Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Réforme du système ferroviaire


Messages recommandés

  • Réponses 2,9k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Il ne faut pas croire tout ce que l'on entend... Certains ne sont pas d'accord avec ce chiffre et ce ne sont pas des cheminots : "Le rapport Spinetta évoque un surcoût du travail à la SNCF de 30 

Selon le Larousse, définition du mot fusion: Réunion en un seul groupe de divers éléments distincts Application à la SNCF: c'est passer de 2 à 4 entités. J'ai du rater un truc... Pourtant, j'a

A Nantes, ça roule encore, mais de façon très sporadique, pour les Journées du Patrimoine ainsi que pour des groupes (style pour le COPEF, AFAC...). Voici la motrice 144 de Nantes, vue dimanche dernie

Images publiées

Il y a 11 heures, Mak a dit :

Je ne comprends pas cette discussion, quand on est autorisé à un engin mais qu'on ne connaît pas la ligne on peut  y rouler à condition d'être piloté, c'est le pilote qui endosse la responsabilité en matière d'application du règlement.

"Oui c'est sûr que les conducteurs CFTA en ont quelque chose à foutre du BAPR qu'ils ne pratiquent pas"

T u en es sûr ? Leur EF est titulaire d'un certificat de sécurité et CFTA possède des locs fret et assure des dessertes fret, donc il est probable qu'ils ont les connaissances de lignes également sur les grandes  lignes autour de Guingamp...

Eh bien... C'est quand même dingue tout ce que fait CFTA à te lire. Donc ils ont tous la licence européenne qui leur permet de rouler n'importe où où ils veulent à te lire, ils connaissent tous les modes d'exploitation même s'ils ne le pratiquent pas  et maintenant ils font même du fret, et même sur les "grandes lignes autour de Guigamp". Bientôt tu vas nous dire aussi qu'ils font même du TGV à leurs heures perdues.

Depuis le départ, je ne te demande que des preuves de ce que tu avances. A part botter en touche, tu n'apportes rien.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Gom a dit :

Eh bien... C'est quand même dingue tout ce que fait CFTA à te lire. Donc ils ont tous la licence européenne qui leur permet de rouler n'importe où où ils veulent à te lire, ils connaissent tous les modes d'exploitation même s'ils ne le pratiquent pas  et maintenant ils font même du fret, et même sur les "grandes lignes autour de Guigamp". Bientôt tu vas nous dire aussi qu'ils font même du TGV à leurs heures perdues.

Depuis le départ, je ne te demande que des preuves de ce que tu avances. A part botter en touche, tu n'apportes rien.

Licence Européenne, tous les conducteurs de train peuvent l'avoir, il faut juste envoyer une photo et les justificatifs qu'on est bien conducteur à ECr, ou à SNCF ou autre.

De toutes manières que tu ais ou non la licence européenne, qui n'est jamais qu'une carte matérialisant ton autorisation, pour conduire un train en France il faut être validé par l'EPSF : un conducteur SNCF peut rouler sur les lignes CFTA et vice versa, un conducteur CFTA sur ligne SNCF,sous réserve d'avoir la connaissance de ligne, car l'autorisation délivrée par l'EPSF vaut pour tout le RFN, je suis même pas sûr qu'elle ne soit valable aussi sur Nice Digne.

Tu peux ironiser sur les conducteurs CFTA faisant du Fret, mais alors quels sont ces engins bleus avec liserés rouges numérotés je crois BB 4800 et ressemblant furieusement à des 63000 et qu'on voit parfois traîner en gare SNCF de Guingamp ...

(Photo Ipernity)

34204005_e1acd13c_640.jpg

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/04/2018 à 00:12, Mak a dit :

Licence Européenne, tous les conducteurs de train peuvent l'avoir, il faut juste envoyer une photo et les justificatifs qu'on est bien conducteur à ECr, ou à SNCF ou autre.

De toutes manières que tu ais ou non la licence européenne, qui n'est jamais qu'une carte matérialisant ton autorisation, pour conduire un train en France il faut être validé par l'EPSF : un conducteur SNCF peut rouler sur les lignes CFTA et vice versa, un conducteur CFTA sur ligne SNCF,sous réserve d'avoir la connaissance de ligne, car l'autorisation délivrée par l'EPSF vaut pour tout le RFN, je suis même pas sûr qu'elle ne soit valable aussi sur Nice Digne.

