Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le depôt de Paris la Chapelle..un peu de son histoire..


jackv

Messages recommandés

et moi je me trompais en évoquant Doisneau et le dépôt du Bourget  voici les photos auxquelles je pensais

dois005.thumb.jpg.f8a4e99764e4fc886b898634b2f0f26e.jpg

 78 le matin au dépôt du Bourget

 

dois004.thumb.jpg.f4cc1280e631433de769244fa51baeee.jpg

79 la plaine lune du Bourget ( dépôt de locomotives)

" la banlieue de paris" texte de B. Cendrars, photos de R. Doineau ;éditions Denoël n) d'édition 2452 de mars 1987

 

à l’instant, Yoakam a dit :

Les photos ont été prise en hauteur et je me demandais sur quel support la photographe était installée, avec la photo aérienne j'ai la réponse c'est sur pont de la rue Riquet.

Si le nom de la photographe (Janine Niepce) est exacte on devrait trouver une trace quelque part!

Bravo pour votre perspicacité!

elle existe janine niepce

http://janineniepce.com/

Janine Niepce , photographie de Robert Doisneau.

RV_50497-8-1.jpg.ce0ce40e9dd6b28c2b998882cfd36890.jpg

http://janineniepce.com/biographie/

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, jackv a dit :

 

villette.thumb.jpg.41fbf309eb5dd0b98f85441c7e86fa6d.jpg

 

tu as été plus rapide..c'est sûrement la vilette.. meme les 2 gazomètres (petit et gros) sont sur ta photo et on voit l'ombre du toboggan

 et sur le nord de la chapelle à st denis il n'y a que des plaques tournantes simples

 

 il y a meme les essieux en attente sur le bout de voie

1.jpg.661a0d0c88c6501285a863b688bf5207.jpg

 

 

C'est en effet très probablement la Villette, en témoigne la 241A à gauche avec ses pare-fumée typiquement Est (oreilles d'éléphant)

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour revenir à la chapelle et à l'atelier central ou de construction.

 

 1865 jusqu'en 1936

img-9.jpg.b1106de151e3f4232269042c617caa65.jpg

 

après 1937

post-.thumb.jpg.1d9d3e51ce9cda2c49f6482cb02f2d58.jpg.6a95c6ca87ef8de0dcaf7eb1987093c4.jpg

 

 les grandes compagnies françaises furent amenées, pendant presqu’un siècle, à construire intégralement ou par transformation des locomotives à vapeur répondant aux nécessités du service de l’Exploitation.

 Jusqu’en 1914 l’industrie française spécialisée ne pouvait répondre intégralement aux commandes des grandes compagnies.L’importation en revanche était jugée trop coûteuse, du moins au xixe siècle ; par ailleurs, les machines étrangères pouvaient rester à l’atelier faute de pièces de rechange et les contrats d’entretien étaient souvent difficiles à faire appliquer. Comme les besoins correspondaient à l’accroissement du trafic voyageurs et marchandises, en constante progression. Les constructions de machines neuves par les compagnies se sont néanmoins poursuivies et s’étendent de 1846 à 1935 .

pour l'atelier de la chapelle

498898206_img-1-Copie.thumb.jpg.60c8b916a35e6e5ae0bf04d9c569a2b4.jpg

La majorité des ingénieurs du service de la Traction était issue des grandes écoles scientifiques françaises – Polytechnique, Arts et Métiers, École Centrale des arts et manufactures. Ils ont mises leurs compétences en œuvre pour concevoir ou transformer les engins de traction mis à leur disposition afin de suivre l’évolution technique. Sur le nord il y avait entre autre Dubousquet 1890/1910.

Chacune des grandes compagnies possédait de grands dépôts dans lesquels étaient réalisés l’entretien courant (révision partielle) et parfois les grandes révisions, dites RG, avec « levage intégral ». L’importance de ces dépôts-ateliers alla grandissant face à l’évolution du trafic.

