Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Déraillement d'un train Intercités à Brétigny-sur-Orge


Messages recommandés

Le signalement de "choc anormal", ça fait aussi partie du metier...

Ce qui pourra être relevable, c'est savoir si, sur la première partie du convoi qui n'a pas deraillé, le choc a aussi été ressenti.....voir eventuelement, la circulation précédante.

Fabrice

Tu as tout a fait raison mais le choc anormal; c'est tellement subjectif. Même le beatt le reconnais dans au moins 2 rapports.

Les boulons et les témoignages des circulations précedentes, de la 1ere partie du train peuvent donner de precieux renseignements sur le déroulé, et la temporalité des faits.

Imaginer des djeuns dévisser l'éclisse c'est rêver : beaucoup trop pénible par cette chaleur

:Smiley_05::Smiley_36:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cette histoire d'éclisse me semble quelque peu surréaliste. d'autant plus que des vérifications ont été faites quelques jours plus tot. ca me rappel l'histoire du ratrapage entre 2 fret à ST Clair (lyon) ... un fret immobilisé et le signal en amont présentant VL, un deuxieme fret arriva plein pot par l'arriere ... rattrapage catastrophique. les premieres enquetes officielles avaient parlé de rats qui grignotaient les circuits de voies (les conclusions suivantes étaient un peu plus réalistes).

Donc attendons de voir un peu les résultats finaux de ces enquetes (meme si ca va etre long) avant de tirer sur toutes les cometes.

je ne peux me taire face à toutes ces alégations d'acte de malveillance voir de terrorisme ... la parano se soigne très bien mais il faut consulter!!!!

bien entendu nos pensés vont aux victimes et à leurs familles, mais aussi au mécano qui est lui aussi victime de cette catastrophe. On sait tous que meme si on y est pour rien, le crl se sent malheureusement toujours un peu responsable. Et pourtant dans cette histoire le collègue n'y est pour rien et meme, à bien réagi en professionel qu'il est. mes pensés vont donc aussi pour le CRL et espère qu'il se relèvera rapidement de ce jour maudit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sans trop donner dans la spéculation (voire pas du tout même), c'est quand même bizarre cette histoire d'éclisse.

Ca se dévisse pas comme ca, y a au moins 4 (voire 6) gros boulons et écrous qui la tiennent.

Ils l'ont récupéré entière? elle était pas cassée?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

De toute façon, l'éclisse elle-même devrait servir de juge de paix, ainsi que les fameux boulons si on les retrouve (on en parle pas, au fait, de ces boulons desserrés. Ils ne devraient pourtant pas être difficiles à localiser…). Sans aller jusqu'à l'analyse cristallographique aux rayons X, l'examen métallurgique de la pièce, de ses fractures, lézardes, rayures, entailles, échancrures et autres écorchures devrait assez facilement révéler s'il y a eu rupture, et si oui, la situer dans le temps (l'épaisseur superficielle de rouille sur une pièce en fonte est généralement assez révélatrice : si une entaille ou cassure est fraîche, elle n'est pas oxydée ; ensuite, comme la rouille est poreuse, son épaisseur augmente au fil du temps).

À suivre…

Je vais te rassurer... L'examen cristallographique de tout les systèmes de cette éclisse vont être demandés et réalisés mais le plus gros problème va consister à inspecter les derniers km de voie empruntée pour rechercher tout indice ou preuve permettant d'expliquer les faits, dont retrouver ces pièces qui peuvent avoir volé sur plusieurs dizaines de mètres de largeur...

Tout va y passer, de l'outillage ayant servi à serrer ces boulons d'éclisses, qui l'a fait et à quelle date, qui a vérifié et certifié le travail...

Pour ce qui est d'oxydation éventuelle d'un seul de ces éléments, je peux te répondre par l'affirmation qu'il n'y en a que peu à très peu. Ce n'est pas du métal pour ferrer les ânes qui est utilisé...

Pour ce qui est de rails en fonte, cela doit faire plus d'un siècle qu'ils n'existent plus car la fonte ne supporte presque pas les chocs et écarts thermiques...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une ( ou plusieures ) photo (s) circulerai(en)t en interne SNCF.. pour le moment, ce n'est pas du domaine public...tout comme beaucoups d'elements de cette affaire qui ne fait que debuter officielement au niveau des enquêtes.