Tu peux ironiser sur les conducteurs CFTA faisant du Fret, mais alors quels sont ces engins bleus avec liserés rouges numérotés je crois BB 4800 et ressemblant furieusement à des 63000 et qu'on voit parfois traîner en gare SNCF de Guingamp ...

(Photo Ipernity)

34204005_e1acd13c_640.jpg

Eh ben, 2 semaines pour passer de "on a des ADC CFTA, titulaires de la licence de conduite européenne" (cf ton message du 9/04 à 10h42) à ça. Encore un peu et tu avouerais presque que tu fais de gros raccourcis sans rien savoir.

Tout comme tu ne connais rien à la licence européenne puisque des personnes en formations conduite peuvent obtenir cette fameuse licence (simple QCM) sans jamais obtenir leur examen final. De même, lors d'un contrôle EPSF avec uniquement ta fameuse licence qui sauve tout sans l'habilitation fournie par ton employeur, ça m'étonnerait que ça suffise ! Allez rajoutons-en à la connerie : La connaissance ligne suffit maintenant. Le mode d'exploitation, l'habilitation à l'engin moteur, etc... On s'en branle, ça sert juste à compliquer le chemin de fer ?

Pour ta photo, elle date de quand ? Il faudrait te remettre à la page, ça fait un bail qu'on ne les a pas vus dans le coin et qu'il n'y a plus de Fret à Guingamp. Et à ma connaissance, CFTA n'a jamais opéré sur "les grandes  lignes autour de Guingamp". A moins que pour toi, Guingamp Carhaix/Paimpol soient des grandes lignes ?

  • J'aime 1
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos concurrence, ça bouge (un peu, hein...) du côté de la Suisse, qui met également le monopole de la compagnie nationale en jeu. Voici comment :

"La compagnie BLS devrait reprendre les tronçons Berne-Bienne et Berne-Berthoud-Olten. L’Office fédéral des transports met de nouvelles concessions en consultation, proposant un compromis par rapport aux CFF" (https://www.letemps.ch/suisse/cff-perdent-monopole-deux-lignes).

Bon week-end.

Niptus

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n’y a plus de monopole depuis l’an 2000.

juste que le BLS et les CFF se partageaient le gâteau en amis. Maintenant ils se font la guerre, le BLS étant moins soutenus par son actionnaire le Canton de Berne et devant donc obtenir des lignes rentables, car le RER Bern ne l’est plus vraiment.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/04/2018 à 00:12, Mak a dit :

Licence Européenne, tous les conducteurs de train peuvent l'avoir, il faut juste envoyer une photo et les justificatifs qu'on est bien conducteur à ECr, ou à SNCF ou autre.

De toutes manières que tu ais ou non la licence européenne, qui n'est jamais qu'une carte matérialisant ton autorisation, pour conduire un train en France il faut être validé par l'EPSF : un conducteur SNCF peut rouler sur les lignes CFTA et vice versa, un conducteur CFTA sur ligne SNCF,sous réserve d'avoir la connaissance de ligne, car l'autorisation délivrée par l'EPSF vaut pour tout le RFN, je suis même pas sûr qu'elle ne soit valable aussi sur Nice Digne.

Tu peux ironiser sur les conducteurs CFTA faisant du Fret, mais alors quels sont ces engins bleus avec liserés rouges numérotés je crois BB 4800 et ressemblant furieusement à des 63000 et qu'on voit parfois traîner en gare SNCF de Guingamp ...

(Photo Ipernity)

34204005_e1acd13c_640.jpg

Auquel tu rajouteras une psycho valide et 500 Euro ( en plus de la facture de la psycho si à refaire)

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, fabrice a dit :

Auquel tu rajouteras une psycho valide et 500 Euro ( en plus de la facture de la psycho si à refaire)

Et le certificat d'aptitude médical et ce n'est pas 500 euros mais 125.  guide-licence-de-conducteur-v3.pdf

Modifié par ADC01
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, ADC01 a dit :

Et le certificat d'aptitude médical et ce n'est pas 500 euros mais 125.file:///C:/Users/Asus/Downloads/guide-licence-de-conducteur-v3.pdf

ah, on nous a dit que cela coutait 500, a moins qu'ils y ont rajouté la psycho light

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, fabrice a dit :

ah, on nous a dit que cela coutait 500, a moins qu'ils y ont rajouté la psycho light

Tu sais , les coûts  en tout genre annoncés par l'encadrement, je m'en méfie comme de la peste, là au moins, c'est vérifiable par une source identifiée et sure.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, ADC01 a dit :

Tu sais , les coûts  en tout genre annoncés par l'encadrement, je m'en méfie comme de la peste, là au moins, c'est vérifiable par une source identifiée et sure.

