Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Déraillement d'un train Intercités à Brétigny-sur-Orge


Messages recommandés

Invité technicentre

cartonrouge Il y a pas mal 'exagération sur les histoires de trains de permissionnaire, les ayants emprunté 40 fois au départ de Paris est le dimanche soir, le train de 00h20 pour Verdun, je peux te certifier qu'il arrivait à son terminus dans le même état qu'il était à son départ, de même que le train retourde 15h00 et des bouteilles le vendredi après midi qui arrivai vers 18h20 à Paris Est, (soit 80 trajets) ces trains étaient surveillé comme du lait sur le feu, PM, SUGE etc et à la moindre détérioration, c'est pas compliqué, les 7 casernes de Verdun étaient consignées et adieu les perms et bonjour les mesures disciplinaires, en étant déjà cheminot, cela m'aurait sacrément gonflé d'être associer à ce genre de comportement.

Je ne nie pas qu'il y ait pu y avoir des exactions mais , comme toujours, il ne faut pas généraliser, en gros, ceux qui colportent ce genre de rumeurs ne valent pas mieux que la presse qui ne vérifie pas ses infos et intoxique plus qu'elle n'informe

C'est arrivé une ou deux fois avec le train de Berlin... Il est allé jusque Gare de l'est puis, une rangée de gendarmes de chaque côté et est reparti sans que personne ne descende...

Moi, c'était Landau en RFA, même période qu'ADC... On était prévenu que tout était près pour le retour depuis les quartiers militaires...

Landau, siège d'un des deux seuls tribunaux militaires en France avec celui de Papeete et d'une célèbre prison militaire française...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cartonrouge Il y a pas mal 'exagération sur les histoires de trains de permissionnaire, les ayants emprunté 40 fois au départ de Paris est le dimanche soir, le train de 00h20 pour Verdun, je peux te certifier qu'il arrivait à son terminus dans le même état qu'il était à son départ, de même que le train retourde 15h00 et des broutilles le vendredi après midi qui arrivai vers 18h20 à Paris Est, (soit 80 trajets) entre octobre 84 et septembre 85 et ces trains étaient surveillé comme du lait sur le feu, PM, SUGE etc et à la moindre détérioration, c'est pas compliqué, les 7 casernes de Verdun étaient consignées et adieu les perms et bonjour les mesures disciplinaires, en étant déjà cheminot, cela m'aurait sacrément gonflé d'être associer à ce genre de comportement.

Je ne nie pas qu'il y ait pu y avoir des exactions mais , comme toujours, il ne faut pas généraliser, en gros, ceux qui colportent ce genre de rumeurs ne valent pas mieux que la presse qui ne vérifie pas ses infos et intoxique plus qu'elle n'informe

non , non, je confirme u'il y a eu pas mal de dégat dans certains permissionnaires du vendredi

On a faillit prendre dans la figure une cuvette de WC pret de Château Thierry et un collegue a pris un tube fluo sur le casque

Un militaire a d’ailleurs été tué par le retour de la banquette qu'il jetait par la fenêtre alors que le train entrait dans un des tunnels entre Château Thierry et meaux

Moi même je partais en perm de Tübingen, quand le train a été coupé en 2 à Kehl et cette 2é partie est retournée au point de départ

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

non , non, je confirme u'il y a eu pas mal de dégat dans certains permissionnaires du vendredi

On a faillit prendre dans la figure une cuvette de WC pret de Château Thierry et un collegue a pris un tube fluo sur le casque

Un militaire a d’ailleurs été tué par le retour de la banquette qu'il jetait par la fenêtre alors que le train entrait dans un des tunnels entre Château Thierry et meaux

Moi même je partais en perm de Tübingen, quand le train a été coupé en 2 à Kehl et cette 2é partie est retournée au point de départ

Moi en 1993-94...

La gare de Senlis etant déja fermée, je ne saurai vous dire ce que donnait les trains de permissionnaires....

Inharime pourra peut etre nous répondre :Smiley_04:

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ben moi je n'ai aucun souvenirs de ce genre d'incidents sur al radiale Nord Bretagne....enfin si il y avait des fois des canettes qui volaient en cours de marche.....