Donc seuls les enqueteurs ont déjà une certaine vue sur ce qui a pu se produire. Il est effectivement tentant d'avoir des infos, mais pas si celà doit "compromettre" la procèdure en cours...

On a pas mal discuté sur les eclisses, le pourquoi de leur non tenue en certaines trés rares conditions, des contrôles effectués en voie, et particulierement regulières en zone dense, cas de Bretigny....

Je ne pense pas qu'avec les quelques infos que nous ayons, nous puissions aller plus loin sur ce qui s'est produit, et cette malchance extreme, de voir une eclisse atterir pile dans un coeur d'appareil de voie... une cale, celà s'explique par son "guidage", mais une eclisse, ce serait le pas de bol de chez pas de bol, de chez pas de bol....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

En plus d'une pensée pour les familles des victimes, je me permets d'ajouter une pensée toute particulière aux personnes chargées de l'entretien des voies sur la zone de Brétigny.

On a l'impression de faire le maximum, même si on ne dispose pas toujours de tous les moyens.

Et pourtant, l'inévitable n'a pas été évité …

L'homme ne maîtrise pas tout,que ce soit avec des lois où des règlements !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est d'oxydation éventuelle d'un seul de ces éléments, je peux te répondre par l'affirmation qu'il n'y en a que peu à très peu. Ce n'est pas du métal pour ferrer les ânes qui est utilisé...

Pour ce qui est de rails en fonte, cela doit faire plus d'un siècle qu'ils n'existent plus car la fonte ne supporte presque pas les chocs et écarts thermiques...

Je disais « fonte » essentiellement par ignorance de l’alliage utilisé – précisions bienvenues. Pour les rails, en tout cas, cet alliage n'est certainement pas de l'inox, et pour les boulons non plus, je pense. Donc, on devrait donc trouver une couche d'oxyde de fer, même ténue, sur les cassures anciennes. Enfin, je suppose…

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suite à la récente conférence de presse de la sncf , des photos ont été présenté .

On y voit clairement les 2 éclisses concernées :

Une tombée à coté du rail , et l'autre coincée dans le coeur de l'aiguillage (+ les commentaires) ; par contre pas d'image ni de commentaires sur la visserie .

L'emplacement normal de l'éclisse est très proche (10/20cm env.) de l'endroit où elle s'est coincée .

On y a vu aussi une marque sur un disque de frein du dernier essieu de la 3e voiture .

Je n'ai jamais vu une telle comm suite à un accident grave et impressionnant .

Modifié par dav1077
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais vu une telle comm suite à un accident grave et impressionnant .

Aujourd'hui, si tu communique pas à fond, tu es mort : les réseaux sociaux (on le constate déjà ici) te développent des hypothèses et théories plus vite qu'une équipe de scénaristes de film catastrophe.

Donc le seul moyen de faire taire (ou essayer) les scénaristes, c'est de raconter l'histoire dès que tu en découvre un chapitre.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Je viens de voir les photos du point presse...

Edifiant...

Par contre, je me permets une remarque... C'est effarant le nombre de tonnes de ferrailles que l'on peut trouver sur l'ensemble des voies... Chantier terminé, ne serait-il pas préférable de les ramasser? Equiper un ou plusieurs engins avec des électroaimants pour collecter ces déchets ne serait-il vraiment pas possible?

Je viens de modifier ce message parce que ma réponse ne correspondait pas totalement à mes idées...

Par contre, comme la remarque sur les déchets de chantiers présents un peu partout est toujours d'actualité, je le laisse...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fabr, je me permets de mettre les photos du lien que tu donnes, ce sera plus clair pour suivre ce topic.

Donc des images de l'aiguille sur les quelles on voit l'éclisse et des images du disque de frein qui est sans doute venu la heurter en premier.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement, les photos sont desormais en ligne.. recent de 45 minutes..

https://twitter.com/sncf_infopresse

Pour l'eclisse, c'est sans equivoque possible, on constate aussi les têtes des boulons qui ont peté...c'est terrible...

Fabrice

Impressionnant effectivement.

Notez aussi que le second trou de léclisse est propre et net doxydation, ce qui suggère une cassure très récente, alors que le troisième est totalement rouillé, donc (au moins) desserré depuis plus longtemps. Le premier et le dernier sont dans un état intermédiaire suggérant un desserrage plus ou moins récent.