Le Nord construisit, entre 1857 et 1935, 374 unités à la fois dans ses ateliers de La Chapelle (près de Paris), de Hellemmes (près de Lille) de 1886 à 1935, de Saint-Martin (près de Charleroi), établissement principal du réseau le « Nord-Belge ».

Le site de La Chapelle a été occupé très tôt, dès 1857, par un atelier de petit entretien et de grandes révisions éventuelles.  La Chapelle n’a cessé cette activité qu’en 1935.. L’établissement occupait une superficie considérable et s’étendait jusqu’au boulevard des fortifications.

img-10.jpg.282aeb0e68ab7745fbeade957bceacd4.jpg

Les documents photographiques montrent l’atelier en exploitation . On voit d’abord, avec une vue sur le Sacré-Cœur, le grand bâtiment abritant l’atelier avec de nombreux sheds successifs et les hautes cheminéesLa première machine visible est une 222 à chaudière à tubes d’eau : Schneider avait en effet poussé le Nord a expérimenter cette solution. Elle n’a pas fini sa carrière sous cette forme, car de 222 elle est passée à une disposition 230, très réussie avec une très belle allure et la livrée bien connue du Nord, cette teinte « chocolat » dont on disait que les Rothschild l’avaient importée d’Angleterre, du réseau élégant Brighton and South Coast. On aperçoit à sa gauche une 3500 sans échappement Lemaître.

img-11.jpg.3e19e508dcc14b53773578bf0c9e09de.jpg

La photo montre la continuité du grand shed et les forges de La Chapelle. Une Crampton tendérisée, la 162 ou la 163 (une série qui a été en service très longtemps), est arrêtée devant l’atelier des roues.

 

1401885198-48..thumb.jpg.599f548049d477548b638ea21d8f45e8.jpg

le dépôt àgauche

 

1401700963-46.thumb.jpg.f14599cfdbc9cf0fe0aa9346302dfe68.jpg

ce qui deviendra les bureau MT et dans les années 70 un pool dessinateurs

 

1406204006-N-260-3-615-Pont-Marcadet.thumb.jpg.629b34887300e7c79f9997446e8634c7.jpg

le depot vu de marcadet

 

Hellemmes construisait d’abord du matériel roulant , voitures, wagons et très peu de machines à vapeur. Puis l’atelier se spécialisa dans les chaudières. Lors des créations de prototypes elle livrait les chaudières à La Chapelle qui continuait la superstructure.

 machines construites a la chapelle les:

1reCompound à quatre cylindres, type 220 (2.101), plans Du Bousquet ;

1reCompound à trois cylindres, type 130 (3.101), plans Sauvage ;

1reCompound à quatre cylindres, type 232 (3.1101 et 2) ;

1reCompound à quatre cylindres en tandem, type 230 T (petite ceinture n° 51 à 62) ;

1reCompound à quatre cylindres, type 031 + 130 T, type Meyer, Du Bousquet, destinées au trafic houiller.

la construction se termina par les 150 à quatre cylindres et à vapeur surchauffée, n° 5.1201 à 30,

les 141 T à deux cylindres et à vapeur surchauffée, n° 4.1201 et deux pour la banlieue parisienne.

Machine Nord (230 tender) pour la Ceinture parisienne fabriquée à La Chapelle qui présente la particularité de comporter quatre cylindres en “tandem” : les deux cylindres BP-HP sont dans le même axe de chaque côté. C’est en France la seule application de ce procédé sur un matériel courant pour voie normale (système Du Bousquet).

 

img-14.jpg.b05f01a95344bac2eb0ece793a3c0c22.jpg

Une des premières machines dessinées par Du Bousquet, l’ancêtre des Du Bousquet 220 à quatre cylindres (2.100), un prototype (ateliers de La Chapelle et d’Hellemmes pour les chaudières). Cl. Compagnie du Nord, coll. G. Curtet.

