Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Réforme du système ferroviaire


Messages recommandés

il y a 1 minute, r2d2 a dit :

un référendum national sur le ferroviaire ?

Il faut arrêter le nombrilisme, tout ne tourne pas autour du train-train, du tchou-tchout et les français ont bien d'autres préoccupations qu'une réforme qui garantit aux cheminots actuels de garder leur statut, leurs facilités de circulation, leur retraite (attention, pas le calcul de la pension) et la médecine si chère à la corporation (comme si les salariés possédant une carte vitale n'étaient pas remboursés de leur visite au médecin).

Déjà montrez que le  lundi 14 mai le taux de gréviste dépasse 25%, y compris en Direction et votez massivement, à +75% à cette consultation interne que gentiment les syndicats organisent, en sachant plus comment mobiliser les troupes au point de se demander si la grande majorité silencieuse n'est finalement en accord avec la réforme.

N'oublions pas qu'au 2e tour Macron a été largement élu et que Mélenchon n'a obtenu qu'une honorable 3e place à 20%,  quasiment le même % de gréviste actuellement.

surtout qu'en plus si on regarde l'histoire, les avancées sociales n'ont jamais été l'oeuvre des politiques et de leur changement... mais des actions syndicales regardez 36/53/68/86/95...a chaque fois c'est l'action et le % de grévistes, le rapport de force de la mobilisation qui a fait la différence et le résultat positif..

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2,9k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Il ne faut pas croire tout ce que l'on entend... Certains ne sont pas d'accord avec ce chiffre et ce ne sont pas des cheminots : "Le rapport Spinetta évoque un surcoût du travail à la SNCF de 30 

Selon le Larousse, définition du mot fusion: Réunion en un seul groupe de divers éléments distincts Application à la SNCF: c'est passer de 2 à 4 entités. J'ai du rater un truc... Pourtant, j'a

A Nantes, ça roule encore, mais de façon très sporadique, pour les Journées du Patrimoine ainsi que pour des groupes (style pour le COPEF, AFAC...). Voici la motrice 144 de Nantes, vue dimanche dernie

Images publiées

Il y a 6 heures, jackv a dit :

surtout qu'en plus si on regarde l'histoire, les avancées sociales n'ont jamais été l'oeuvre des politiques et de leur changement... mais des actions syndicales regardez 36/53/68/86/95...a chaque fois c'est l'action et le % de grévistes, le rapport de force de la mobilisation qui a fait la différence et le résultat positif..

Les politiques gèrent les affaires dans l'intérêt des propriétaires et des actionnaires. Quand ces derniers sont servis correctement, alors les politiques font du social en servant les clients des entreprises,  par exemple en faisant commander des locomotives inutiles ou construire des sections de LGV inutiles (Rhin - Rhône) et ruineuses (Tours - Bordeaux). Tout cela appuyé par des majorités électorales bien constituées...

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, r2d2 a dit :

un référendum national sur le ferroviaire ?

Il faut arrêter le nombrilisme, tout ne tourne pas autour du train-train, du tchou-tchout et les français ont bien d'autres préoccupations qu'une réforme qui garantit aux cheminots actuels de garder leur statut, leurs facilités de circulation, leur retraite (attention, pas le calcul de la pension) et la médecine si chère à la corporation (comme si les salariés possédant une carte vitale n'étaient pas remboursés de leur visite au médecin).

Déjà montrez que le  lundi 14 mai le taux de gréviste dépasse 25%, y compris en Direction et votez massivement, à +75% à cette consultation interne que gentiment les syndicats organisent, en sachant plus comment mobiliser les troupes au point de se demander si la grande majorité silencieuse n'est finalement en accord avec la réforme.

N'oublions pas qu'au 2e tour Macron a été largement élu et que Mélenchon n'a obtenu qu'une honorable 3e place à 20%,  quasiment le même % de gréviste actuellement.

