Aller au contenu
Le Web des Cheminots

le prix des billets TGV est il trop cher ?


Messages recommandés

article intéressant et bien écrit

La mise en service d'une LGV est plutôt une bonne chose, mais cela ne signifie pas qu'on doit imposer à tous de voyager dessus en transformant les parcours classiques en calvaire.

En réalité il est quasiment obligatoire pour la SNCF de supprimer ou d'handicaper fortement l'offre classique lors de la mise en service d'une LGV, sinon la rentabilité sera très longue à obtenir, et les politiques qui sont en amont des investissements risquent leur mandat... Donc on fait du remplissage à marche forcée.

Il arrive un moment où la SNCF, et les autorités, vont devoir faire son choix : ou elle est un service public étatique et son monopole se justifie par une réelle politique sociale et d'aménagement du territoire ; ou elle se comporte en entreprise purement commerciale qui veut réaliser du profit à tout prix, et elle doit alors accepter la concurrence...

C'est les deux à la fois, une entreprise d'etat qui fait un peu de service public et qui sert aussi à faire faire des bénéfices à des entreprises privées qui gravitent autour du mammouth. C'est un tout, une galaxie.

A un moment si on veut améliorer le service public ou réduire les fuites de richesses du public vers le privé, il faut une volonté forte, même très forte de la part des politiques. C'est pas gagné....

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 388
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Mais les détracteurs ont la même conclusion : "gnagnagna, vivement les privés, foutez-moi tous ses connards de cheminots au travail, gnagnagna tas de branleurs !".Cherchez l'erreur...

La notion de chéreté ou pas reste trés vague, tant elle est variable en fonction des individus..... j'ai souvenir dans la grande distribution d'un petit test, consistant à donner une liste de prod

le reve du TGV pour tous partout qui se fracasse. un train hors de prix qu'il faut tordre dans tous les sens jusqu'à perdre les bases du métier. c'est clair, le Tout-TGV et la perte du fret a mis le t

Images publiées

Un article pessimiste dans la presse des vautours :ph34r: : http://www.challenges.fr/entreprise/20131219.CHA8558/le-tgv-en-perte-de-vitesse.html

"Plus d'1 milliard d'euros [le coût du projet. NDLR], c'est bien cher payé pour réaliser le fantasme politique d'un réseau ferré européen à grande vitesse qui ne sera jamais rentable", lâche un cadre dirigeant de SNCF, où l'on s'inquiète de l'érosion irrémédiable de la rentabilité du TGV français. Mi-octobre, la compagnie a annoncé qu'elle allait déprécier sa flotte (480 rames) en 2013 pour un montant supérieur à un demi-milliard d'euros, au risque d'afficher une perte nette dans ses comptes annuels.

"Le TGV est dans une impasse, résume cet expert du secteur ferroviaire. Pour doper l'activité et calmer la grogne des usagers, qui considèrent que les tarifs sont trop élevés, la compagnie multiplie les petits prix. Cela affaiblit ses marges, de plus en plus serrées. Sans parler de la hausse de 3 points de la TVA, en janvier, qui va renchérir le prix des billets sans pour autant rentrer dans la poche du groupe."

Hormis Paris-Bordeaux en deux heures, les quatre LGV (lignes à grande vitesse) prévues en 2016-2017 risquent d'avoir un rendement marginal nul pour SNCF. "Elles n'ont pas de sens économique, prévient un cadre dirigeant. Et vont alourdir les coûts de RFF, donc ceux de SNCF, car il faudra financer de nouvelles hausses de péage. Tout ça pour gagner trente minutes de trajet pour aller de Paris à Nantes ou à Rennes!"

Mais c'est logique, cette presse s'adresse aux investisseurs et entrepreneurs avides de privatisations.

Toutefois certains arguments sont bien réels et cela devrait amener les politiques à se poser des questions.

Modifié par cc27001
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article pessimiste dans la presse des vautours :ph34r: : http://www.challenges.fr/entreprise/20131219.CHA8558/le-tgv-en-perte-de-vitesse.html

Mais c'est logique, cette presse s'adresse aux investisseurs et entrepreneurs avides de privatisations.

Toutefois certains arguments sont bien réels et cela devrait amener les politiques à se poser des questions.