 

1497510599-Les-Nord-231-3_1236.thumb.jpg.d3edb84562bab5386938a33f48f9b412.jpg

devant l'atelier

 

img-15.jpg.21b27b845d5028e3a9058793a3d3d75c.jpg

la 5.1200 la silhouette des machines dessinées par De Caso (Compound quatre cylindres, vapeur surchauffée, 1932-1933).Cl. Compagnie du Nord, coll. G. Curtet.

Le Nord avait déjà porté le poids des machines à 20 tonnes par essieu, autorisant des poids élevés pour l’adhérence avec des roues de 1,55 m, ce qui constitue une réussite technique exceptionnelle. Un train d’essai tracté par cette machine aurait atteint 150 km/h, comme certaines 150 de la Deutsch Reichsbahn.

 

extrait de la revue d'histoire des chemins de fer ; document issu de recherches menées par trois passionnés d’histoire ferroviaire : le docteur A. Mühl (Neustatt-Palatinat) ; J. Gillot, ex-cadre SNCF, élève d’André Chapelon, ingénieur des Arts et Manufactures ; moi-même, Gabriel Curtet, ancien professeur de l’enseignement technique.

 

 

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et de l'autre coté des VP l'ex chapelle inter

 pointillés violet la PC

rectangle vert le complexe multi modale sur le toit des terrains de jeux basket tennis et derriere en bleu

en bleu la construction de logements

519197419_inter.jpg.93cc93d205d9df06e9bdd94324861148.jpg

 

 les grues et les logements en construction

IMG_20190308_132527.thumb.jpg.50a8ab4c090db4ab56a85484116e9e7b.jpg

 

 au niveau du boulevard des maréchaux et de la porte de la chapelle

 voies du tram

 et flèche rouge la PC avec semble t il des échafaudages pour construire en surplomb

 au loin entrepots geodis (ex mac Donald du nom du boulevard) là ou ce trouvait l'ancien dépôt de l'evangile

IMG_20190308_132529.thumb.jpg.fe204ede510d98ffc2f553f01a6c55e4.jpg

 

complexe  multimodale avec les tours derriere

IMG_20190308_132545.thumb.jpg.49f208b43255f37e4099e49406ee3725.jpg

la gare de la chapelle st denis sur la PC se trouvait juste a la porte de la chapelle ...sur cette photo le chenin doit etre ce qui deviendra le boulevard des maréchaux et les buttes derriere ce chemin les fortifications de paris

 photorail

1010265431_chapellestdenis.jpg.1636b09cf8af9375600273ddfec13327.jpg

 

Modifié par jackv
  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les mêmes en 1931 il y a encore les traces des fortrif le long du boulevard

flèches bleus entrée et sortie du souterrain des voies de paris nord à la PC et donc gare de la chapelle st denis

violet voies  la PC et dépôt de l'evangile

 verts chapelle inter

rouge dépôt de la chapelle

jaune faisceau de l’évangile /charbon

IGNF_PVA_1-0__1931__CCF0H-2351_1931_CAF_H-235_0090_copie.thumb.jpg.dd54eda0fe5e55e14119a70e857cb66e.jpg

et idem en 1921

2144219049_IGNF_PVA_1-0__1921-06-11__CCF00B-361_1921_CAF_B-36_0021copie.thumb.jpg.9f742c9f1f32a38f7f4c21977fac935d.jpg

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

et un plan du dépôt d'avant la dernière guerre, en allemand, retrouvé dans les archives allemandes...avec strasse des poissonniers et de la chapelle

1976320419_lasahapp.thumb.jpg.89e2240700a71a411943a518fa757c4a.jpg

 

un petit air de vapeur

chape21.jpg.ece78beb8b7c5e9547e5b7fb0a156ece.jpg

 

et meme une loc électrique..nord

672104278_lachapelle.jpg.278b396eb6bfc7519d6ccdcdb204b7bd.jpg

 

Modifié par jackv
  • J'aime 3
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois plus tard...