Je ne pense pas que la constitution autorise un référendum sur le ferroviaire, et même si il était possible, et quelle que soit la question posée, il serait immédiatement transformé en un référendum pro ou anti Macron !

Macron a été largement élu au second tour, mais seul Mélenchon appelait à l'abstention, (et a été critiqué pour cette prise de position) alors que de nombreuses personnalités de gauche appelaient à voter Macron pour faire barrage à MLP  !!!

 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, zorba a dit :

Les politiques gèrent les affaires dans l'intérêt des propriétaires et des actionnaires. Quand ces derniers sont servis correctement, alors les politiques font du social en servant les clients des entreprises,  par exemple en faisant commander des locomotives inutiles ou construire des sections de LGV inutiles (Rhin - Rhône) et ruineuses (Tours - Bordeaux). Tout cela appuyé par des majorités électorales bien constituées...

les loco inutiles que tu dis ,c'est tout de meme aussi de l'emploie pour les travailleurs d'Alstom les LGV inutiles c'est de l'aménagement du territoire et les personnes qui prennent le TGV pour Bordeaux ou Toulouse sont bien contents...si les français avaient réagi comme toi ou 19 eme siecle on serait tranquille il n'y aurait pas de trains....... quand au grand soir excuse moi, cela fait plus de 60ans que je l'attends et meme maintenant tout le monde est a la meme enseigne..... Par contre les actions syndicales auxquelles j'ai participé on elles amenaient des mieux socialement... alors ta bible politique rabâchée mais qui ne fait rien avancer et n'apporte rien , je préfère n'en passer et agir utilement..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SNCF : le réaction du gouvernement face à l'annonce d'un vote des cheminots

Que répond ce jeudi 10 mai le gouvernement ? "Il répond que les syndicats peuvent bien organiser toutes les consultations qu'ils souhaitent, cela ne changera rien à sa ligne ni à sa volonté de transformer la SNCF",

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/sncf-le-reaction-du-gouvernement-face-a-l-annonce-d-un-vote-des-cheminots_2746235.html

Le gouvernement tente de faire de cette consultation un non-événement"

Les syndicats de la SNCF s'inspirent d'Air France et organisent un référendum sur la réforme

Pour maximiser le nombre de votants, des urnes fixes seront accessibles "lors des AG" de grévistes, selon un document préparatoire cité par Le Monde, et des urnes mobiles circuleront "à la rencontre des non-grévistes". Dans le but d'éviter toute irrégularité, des listes nominatives d'émargement comportant le numéro de matricule de chaque cheminot seront établies. L'intersyndicale s'engage cependant à "respecter la confidentialité du vote en ne publiant pas les listes d’émargement et en les détruisant à la fin du vote".

https://www.marianne.net/societe/les-syndicats-de-la-sncf-s-inspirent-d-air-france-et-organisent-un-referendum-sur-la-reforme

Dans le cas d'un "résultat négatif", "il y aura beaucoup de travail d'explication à faire, La ministre a simplement jugé. Cela voudrait dire qu'une grande partie des salariés de la SNCF ne comprennent pas que cette réforme va sauver la SNCF et le service public du ferroviaire."

 

Le refrain est désormais connu : la réforme est forcément bonne… mais encore faut-il la comprendre et les cheminots sont trop c... pour comprendre tout seul.!..jolie technocratie a l'état pur..un bijou

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jackv a dit :

les loco inutiles que tu dis ,c'est tout de meme aussi de l'emploie pour les travailleurs d'Alstom les LGV inutiles c'est de l'aménagement du territoire et les personnes qui prennent le TGV pour Bordeaux ou Toulouse sont bien contents...si les français avaient réagi comme toi ou 19 eme siecle on serait tranquille il n'y aurait pas de trains....... quand au grand soir excuse moi, cela fait plus de 60ans que je l'attends et meme maintenant tout le monde est a la meme enseigne..... Par contre les actions syndicales auxquelles j'ai participé on elles amenaient des mieux socialement... alors ta bible politique rabâchée mais qui ne fait rien avancer et n'apporte rien , je préfère n'en passer et agir utilement..

