Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Des défribilateurs dans les TGV A à partir du 13 Avril 2013.


Messages recommandés

Pour les stéthos des Asct, je crois me rappeler qu'il avait été décidé de ne plus les renouveler...

Faut dire que même si je suis secouriste depuis plus de 30 ans, je ne saurais pas entendre autre chose qu'un TOC TOC...

Par contre, Bruno, il doit bien exister une application pour prendre les pulsations cardiaques et les transmettre à un service type SAMU... Si cela n'existe pas, pourquoi ne pas suggérer un tel truc qui ne doit pas étre si compliqué à créer...

Attention par contre que n'importe quel apprenti sorcier ne puisse prendre le contrôle de ce genre de procédé et puisse décider de vie ou de mort de son voisin de siège...

Oui, sur certains scopes et electrocardioscopes, il y a parfois une application pour envoyer des données au SAMU ou aux cardiologues. Je dois dire que dans les différents SMUR où je travaille cette fonction n'est pas utilisée ni même activée car n'ayant que peu d'intéret pour nous.

Poue le stétoscope, cela n'est pas d'une utilité cruciale et vitale. Par contre le défibrilateur dans le TGV, est il me semble une avancée importante. D'ailleurs de plus en plus de communes et de lieux publics en sont équipés (en vrac; véhicules de police municipale, cinémas, salles de spectacles, centres commerciaux, gares et même certaines stations du métro parisien, etc).

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme il est dit également, le risque de casser quelques côtes est présent lors du massage cardiaque, mais ce n'est rien comparé à une vie sauvée.

R.S.

Certes

Mais celui qui nous a formé en 2 h un apres midi lors de la formation TB, ex SPP, nous a bien dit que

En 2 heures, il ne peut pas nous apprendre à tous le massage cardiaque, tous juste le bouche à bouche ou la mise en PLS

Que le massage cardiaque doit être pratiquer au risque de "perdre la main" ou du moins avoir de la maintient de connaissance

Le risque de casser ou du moins fêler une cote lors de l'opération arrive même au secouriste confirmer, par contre que le risque de casser une cote et de transpercer un poumon ou pire le cœur est trop grand pour un simple quidam, qu'il vaut mieux se contenter de pratiquer le Proteger, Alerter, et Secourir qui peut juste se faire en mettant la victime en PLS , quoi que bien souvent, il vaut mieux ne pas y toucher car risque d'aggraver son état

C'est ce que nous répète aussi un collègue, conducteur qui est aussi Chef d'un CDIS ( capitaine de pompier bénévole)

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je reste sceptique sur le délai de l'usage de ce DSA qui placé en R4, ne pourra pas être mis en oeuvre dans la R10 suffisament tôt pour être réellement efficace.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Question technique :

- Est ce que l'usage du défribilateur ne risque pas faire sauter les disjoncteurs selon l'intensité utilisée, notamment si la rame est phase d'accélération ou lorsque le panto est baissé au moment du changement de courant (ligne classique / LGV) ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Que le massage cardiaque doit être pratiquer au risque de "perdre la main" ou du moins avoir de la maintient de connaissance

Le risque de casser ou du moins fêler une cote lors de l'opération arrive même au secouriste confirmer, par contre que le risque de casser une cote et de transpercer un poumon ou pire le cœur est trop grand pour un simple quidam, qu'il vaut mieux se contenter de pratiquer le Proteger, Alerter, et Secourir qui peut juste se faire en mettant la victime en PLS , quoi que bien souvent, il vaut mieux ne pas y toucher car risque d'aggraver son état

Bonjour.

Clairement, on fait bien, ce que l'on pratique souvent. Ainsi moi même, je suis bien incapable de pratiquer une appendicectomie ou de faire un fond de l'oeil!

Mais une formation au massage cardiaque permet quand même d'avoir de bonne base, même sans recyclage.

Ainsi en régulation en cas d'appel pour arrèt cardiaque, j'explique toujours au témoin comment faire le massage en attendant les secours.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Question technique :

- Est ce que l'usage du défribilateur ne risque pas faire sauter les disjoncteurs selon l'intensité utilisée, notamment si la rame est phase d'accélération ou lorsque le panto est baissé au moment du changement de courant (ligne classique / LGV) ?