sur chapelle inter ..la construction des appart. va bon train

IMG_20190723_121129.thumb.jpg.e5eddf34cec7624cb327a3ab85627800.jpg

 

l'ex  PC en dessous du pont avec des bâtiments en surplomb

IMG_20190723_121134.thumb.jpg.f1e692f3057244e11f09ef50d7b97541.jpg

 

juste après le boulevard des maréchaux la démolition des entrepôts DUBOIS avant le périphérique  ,il y a du roissy express dans l'air

IMG_20190723_121143.thumb.jpg.d5814dd8f812598575767abe63cd3cfb.jpg

IMG_20190723_121144.thumb.jpg.a48249272acdd4821e999d28c9653d3d.jpg

 

 

 

 

  • J'aime 2
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
  • 3 mois plus tard...
  • 3 semaines plus tard...

l'evolution de la construction des immeubles a l'emplacement de la chapelle inter et au dessus de la PC

IMG_20200128_110910.thumb.jpg.4b27fed6c182b638217147b684a4d1d9.jpg

IMG_20200128a_122319.thumb.jpg.25960b4958701c13b678ee00a854103d.jpg

 

au loin l'entrepot géodis (ex entrepot mac Donald) de l'évangile situé a la place de l'ancien depot de l'évangile

Modifié par jackv
  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Une bombe (plutot obus) de la Seconde Guerre mondiale découverte porte de la Chapelle à Paris

"Des mesures restrictives de circulation pour les automobilistes et les piétons ont été prises" écrit la préfecture de police.

_max.jpg.0963e05687d6b2c6b1082a52d35a7d4e.jpg

L'an dernier, en février, plusieurs milliers d’habitants avaient été évacués, d’autres confinés, le périphérique, l’A1 coupés et le trafic des trains suspendu. Une (grosse) bombe américaine de 500 kilos avait été découverte sur un chantier de la SNCF porte de la Chapelle.

 

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 25/07/2019 à 16:44, cc27001 a dit :

Le poste 5 de chapelle-evangile bientôt démoli démonté ?

https://www.facebook.com/VoieEtroite/posts/2591826550838666

VE.JPG.b141997d2afcc805c89f8a24eddc5998.JPG

67617086_2591825440838777_77825940759490

 en complément ..vers l'est, le faisceau de l'évangile et les voies PC

chapelle_charbon.thumb.jpg.e59d0886d62cde36c8b3ee2dc36fe46d.jpg

 a gauche géodis (ex mac do)  au fond au loin les anciens moulins de pantin devenu siège d'une banque..

 en blanc les immeubles rue de l'evangile (a la place des gazomètres) rue Moussorgski  et derrière la barre de l'armature métallique de la cité des sciences à la villette ( entre les immeubles et les grands moulins)

Modifié par jackv
  • J'aime 3
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 8 mois plus tard...

 les travaux sur chapelle inter et les photos de  certaines constructions ( "inter" parce que ce faisceau et les bâtiments étaient a l'interieur de la limite d'octroi de paris mais appellation avec le temps et devenu " inter" pour internationale)

un ancien site SNCF change de visage

Aménagé par Espaces Ferroviaires, filiale de la SNCF et imaginé par Charles Pictet Architectes et Atelier Martel, ce quartier mixte de 150.000 m² - à ce jour, plus de 100.000 m² ont déjà été livrés - se partage entre des logements, des bureaux, des équipements publics (écoles, crèches, terrains de sport, gymnase, ferme urbaine...) ou encore des espaces verts. Et ce n’est pas tout. Deux innovations se sont greffées au projet.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/a-la-porte-de-la-chapelle-un-ancien-site-sncf-change-de-visage_815f07ae-1b66-11eb-99f3-13f32eac07fb/

 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...
Le 20/01/2013 à 12:45, jackv a dit :

deux superbes photos prises sur le transbordeur....je ne connais pas les auteurs..mais merci a eux

 

post-12513-0-11409500-1358681784.jpg

 

post-12513-0-08723200-1358682321.jpg

 

Le 20/01/2013 à 13:57, Invité technicentre a dit :

C'est laquelle de Hudson? La R1 ou la S1? (je suis juste sur que ce n'est pas la U1...).