Certes, mais faut admettre que envoyer un gars à Paris sur une journée de service avec déplacement et le cout de la visite, et à la fin le cout de la licence, ca doit quand même pas etre donné ( d'ou le freinage des 4 pieds pour y envoyer les mecs)

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎18‎/‎04‎/‎2018 à 21:34, Tophe a dit :

dont 86 qui ont voté pa delegation donc non présents.... soit plus de 15% d'absents et pourtant c'était un mardi jour de tele ?

 et toujours cette P.... de dette

Après l’engagement pris par Emmanuel Macron, dirigeants de la SNCF et hiérarques de Bercy ont été malmenés, mercredi en commission des Finances.

Patrick Jeantet semble bien en peine de répondre précisément aux questions des députés. "Les discussions sont en cours avec l’État sur la dette et le déficit", explique-t-il, avant de développer un exposé très technique de la situation de SNCF Réseau..

C’est encore plus nébuleux qu’avant !"

Lorsque la directrice du Budget Amélie Verdier lance aux députés "Nous n’avons pas de montant à vous donner aujourd’hui sur la reprise de la dette", l'assistance se déchaîne. La députée LR, Valérie Lacroute, notamment : "Nos questions sont sans réponse ! Nous assistons à une présentation sans document pour examiner de manière plus précise la structuration de cette dette, c’est inadmissible pour un sujet de cette ampleur !". Elle ajoute : "Je croyais comprendre la question de la dette de la SNCF, mais au vu de cette audition, c’est encore plus nébuleux qu’avant !"

http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/reprise-de-la-dette-de-la-sncf-les-deputes-de-lopposition-voient-rouge

À combien s'élève-t-elle, au juste ? Charles de Courson (UDI, Agir et indépendants) explose à son tour. "Nous sommes en train de vivre ce qu’est un Parlement humilié !.. ", hurle-t-il. "Bafoué !", renchérit son collègue Philippe Vigier. Pour lui, le montant de la dette que l’État devra reprendre sera plus important que prévu. Il s’étrangle en agitant les bras : "Mesdames-messieurs les hauts fonctionnaires de l’État, veuillez répondre aux représentants du peuple français !"

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Gom a dit :

Eh ben, 2 semaines pour passer de "on a des ADC CFTA, titulaires de la licence de conduite européenne" (cf ton message du 9/04 à 10h42) à ça.

 

Je te rappelles que le point de départ de cette discussion, c'était mon indignation de voir le trafic suspendu pendant la grève sur les lignes CFTA, et ma déclaration comme quoi la Direction SNCF  profitait de la grève pour renforcer son action de sabotage sur des lignes ciblées.

Déclaration à laquelle tu as répondu "les agents CFTA ne peuvent pas acheminer les 73500 à Rennes, rien à voir avec du sabotage"

Je constate que tu es sur une argumentation  que la Direction ne désavouerait pas et qui est complètement opposée à celle des grévistes, notamment Eric Meyer représentant Sud Rail qui a déclaré à la télé:

"Pour savoir quelles petites lignes la SNCF veut fermer, c'est simple c'est celles où il n'y a aucun trains les jours de grève!"

Je suis d'accord avec Eric Meyer sur ce point, et en désaccord avec la Direction SNCF et Gom qui soutiennent le contraire...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le flou du gouvernement sur la dette agace les députés

Le montant qui sera repris par l’Etat n’est pas précisé dans le programme de stabilité 2018-2022 qui doit être envoyé à Bruxelles,

Ce que ne dit pas Bruno le Maire, c’est qu’une rude négociation est en cours entre SNCF Réseau et Bercy sur le montant de la dette qui sera reprise et les modalités. Selon nos informations, la direction du gestionnaire d’infrastructures souhaiterait que l’Etat récupère une quarantaine de milliards d’euros, pour que son endettement représente au maximum 5 à 6 fois son excédent brut d’exploitation.

Bercy, lui, estime que le groupe peut soutenir une dette représentant jusqu’à 10 fois son résultat d’exploitation. Ce qui implique une reprise moindre.


http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/20/sncf-le-flou-du-gouvernement-sur-la-dette-agace-les-deputes_5288152_3234.html#KdC7etPZjSIIRfVr.99


 

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’État est plus ou moins incapable de chiffrer le montant de la dette à reprendre sachant que de toutes façons SNCF Réseau/RFF (appelons cette entité comme on veut) sera toujours structurellement  déficitaire et que ledit État devra remettre la main à la poche chaque année (ou les Régions ce qui revient au même) s'il veut faire circuler des trains dans des conditions satisfaisantes de sécurité et d'attractivité.