Que cette presse s'adresse aux investisseurs ou en entrepreneurs les faits sont là et les les résultats qui en découlent également....!

Que cela amène les politiques à se poser des questions, c'est moins sur.....

Eux aussi font leurs calculs et si "la vie du rail" ne leur rapporte rien ou pas grand choses dans les intentions de votes....(et dans l’escarcelle de leurs collectivités).ils se contenteront de pousser quelques cris d'orfraie pour la forme puis la messe sera dite....en silence.

Sauf revirement des processus actuels en politique je n'ai hélas, aucun espoir de ce côté là....

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas convaincu que l'approche encore plus de prems soit celle la plus susceptible d'améliorer les caisses de la SNCF, à mon avis c'est plutot sur la souplesse qu'il y a des gains possibles. Après tout si le taux de remplissage moyen est proche de 3/4, avec des trains en pointe presque pleins, il doit y avoir pas mal de TGV avec un taux de remplissage proche de 50%. Dès lors pourquoi ne pas avoir un tarif normal permettant de voyager sur n'importe quel train de ce type (appelons-les par exemple TGV TARIF NORMAL:-) ) pendant 2 mois sans obligation de réserver, comme pour les trains classiques il n'y a pas si longtemps? Il me semble que ça pourrait rapporter plus que de brader des prems pour remplir ces trains (en plus avec du matériel comme les euroduplex le client peut voir si une place est réservée ou pas). L'emprunt d'un TGV non éligible nécessiterait de payer une réservation qui pourrait correspondre au tarif pro actuel-le tarif normal.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas convaincu que l'approche encore plus de prems soit celle la plus susceptible d'améliorer les caisses de la SNCF, à mon avis c'est plutot sur la souplesse qu'il y a des gains possibles. Après tout si le taux de remplissage moyen est proche de 3/4, avec des trains en pointe presque pleins, il doit y avoir pas mal de TGV avec un taux de remplissage proche de 50%. Dès lors pourquoi ne pas avoir un tarif normal permettant de voyager sur n'importe quel train de ce type (appelons-les par exemple TGV TARIF NORMAL:-) ) pendant 2 mois sans obligation de réserver, comme pour les trains classiques il n'y a pas si longtemps? Il me semble que ça pourrait rapporter plus que de brader des prems pour remplir ces trains (en plus avec du matériel comme les euroduplex le client peut voir si une place est réservée ou pas). L'emprunt d'un TGV non éligible nécessiterait de payer une réservation qui pourrait correspondre au tarif pro actuel-le tarif normal.

Intéressante idée, je trouve.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas convaincu que l'approche encore plus de prems soit celle la plus susceptible d'améliorer les caisses de la SNCF, à mon avis c'est plutot sur la souplesse qu'il y a des gains possibles. Après tout si le taux de remplissage moyen est proche de 3/4, avec des trains en pointe presque pleins, il doit y avoir pas mal de TGV avec un taux de remplissage proche de 50%. Dès lors pourquoi ne pas avoir un tarif normal permettant de voyager sur n'importe quel train de ce type (appelons-les par exemple TGV TARIF NORMAL:-) ) pendant 2 mois sans obligation de réserver, comme pour les trains classiques il n'y a pas si longtemps? Il me semble que ça pourrait rapporter plus que de brader des prems pour remplir ces trains (en plus avec du matériel comme les euroduplex le client peut voir si une place est réservée ou pas). L'emprunt d'un TGV non éligible nécessiterait de payer une réservation qui pourrait correspondre au tarif pro actuel-le tarif normal.

Il y a déjà plus ou moins ca avec la période normale et la période de pointe pour les TGV mais il n'y a pas la souplesse d accès

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sans obligation de réserver

Après 30 ans de réservation obligatoire, annoncer aux clients qu'ils pourront se retrouver à voyager debout dans les TGV comme dans un vulgaire RER en heure de pointe risque de provoquer un tollé. Car ils ont beau trouver les tarifs scandaleusement élevés, pas un ne serait prêt à renoncer à sa place assise réservée.