Je complète  ton "agir utilement" : les locos inutiles, c'est aussi de l'emploi chez les ferrailleurs qui ont bien du mal à faire tout le travail que SNCF leur demande de faire, il suffit de voir le cimetière de Sotteville pour créer de l'emploi "utile". Dommage pour les CC 6500 et nombre de BB 26000 passées à la trappe en étant en bon état. 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, zorba a dit :

Je complète  ton "agir utilement" : les locos inutiles, c'est aussi de l'emploi chez les ferrailleurs qui ont bien du mal à faire tout le travail que SNCF leur demande de faire, il suffit de voir le cimetière de Sotteville pour créer de l'emploi "utile". Dommage pour les CC 6500 et nombre de BB 26000 passées à la trappe en étant en bon état. 

on peut aisément comprendre le système Shadock appliqué à SNCF:

  1. on achète très cher par emprunt des locos qui seront amortissables sur 30 ans
  2. on met à la casse bien avant les 30 ans des locos quasi neuves (plutot que d'essayer de les vendre d'occasion ou de créer une RosCo Akiem+)
  3. on dévalorise l'actif de la boite du montant des locos au rebut
  4. on continue de rembourser les emprunts bancaires
  5. L'Etat nous impose une nouvelle commande de matériel
  6. les Shadock pompaient, pompaient, pompaient,...
  7. les Gibis de DB, Renfe, FS ont du mal comprendre et veulent venir s'installer sur ce marché juteux en shadockeries
Modifié par r2d2
  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, zorba a dit :

Je complète  ton "agir utilement" : les locos inutiles, c'est aussi de l'emploi chez les ferrailleurs qui ont bien du mal à faire tout le travail que SNCF leur demande de faire, il suffit de voir le cimetière de Sotteville pour créer de l'emploi "utile". Dommage pour les CC 6500 et nombre de BB 26000 passées à la trappe en étant en bon état. 

on voit que tu ne connaît pas le coût de l'entretien des CC6500 quant au 26000 e la trappe en bon état..il n'y a que toi qui le pense

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

 

La ministre des Transports Elisabeth Borne compte poursuivre le dialogue avec l'Unsa et la CFDT, "qui souhaitent être forces de proposition" pour compléter sa réforme du secteur ferroviaire, avant l'examen du texte au Sénat fin mai. "Evidemment, le gouvernement ne reviendra pas sur les principes de la réforme qui ont été votés par l'Assemblée nationale" --l'ouverture à la concurrence, la fin du recrutement au statut de cheminot et la transformation de la SNCF--, prévient-elle d'emblée dans un entretien à l'AFP. "Mais il reste un certain nombre de champs à compléter ou à préciser sur le texte de loi lui-même, et puis la négociation doit s'intensifier au sein de l'entreprise (SNCF) et de la branche du ferroviaire. (...) Par ailleurs, on doit aussi travailler sur la trajectoire financière du secteur", note-t-elle. "On a ces sujets majeurs sur lesquels il est important d'échanger avec les organisations syndicales qui le veulent, d'ici à la discussion au Sénat" qui commencera en commission le 23 mai, relève la ministre.

"On a deux organisations syndicales qui souhaitent être forces de proposition", et avec qui "les échanges vont se poursuivre dans les prochains jours". Ces deux syndicats sont l'Unsa et la CFDT, venus vendredi matin pour proposer leurs amendements au projet de réforme ferroviaire, bien qu'ils participent toujours au mouvement de grève.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/05/11/97002-20180511FILWWW00310-sncf-elisabeth-borne-mise-sur-l-unsa-et-la-cfdt.php

 

un Figaronaute a relevé le parcours d'E.Borne:

Elle a de l'expérience sur le sujet :
- Dir. Transports terrestres 1996/7 loi créant RFF,
- Conseillère Transport Jospin 1997/2002, mise en œuvre très laborieuse,
- Directrice Stratégie SNCF 2002/07, concurrence Fret
- Directrice Cabinet ministre des Transports 2013/15, réforme... supprimant RFF(!)
- Ministre des Transports aujourd'hui, présentant la 4ème réforme importante, avec M Pepy, depuis plus de 20 ans !

