Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Pilotes d'avion et conducteurs de train manquent de sommeil


Messages recommandés

C'est bien plus compliqué que cela et pour des raisons évidentes, je ne rentrerai pas dans le détail.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 114
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Ben c'est d'aller bosser.... Parce que le chien peut te pisser sur les pompes..... Sinon, concernant le sommeil, la "nouvelle" grande mode, c'est les conférences et les analyses avec des chronobi

Et quand bien même ils bosseraient 10h, ce n'est pas mon problème. Il faut toujours que Pierre se compare à Paul parce que Pierre a remarqué que Paul était souvent chez lui la journée ou qu'il rentrai

J'ai toujours eu la chance de pouvoir dormir à peu près n'importe où et à peu près n'importe quelle heure de la journée. Même au vieux corps de garde de Saint Pierre un dimanche de meeting aérien... a

Négatif, personne au boulot ,ne connais les détails, alors les confier sur net encore moins!!

Modifié par ADC01
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

un peu abberant cette situation (tu avoueras)

ca revient a supprimer ttes les aires d autoroutes et de s etonner de l etat de somnolence des conducteurs :Smiley_54:

Ah tiens, toi aussi tu trouves que c'est stupide?

Mais c'est pourtant bien ce qui se passe...

Et puisque tu parles d'aires de repos, tu vois un train s’arrêter en pleine cambrousse pour que le conducteur puisse faire une petite sieste réparatrice?

Et ben je dis chiche!

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok merci !je n insiste pas!

tu dis _Qui prendrait le risque d'être descendu de machine, en allant raconter au médecin du travail qu'il a des problèmes de sommeil ? bien toi apparament :Smiley_61:

ensuite _Si justement, le médecin du travail devrait descendre un mécano qui a des troubles du sommeil, à ce moment là, il devrait à la louche avoir 75 ou 80% des conducteurs descendu. Pour ma part cela fait très longtemps qu'à la VS on ne me demande plus si je dors bien et paraillement pour la VA que j'ai passé, il y a 1 mois. Ils éludent la question tout simplement comme le disais JLC.

si ca te conforte que le service medical ne te parle pas de tes problemes de santé !mais alors dans ce cas je ne vois plus trop l interet de ces visites dites de securité

Oui car j'ai demandé à être descendu à cause de mes troubles du sommeil, tu ne pouvais pas mieux tomber.

et tu trouves normal que ce soit a toi de prendre les decisions du medecin du travail?je croyais qu a la sncf c etait chacun son boulot !lol!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah tiens, toi aussi tu trouves que c'est stupide?

Mais c'est pourtant bien ce qui se passe...

Et puisque tu parles d'aires de repos, tu vois un train s’arrêter en pleine cambrousse pour que le conducteur puisse faire une petite sieste réparatrice?

Et ben je dis chiche!

c etait une image msieur :) !mais l abberation me semble proportionnée

sur l autoroute on a des aires pour s arreter en cas d hypovigilance

sur le rail on a des visites annuelles qui devrait servir a pouvoir relater ses difficultes et avoir des solutions pour eviter de prendre des risques sur le reseau

ca va la ?? :)

Modifié par juju sotteville
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment veut tu que le toubib devine que tu dors mal, si tu ne te confies pas à lui ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment veut tu que le toubib devine que tu dors mal, si tu ne te confies pas à lui ?

relis le post 12/16et 22

on parle du cas ou la medecine du travail est informé des problemes medicales de l agent concerné

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d ailleurs ,on parle ici de la visite medecine du travail qui a lieu une fois par an !

mais ma question pourrait tres bien s appliquer a un medecin generaliste

tu vas voir ton medecin ,tu te sens tres fatigué et un peu limite pour assurer ta x eme matinee ou nuit

celui ci ne t arrete pas

quel choix te reste t il ?allé bosser fatigué avec les risques que l on connait (ou croit connaitre) ou se mettre en abscence injustifié ??

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je les ai relu et on tourne en rond, la médecine du travail doit intervenir dans ce cas, on est bien d'accord ?

Mais comment veux tu que le médecin soit au courant, s'il ne te pose pas la question et si tu ne fais pas la démarche nécéssaire pour lui en parler?A la limite, tu les emmerdes en leur parlant de ce problème.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pfffffff!c est toi qui me fait tourner en rond !

alors je vais te repeter

lors de l entretient avec le medecin du travail lors de la visite securité si l agent parle de ses problemes de sommeil !(tu lui dis donc il est au courant ,il l ecrit dans ton dossier meme )et ?