Bonjour, Mon père a dirigé le dépot à la fin de la vapeur pendant une dizaine d'année : de souvenir, concernant la 232 sur le transbordeur, le dépot avait (de souvenir) 3 232 R et la 232 U1  et je crois me souvenir que la S était un prototype trop caréné qui chauffait trop et qui a du être transformée ?  si nécessaire, en cherchant j'ai un document sur l'historique technique de ces dernières vapeurs construites.

Par contre la 231 sur le transbordeur, je pense à une photo noire et blanc de l'époque, qui a été "mal" colorée, car je n'ai à cette période, jamais vu de locomotive chocolat sur le Nord.

 

.450447600_19590807U1021.thumb.jpg.02714dd9baea65e237af258141e97455.jpg

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 23/01/2013 à 11:02, jackv a dit :

un petit HS emprunté dans le livre Paris nord et sa banlieue de D Leroy et P. H. Bellot édition LVDR

 

le deuxième chef mec en partant de la Gauche (M.L) a fini sa carrière comme chef de dépôt a Bobigny dans le fin des années 80 et je l'ai revu sur certaines photos du 75 emme anniversaire de la SNCF..

 

post-12513-0-81196800-1358935335.jpg

Le Chef Mec à gauche du temps où il était à La Chapelle, s'appelait "LESEIGNEUR", dit "Monsieur Leseigneur ou mécanicien des Rois ! ", une forte personnalité sympathique car il escortait les équipes quand il y avait une personnalité importante dans le train.

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, H.VINCENT a dit :

Le Chef Mec à gauche du temps où il était à La Chapelle, s'appelait "LESEIGNEUR", dit "Monsieur Leseigneur ou mécanicien des Rois ! ", une forte personnalité sympathique car il escortait les équipes quand il y avait une personnalité importante dans le train.

en complément:

Le 11/04/2016 à 01:26, VINCENT_Jacques a dit :

Bonjour,

Permettez moi de vous indiquer que le premier Chef Mec à gauche se nommer LESEIGNEUR, c'était le "mécanicien des rois" du     Dépot de La Chapelle. Dés qu'un roi, ou une autorité était annoncé voyageant dans le train, officiellement ou incognito, c'était lui qui "accompagnait" le train (Chef Mec accompagnant en cabine l'équipe titulaire de la locomotive). Il était réputé comme chef mec, capable de conduire toutes les locomotives à vapeur du Dépot, sur toutes les lignes. Au Nord, tout le monde connaissait "Monsieur LESEIGNEUR", c'était une trés forte personnalité. Il a eu un "pépin" que la direction ne lui a jamais pardonné, et qui l'a bloqué dans sa carrière.

Merci de faire revivre tous ces souvenirs.

effectivement,pour avoir eu un Tonton mécanicien "titulaire" de la 231E22 (restaurée version 3.1192 "chocolat" Nord à la Cité du train à Mulhouse),puis entre autre Chef de Feuille à Paris-la-Chapelle,

j'ai eu droit aux histoires de "Mr LESEIGNEUR" ,le "mécanicien des Rois" ...

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 18 heures, H.VINCENT a dit :

Le Chef Mec à gauche du temps où il était à La Chapelle, s'appelait "LESEIGNEUR", dit "Monsieur Leseigneur ou mécanicien des Rois ! ", une forte personnalité sympathique car il escortait les équipes quand il y avait une personnalité importante dans le train.

et celui qui a pris sa succession comme ctrap surveillance en ligne des ADC du 120/1 est sur cette photo devant l'affichage circulation au 1er étage, de la chapelle

affichage.thumb.jpg.927a50f77dd8547d4b2cb04c08fbe7e5.jpg

Modifié par jackv
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...