment à citer les nouveaux materiels si richement equipé en motorisations PL...ce qui a forcement une incidence...

Donc les idées de tes N+1 n'avaient de valeur, probablement, qu'au moment où les N+2 leur ont mis en tête....

Mais l'autorail economique n'est pas, ou plus... et vu les dogmes, on n'est sans doute pas prêt de connaitre....

Fabrice

le prix du sillon a du faire remonter les coûts
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le prix des sillons sur sections de lignes secondaires sont emminements plus faibles, que sur les axes principaux....

une vieille reminiscence de la perequation, un truc obsoléte quand tout doit être au "juste prix"....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais l'autorail economique n'est pas, ou plus... et vu les dogmes, on n'est sans doute pas prêt de connaitre....

Fabrice

Je pense que le "mini véhicule" deux fois plus petit donc deux fois moins coûteux est une fausse bonne idée !

Et ça vaut aussi pour les bus et les camions !

A plusieurs reprises des minibus" plus maniables et deux fois plus fréquents ont été testés ( par exemple à Paris la moitié du réseau était exploité en bus à gabarit réduit (BERLIET PGR) durant une dizaine d'années ~~1975/1985)

A chaque fois l'expérience a été abandonnée : avec des minibus; il faut deux fois plus de chauffeurs !

Pour les camions, c'est la même chose, pourquoi s'embêter à faire des livraisons avec d'énormes fourgons de 19t qui sont la plupart du temps remplis seulement au quart ?

Parce que de temps en temps ils sont remplis au maximum !

Et utiliser des petits camions lorsque cela suffit obligerait à doubler le parc.

Pour les autorails, même problème d'adaptation de la capacité.

Au final, l'autorail économique existe bel et bien : c'est le X73500 EAS .

Et il est infiniment plus économique que deux X 5500 +XR en jumelage, avec les deux conducteurs et l'agent d'accompagnement…

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J

Au final, l'autorail économique existe bel et bien : c'est le X73500 EAS .

Et il est infiniment plus économique que deux X 5500 +XR en jumelage, avec les deux conducteurs et l'agent d'accompagnement…

oui mais tu compare deux technologies qui ont plus de 40 ans d’écart ainsi que des réglementations qui ont la même différence d'age

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison, mais ce que je voulais dire c'est que le 73500 EAS, est sans doute plus économique au final que l'A2E (=), car il permet d'absorber les pointes de trafic, même su une ligne où en heures creuses le 73500 roulerait presqu'à vide

(=) Ou une nouvelle version de l'A2E, parce que tu vas me dire que l'A2E n'à pas 60 ans ,mais quand même 20 bien sonnés !

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus économique pour la collectivité est encore la voiture individuelle, et en plus elle rapporte via la taxe sur les carburants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus économique pour la collectivité est encore la voiture individuelle, et en plus elle rapporte via la taxe sur les carburants.

On connaît tous des routes super dangereuses entre deux métropoles régionales, reliées, elles aussi, par un train.

Tous les jours sur ces axes, le train assure environ 10% des déplacements.

Si on le supprime, on aura forcément une augmentation de la mortalité.

En supprimant le train, on fait quelques économies, souvent minables et au final on perd de l'argent avec l'augmentation des accidents, avec les gens qui ne se déplacent plus (perte de mobilité), avec l'augmentation des nuisances.

Déclarer que "Le plus économique pour la collectivité est encore la voiture individuelle" est une affirmation qui n'engage que toi.

Pour ma part, j'aurais tendance à penser que cette affirmation serait en réalité une, tragique, contre-vérité...

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 années plus tard...

Il y a longtemps que l'on n'a pas parlé de l'X5600 FNC, alors j'en profite pour relancer:

L'autorail FNC X5600: une bouille sympathique qui ne plait pas à tout le monde mais des performances économiques qui le placent comme autorail n° 1 dans cette catégorie. Construit après la seconde guerre mondiale avec une participation active des cheminots (ouvrier, technicien, ingénieur), il a permis la création de dessertes supplémentaires grâce à son coût kilométrique à la place qui le rendait imbattable.

https://cheminot-transport.com/2021/03/pas-tres-beau-pas-tres-rapide-mais-tres-economique-l-autorail-x-5600-fnc.html

Image d'illustration Wikimedia commons http://www.ferropedia.es/wiki/Archivo:SNCF_X_5600-FNC.jpg

SNCF_X_5600_FNC.jpg

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...