(Malgré le rappel de la sono par la Simone de l'époque, au moment du départ : "ne jettez rien par la fenêtre votre geste peut blesser ou tuer....").

Bon nous, les gars de la Marine, on était trés sages et bien élevés....

:Smiley_41: :Smiley_41: :Smiley_41:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi en 1993-94...

La gare de Senlis etant déja fermée, je ne saurai vous dire ce que donnait les trains de permissionnaires....

Inharime pourra peut etre nous répondre :Smiley_04:

Ha, la gare de Senlis...

Mais comme Madame la modo :Smiley_31: nous a ré-aiguillés...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous n'avez rien compris car ce schéma reprend la numérotation des voitures telle qu"elle était sur la compo du train soit de la 1 à la 7 de la queue vers la tète alors que jusqu'à maintenant, il était fait mention de la voiture 1 comme était la première de tète et la 7 celle de queue.

Désolé de vous contredire monsieur le "vieux con de CRLP à PMP" :Smiley_63: , mais c'est vous qui n'avez rien compris.

Sur le schéma inclus par la sncf, les 3 dernières voitures du train sont mal positionnées par rapport aux aiguilles, et en l'occurrence la toute dernière voiture se situe après l'aiguille repérée 23, pas avant. Peu importe l'ordre de numérotation utilisé. J'ai replacé sur le schéma l'endroit approximatif où devraient se trouver ces voitures.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement, le schéma publié officiellement le 23/08/2013 reste toujours faux, même si la numérotation des voitures a été corrigée (cf. les posts du 15/07/2013 rappelés ci-dessous) :

Pour que certain arrête de se triturer le cerveau voici le schéma du déraillement fait par la SNCF. (source: dossier point presse numéro 3 - Dimanche 14 Juillet à 16h30)

130715014108794889.png

Pour plus de détail voici le liens pour le dossier complet => http://www.petit-fichier.fr/2013/07/15/dp-bretigny-sur-orge-14-juillet/

Pour être tout à fait exact, ce plan devrait déplacer les voitures 5, 6 et 7 vers la droite :

Voiture 5 au niveau du U de "quai 3" (qui, accessoirement, est le quai 2...),

Voiture 6 entre le Cv8 et le Q de "quai 3,

Voiture 7 à la place du Cv8.

Quant à la tête de train, elle devrait elle aussi être décalée sur la droite, sans toutefois dépasser le C773.

Les voitures 5, 6, 7 sont bizarrement placées ...

- La voiture 7 est debout voie 3 en amont de l'aiguille V 1/V3 - comment est elle venue là ?

- la 6 n'engage pas le quai 3

- la 5 est décalée vers le nord

Ok avec Ae

C'est pas moi qui est fait le schéma, c'est la SNCF ;)
Mais je suis d'accord avec toi faudrais que tout soit légèrement décalé sur la droite

Moi aussi, je trouve que c'est illisible.

C'est assez bizarre que le service de com' sncf persiste à éluder le bivoie de la dernière aiguille, qui a créé le plus de dégats dans ce déraillement.

Ce schéma officiel est encore faux, pourquoi ? Incompétence ou besoin d'orienter la com' uniquement sur l'éclisse ?

Pour rappel, le bogie arrière de la voiture 7 n'était pas déraillé mais le bogie avant était sur le quai (voir le reportage du relevage décrit "facile" par un opérateur).

Cela n'est pas très rassurant pour les conclusions futures des 3 enquêtes.

L'enquête est fortement influencée par les experts de la sncf qui ont accès prioritaire et privilégié aux éléments matériels, alors que la police/gendarmerie doit passer par eux pour obtenir l'accès. Quant au BEA, cet organisme d'énarques ne fait que synthétiser la bonne volonté du gouvernement.

Dans le cas de l'accident de Vitry/seine, l'enquête de gendarmerie a été très bien réalisée malgré les difficultés, et expose les causes de manière exhaustive, contrairement aux déclarations des autorités officielles juste après l'accident. Un exemple parmi d'autres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

La voiture qui est nommée "4" maintenant, ne se trouvait pas couchée voie 2 comme schéma mais était couchée par environ 80 degrés au cul de la tête de train... La "3" était sur les rails, même si un essieu se trouvaient sur les rails, mais un essieu déraillé...

