Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Ayant emprunté ce jour un TER assuré par un X 73500 en solo, celui-ci s'est arrêté pour un raison inconnue dans établissement PL (donc précédé d'une pancarte XXX à 1000 mètres). Lorsque ce TER est reparti, le conducteur a actionné l'avertisseur le l'engin (ce qui est normal vu qu'il n'y a pas d'arrêt prévu), mais manifestement il est reparti en Marche à Vue jusqu'au signal de BAL suivant qui était à VL (soit sur un distance d'environ 1,5 Km)

Question : qu'est-ce qui peut justifier cette Marche à Vue vu que l'arrêt inopiné dans cet établissement PL a duré tout au plus 1 minute et quelques secondes (En tout cas, bien moins longtemps que la règle des 3 minutes qui modifie fondamentalement les conditions de remise en marche).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Ayant emprunté ce jour un TER assuré par un X 73500 en solo, celui-ci s'est arrêté pour un raison inconnue dans établissement PL (donc précédé d'une pancarte XXX à 1000 mètres). Lorsque ce TER est reparti, le conducteur a actionné l'avertisseur le l'engin (ce qui est normal vu qu'il n'y a pas d'arrêt prévu), mais manifestement il est reparti en Marche à Vue jusqu'au signal de BAL suivant qui était à VL (soit sur un distance d'environ 1,5 Km)

Question : qu'est-ce qui peut justifier cette Marche à Vue vu que l'arrêt inopiné dans cet établissement PL a duré tout au plus 1 minute et quelques secondes (En tout cas, bien moins longtemps que la règle des 3 minutes qui modifie fondamentalement les conditions de remise en marche).

Pourquoi cette question, tu es conducteur?

Pour moi, il s'agit tout simplement de l'application de la règle de l'arrêt accidentel.

David à raison, tout simplement l'application des textes réglementaires.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ce qui est prévu dans ce cas, régle de l'arrêt accidentel, marche à vue jusqu'à la fin du canton.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Tout à fait exact, rien à rajouter !

Toutefois, si après avoir parcouru une distance d’au moins 3 kilomètres le conducteur n’a

pas atteint la fin du canton, il est autorisé à reprendre sa marche normale, si rien ne s’y

oppose, sans dépasser la vitesse de 160 km/h jusqu’au dégagement du canton par le

dernier véhicule de son train.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Toutefois, si après avoir parcouru une distance d’au moins 3 kilomètres le conducteur n’a

pas atteint la fin du canton, il est autorisé à reprendre sa marche normale, si rien ne s’y

oppose, sans dépasser la vitesse de 160 km/h jusqu’au dégagement du canton par le

dernier véhicule de son train.

Oui mais là , on nous dit que c'est en BAL, et que la MAV fut effectué sur environ 1,5 km

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ce qui est prévu dans ce cas, régle de l'arrêt accidentel, marche à vue jusqu'à la fin du canton.

Jusqu'à la fin du canton ou jusqu'à apercevoir le signal suivant ouvert? J'ai un trou, suis trop vieux.

C'est pas simple, la règlementation, n'empêche.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jusqu'à la fin du canton ou jusqu'à apercevoir le signal suivant ouvert? J'ai un trou, suis trop vieux.

C'est pas simple, la règlementation, n'empêche.

La fin du canton, c'est à dire après avoir franchi un signal de cantonnement,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi un problème d'allongement de la durée d'annonce à un PN aval éventuel.

Exemple :

le train a actionné la pédale d'un PN aval (pas forcément visible )

puis

le train s'arrète 1 minute (ou plus )

Le PN est fermé depuis 35 secondes (cas général )

plus la durée d'arret du train

=soit au moins 1'35" ,sinon plus

Par souci de prudence on soupçonne l'impatience (imprudence ?) des usagers du PN , d'où cette mesure.

Ceci est un exemple vécu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ce qui est prévu dans ce cas, régle de l'arrêt accidentel, marche à vue jusqu'à la fin du canton.

Arrêt accidentel : MAV jusqu'à la fin du canton dans lequel se situe l'arrêt ( cas de la VUT avec un poste intermédiaire de cantonnement)

Modifié par nelsonlink
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi un problème d'allongement de la durée d'annonce à un PN aval éventuel.

Exemple :

le train a actionné la pédale d'un PN aval (pas forcément visible )

puis

le train s'arrète 1 minute (ou plus )

Le PN est fermé depuis 35 secondes (cas général )

plus la durée d'arret du train

=soit au moins 1'35" ,sinon plus

Par souci de prudence on soupçonne l'impatience (imprudence ?) des usagers du PN , d'où cette mesure.

Ceci est un exemple vécu

combinaison des deux marches si PN à proximité: MAV pour l'arrêt accidentel, plus marche prudente pour la zone du PN.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

combinaison des deux marches si PN à proximité: MAV pour l'arrêt accidentel, plus marche prudente pour la zone du PN.

Fabrice

Négatf, PN ou pas ,c'est seulement MAV.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

jusqu'à la fin du canton .

" dans lequel se situe l'arrêt " est sous entendu, il me semble ?

Non, ce n'est pas sous entendu, c'est inscrit ainsi, pas autrement..

@+ nelsonlink

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, ce n'est pas sous entendu, c'est inscrit ainsi, pas autrement..

@+ nelsonlink

Ce que je veux dire c'est que ça semble évident : on va pas faire de la MAV dans le canton précédant l'arrêt (et pour cause) ou dans le canton suivant celui où l'arrêt a eu lieu....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui concerne un 2 arrêt dans un établissement voyageurs cas du ding; ding, ding par le controleur, voir article D 13.04 dela TT 0514, point 1-1, il est écrit "Recevoir une autorisation de départ, reprendre sa marche, considérer cet arrêt comme accidentel"

Petit précision concernant une discussion sur la Katabox un de ces soirs

Modifié par ADC01
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui! repris aux RT, La DCO est aussi de 500m ( vitesse basses cantons cours ).

Avec les 3000m de MAV sur des lignes limitées à 40, c'est plus un parapluie mais un parasol géant !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...