Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Les anti-nucléaire font dérailler une locomotive à Fromental (Haute Vienne)


VSG

Messages recommandés

C'est sûr que les (bobos) gauchos de Tarnac et les (bobos) écolos ont bien de la chance d'avoir les Chinois du FBI avec eux.

En tout cas, ils ont les reins suffisamment solides financièrement pour se payer les meilleurs avocats (Me Levy) et faire durer le plaisir.

Il n'y a qu'à lire la débilité de leur défense dans cet article du Parisien de 2012.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/tarnac-le-releve-bancaire-qui-ebranle-l-accusation-24-10-2012-2261223.php

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En tout cas, ils ont les reins suffisamment solides financièrement pour se payer les meilleurs avocats (Me Levy) et faire durer le plaisir.

Il n'y a qu'à lire la débilité de leur défense dans cet article du Parisien de 2012.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/tarnac-le-releve-bancaire-qui-ebranle-l-accusation-24-10-2012-2261223.php

Tiens on a deja eu une conversation la dessus

Et cette défense en vaut une autre

AU fait tu ne nous as toujours pas dit comment tu installe la pièce sur le fil de contact sans te faire électrocuté

Perso, je ne parle pas de débilités, mais de nombreuses bizarreries dans cette affaire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

info passée presque inaperçue cause c'est un convoi de déchets "faiblement radioactifs" qui circule

entre usine de retraitement et le centre de stockage temporaire Bessines.

Convoi à la circulation plus qu'aléatoire pour ne pas trop tenter les écologistes activistes (bon la c'est loupé!!!);

Peut étre aussi parce que le vendredi c'est le retour du train à vide.

Bien que je comprenne leur combat, je trouve totalement décalé de s'en prendre à l'infrastructure ou aux trains qui véhiculent ces déchets. On l'a bien vu ces derniers jours, qu'ils continuent à escalader des clotures de centrales plutôt que de s'en prendre au transport lui même (enchainement au rail ou comme ici déraillement) qui pourrait étre plus dangereux encore. C'EST PLUS MEDIATIQUE

j'espère juste qu'il ou elle à été assez malin pour ne pas laisser de traces de son passage: sale temps pour le déboulonnage d'éclisse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

AU fait tu ne nous as toujours pas dit comment tu installe la pièce sur le fil de contact sans te faire électrocuté

Pourtant cela pouvait se deviner de manière aisée avec la forme très particulière de la fameuse pièce (il y avait un morceau de fer rapporté qui ne servait à rien en apparence...)

Je ne vais pas donner le mode d'emploi en public, mais en réfléchissant un peu, il y a des évidences, il suffit d'une perche isolante que tu peux te procurer en grande surface de bricolage; même si ce n'est pas sa fonction initiale...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant cela pouvait se deviner de manière aisée avec la forme très particulière de la fameuse pièce (il y avait un morceau de fer rapporté qui ne servait à rien en apparence...)

Je ne vais pas donner le mode d'emploi en public, mais en réfléchissant un peu, il y a des évidences, il suffit d'une perche isolante que tu peux te procurer en grande surface de bricolage; même si ce n'est pas sa fonction initiale...

Moi je leur conseil de la poser avec une grosse canne à pêche en carbone!!!! w o u a r f! au moins ils le feront qu'une fois ces nazes!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Pourtant cela pouvait se deviner de manière aisée avec la forme très particulière de la fameuse pièce (il y avait un morceau de fer rapporté qui ne servait à rien en apparence...)

Je ne vais pas donner le mode d'emploi en public, mais en réfléchissant un peu, il y a des évidences, il suffit d'une perche isolante que tu peux te procurer en grande surface de bricolage; même si ce n'est pas sa fonction initiale...

Là, je t'arrêtes car par chez toi, il y a du 25 kV et que ne pas intervenir pourrait s'apparenter à de la "non assistance à personne en danger"...