Vu la puissance d'un défibrilateur, on est obligé d'arrêter tous les traisn à proximité pour que la sous-station fournisse assez d'énergie.

C'est quand même vraiment galère ce truc, juste pour sauver une vie....

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je reste sceptique sur le délai de l'usage de ce DSA qui placé en R4, ne pourra pas être mis en oeuvre dans la R10 suffisament tôt pour être réellement efficace.

Cela sera toujours plus rapide que l'arrivée des pompiers.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Question technique :

- Est ce que l'usage du défribilateur ne risque pas faire sauter les disjoncteurs selon l'intensité utilisée, notamment si la rame est phase d'accélération ou lorsque le panto est baissé au moment du changement de courant (ligne classique / LGV) ?

Une rame en accélération pompe plusieurs millions de Watts... (j'avais besoin d'une sieste... merci de me l'avoir montré...).

Un défébrillateur doit consommer moins de 1 A en mode charge et est désacouplé de son support pour fonctionner...

Il fonctionne sur SON accumulateur et devient donc totalement vierge de toute alimentation externe en cas d'utilisation (qui est unique par précaution... Dès la mise en fonction, il est obligatoire de le renvoyer en atelier spécialisé pour reconditionnement).

Ce qui explique qu'ils soient plombés sur leur support...

La question d'ADC est loin d'être idiote... 3 minutes de malaise et le cerveau peut présenter des lésions irrémédiables... Mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien tenter et que dès l'instant de la perte de conscience, un chronomètre se met en marche...

On a déjà vu revenir à elles des personnes ayant connu des malaises de plusieurs minutes car le corps humain est remarquable par sa complexité...

Même si la R4 est loin, ça vaut le coup de piquer un sprint et de revenir tout aussi vite avec le matos et de balancer un appel à la sono pour que le chef de train arrive lui aussi (ça aide même si il ne connait ni ligne, ni procédure, ni maniement du truc...). On essaye, on tente le coup, un point c'est tout...

ça marche, la machine (victime) repart, on a gagné la médaille du sauveur, une vie sauvée...Bravo...

ça ne marche pas... On aura tout tenté et on ne pourra pas se reprocher de ne rien avoir tenté... Bravo tout de même d'avoir essayé. L'homme est mortel et il ne faut pas croire qu'on peut être le remplaçant de dieu et redonner la vie...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité 232S003

Une rame en accélération pompe plusieurs milliers de Watts...

Cette consommation est plutôt de l'ordre de celle d'un chauffage de maison. ;-)))

Un EM ou TGV, c'est l'ordre des mégawatts ou milliers de Kw. ;-)))

R.S.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une rame en accélération pompe plusieurs milliers de Watts...

Un défébrillateur doit consommer moins de 1 A en mode charge et est désacouplé de son support pour fonctionner...

Il fonctionne sur SON accumulateur et devient donc totalement vierge de toute alimentation externe en cas d'utilisation (qui est unique par précaution... Dès la mise en fonction, il est obligatoire de le renvoyer en atelier spécialisé pour reconditionnement).

Ce qui explique qu'ils soient plombés sur leur support...

La question d'ADC est loin d'être idiote... 3 minutes de malaise et le cerveau peut présenter des lésions irrémédiables... Mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien tenter et que dès l'instant de la perte de conscience, un chronomètre se met en marche...

On a déjà vu revenir à elles des personnes ayant connu des malaises de plusieurs minutes car le corps humain est remarquable par sa complexité...

Même si la R4 est loin, ça vaut le coup de piquer un sprint et de revenir tout aussi vite avec le matos et de balancer un appel à la sono pour que le chef de train arrive lui aussi (ça aide même si il ne connait ni ligne, ni procédure, ni maniement du truc...). On essaye, on tente le coup, un point c'est tout...

ça marche, la machine (victime) repart, on a gagné la médaille du sauveur, une vie sauvée...Bravo...