Moralité, le schéma bien que n'ayant aucune portée judiciaire (espérons le) fait un peu désordre...

Remarquez, vue la médiatisation par RFF, gestionnaire infrastructures depuis l'accident, ça suit une logique... Mais diffuser un tel document contenant de telles erreurs frise la volonté de non information.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.universfreebox.com/article/22315/De-fausses-images-du-deraillement-de-Bretigny-sur-Orge-diffusees-dans-le-journal-de-TF1

De fausses images du déraillement de Brétigny-sur-Orge diffusées dans le journal de TF1

Le CSA aura mis 2 mois pour demander la rectification à TF1.

Combien de temps faudra-t-il aux instances officielles de la SNCF pour communiquer sur un schéma exact ? On peut se demander qui rédige, qui relit et qui valide ?

Autre point : merci aux modérateurs d'avoir rétabli le titre originel de ce topic.

Modifié par IRUN
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Leur schéma est toujours faux. C'est vraiment la honte.

S'ils enquêtent de cette manière, et opèrent des corrections tout aussi fausses, on est bien barré...

Pour savoir la vérité, il vaut mieux compter sur le BEA. Tu crois vraiment que la Maison va chercher des trucs qui pourraient mettre en cause des cheminots, voire (non, c'est impossible... mais il vaut mieux se méfier)... la sous-traitance ?

Oups ! je dis encore n'importe quoi... :Smiley_17:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens revoilà la boîte de Coca !

Plus sérieusement, le Parquet d'EVRY préconise d'attendre les résultats des expertises métallurgiques :

http://www.sudouest.fr/2013/09/10/accident-ferroviaire-de-bretigny-une-quarantaine-d-anomalies-sur-l-aiguillage-1164671-4697.php

Je vais encore réagir là dessus et me faire des ennemis, mais tant pis.

Que croyez vous qu'il va sortir de ces expertises métallurgiques ? Le métal de l'éclisse et des boulons a-t-il vraiment enregistré tout ce qui s'est passé ? Est-ce en procédant à l'expertise métallurgique de la tôle froissée qu'on sait comment s'est produit un accident de voiture ? Bon, on peut savoir à quelle vitesse et sous quel angle s'est produit l'impact. Et après ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Je vais encore réagir là dessus et me faire des ennemis, mais tant pis.

Que croyez vous qu'il va sortir de ces expertises métallurgiques ? Le métal de l'éclisse et des boulons a-t-il vraiment enregistré tout ce qui s'est passé ? Est-ce en procédant à l'expertise métallurgique de la tôle froissée qu'on sait comment s'est produit un accident de voiture ? Bon, on peut savoir à quelle vitesse et sous quel angle s'est produit l'impact. Et après ?

On peut, par exemple, vérifier les degrés de résistance à telle ou telle solicitation ou propriété recherchée...

Donc, oui, il fallait faire ces recherches métallurgiques... Imagine de la visserie arrivant directement de Chine et montée par un sous traitant berné par un fournisseur ou même l'entreprise...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais diffuser un tel document contenant de telles erreurs frise la volonté de non information.

Ca aurait aussi tendance à prouver que les services de com' de RFF et de la SNCF sont aussi doués l'un que l'autre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais encore réagir là dessus et me faire des ennemis, mais tant pis.

Que croyez vous qu'il va sortir de ces expertises métallurgiques ? Le métal de l'éclisse et des boulons a-t-il vraiment enregistré tout ce qui s'est passé ? Est-ce en procédant à l'expertise métallurgique de la tôle froissée qu'on sait comment s'est produit un accident de voiture ? Bon, on peut savoir à quelle vitesse et sous quel angle s'est produit l'impact. Et après ?

Pour l'accident d'un collègue avec un isolateur caténaire, c'est bien l'expertise de la céramique qui a permis de retracer l’enchaînement des événements.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et puis, si ce genre de trucs est maintenu même en ce moment, c'est que ce doit être et bénéfique pour l'entreprise voir rapporter du pognon à la fin du compte... Donc, Viveletrainavierzon fais de la pub pour ce genre de trucs autour de toi sans t'oublier toi même... Tes messages montrent que tu n'es pas indemne...