bien il ne se passe rien (et la c est du vecu par moi et differents collegues suite a un chamboullement d horaire avec des ps de matinee avancee ,obligeant des agents a se lever a 2 h pour enchainer une journee de 8 h(sans compter le temps de transport pour se rendre a la ps ) sans manger )

cela dit je vais etre en accord avec toi (je suis plutot de ton avis que ca les enmerdes d ecrire ca ds ton dossier )

mais ca ne change rien au fait que rien n est fait par la suite

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour imager mes propos !*

un collegue proche m a dit que suite a sa declaration de fatigue au medecin du travail!apparament il n arrive pas a dormir plus de quatre ou cinq heure par nuit !

celui ci lui aurait repondu que son organisme s etait habitué et qu il fallait qu il s habitue a vivre comme ca!

c est pas de la medecine ca !vous etes fatigues ,vous n arrivez plus a dormir normalement mais tout va bien !a l annee prochaine merci ,au revoir :Smiley_56:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah, l'erreur est humaine, et moi aussi je peux me tromper ici, sur ce sujet

Au train, les PV ??

Dire qu'il y a pas longtems, j'ai bloqué le PN de Leval pendant 85 minutes :rolleyes:

a) Je suis donc un homme, c'est bien 12 heures :Smiley_62:

b) Je n'ai pas retrouvé la source de mon histoire, mais deux histoires différentes: d'une part un train stoppé sur un passage à niveau, dans une ville qui a douze passages à niveau et un train de marchandises américain peut en bloquer la moitié à lui tout seul (une longueur de trois km, c'est du courant). La ville a imposé une contravention confortable à la compagnie, mais la cour suprème de l'état n'était pas d'accord. L'affaire se passait en 2005 et avec la judiciarisation des US, je ne sais pas comment cela s'est terminé, la ville ayant fait appel. L'autre histoire est celle de l'équipe de conduite d'un train du BNSF qui l'a stoppé au bout de douze heures, en le laissant tout seul, machine en route; le BNSF a dit que c'était une procédure normale et qu'on ne viendrait pas le voler. :Smiley_58:

Je ne sais pas si je me suis mélangé les pinceaux avec les deux histoires ou si j'avais trouvé une autre source.

P.S. l'article expliquait que lorsqu'on "abandonne" comme ça un train, il faut laisser le(s) moteur(s) en fonction pour que les freins soient alimentés

Modifié par Brayaud
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

je suppose que cette etude existe en france pour le personnel sncf comme elle existe pour la securité routiere http://www2.securite...ier_un.html(ici on apprend qu un conducteur auto ,multiplie les risques d accident par 5 quand il lui manque 2 h de sommeil)

j aimerais savoir, quelles sont les obligations de la sncf (si elles existent ) lorsqu elle a connaissance qu un de ses agents,tenant un poste dit a securité, a des problemes de sommeil

T'envoyer au service médical ...

Perso , 'ai eu de gros problème de sommeil aussi .Problème , endormissement très tard , donc en cas de levée à 3hoo du matin =aile ouille !Il m'arrivais , de dormir 12/15 h sur une décade de 5 jours ....je me levais pourtant assez frais , la fatigue , je ne la ressentais pas spécialement ....sauf que ça jouait sur l'attention . Donc , service médical .Mais particularité , le médecin du travail de l'époque n'était pas trop con .Donc , il a mis des restrictions , qui ne tenaient pas vis à vis d'un gestionnaire et de la vie d'un roulement .

Sachant qu'un médecin du travail ne peut mettre plus de 2 fois de suite des restrictions et que chaque restriction ne peut dépasser 3 mois = donc 6 mois maxi de restriction au total .Ensuite , reprise du roulement ou descente médicale !

Mais, perso , du moment que le médecin a été sur le coup , pas trop emmerdé par la boite .Ni pas trop avant d'ailleurs !

Bien entendu , il a fallu que "j'accepte " la perte des primes qui allait avec ces aménagements qui n'était aucunement une descente de machine .

Mais objectivement , le plus dur est d'accepter soi même qu'on ne peut plus suivre ......

lors de l entretient avec le medecin du travail lors de la visite securité si l agent parle de ses problemes de sommeil !(tu lui dis donc il est au courant ,il l ecrit dans ton dossier meme )et ?

Hé bien , tu t'es protégé .En cas de FUA , par exemple , tu peux rétorqué =problème de sommeil soumis au toubib le ...J'ai eu un cas à traiter en CHSCT Le gars avait un traitement (douleurs aux épaules) .Un médoc était déconseillé aux conducteurs automobile.Il le signale au toubib , qui ne dit rien . Sauf que le gars a loupé 3/4 gares en qlq semaines .....Et donc son dossier est ressorti . Sur le plan disciplinaire , le gars n'a pas été inquiété .