ça ne marche pas... On aura tout tenté et on ne pourra pas se reprocher de ne rien avoir tenté... Bravo tout de même d'avoir essayé. L'homme est mortel et il ne faut pas croire qu'on peut être le remplaçant de dieu et redonner la vie...

Soit c'est une fibrillation ventriculaire et au delà des trois minutes, si le coeur repart, on a ressuscité un légume, c'est super. Soit c'est un malaise autre et le defibrillateur ne sert à rien.

C'est bon de savoir que le defibrillateur est en R4 mais où? Le temps d'appeler les ASCT pour savoir où il est; c'est mort. (façon de parler).

bon ceci dit, on ne sait jamais.

Par contre, il serait intéressant de savoir s'il y a une étude faisant état de vies sauvées. Sinon, ben, c'est un grigri pour nous faire croire que tout est sous contrôle.

Je vais creuser le problème sur les sites médicaux, je vous tiens au courant.

Modifié par aldo500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le schmilblick avance:

« Appeler, Masser, Défibriller »

http://www.cfrc.fr/defibrillation.php

Je continue l'exploration

Voici un extrait du site suivant

En France, 40 000 à 60 000 personnes décèdent chaque année à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire, soit près de 200 morts par jour.

L'installation des défibrillateurs est un projet ambitieux, car il permettra de sauver de nombreuses vies.

En effet, en France, le taux de survie est estimé entre 2 % et 4 % seulement, contre 20 % à 50 % aux États-Unis ou dans les pays anglo-saxons, où les défibrillateurs sont à la disposition du grand public. Cette expérience a pu démontrer l'efficacité de tels appareils et, par conséquent, la pertinence de les installer également en France.

http://www.senat.fr/questions/base/2008/qSEQ08010149S.html

Donc, ça doit servir à quelque chose.

Les chiffres cités m'épatent. J'ai du les oublier, j'ai honte, mais honte.

Modifié par aldo500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est bon de savoir que le defibrillateur est en R4 mais où?

Tu n'as pas bien lu l'article du lien, prés du comptoir, c'est quand même pas dur à s'en rappeller.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu n'as pas bien lu l'article du lien, prés du comptoir, c'est quand même pas dur à s'en rappeller.

Ce que je veux dire, c'est si j'en suis informé comme voyageur lambda?

Y a-t-il une affichette dans chaque voiture. (J'avoue, je n'ai pas lu l'article)

Avec le bol que j'ai, ça tombe toujours sur moi, le "s'il y a un médecin etc.'

Et avec le bol que j'ai, ça va être mon voisin (remarque c'est mieux qu'à l'autre bout du train).

Quand je pense au nombre de bons kilometriques que m'a promis la SNCF depuis ma thèse, je pourrais facile faire un AR Nantes tous les six mois.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Soit c'est une fibrillation ventriculaire et au delà des trois minutes, si le coeur repart, on a ressuscité un légume, c'est super. Soit c'est un malaise autre et le defibrillateur ne sert à rien.

C'est bon de savoir que le defibrillateur est en R4 mais où? Le temps d'appeler les ASCT pour savoir où il est; c'est mort. (façon de parler).

bon ceci dit, on ne sait jamais.

Par contre, il serait intéressant de savoir s'il y a une étude faisant état de vies sauvées. Sinon, ben, c'est un grigri pour nous faire croire que tout est sous contrôle.

Je vais creuser le problème sur les sites médicaux, je vous tiens au courant.

Bonjour Aldo.

Je n'ai pas les chiffres en tête, mais très clairement l'utilisation du DSA améliore la survie des patients, que se soit la survie préhospitalière (patient arrivant vivant à l'hôpital), que la survie post hospitalière (patient sortant vivant de l'hôpital, avec plus ou moins de séquelles, d'ailleurs souvent plus que moins, nous sommes bien d'accord).

D'ailleurs les nords américains ont des taux de récupération des arrèts cardiaques bien meilleurs que les notres, graçe à un premier maillon de la chaine des secours très performante (formation aux premiers secours dès l'école primaire, utilisation et généralisation du DSA).

Il faudrait que je recherche dans mes numéros de la revue des SAMU, afin de retrouver les articles correspondant.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Tu n'as pas bien lu l'article du lien, prés du comptoir, c'est quand même pas dur à s'en rappeller.