Bonsoir technicentre.

Concernant la cellule psycho, des collegues ont utilisés. la hierarchie nous y a incité et a été de ce point de vue exemplaire.

Pour ma part, je n'en ai pas eu besoin, ayant sufisamment "refait le monde et le chemin de fer" avec mes collegues proches mais il est clair que mon comportement a changé, j'éatais intraitable avec la sécurité, je suis devenu encore plus exigeant dans mes formations techniques.

J'ai décider de renforcer les formations techniques "coeur de metier" sur mon établissement avec encore plus de pratique (dérangements sur les IS par exemple)

L'établissement m'a donné carte blanche.

Pour le reste, il est clair que l'ambiance à l'établissement à changé. Quoi de plus normal.

Pour info, j'ai eu à "enquêter" sur un incident caténaire à champs de mars en 2007 (incendie d'un interupteur avec coupure de la C une journée) avec les experts de IG LE.

2 choses:

-L'oeil exterieur est très utile

-Dans ce cas precis, l'expertise métalurgique de l'interupteur et la thermographie des caténaires avec passage du "VULCAIN" et de sa voiture de mesure nous a bien aidé.

Modifié par viveletrainavierzon
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur ces aspects, le communiqué officiel est un peu trop "rassurant" : le conducteur est toujours en arrêt, le controleur et le minibar ont repris le travail, et les victimes sont prises en charge par les cellules d'aide psychologique. Un monde parfait.

je te confirme que le conducteur est toujours en arret; je te confirme que le controleur et le minibar ont repris; mais dans quel état!! je ne te parle que du controleur qui ne supporte plus les devers meme dans sa voiture, qui panique quand il passe sur une tjd....comme dit viveletrainavierzon on n'en sort pas indemne.... j'espere juste qu'ils ne seront pas laissés à l'abandon comme par exemple le conducteur du capitole victime de carlos...sur la meme ligne d'ailleurs....

Quand à la communication, si elle est de même nature que ce qui concerne le pillage....... quel pillage?... ca n'a pas eu lieu n'est ce pas? ce que je sais c'est qu'ils ne leur a pas fallu 24h pour débiter la carte du controleur...... mais chut c'est pas vrai...............

  • J'adore 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aujourd’hui encore, le magazine papier + web « le Causeur » d’Élisabeth Levy, revient sur ce qui s’est passé en marge du déraillement de Brétigny, dans un article titré « Brétigny-sur-Orge : amis de la nuance, changez de trottoir ! ».

L’auteur de l’article rappelle que le syndicat UNSA police a dénoncé que : « Il y avait des gens qui étaient en train de perdre leur bras ou leur jambe, et d’autres sont venus voler leur montre ou leur portable ! Il a fallu des lanceurs de 40 – il s’agit d’une arme de très grande précision − pour les disperser. »

L’UNSA police ne ferait-il pas dans la nuance, avec son lanceur de 40 ?

http://www.causeur.fr/bretigny-sur-orge-moscovici,24137

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

"UNSA, syndicat de gauche"? Peut-être à la police...

Moi, je connais pas ce blog informatif, mais certaines choses lues dans les autres amorces à côté de cet article me donnent envie de me méfier de ces mots...

Qu'il se soit passé des trucs, c'est certain... De là à en donner des descriptions... Par contre, il n'est pas fait mention de ces "reporters" qui ont filmé les victimes en live, ce qui a provoqué une réaction musclée des forces de l'ordre même le lendemain...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ah ces reporters.....toujours prompt à donner explication à tout et surtout a ce dont ils n'ont aucunes connaissances........ vive la recherche du scoop a tout prix... Ça me rappelle qu'il y a 20 ans en 1993, en tant que soldat, ces journalistes nous proposaient à notre retour du conflit en ex-yougoslavie 5000 francs pour la photo d'une victime en gros plan... d'ou mon aversion pour cette profession aujourd'hui......................

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...