Modifié par Gnafron 1er
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'envoyer au service médical ...

bonjour gnafron

ok!je ne m exprime pas tres bien!

j entendais par ma question :

quelles sont les obligations du service medical sncf face a un agent qui assure un emploi dit de securité , qui rencontrerait des problemes reccurent de sommeil(en dehors de le noter tout les ans dans son dossier medical)

Modifié par juju sotteville
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a) Je suis donc un homme, c'est bien 12 heures :Smiley_62:

b) Je n'ai pas retrouvé la source de mon histoire, mais deux histoires différentes: d'une part un train stoppé sur un passage à niveau, dans une ville qui a douze passages à niveau et un train de marchandises américain peut en bloquer la moitié à lui tout seul (une longueur de trois km, c'est du courant). La ville a imposé une contravention confortable à la compagnie, mais la cour suprème de l'état n'était pas d'accord. L'affaire se passait en 2005 et avec la judiciarisation des US, je ne sais pas comment cela s'est terminé, la ville ayant fait appel. L'autre histoire est celle de l'équipe de conduite d'un train du BNSF qui l'a stoppé au bout de douze heures, en le laissant tout seul, machine en route; le BNSF a dit que c'était une procédure normale et qu'on ne viendrait pas le voler. :Smiley_58:

Je ne sais pas si je me suis mélangé les pinceaux avec les deux histoires ou si j'avais trouvé une autre source.

P.S. l'article expliquait que lorsqu'on "abandonne" comme ça un train, il faut laisser le(s) moteur(s) en fonction pour que les freins soient alimentés

C'est un peu HS, mais voici un lien d'un forum de discussion américain sur ces amendes infligées aux compagnies ferroviaires quand un train bloque un PN plus d'un certain temps aux États-Unis :

http://railroad.net/...hp?f=58&t=26277

C'est intéressant, et très typique de la séparation des niveaux de pouvoir entre l'État fédéral, les États et les villes : par exemple, voir le post du mécanicien 'Engineer Spike' qui explique que la contravention (ticket) qui lui a été infligée suite à un blocage de passage à niveau dû au fait que son train avait une fuite d'air a été contestée sur le fondement d'un règlement fédéral sur le freinage des trains !

Modifié par Stanislas
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu HS, mais voici un lien d'un forum de discussion américain sur ces amendes infligées aux compagnies ferroviaires quand un train bloque un PN plus d'un certain temps aux États-Unis :

http://railroad.net/...hp?f=58&t=26277

C'est intéressant, et très typique de la séparation des niveaux de pouvoir entre l'État fédéral, les États et les villes : par exemple, voir le post du mécanicien 'Engineer Spike' qui explique que la contravention (ticket) qui lui a été infligée suite à un blocage de passage à niveau dû au fait que son train avait une fuite d'air a été contestée sur le fondement d'un règlement fédéral sur le freinage des trains !

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

bonjour gnafron

ok!je ne m exprime pas tres bien!

j entendais par ma question :

quelles sont les obligations du service medical sncf face a un agent qui assure un emploi dit de securité , qui rencontrerait des problemes reccurent de sommeil(en dehors de le noter tout les ans dans son dossier medical)

Il peut te mettre des restrictions 2 X 3 mois ......(si ça n'a pas changé)

Modifié par Gnafron 1er
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il peut te mettre des restrictions 2 X 3 mois ......(si ça n'a pas changé)

il peut !j en deduis que le service medical n a donc aucune obligation en faites!

dans ce cas la visite medicale est un peu de la foutaise et n a donc que peu d interet dans la securité ferroviaire et la santé des agents :sleep:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

il peut !j en deduis que le service medical n a donc aucune obligation en faites!

dans ce cas la visite medicale est un peu de la foutaise et n a donc que peu d interet dans la securité ferroviaire et la santé des agents :sleep:

Comme dit ADC01 , ça dépend de ce que tu dis auprès de lui .......

Et si tu lui dit de l'inscrire et qu'il le fait .Il va se demnder pourquoi ?

Et la réponse est vite vue = si je fais une boulette , je n'oublierai pas de le mentionner!

Perso , j'ai fait de nombreux mandats CHSCT , et on avait des cas réguliers .....

Modifié par Gnafron 1er
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SNCF 21

NON C'EST TOTALEMENT FAUX!

Et comme il s'agit d'une loi fédérale, et comme le mécanicien et le chef de train sont syndiqués chacun a son propre syndicat professionnel, et comme PERSONNE n'a envie de s'attirer des ennuis, ni avec l'état fédéral ni avec des syndicats corporatiste d'une puissance inimaginable chez nous, dans le cas exceptionnel ou l'équipage arrive au bout des 12 heures, C'EST ARRÊT SUR PLACE et RELÈVE OBLIGATOIRE par tous les moyens, même en plein désert ou en pleine montagne. Ce qui fait que personne ne s'amuse à laisser les 12 heures se terminer au milieu de nulle part.