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, jackv a dit :

 

https://www.marianne.net/societe/les-syndicats-de-la-sncf-s-inspirent-d-air-france-et-organisent-un-referendum-sur-la-reforme

Dans le cas d'un "résultat négatif", "il y aura beaucoup de travail d'explication à faire, La ministre a simplement jugé. Cela voudrait dire qu'une grande partie des salariés de la SNCF ne comprennent pas que cette réforme va sauver la SNCF et le service public du ferroviaire."

 

Le refrain est désormais connu : la réforme est forcément bonne… mais encore faut-il la comprendre et les cheminots sont trop c... pour comprendre tout seul.!..jolie technocratie a l'état pur..un bijou

 et tout compte fait lorsqu'a sa nomination comme ministre  je relatais ce que m'avais dis des  cheminots que l'avais côtoyé et  j'écrivais 

" pas très tendre "  ce n'était pas entièrement faux. ...Une bonne techno  qui considère qu'elle ne peut qu'avoir raison et que les autres ne comprennent rien.. l'humain elle ne connaît pas trop 

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

DSK, le soir du référendum de 2005 - NON au Traité Constitutionnel Européen, disait aussi sur les plateaux de télévision après 20 heures que ceux qui avaient voté NON n'avaient pas compris.

Finalement, le plus simple est de dire, comme Pepy le répète ces dernières heures, que voter ne servira à rien, puisque ceux qui réforment SNCF le font parce que c'est absolument indispensable et que cela réglera tous les problèmes du service public ferroviaire.

Là, je dis bravo Pepy. Rendez-vous dans cinq ans.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, zorba a dit :

DSK, le soir du référendum de 2005 - NON au Traité Constitutionnel Européen, disait aussi sur les plateaux de télévision après 20 heures que ceux qui avaient voté NON n'avaient pas compris.

Finalement, le plus simple est de dire, comme Pepy le répète ces dernières heures, que voter ne servira à rien, puisque ceux qui réforment SNCF le font parce que c'est absolument indispensable et que cela réglera tous les problèmes du service public ferroviaire.

Là, je dis bravo Pepy. Rendez-vous dans cinq ans.

Tu mélanges un peu tout comme dab l Europe qui s elargissait et qui continuait de se construire et la SNCF qui fonctionne mais régresse... L un est l inverse de l autre 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, jackv a dit :

Tu mélanges un peu tout comme dab l Europe qui s elargissait et qui continuait de se construire et la SNCF qui fonctionne mais régresse... L un est l inverse de l autre 

La SNCF régresse parce qu'elle recule devant les réformes préconisées par l'Europe et qui donnent de bons résultats, chez ceux qui jouent le jeu !

Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi Macron veut une SNCF unifiée, alors que l'Europe préconise plutôt de revenir à SNCF +RFF...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎10‎/‎05‎/‎2018 à 16:47, NEMO94 a dit :

Un réseau ferroviaire restera toujours un monopole naturel, la séparation (comptable) entre infras et exploitant(s) a été posée souvent comme préalable à l'introduction de la concurrence, mais ensuite les plus dogmatiques firent de la séparation organique (et du cloisonnement entre activités) une solution ultime aux problèmes liés aux subventions croisées et à l'asymétrie d'info au profit de l'exploitant historique...

20 ans après on voit ou tout ceci a mené !

 

 

Le Réseau, oui est un monopole naturel et doit être exploité par l'Etat en tant qu'EPIC ou Administration.