A moins qu'au final On ne veuille qu'un réseau réduit aux seules LGV et tout le reste aux autocars et à l'aérien.

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackv a dit :

le flou du gouvernement sur la dette agace les députés

Le montant qui sera repris par l’Etat n’est pas précisé dans le programme de stabilité 2018-2022 qui doit être envoyé à Bruxelles,

Ce que ne dit pas Bruno le Maire, c’est qu’une rude négociation est en cours entre SNCF Réseau et Bercy sur le montant de la dette qui sera reprise et les modalités. Selon nos informations, la direction du gestionnaire d’infrastructures souhaiterait que l’Etat récupère une quarantaine de milliards d’euros, pour que son endettement représente au maximum 5 à 6 fois son excédent brut d’exploitation.

Bercy, lui, estime que le groupe peut soutenir une dette représentant jusqu’à 10 fois son résultat d’exploitation. Ce qui implique une reprise moindre.


http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/20/sncf-le-flou-du-gouvernement-sur-la-dette-agace-les-deputes_5288152_3234.html#KdC7etPZjSIIRfVr.99

je n'ai jamais autant de connerie alors que SNCF doit respecter les règles comptables internationales.

Bien sûr que 5 à 6 fois sont excédent brut est complètement irréel et terriblement dangereux pour l'avenir de SNCF à court terme

Citation

 

Généralement, on considère qu'une entreprise peut, selon son activité, supporter un ratio de de 2x à 4x, au delà, on considère que le levier est très élevé et le risque de défaillance devient très fort.

https://aide.wesharebonds.com/hc/fr/articles/208884545-Le-ratio-dettes-financières-nettes-ou-brutes-sur-EBE-EBITDA-

 

on est train de vous enfumer avec cette réforme car le ratio à ne pas dépasser est 3x son EBE  si on veut partir sur de bonnes bases (et non sur une faillite en moins de 5 ans).

Quand aux dires du journaliste du Monde, j'ai un grand doute la transcription des propos des experts interrogés à Bercy, d'autant plus que la nouvelle SNCF-SA n'aura plus le parapluie de l'EPIC qui lui garantissait une couverture de la dette par l'Etat. Au pire, on pourrait imaginer un scénario catastrophe où des créanciers demanderaient leur du au lieu de préter encore et encore à SNCF-SA avec un résultat que les experts de Bercy connaissent bien.

En résumé pour les discussions sur la reprise de la dette ferroviaire: il ne doit rester à la future SNCF-SA (donc SNCF-Mobilité + ex-RFF) que 3x EBE en dette.

C'est le sens de l'analyse de Fitch.

"Et en même temps", Macron connait bien ces détails et cela explique le peu de déclarations sur un sujet si explosif.

Il faut trouver une solution et, ni Bruxelles, ni les allemand n'hausseront la voix: cela reste une affaire interne contrairement aux cassandres médiatiques.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis peut être parano, mais si tu veux te débarasser définitivement de la sncf, tu t'y prendrait pas autrement. Mise en SA, à laquelle on laisse la dette et rapidement c'est la faillite!

Mais ca doit être mon coté défaitiste...

  • J'aime 3
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, r2d2 a dit :

 

Il faut trouver une solution et, ni Bruxelles, ni les allemand n'hausseront la voix: cela reste une affaire interne contrairement aux cassandres médiatiques.

Tu es sûr de toi en affirmant que ni Bruxelles ni Merkel et Schaüble n'auront leur mot à dire (officieusement) et ne pourront pas renvoyer le jeune président ambitieux  à Paris après lui avoir infligé un sévère camouflet...

Que ce qui serait le plus important pour eux, ce serait la défaite infligée aux cheminots parce que le déblocage de ce verrou permettrait ensuite à Macron de continuer ses "réformes" ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, yienyien89 a dit :

Je suis peut être parano, mais si tu veux te débarasser définitivement de la sncf, tu t'y prendrait pas autrement. Mise en SA, à laquelle on laisse la dette et rapidement c'est la faillite!