Je suis électricien SNCF depuis septembre 83, et je travaille en TBT, BT, HT (25kV). Les premières années, il existait des formations de dégagement de personne électrisées qui étaient prodiguées par du personnel formé pour et pour du personnel choisi...

Il y a eu tellement de suraccidents et d'accidents que ces formations sont dorénavant interdites, que les apparaux ont été retirés (tabouret, tapis, perche) et que seule la coupure d'urgence ligne est autorisée. Si impossible de couper l'alimentation, on doit se contenter de prévenir les secours, un point c'est tout. Même les perches de mise au rail sont interdites maintenant alors que tout engin électrique devait en être équipé avant...

Personne, même parmi les tenants de cette fable n'a accepté de se livrer à une telle opération...

Les tubes en PVC ne présentent pas une isolation suffisante pour bloquer du 25 kV, il aurait fallut utiliser des gants de protection haute tension qui ne passent pas inaperçu...

Mais rien que le fait de percher à plus de 6 m pour déposer en pleine nuit un tel objet dans le bordel d'une ficelle relève d'un exploit digne de ceux d'Hercule...

Le moindre faux mouvement et tu fais une étincelle qui fait pêter la sous sta direct, hors ces nuits là, pas de disjonction inexpliquée...

Mais passons ces petits détails irréalistes... Tu arriverais à retrouver dans la vase de la Marne des tubes en PVC au bout de plusieurs années, toi? Rien qu'en plongeant avec du matériel subaquatique normal? Encore plus fort, tu arriverais à lire les numéros de série de ces tubes qui sont écrits avec une encre qui s'efface à l'eau très facilement? Tu arriverais à remonter à une série de tubes qui ont été en vente dans une très grande surface de bricolage de la région parisienne, où, bien sur, ils n'ont que ça à faire de garder ce genre de renseignements plusieurs années?

Par contre, je te propose un petit challenge... Trouve moi une seule photo d'une rame décapitée par ce genre d'action conne... Moi, je n'en connais pas...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dites, vous n'avez pas un peu l'impression de vous écarter du sujet initial ?

Et puis, comme dirait l'autre, faites attention, car si les détails que vous donnez étaient réutilisés par des "personnes malintentionnées", vous pourriez bien vous retrouver en tôle...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant cela pouvait se deviner de manière aisée avec la forme très particulière de la fameuse pièce (il y avait un morceau de fer rapporté qui ne servait à rien en apparence...)

Je ne vais pas donner le mode d'emploi en public, mais en réfléchissant un peu, il y a des évidences, il suffit d'une perche isolante que tu peux te procurer en grande surface de bricolage; même si ce n'est pas sa fonction initiale...

J'ai fais 8 ans de caténaire sous 25 KV, à Vaires exactement, donc les petites routes et point d'accés entre Paris-Est et Dormans je connais, et perso, ca je ne le ferais jamais et technicentre en dit beaucoup la dessus

Et ta perche, vu la date des faits, il est à craindre qu'elle ne soit pas parfaitement étanche, donc conductrice

Par contre les policiers qui suivaient le groupuscule n'ont pas vu de telle perche, ni de lampe pour l'éclairage, ni de pièce métallique sur eux

La distance entre les 2 points de sabotages est impossible à faire pendant le temps imparti ( enfin ce qui a été annoncé)

Techni, la ficelle est à 5.5 m , il me semble sur LGV, à un moment, via la perche, tu te retrouve à moins de 4 m de la tension

Dites, vous n'avez pas un peu l'impression de vous écarter du sujet initial ?

Et puis, comme dirait l'autre, faites attention, car si les détails que vous donnez étaient réutilisés par des "personnes malintentionnées", vous pourriez bien vous retrouver en tôle...

Pour l'instant y a aucun détail si ce n'est ce qui a été divulgué par les médias

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Même les perches de mise au rail sont interdites maintenant alors que tout engin électrique devait en être équipé avant...