En revanche, je ne vois pas pourquoi ce réseau serait interdit à d'autres opérateurs, qui peuvent d'ailleurs être publics comme RATP Dev, RDT13 ou Transdev.

Clémentine Autain citait la Suisse en exemple, elle oublie de préciser qu'à coté des CFF il y a beaucoup d'opérateurs de droit privé, détenus par des collectivités locales...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réforme de la SNCF / privatisation : le document qui sème le trouble ... (source Le Parisien - 13/05/2018)

Citation

Alors que la 9e séquence de grève commence ce dimanche 13 mai 2018, une note de travail interne que nous avons consultée ouvre une brèche pour une possible privatisation de l’entreprise. La SNCF et le ministère des Transports démentent ...

http://m.leparisien.fr/economie/reforme-de-la-sncf-le-document-qui-seme-le-trouble-13-05-2018-7713093.php

Modifié par Pascal 45
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Pascal 45 a dit :

Réforme de la SNCF / privatisation : le document qui sème le trouble ... (source Le Parisien - 13/05/2018)

http://m.leparisien.fr/economie/reforme-de-la-sncf-le-document-qui-seme-le-trouble-13-05-2018-7713093.php

tout a fait pascal

« Si seule la holding est protégée, rien n’empêchera la direction de céder ou d’ouvrir le capital de SNCF Mobilités (qui gère les trains) ou de SNCF Réseau (qui gère l’infrastructure), s’agace Fabien Villedieu, délégué syndicat de SUD Rail. Concrètement, cette demande ouvre la voie à une privatisation de l’entreprise publique alors que depuis des semaines le gouvernement et la direction nous répètent en chœur que cette réforme ferroviaire n’est pas la privatisation de la SNCF. »

Les responsables syndicaux « tombent de l’armoire »

http://www.leparisien.fr/economie/reforme-de-la-sncf-le-document-qui-seme-le-trouble-13-05-2018-7713093.php

https://www.capital.fr/entreprises-marches/sncf-la-note-qui-pourrait-tout-changer-1287688

SNCF : la note qui pourrait tout changer

Selon le quotidien, la note interne de six pages stipule également que la SNCF souhaite déposer un amendement pour filialiser l’activité des trains régionaux, les TER. Ce que dément également l'entreprise ferroviaire. "Le but technique de la réunion était que la rédaction n’ait pas pour effet d’empêcher ce que la SNCF fait actuellement : avoir des filiales lorsqu’un marché a un caractère spécifique et l’exige, comme un marché transfrontalier. En aucun cas, cela ne concerne les marchés régionaux de TER".

 

avec la chute de la mobilisation actuelle on laisse un porte grande ouverte au GVT

https://www.capital.fr/votre-carriere/sncf-les-chiffres-qui-affolent-les-grevistes-1287531

Et la démobilisation ne se limite pas aux seuls conducteurs de trains : les autres “personnels indispensables” (composés, avec les conducteurs, des aiguilleurs et contrôleurs) sont aussi touchés. Le taux de grévistes chez les contrôleurs est par exemple passé de 69% début avril, à 45% mercredi dernier, soit une baisse de 24 points. Sans oublier les aiguilleurs, indispensables au bon fonctionnement des trains, dont la baisse a atteint 18 points sur toute la durée du mouvement, passant de 39% le 3 avril à 21% le 9 mai.

À lire aussi - La suppression du statut de cheminot pourrait coûter plus cher à la SNCF que son maintien

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.nouvelobs.com/societe/social/20180513.OBS6556/sncf-cette-note-interne-qui-inquiete-les-syndicats.html

cette note interne qui inquiète les syndicats

Un amendement prévoit également d'avancer l'ouverture à la concurrence en Ile-de-France à 2032, soit un an, et un rapport gouvernemental sur l'état du réseau et les lignes les moins circulées. Pour mieux défendre leur fermeture ?