Mais ca doit être mon coté défaitiste...

tu as raison et tu comprends pourquoi Macron reste si discret pour faire avancer ce dossier dans son ensemble (avec dette) car il y a trop de politicards mis à l'écart par En Marche qui serait si contents si Macron était LE fossoyeur de SNCF. Ce sont ces politicards revanchards qui ont fait cette dette abyssales et les pires est le PS sous Hollande qui a réformé SNCF en lui accolant la dette de RFF sans oser reprendre 1€. Sans parler du syndicat proche du PS (non pas SudRail plutot Mélenchon ou CGT encore proche du PC et Mélenchon) qui n'a rien dit quand Hollande a réformé SNCF tout en la coulant à court terme.

Si Macron réussit à réformer en remettant la dette de +50M€ dans la dette d'Etat, ce sera du jamais vu depuis 1981 !

Mais ça doit être aussi mon coté défaitiste...

à l’instant, NEMO94 a dit :

Tu es sûr de toi en affirmant que ni Bruxelles ni Merkel et Schaüble n'auront leur mot à dire (officieusement) et ne pourront pas renvoyer le jeune président ambitieux  à Paris après lui avoir infligé un sévère camouflet...

Que ce qui serait le plus important pour eux, ce serait la défaite infligée aux cheminots parce que le déblocage de ce verrou permettrait ensuite à Macron de continuer ses "réformes" ?

Contrairement aux médias français qui brandissent la peur de Bruxelles ou Schaüble par expert médiatique de service, la réforme SNCF n'interresse personne au delà de nos frontières. C'est de la gestion franco-française sauf si, comme d'habitude, une bonne âme politique française vient cafter à Bruxelles des mensonges pour dénoncer le gouvernement.

Bruxelles a d'autres soucis: ne pas laisser l'Union Européenne éclater, préserver la paix ou préparer un conflit avec l'OTAN à l'est, accueillir les millions de réfugiés dans des pays vieillissant. Alors la SNCF, on s'ne fout !

Merkel, Schäuble sont les 2 nouveaux épouvantails que brandissent nos journaux pour faire peur. Déjà qu'ils s'occupent des problèmes allemands, de la dette DB guère reluisante, d'Airbus, digère l'achat d'Alstom dans Siemens,...

L'image du jeune président ambitieux qui a dicté sa loi à Berlin n'existe que dans nos médias, la presse allemande l'a déjà renvoyée jouer dans la cour des petits. Et c'est bien cette rigidité de Merkel et maintenant le nouveau bouc émissaire Schaüble qui bloque l'Europe, pire favorise l'essore l'AFD.

Macron a le champs libre pour réformer les chemins de fer français et la dette peut payer discrètement dans la dette d'Etat, sur 2 ans, d'autant que le déficit n'est que de 2,3% _ il y a de la marge_ et il faudra bien accordé 2% de budget hors dette pour nos dépenses militaires qui concernent les européens.

Après les autres réformes, c'est histoires de syndicats, de mobilisation des français et pour le moment il y a un sentiment qu'il faut débloquer un peu tout.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, r2d2 a dit :

tu as raison et tu comprends pourquoi Macron reste si discret pour faire avancer ce dossier dans son ensemble (avec dette) car il y a trop de politicards mis à l'écart par En Marche qui serait si contents si Macron était LE fossoyeur de SNCF. Ce sont ces politicards revanchards qui ont fait cette dette abyssales et les pires est le PS sous Hollande qui a réformé SNCF en lui accolant la dette de RFF sans oser reprendre 1€. Sans parler du syndicat proche du PS (non pas SudRail plutot Mélenchon ou CGT encore proche du PC et Mélenchon) qui n'a rien dit quand Hollande a réformé SNCF tout en la coulant à court terme.

Si Macron réussit à réformer en remettant la dette de +50M€ dans la dette d'Etat, ce sera du jamais vu depuis 1981 !

Mais ça doit être aussi mon coté défaitiste...

Contrairement aux médias français qui brandissent la peur de Bruxelles ou Schaüble par expert médiatique de service, la réforme SNCF n'interresse personne au delà de nos frontières. C'est de la gestion franco-française sauf si, comme d'habitude, une bonne âme politique française vient cafter à Bruxelles des mensonges pour dénoncer le gouvernement.

Bruxelles a d'autres soucis: ne pas laisser l'Union Européenne éclater, préserver la paix ou préparer un conflit avec l'OTAN à l'est, accueillir les millions de réfugiés dans des pays vieillissant. Alors la SNCF, on s'ne fout !

Merkel, Schäuble sont les 2 nouveaux épouvantails que brandissent nos journaux pour faire peur. Déjà qu'ils s'occupent des problèmes allemands, de la dette DB guère reluisante, d'Airbus, digère l'achat d'Alstom dans Siemens,...