Du-moins chez les Class 1. Par contre dans les "short lines" "familiales" qui servent de modèle à certains... il n'y a pas de limites.

Peut tout nous préciser tes sources, pour que nous puissions les comparer?

Tout est relatif en terme de connaissance de ligne, vu les dimensions du pays! D'autant que là bas, la connaissance de ligne est primordiale: sur beaucoup de lignes la signalisation est une signalisation de direction et pas une signalisation de vitesse (presque chaque aiguille a sa propre vitesse, que l'équipage doit connaitre par cœur), chez certaines compagnies il n'y a même pas de signalisation de vitesse à distance (seulement un simple repère au début de la limitation, et encore!).

Le temps de garage, qu'il soit court ou long... est compris dans les 12 heures.

Oui, mais ils sont deux agents très qualifiés, parce que le chef de train connait les détails de la ligne aussi bien que le mécanicien.

Et oui, au Canada, sur certains trains grandes lignes il y a deux conducteurs...

Depuis quelques temps les choses s'accélèrent, les réseaux ont une date butoir pour installer un système de contrôle, du moins sur les lignes parcourues par des trains de voyageurs ou transportant certainnes matières dangereuses...

Je connais un conducteur du CSX, et je peux t'affirmer qu'il lui est arrivé de faire plus de 12 h 00 suite à des problèmes.

Quant à nos mais du privé français, j'en connais qui ont des roulements aussi précis que les notre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Je connais un conducteur du CSX, et je peux t'affirmer qu'il lui est arrivé de faire plus de 12 h 00 suite à des problèmes.

...

Et alors à moi aussi il m'est arrivé de faire plus de treize heures... sur une succession infernale de coups durs.

Mais ce n'est pas la règle, et là bas non plus...

Ici par contre le RH0077 permets de déroger à la règle dans des proportions considérables, là bas non. Ton ami américain n'a pas dû déroger souvent a la règle des 12 heures...sinon il aurait eu de sacrés problèmes avec beaucoup de monde! A moins qu'il ne soit pas employé par CSX quand çà lui est arrivé?

...

Quant à nos mais du privé français, j'en connais qui ont des roulements aussi précis que les notre.

Certainement... ils t'en parlerons sans doutes mieux que moi, de leurs "horaires stables".

_______________________________________________________________________________________

Mais pour en revenir au sujet, je ne comprends pas ce qui pourrait te gêner dans ce rapport américain ou pas.

Pourquoi n'y aurait-il pas les mêmes problèmes de fatigue de ce côté-ci de l’océan?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Tres simple d"avoir des troubles du sommeil :

- Foyer de Vaires : TGV qui déboulent a 220.... Banlieue jusqu'a 1h30 du mat, et reprise a 5H.... Et Fret tout le temps,

j'ai été surpris ces derniers jours de voir autant de Fret passant devant le foyer....

- Foyer de Gretz : les voies sont a 5m de la chambre...

Des exemples comme ceux la, il y en a des dizaines sur le réseau.....

Sans Compter l'abruti qui se met dans la chambre d'a coté, qui ouvre et ferme la porte comme une brute,

fout son bronx pendant 1h, et clope comme un pompier.....

Et encore plus flagrant dans une résidence Orfea, ou, les Cheminots, et clients sont mélangés !!!!

Modifié par necroshine
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

Tres simple d"avoir des troubles du sommeil :

- Foyer de Vaires : TGV qui déboulent a 220.... Banlieue jusqu'a 1h30 du mat, et reprise a 5H.... Et Fret tout le temps,

j'ai été surpris ces derniers jours de voir autant de Fret passant devant le foyer....

- Foyer de Gretz : les voies sont a 5m de la chambre...

Des exemples comme ceux la, il y en a des dizaines sur le réseau.....

Sans Compter l'abruti qui se met dans la chambre d'a coté, qui ouvre et ferme la porte comme une brute,

fout son bronx pendant 1h, et clope comme un pompier.....

Et encore plus flagrant dans une résidence Orfea, ou, les Cheminots, et clients sont mélangés !!!!

ça , c'est comme tu veux ...w o a u r f !

:Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59: :Smiley_59:

Modifié par Gnafron 1er
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juju : Tu insistes bcp sur le rôle de la visite médicale, de la médecine du travail...

Je ne sais pas si ça t'est déjà arrivé, mais on peut tous avoir des passages difficiles dans notre vie, des passages heureusement temporaires pendant lesquels les nuits sont bcp plus difficiles. Exemple : VM en Novembre. Passage difficile entre Février et Juin. Retour à la normale évidemment à la prochaine VM. Que veux tu que le médecin du travail fasse ?

Même si ça ne devrait pas être le cas, un soucis d'ordre privé peut influer sur le travail. Et face à ça, il ne reste que la responsabilité de chacun...

Gom

Modifié par gomen
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...