Les nouvelles rames RGVN2 destinées à la liaison avec l'Espagne (en cours de livraison) sont équipées de ces perches de mise au rail, avec un câble dont l'une des extrémités est directement reliée à la structure de la motrice. Il faut donc pour s'en servir, être sûr que la motrice repose sur le rail via ses essieux. Peut être une prescription des espagnols ? J'ai été étonné, car je n'avais pas remarqué cet équipement sur les rames antérieures (Dasye et début de production RGV2N2)

Perso, je n'ai jamais testé la tenue diélectrique de certains tubes, mais je ne serais pas surpris de leur bonne tenue, par temps sec. Le seul point qui m'inquiète un peu, c'est l'encre utilisée pour les marquages règlementaires.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens on a deja eu une conversation la dessus

Et cette défense en vaut une autre

AU fait tu ne nous as toujours pas dit comment tu installe la pièce sur le fil de contact sans te faire électrocuté

Perso, je ne parle pas de débilités, mais de nombreuses bizarreries dans cette affaire

Tout le monde sait que les écolos mais surtout les Grünen allemand sont extrêmement compétent pour ce qui est de saboter ou d'entraver la circulation des trains CASTOR ; ils ont même enlevé plusieurs dizaines de mètres de ballast en Allemagne.

Le couple Coupat était filé (logé en terme de la maison poulaga) depuis un certain temps. Ils ont été repérés prés du pont traversant la LN Est prés de la Ferté-Milon, alors qu’ils étaient censés garder les chèvres à Tarnac.

Un peu avant, ils avaient été contrôlés par les gendarmes qui ont noté qu’ils avaient dans leur coffre : une lampe frontale, une corde d’escalade avec un mousqueton.

Il est évident que la corde d’escalade a servi à descendre le crochet suspendu au mousqueton depuis le pont

Fabrice pourra confirmer que le fil de contact de la caténaire est désaxé par rapport au porteur, donc pas de problème pour laisser filer la corde depuis le pont.

J’avais fait un croquis dans le sujet initial sur les sabotages de LGV Est, et on m’a dit que ça allait donner de mauvaises idées.

J’ai pratiqué l’escalade et l’alpinisme pendant une vingtaine d’années, je sais qu’une corde 9 mm en nylon Dupont de Nemours hydrofuge a la particularité d’être protégée contre la conduction des décharges dues aux orages en montagne.

Coupat a expliqué la présence de cette corde par un oubli d’un de ses camarades qui pratique l’escalade.

Une corde d’escalade coûte cher, une des bases qu’on apprend au Club Alpin, c’est de ne jamais perdre de vue sa corde d’assurage personnelle ; ça coûte cher. Si l’on oublie sa corde quelque part sans savoir exactement, on doit la considérer comme foutue, bonne au rebut, car elle aura pu subir un coup qui aura sectionné quelques brins dans l’âme de la corde ; c’est invisible parce que caché par la gaine, et sa résistance au choc s’en trouve diminuée.

Lors de l’affaire en 2008, les fonctionnaires de police des RG ont senti que la famille Coupat avait le bras long, et ils ont balancé leur rapport sur le web. Il était téléchargeable quelque temps avant de disparaître, car la première avocate des Coupat avait porté plainte pour violation du secret de l’instruction.

Ce n’est pas la première fois que des fonctionnaires de police mettent en douce leur rapport sur la place publique, lorsqu’ils sentent que ça risque d’être mis au placard. Il y a eu un précédent avec le rapport Tracfin sur Julien Dray qui n’avait pas de carte bleue et qui payait toutes ses addictions en espèces.

Ci-joint le rapport des RG

rapport anti terroriste tarnac tgv.pdf

Modifié par VSG
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien compris, pour l'incident de vendredi dernier, c'est Julien Coupat qui a payé les meilleurs avocats pour saboter la caténaire, à cause de quoi la loc diesel a déraillé et s'est retrouvée à Brétigny. L'ouverture de ce sujet n'aura donc pas été inutile pour que l'on puisse enfin y voir clair.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien compris, pour l'incident de vendredi dernier, c'est Julien Coupat qui a payé les meilleurs avocats pour saboter la caténaire, à cause de quoi la loc diesel a déraillé et s'est retrouvée à Brétigny. L'ouverture de ce sujet n'aura donc pas été inutile pour que l'on puisse enfin y voir clair.