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Blofeld a dit :

Il sème le trouble chez ceux qui ne savent pas l’interpréter ou qui l’interprètent mal à volonté.

... pas chez toi en tout cas !

:Smiley_11:

... mais on ne pouvait pas attendre mieux comme réponse de ta part.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Blofeld a dit :

Il sème 

 c'est qui "il".(le gouvernement ).tu as un problème de français ?

 

 

la Fédération des usagers prend ses distances avec la réforme

https://www.nouvelobs.com/societe/20180406.OBS4760/sncf-la-federation-des-usagers-prend-ses-distances-avec-la-reforme.html

Autre grief de la Fnaut à l'encontre de la réforme voulue par l'exécutif : "Le gouvernement doit être plus précis sur les investissements. Ne serait-ce que sur les petites lignes, parfois très usitées, la dette [...] On attend aussi un plan pour le ferroviaire et les cheminots qui les mobilisent", a indiqué aux "Echos" Bruno Gazeau, le président de la fédération.

Modifié par jackv
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"compte rendu interne d’une réunion de travail "

SI tu savais les hypothèses les plus folles envisagées afin d'avoir toujours un plan de secours au cas où l'impossible arriverait à court terme, en gros se prémunir ou plutôt avoir un plan de secours au cas où le ciel nous tombe sous la tête.

Et quand cela délirait un peu trop, toujours la petite fuite anodine, comme une conversation à voix haute aux chiottes de la cantine, le bout de papier griffonné oublié, voir le café avec des baveux qui feront courir le bruit qui court. Et cela arrange tout le monde.

Là, c'est de bonne guerre car une ligne rouge a été piétinée à dessein.

Et en face, les politiques portent aussi les désirs d'indépendance ferroviaire des députés et sénateurs PS-LR-LREM mais aussi PC ou FI: est si la branche TER était organisée en filiale/région administrative Est, RAA, Bretagne, Pays de Loire, Nouvelle Aquitaine et que c'est les régions qui veulent entrer dans le capital de leur filiale régionale pour devenir maitre de leur destin ferroviaire ? depuis des décennies les régions se plaignent de ne pas avoir de compte détaillée des services TER, là c'est l'occasion de mettre le nez dedans en entrant par la grande porte du capital d'une filiale. Et cela ressemble à ce qui peut se faire en Europe.

Au mois par cette fuite la question est posée et les acteurs devant leurs responsabilités, syndicats compris.

Pour Paris, avancer d'un an, en 2031, c'est bien une fuite volontaire rigolote: la solution à Paris, c'est une seule entreprise unifiée, RATP ! tiens cela n'a pas encore fuité et pourtant mes oreilles n'étaient pas bouchés et j'étais dans un pince-fesse neutre parisien sous Ayrault, et je n'ai pas avaler de travers la roteuse. Et rien n'a bougé depuis...ohlala, je m'en souviens plus. 

Modifié par r2d2
  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Pascal 45 a dit :

... pas chez toi en tout cas !

:Smiley_11:

... mais on ne pouvait pas attendre mieux comme réponse de ta part.

Non, puisque je sais de quoi il s’agit et c’est quelque chose qui existe déjà depuis de nombreuses années et de nombreux tractionnaires SNCF le font déjà sans que cela leur pose un problème.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment France 2 fait de la désinformation 

http://www.telerama.fr/television/france-2-revele-comment-les-cheminots-pillent-la-sncf-et-comment-gerard-collomb-en-abuse,n5644900.php

et où l'on voit qu'à France 2 la tradition des carpettes se perpétue...

Modifié par black5
complèter le message enregisté prématurément
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Blofeld a dit :

Non, puisque je sais de quoi il s’agit et c’est quelque chose qui existe déjà depuis de nombreuses années et de nombreux tractionnaires SNCF le font déjà sans que cela leur pose un problème.

étaye tes propos avec des lieux , des chiffres...et non pas avec des affirmations non motivées

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...