Ce que je veux dire, c'est si j'en suis informé comme voyageur lambda?

Y a-t-il une affichette dans chaque voiture. (J'avoue, je n'ai pas lu l'article)

Avec le bol que j'ai, ça tombe toujours sur moi, le "s'il y a un médecin etc.'

Et avec le bol que j'ai, ça va être mon voisin (remarque c'est mieux qu'à l'autre bout du train).

Quand je pense au nombre de bons kilometriques que m'a promis la SNCF depuis ma thèse, je pourrais facile faire un AR Nantes tous les six mois.

Vous vous entrainez pour le Muppet's show les 2 vieux? :Smiley_04: :Smiley_04: :Smiley_04:

Trève de plaisanterie, la signalétique lumineuse du bar ou celle pour les publiphones doit fonctionner encore à merveille...

Pour avoir déjà pratiqué ce genre de choses, même avec une queue de x mètres devant toi et des gens parfaitement obtus, tu arrives à la machine en poussant une bonne gueulante de quelques secondes et comme par hasard, plus personne ne t'empèche de passer... Pas besoin de carte ou d'expliquer pendant 6 heures ce que tu as besoin... Rien que ta gueule explique et on t'ouvre les portes...Tu piques la machine et tu repousses ton sprint dans l'autre sens...

C'est là que d'avoir prévenu le contrôleur peut être intéressant dans un train car tu peux courrir plus vite encore après un appel à la sono... Pour les TGV, un signal d'alarme et ils sont prévenus... Sinon, sur Atlantique, un poste sono, interphonie en R2, 2 en R4, R7 et R10, plus boutons d'appel en R1, 2,4 mais faut connaître...

Petit conseil encore, pensez à faire le 112 et à demander une prise en charge pour soi aussi est pas mal car après l'AR dans les couloirs du TGV et la gymnastique un peu spéciale, vous ne serez plus trop zen...

Mais, je vous promets que ça en vaut le coup...

Moi, c'était un noyé et en quelques secondes, je l'ai sorti de l'eau, fais le premier bilan, prévenu le poste de secours, attrappé le copain ranimateur, la valise, tout ramené au pas de course et continué la ranimation... Nous n'avons pas réussi à le ranimer because un coma éthylique carabiné, mais il en est pas crevé...

Pour la question suivante, non, je ne l'ai pas la breloque, rien à foutre, rien fait de spécial si ce n'est mis en pratique ma jeunesse...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Aldo.

Je n'ai pas les chiffres en tête, mais très clairement l'utilisation du DSA améliore la survie des patients, que se soit la survie préhospitalière (patient arrivant vivant à l'hôpital), que la survie post hospitalière (patient sortant vivant de l'hôpital, avec plus ou moins de séquelles, d'ailleurs souvent plus que moins, nous sommes bien d'accord).

D'ailleurs les nords américains ont des taux de récupération des arrèts cardiaques bien meilleurs que les notres, graçe à un premier maillon de la chaine des secours très performante (formation aux premiers secours dès l'école primaire, utilisation et généralisation du DSA).

Il faudrait que je recherche dans mes numéros de la revue des SAMU, afin de retrouver les articles correspondant.

Bruno.

Oui ça m'intéresse. Les chiffres anglo saxons que j'ai cité sont très parlants.

Il est évident que ce genre de déploiement necessite du long terme et de la communication mais ça en vaut la peine.

Je n'avais jamais remarqué qu'il y avait au moins un deuxième médecin sur le forum, quelle honte.

Youpi!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu veux dire manger des m-Macdos et jouer au squash à 58ans?

Pourquoi pas, à moins que tu ne sois pas capable de te faire un menu "assez correct" chez MacDo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce que je veux dire, c'est si j'en suis informé comme voyageur lambda?

Y a-t-il une affichette dans chaque voiture. (J'avoue, je n'ai pas lu l'article)

Les trains équipés sont signalés par autocollant.

Le chemin vers l'appareil est indiqué:

defibrillateur-medium-3174079.jpg

Modifié par Christophe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...