Je réagis en tant que citoyen qui sait que s'il a affaire à la justice, il pourra être condamné sans preuves matérielles, parce que c'est l'intime conviction du juge.

Mais que s'il peut se payer des avocats de renom, comme DSK, Tapie, l'intime conviction du juge, sera "il est innocent".

Liberté, égalité…

Modifié par VSG
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en parlant de train qui déraille, dans notre cas, l'individu auteur des faits aurait été retrouvé. aréva, scncf et les 2 cheminots portent plainte (le populaire.fr).

J espère qu'il en a un peu de coté sur son Livret A: ça va lui couté un bras la plaisanterie.

et les catastrophes ferroviaires touchant le Limousin se succèdent, lu sur le populaire.fr hier: accident de vélorail à Bussière-Galant, 3 blésses dont un grave dans un nez à nez.

La loi des séries

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est plutôt de la prison ferme qui l'attend. Il y a eu mise en danger volontaire de la vie d'autrui, les cheminots concernés par l'événement ont eux aussi porté plainte, ce qui est un signe.

A quelques heures de ce qui venait de se produire à Bretigny, le geste accompli avait parfaitement un sens, les conséquences en ont été suffisement mediatisées.

On n'est pas ( encore ) au Far West, à faire derailler les trains...on va où, s'il y a clemence pour de tels individus ..!!!!!

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout le monde sait que les écolos mais surtout les Grünen allemand sont extrêmement compétent pour ce qui est de saboter ou d'entraver la circulation des trains CASTOR ; ils ont même enlevé plusieurs dizaines de mètres de ballast en Allemagne.

Le couple Coupat était filé (logé en terme de la maison poulaga) depuis un certain temps. Ils ont été repérés prés du pont traversant la LN Est prés de la Ferté-Milon, alors qu’ils étaient censés garder les chèvres à Tarnac.

Un peu avant, ils avaient été contrôlés par les gendarmes qui ont noté qu’ils avaient dans leur coffre : une lampe frontale, une corde d’escalade avec un mousqueton.

Il est évident que la corde d’escalade a servi à descendre le crochet suspendu au mousqueton depuis le pont

Fabrice pourra confirmer que le fil de contact de la caténaire est désaxé par rapport au porteur, donc pas de problème pour laisser filer la corde depuis le pont.

J’avais fait un croquis dans le sujet initial sur les sabotages de LGV Est, et on m’a dit que ça allait donner de mauvaises idées.

J’ai pratiqué l’escalade et l’alpinisme pendant une vingtaine d’années, je sais qu’une corde 9 mm en nylon Dupont de Nemours hydrofuge a la particularité d’être protégée contre la conduction des décharges dues aux orages en montagne.

Coupat a expliqué la présence de cette corde par un oubli d’un de ses camarades qui pratique l’escalade.

Une corde d’escalade coûte cher, une des bases qu’on apprend au Club Alpin, c’est de ne jamais perdre de vue sa corde d’assurage personnelle ; ça coûte cher. Si l’on oublie sa corde quelque part sans savoir exactement, on doit la considérer comme foutue, bonne au rebut, car elle aura pu subir un coup qui aura sectionné quelques brins dans l’âme de la corde ; c’est invisible parce que caché par la gaine, et sa résistance au choc s’en trouve diminuée.

Lors de l’affaire en 2008, les fonctionnaires de police des RG ont senti que la famille Coupat avait le bras long, et ils ont balancé leur rapport sur le web. Il était téléchargeable quelque temps avant de disparaître, car la première avocate des Coupat avait porté plainte pour violation du secret de l’instruction.

