Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour,

une réglementation est en train de se mettre en place, tant pour les collectivités que pour les agriculteurs, en ce qui concerne l'utilisation de produits dits "phythosanitaires" appelés parfois pesticides par certains qui veulent diaboliser ces produits chimiques.

En effet, il va falloir posseder une sorte de brevet d'applicateur pour utilser ces produits, sans compter les cahiers d'utilisation (paperasse). Donc un conseil, ayez un agriculteur breveté (ils sont en cours de l'être tous, y compris les bio qui utilisent aussi des produits) dans vos assos car pour lui la formation est gratuite, pas pour les autres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les agents sont déjà formés et habilités depuis des années! mêmes des recyclage sont organisés pour maintenir les connaissances et se former aux évolutions de la réglementation.

Pour les cf touristiques, il faudra qu'ils s'y mettent aussi, ou devront faire appel à des sociétés spécialisées en la matière.

Modifié par Rail cassé
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ou encore le brûlage... qui nécessite du matériel adapté, et n'est pas sans dangers, notamment l'été.

Le brûlage est une appellation fause de la pratique, le chauffage est plus approprié.

Brûler cré des cendres qui favorisent la repousse, le chauffage d'une plante cré sur sont organisme l'explosion interne des célulles et provoque ainsi le désêchement naturel.

Il existe plusieurs techniques de chauffage, la vapeur, la flamme, l'électrocution ect!

Ces systèmes n'ont bien sur pas le même rendement que les produits phyto, mais ont le mérite de rester assés propres par rapport aux " toxiques ".

Modifié par Rail cassé
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il existe plusieurs techniques de chauffage, la vapeur, la flamme, l'électrocution ect!

Il y a aussi la mousse brûlante, il me semble. A une certaine époque au moins, je crois que ces techniques étaient utilisées dans des régions où l'on capte de l'eau minérale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi la mousse brûlante, il me semble. A une certaine époque au moins, je crois que ces techniques étaient utilisées dans des régions où l'on capte de l'eau minérale.

il me semble aussi! le froid provoque le même phénomène, mais vu le prix de l'azote??????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=d%C3%A9sherbage%20par%20%C3%A9lectrocution&source=web&cd=2&ved=0CCsQFjAB&url=http%3A%2F%2Fabiodoc.docressources.fr%2Fopac%2Fdoc_num.php%3Fexplnum_id%3D644&ei=dS9OT-f4KefP0QW_rtzMAw&usg=AFQjCNEQpoEJXq-dp_amWQhLzMvx6Jueug

Il me semble que les chemins de fer suèdois ont dévelopé un système par éléctrocution, sous forme de fils métalliques frottant le sol ( ce qui ferme le circuit électrique), ces dernier chauffés à rouge provoquent le chauffage des herbes. L'avance doit être relativement lente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...