Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Déraillement d'un train Intercités à Brétigny-sur-Orge


Messages recommandés

probleme sur la tjd, sans aucun doute...maintenant pourquoi tant de posts parle de bivoie???

une bivoie pour moi agent circ et aiguilleur, c est lorsque tu tournes un appareil de voie sous les roue d une circulation.et cela n est possible que sur un triage ou des voies de service ou les aiguilles sont libres ( sans enclenchement electrique empechant leur manoeuvre si une circulation se trouve dessus).

Dans le cas present on ne peut parler de bivoie.

Non, le bi-voie peut démarrer à partir de la pointe de cœur, du demi-cœur.

Mon schéma n'est vraiment pas à l'échelle. Je vais essayer de représenter le 1/2 cœur en gros plan et la simulation du passage du boudin de roue dans la gorge de gauche du cœur ; passage provoqué par le roulage sur l'éclisse coincée.

Combien de fois ai-je vu sur voie de service en ligne droite, une roue de wagon passer sur un sabot d'enrayage coincé sur le rail et la roue retomber à côté du rail, alors qu'elle retombe aussi souvent sur le rail.

attachicon.gifTJD bret.JPG

La direction V1/V3 ne dépend pas de la TJD ou je n'ai rien compris ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 3,8k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Bonsoir, je suis de retour ce soir à VIERZON (en voiture) et je suis "colère" j'ai participé à mon modeste niveau, à la remise en état de la caténaire en aidant les collègues des travaux (ayan

on va mettre les points sur les I, il n'y a aucun argument narcissique, juste une remarque fortement ironique la gravité du sujet je la mesure Monsieur, comme tous les gens ici et comme tous les

Pas neutre? Désolé mais je soigne les jeunes, les vieux, les noirs, les blancs, les arabes et les juifs, les cons, la flicaille et la racaille (avec une préférence pour la flicaille je vous l'accorde

Images publiées

Un deraillement ( sur la TJD..precedante ) on sait comment ça commence, mais surtout pas comment ça fini si entre temps, on trouve d'autres ADV sur le chemin. Autant d'ADV en aval, autant de possibilité de surderaillements, voire de ré enraillments...

les multiples cas qui se sont produits sont plus du domaine de l' aléatoire (essieux on non, en contact du rail, rebonds divers, flexibilité des composants dans un systéme plus ou moins chaotique..)

Qu'il y ait donc des essieux sur et hors des rails, est previsible... mais quand à leur nombre respectif, bien malin....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as rien observé, Michael :Smiley_04: ... les TJD d'entrée de Bretigny, côté Paris, sont un cisaillement vers la droite, vers les voies paires 2, 4, 6 et le faisceau VS pair....la communication V1/V3 fait appel a un autre appareil deviation à gauche, implanté immediatement aprés la TJD incriminnée

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

En même temps je.ne vois pas quel serait l intérêt pour des jeunes de Brétigny de saboter pour faire détaillée un train a part de la méchanceté gratuite

Bonne journée

Justement la bêtise (ou la folie) est une très "bonne" raison pour les jeunes (et les déséquilibrés moins jeunes), de Brétigny et d'ailleurs, habitant les cités ou non.

Sans compter les motifs d'ordre "politique".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les gars..on a pas dit que c'etait impossible qu'il puisse exister des moyens de derailler des trains, certains y arrivent..

Mais juste que là, precisement, suffisement de Professionnels de la Voie vous disent que Bretigny, c'est ACCIDENTEL.....

Et leurs demonstrations me semblent plutôt convainquantes, alors si j'insiste aussi, c'est un peu pour que vous arretiez de vous mettre ça en tête, et gardez donc votre energie pour gueuler pour de vraies raisons... ne vous inquietez pas, il y aura matière....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On entend plus parler du groupe de Tarnac qui avait saboté les caténaires de la LGV Est. Sur ce web, ça avait pas mal polémiqué et beaucoup prétendaient mordicus que c’était un coup tordu des services spéciaux de Sarkosy.

Ils ont de la chance, les éco-guerriers, d’avoir la bienveillance de l’opinion (du moins, des faiseurs d’opinion).

Parce que beaucoup trop de zone d'ombres et d’incohérences la dessus

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous ne croyez que cette hypothèse de sabotage dans cette catastrophe est un peu surréaliste sachant que la dite aiguille se trouve sous les fenétres du poste de Brétigny ( qui doit étre ouvert en 3/8);

certainement qu' un AC aurai vu le manége d'une personne malveillante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Groupe " Tarnac " n'avait comme objectif que de paralyser le trafic, en sabotant le captage du courant....

Un coup technique assez maitrisé, et surtout censé ne pas faire de victime, et "ne pas sombrer dans l'impopulaire" ( ne pas faire de victimes est un critère important, quel que soit le scénario de qui fait quoi...).

Un autre groupe, plus mafieux, est celui qui se revendiquait "AZF", et menaçait, à l' époque, de s'en prendre aux ouvrages du POLT... une fin d'aventure digne des meilleurs scénarios de Barbouzeries Granguignolesques à souhait...

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La direction V1/V3 ne dépend pas de la TJD ou je n'ai rien compris ?

Faute de plan précis, et sans tenir compte des aiguilles en aval, j’ai voulu montrer qu’un bi-voie pouvait démarrer à la pointe de cœur.

Alors qu’un bi-voie franc est généralement le résultat du déplacement des aiguilles sous le train, entre 2 essieux, entre 2 bogies ; ce qui est impossible sur voies principales.