Ce n’est pas la première fois que des fonctionnaires de police mettent en douce leur rapport sur la place publique, lorsqu’ils sentent que ça risque d’être mis au placard. Il y a eu un précédent avec le rapport Tracfin sur Julien Dray qui n’avait pas de carte bleue et qui payait toutes ses addictions en espèces.

Ci-joint le rapport des RG

attachicon.gifrapport anti terroriste tarnac tgv.pdf

Mais la, on ne parle pas des grun allemands

Ils étaient filés et comme par hasard, ils ont été perdu de vue juste a ces moments, bizarre

Ben justement non, le contact est dans l'aplomb du porteur, ce sont les vieilles installations qui ont le câble et le fil de désaxés , je pense que 8 ans de caténaire avec la qualife C 10 doit suffire

De plus, je maintiens qu"il y a toujours ce problème de panneau grillage vertical

Je maintiens aussi que la corde n'isolera pas de la tension de la ligne (elle est humide du fait des conditions météo) , en passant ta thèse vient de mettre en l'air l histoire de la perche trouvée dans la Marne, ce qui ajoute une chose bizarroïde de plus a l'affaire

Et ta cordelette de 9 mm, m'étonnerait qu'elle supporte le million de volt que dégage la foudre, de plus ton plus gros problème ne sera pas la tension, mais la chute suite à la rupture de celle-ci)

Tu as donc 2 fois la hauteur du panneau grillage vertical et le câble porteur à gérer

Enfin le fait d'avoir une corde et un mousqueton dans le coffre veut tous et rien dire et enfin tu interprètes a ta façon, que risque t'elle dans le coffre d un ami

et dors-tu avec pour ne pas la perdre de vu, ou l'emportes-tu au travail ?

Je possède une lampe frontale, très pratique en cas de dépannage ce qui laisse les 2 mains libres, et une corde dans le coffre de la voiture, est ce que je suis suspect ?

PS excuse moi pour l orthographe et la syntaxe, j 'utilise un clavier belge en Suisse

rectif du à la correction

Modifié par fabrice
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh.... Fabrice, ton clavier a pris un coup de chaud :Smiley_46::Smiley_46: .... :Smiley_04: pas trés intelligible, ton message.....

Fabrice

Lis la fin de ce que j ai mis, j utilise le clavier de l hotel et il est en qwerty et une partie des touches ne correspondent pas a ce qu il y a de marque dessus

Modifié par fabrice
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est plutôt de la prison ferme qui l'attend. Il y a eu mise en danger volontaire de la vie d'autrui,

je m'explique un peu sur ce pré-supposé:

l'action viserait à bloquer le convoi, pour ce faire, plusieures strategies peuvent être choisies ( avec les conséquences Judiciaires idoines...).

Une serait d'envoyer un message "bidon"à la SNCF, en specifiant que la voie a été saboté, bien avant qu'un train ne s'engage.. ceci conduira inevitablement à un contrôle de la dite voie, et un retard en matière d'acheminement..risque humain et materiel faible..mais retombées mediatiques nulles..

Une autre, toujours en alertant la SNCF, mais en ayant opéré le dit sabotage de voie..le risque devenant plus serieux car dans l'eventualité d'une circulation, les risques sont avérés..si un communiqué parvient aussi à un journal local, il peut y avoir "couverture"...mais faible.

La dernière, la plus mauvaise et donc celle choisie, consiste à ne rien dire et saboter...une fois ce sabotage consommé, et trés heureusement sans faire de victimes ni degats graves ( pollution ), revendiquer tout celà au grand jour, dans le contexte particulier des evenements dramatiques reçents...

ce sabotage etait prévu pour faire grand bruit, et même si le but n'etait pas celui de tuer l'equipe de desserte, la gravité du geste et les risque a faire prendre à cette équipe, mais aussi à la population riveraine, etaient parfaitement connus.

Ce pourquoi, de mon avis, le Procureur plaidera à de la prison ferme....

Accessoirement, je serais représentant d'une Association Ecologiste, je me demarquerais bien vite de ce ( ces ) individu (s).....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...