Modifié par Arlanda express
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a quelques pages, je disais (par pure supposition) que l'éclisse pouvait avoir perdu des boulons, se retrouvée "libre" de se relever et le train venir butter dedans et l'arracher pour l'emmener au cœur de l'aiguille ... suis pas spécialiste mais bon, fallait pas être devin pour deviner que si la com officielle parlait de l'éclisse, c'est qu'ils avaient des billes pour le faire et que ceux qui voulaient pas y croire allaient bien vite devoir admettre.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est toujours pas très glorieux mais l'histoire d'un groupe de jeune qui dépouille les cadavres, du caillassage en règle et de plusieurs vol de portables des secours est un peu plus nuancée et - à raison - minorée.
Comme quoi, pour y voir bien clair, il va falloir attendre, et je maintiens que ça a été monté en épingle.
Il y a indéniablement quelques individus détestables, d'autres personnes plus “normales” (à savoir : pas des anges, mais des gens qui se comportent mal sous le coup de la panique, de l'énervement ou des circonstances choquantes) : ce n'est pas le monde à la Mad-Max qu'on a voulu nous décrire, incluant à demis-mots des idées sécuritaires et/ou incitant à la haine raciale et sociale (sur Facebook et Twitter certains ne se sont pas privés pour se déchainer pascontent:(cestachier:sad: ...).
Modifié par Yohann G
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les dépouilles des victimes n'ont pas refroidi que déjà on a les photos au cœur de l'enquête ,impressionnant , tout va vraiment trop vite , beaucoup trop vite!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deux choses m'interpèlent dans l'image de cette éclisse je joints cette image pour m'expliquer

Ne pas oublier qu'un boggie est une pièce rigide. Le premier essieu ayant déraillé, il est envisageable que le second a été ramené vers la gauche et a frotté le coeur de l'appareil de voie (traces qui sont visibles en bas à droite).

Ce que tu nommes "traces de frottement" n'en sont pas. Ces traces correspondent à la forme des têtes de boulons. Et le fait qu'il n'y ait pas de rouille, montre que l'assemblage était serré "au contact". L'oxydation ne s'est pas faite à ces endroits.

Perso, je ne me permettrai pas de commentaires sur ces photos, trop de paramètres sont inconnus et ce n'est pas notre rôle de mener l'enquête.

Bien que je conçois que tout le monde a envie de comprendre.

Mais vu la communication réalisée autour de l'affaire, nous aurons rapidement des informations complètes.

Tout va être analysé (les opérations de maintenance, la qualité du travail des opérateurs). Les causes originelles seront connues.

Modifié par Soupeaulait
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les dépouilles des victimes n'ont pas refroidi que déjà on a les photos au cœur de l'enquête ,impressionnant , tout va vraiment trop vite , beaucoup trop vite!

En même dans ce sujet il ya deux aspects :

Les victimes.

La technique/technologie : causes.

à mon sens 2 sujets seraient préférables.....pour éviter le mélanges des genres....

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les indices de frottement que tu cites, sont l'appui des tétes de boulons, tout ce qu'il y a de plus normal..par contre, le 3eme trou ne porte pas cette trace ( boulon desserré ??? )

PS doublon aprés l'avis de Soupaulait...

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les indices de frottement que tu cites, sont l'appui des tétes de boulons, tout ce qu'il y a de plus normal..par contre, le 3eme trou ne porte pas cette trace ( boulon desserré ??? )

Fabrice

Je n'ai plus en tête les règles précises de maintenance d'une TJD. Mais d'une manière générale, la disparition isolée d'une pièce d'attache (boulon, tirefond) ne suffit pas à conclure à une défaillance. Lors des tournées, si une telle situation est observée d'autres désordres doivent être recherchés visuellement afin de déterminer si les ensembles constituant la voie, ou les appareils de voie, ont atteint une valeur limite. Suite à ces constats des interventions sont programmées afin de remédier à ces désordres.

Un peu comme sur une voiture, on ne change pas les pneus tant que les limites d'usures ne sont pas atteintes, ou on ne remplace pas les plaquettes de frein à mi-usure.

Les désordres sont normés, et à chaque valeur de norme correspond une intervention (avec prises de mesures conservatoires si nécessaire).

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...