L’appareil de voie est contrôlé sur 5 points : contrôle collage lame, contrôle décollage lame opposée, contrôle entre position terrain et commande (discordance), contrôle calage moteur et surtout contrôle verrouillage des lames ; il faudrait que 2 pièces maitresses cassent pour q'une lame se déplace sous un train.

Erreur de l’aiguilleur impossible, car l’aiguillage est protégé par au moins 2 enclenchements : enclenchement de transit et zonage. Il faudrait que l’aiguilleur soit un terroriste, qu’il annule les enclenchement et renverse l’aiguille sous le train pour le faire dérailler par bi-voie ou enfourchement.

Modifié par VSG
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai repris la photo publiée et je l’ai un peu torturée.

Nous sommes d’accord que le trou autour duquel l’éclisse aurait pivoté est celui qui est situé au plus proche de la caméra, qui correspond en réalité avant pivotement au trou le plus proche de la cassure.

Si l'éclisse avait cassé au passage du convoi, la fracture devrait être nette et exempte d'oxydation.

Or, ce que révèle la photo après surexposition et sursaturation des couleurs, c'est que la cassure, même dans l'ombre, semble bien être rouillée (en jaune sur la photo retraitée), ce qui impliquerait une fracture bien plus ancienne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, le bi-voie peut démarrer à partir de la pointe de cœur, du demi-cœur.

Mon schéma n'est vraiment pas à l'échelle. Je vais essayer de représenter le 1/2 cœur en gros plan et la simulation du passage du boudin de roue dans la gorge de gauche du cœur ; passage provoqué par le roulage sur l'éclisse coincée.

Combien de fois ai-je vu sur voie de service en ligne droite, une roue de wagon passer sur un sabot d'enrayage coincé sur le rail et la roue retomber à côté du rail, alors qu'elle retombe aussi souvent sur le rail.

attachicon.gifTJD bret.jpg

Si je peux me permettre, ton schéma est faux.

La TJ est vers la droite

pour faire voie 1b --> voie 3(1bis) ou 5 c'est un branchement simple vers la gauche à 60 situé après la TJ

pour faire voie 1 --> voie 1 ou voie 3 (voie 1bis) c'est également un branchement simple vers la gauche à 60 situé après la TJ

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je peux me permettre, ton schéma est faux.

La TJ est vers la droite

pour faire voie 1b --> voie 3(1bis) ou 5 c'est un branchement simple vers la gauche à 60 situé après la TJ

pour faire voie 1 --> voie 1 ou voie 3 (voie 1bis) c'est également un branchement simple vers la gauche à 60 situé après la TJ

Pourtant les photos montrent un 1/2 cœur caractéristique des TJD ; mais faute de schéma de signalisation …

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un schéma de l'entrée nord de BY (Paris en bas, vers Limoges en haut) :

(schéma corrigé)

le point rouge est l'origine du déraillement

Voilà une vue de l'entrée nord de BY (en tournant le dos à Paris) :

On voit bien la traversée-jonction vers la droite au premier plan et les branchements simples vers la gauche au second plan, juste avant les quais

Modifié par geant vert
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un schéma de l'entrée nord de BY (Paris en bas, vers Limoges en haut) :

attachicon.gifBY2.JPG

le point rouge est l'origine du déraillement

Voilà une vue de l'entrée nord de BY (en tournant le dos à Paris) :

On voit bien la traversée-jonction vers la droite au premier plan et les branchements simples vers la gauche au second plan, juste avant les quais

Merci, c'est vraiment bien.

Donc, l'éclisse coincée sur le cœur a provoqué le déraillement et le bi-voie s'est fait au branchement simple suivant ; le bi-voie est la conséquence du déraillement et non de l'éclisse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je peux me permettre, Geant Vert, le point rouge devrait être à droite et non à gauche. Merci pour le schéma et les photos.

En effet, toutes mes excuses, je me suis pris pour Michel Chevalet à raconter des conneries. J'ai corrigé le schéma.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut Geant vert,

sur ta dernière photo ( qui je pense etre l'endroit où tout semble avoir commencé ) que le cœur de sortie est bien abimé . Il semble que son éclisse soit tordue ou cassée, et la partie du rail au niveau du contre rail est bien déformé aussi.

Cela n'est pas étonnant, vu que les essieux ont décollé du rail et si ceux ci sont retombés à cette endroit

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a une autre piste que l'"acte de malveillance" (qui se serait passé en plein devant le poste A et qui n'aurait rien vu) et le dévissage soudain de 3 (et non pas 4) des écrous. Il y a une enquête en cours, je ne préfère pas m'avancer et j'ai un devoir de réserve.

salut Geant vert,

sur ta dernière photo ( qui je pense etre l'endroit où tout semble avoir commencé ) que le cœur de sortie est bien abimé . Il semble que son éclisse soit tordue ou cassée, et la partie du rail au niveau du contre rail est bien déformé aussi.

Cela n'est pas étonnant, vu que les essieux ont décollé du rail et si ceux ci sont retombés à cette endroit

Non, ce n'est pas ce cœur là qui est en cause.

L'appareil de voie s'est déplacé suite au choc, plus mon appareil photo pourri qui doit déformer un peu.

<humour>
Ce schéma semble dénoter une haute maîtrise des outils de dessin sur ordinateur ! :)
</humour>

Je sens de la jalousie dans tes propos.

Je prépare actuellement une over-méga-top-moumoutte animation 3D de la mort qui tue avec ces mêmes outils :P

... ou pas

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...