L'image du jeune président ambitieux qui a dicté sa loi à Berlin n'existe que dans nos médias, la presse allemande l'a déjà renvoyée jouer dans la cour des petits. Et c'est bien cette rigidité de Merkel et maintenant le nouveau bouc émissaire Schaüble qui bloque l'Europe, pire favorise l'essore l'AFD.

Macron a le champs libre pour réformer les chemins de fer français et la dette peut payer discrètement dans la dette d'Etat, sur 2 ans, d'autant que le déficit n'est que de 2,3% _ il y a de la marge_ et il faudra bien accordé 2% de budget hors dette pour nos dépenses militaires qui concernent les européens.

Après les autres réformes, c'est histoires de syndicats, de mobilisation des français et pour le moment il y a un sentiment qu'il faut débloquer un peu tout.

ça c 'est clair !

suffit de lire la presse étrangère..... :) !

mais bon la Mére Michu et le Pére Péquin ayant déjà du mal avec les participes passés en français, comment voulez vous leur demander de regarder autre choses que TF1, BFM la PQR......etc.

Le Frankfurter Allgemeine Zeitung  (Allemagne) est hors de portée pour eux.....pourtant il existe une version française...mais faut chercher.

valable pour

il corriere della sera, (italie)

De Telegraaf (Pays-Bas)

etc etc etc

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Emmanuel Macron ne reculera pas sur la réforme de la SNCF (source RTL - 23/04/2018)

Citation

Le Président a défendu sa politique sur Fox News avant sa visite aux États-Unis. Il a assuré qu'il n'y avait aucune chance de retour en arrière sur la réforme de la SNCF ...

http://www.rtl.fr/actu/politique/le-journal-de-6h30-emmanuel-macron-ne-reculera-pas-sur-la-reforme-de-la-sncf-7793119310

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎21‎/‎04‎/‎2018 à 13:40, r2d2 a dit :

.

Il faut trouver une solution et, ni Bruxelles, ni les allemand n'hausseront la voix: cela reste une affaire interne contrairement aux cassandres médiatiques.

 EF SNCF Mobilités SA avec un déficit modéré, voire à l'équilibre : possible, d'ailleurs c'est arrivé plusieurs fois

SNCF Réseau SA à l'équilibre : impossible

SNCF Réseau  doit rester un EPIC, être indépendant de SNCF, et pour bien marquer cette indépendance changer de nom.

Pour mémoire ERDF qui a été jugé trop proche d'EDF s'appelle maintenant ENEDIS, pour couper tout lien de parenté avec EDF dans l'esprit du public...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah oui continuons de tout éclater. Ça ne marche pas, mais on va aller encore plus loin... On avait des boites comme EDF ou la SNCF performantes lorsqu'elles étaient unifiées. Depuis leur éclatement tout est à la dérive et certains en redemandent. Moi ça me dépasse!

  • J'aime 1
  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, yienyien89 a dit :

Bah oui continuons de tout éclater. Ça ne marche pas, mais on va aller encore plus loin... On avait des boites comme EDF ou la SNCF performantes lorsqu'elles étaient unifiées. Depuis leur éclatement tout est à la dérive et certains en redemandent. Moi ça me dépasse!

Performante, je ne suis pas certain que ce terme soit bien adapté, parce qu'il va au-delà de l'aspect purement financier.
Il ne faut pas se voiler la face : le système ferroviaire est structurellement déficitaire. Que ce soit à l'époque des grandes compagnies, où déjà à l'époque l'Etat ne se gênait pas pour leur imposer de construire à leurs frais des lignes, pour des raisons politiques, dont on savait qu'elles seraient déficitaires, à l'époque de la SA SNCF (avant 1982) où elle a dû emprunter après 1945 pour reconstruire à ses frais le réseau et le matériel, ou à l'époque de l'EPIC SNCF, le système ferroviaire n'a toujours dû de ne pas faire faillite d'avoir le soutien de l'état. Et ce n'est pas la dette qui a empêché l'état d'exiger de recevoir des dividendes (simple jeu d'écriture)...

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Évidemment si pour toi être performant pour un service public, c'est uniquement parler de fric... L' aménagement du territoire, le service pour les déplacements du quotidien. La réactivité en cas de problème... Tout ce qu'on a perdu en fait. Pour moi la performance se mesure à ce niveau là. Chacun ses priorités!

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...