Accessoirement, quid de la notion de surcharge voyageurs, synonyme de restriction de vitesse ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a bien une surcharge voyageurs dans les TGV avec une limitation de vitesse à la clef, je ne l'ai jamis vu appliquée car cette surcharge commence avec un nombre élevé de personne debout par remorque en moyennne, je crois que c'est de l'ordre d'une vingtaine, soit pour un TGV A surcharge à partir de 200 personne debout par rame, si un ACT pouvait confirmer le nombre de personness debout pour être en surcharge, ce serait sympa, merci.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas convaincu que l'approche encore plus de prems soit celle la plus susceptible d'améliorer les caisses de la SNCF, à mon avis c'est plutot sur la souplesse qu'il y a des gains possibles. Après tout si le taux de remplissage moyen est proche de 3/4, avec des trains en pointe presque pleins, il doit y avoir pas mal de TGV avec un taux de remplissage proche de 50%. Dès lors pourquoi ne pas avoir un tarif normal permettant de voyager sur n'importe quel train de ce type (appelons-les par exemple TGV TARIF NORMAL:-) ) pendant 2 mois sans obligation de réserver, comme pour les trains classiques il n'y a pas si longtemps? Il me semble que ça pourrait rapporter plus que de brader des prems pour remplir ces trains (en plus avec du matériel comme les euroduplex le client peut voir si une place est réservée ou pas). L'emprunt d'un TGV non éligible nécessiterait de payer une réservation qui pourrait correspondre au tarif pro actuel-le tarif normal.

Idée intéressante, mais il faudrait bien sélectionner les trains concernés pour éviter les surcharges... et surtout pouvoir diffuser une bonne information.

Il me parait plus simple de maintenir la réservation obligatoire, mais de garantir un tarif stable sur certains TGV : le résultat est le même puisqu'on peut réserver ou échanger 5 minutes avant de partir, mais on n'a rien besoin de changer sur le système de vente et pas de problème de surcharges.

Seul problème : pas sûr qu'il y ait beaucoup de clients "dernière minute" sur les trains d'heure creuse...

(en plus avec du matériel comme les euroduplex le client peut voir si une place est réservée ou pas)

Uniquement dans les 4700 (les 800 n'ont pas ces petits écrans) si on veut bien utiliser ce système, que je n'ai pas vu fonctionner récemment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idée intéressante, mais il faudrait bien sélectionner les trains concernés pour éviter les surcharges... et surtout pouvoir diffuser une bonne information.

Il me parait plus simple de maintenir la réservation obligatoire, mais de garantir un tarif stable sur certains TGV : le résultat est le même puisqu'on peut réserver ou échanger 5 minutes avant de partir, mais on n'a rien besoin de changer sur le système de vente et pas de problème de surcharges.

sauf que changer de résa coute 10 euros au voyageur lamda. c'est une forte pénalité.

l'échec du Ouigo serait une bonne nouvelle. car c'est une expérimentation pour imposer des contraintes supplémentaires : obligation d'arriver 30 mn en avance, limitation des bagages.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et meme sans penalite, changer de resa, c'est moins de souplesse, en particulier en correspondance (sans meme parler des destinations pour lesquelles on ne peut pas avoir de m-billets). Je pense qu'il n'est pas difficile d'identifier les TGV qui pourraient passer en reservation faculative avec un risque de surcharge inferieur a celui des autres risques de problemes impactant un depart de TGV. Ensuite, le client qui veut reserver reserve, les autres prennent le risque de ne pas etre assis ou du strapontin, ils le savent. C'est comme ca que ca marchait avant, c'est comme ca que ca marche chez nos voisins, quel plaisir de prendre le 1er train pour votre destination en arrivant a la gare en Suisse sans avoir a se soucier de resa! En plus en controlant les TGV eligibles on diminue sacrement le risque d'avoir trop de clients sur un train donne.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

De plus pour les TGV circulant sur lignes classiques pourrait on supprimer l obligation de réservation sur le tronçon ou il roule sur la ligne classique ?

En effet sur certains parcours le TGV complète l offre ter comme sur les 2 radiales bretonnes par exemple

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le client qui veut reserver reserve, les autres prennent le risque de ne pas etre assis ou du strapontin, ils le savent.

Non, tu peux être sûr que personne en France n'est prêt à voyager sur un strapontin merdique ou carrément debout dans un TGV.

Ou alors si la SNCF leur donne du fric, et encore !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, tu peux être sûr que personne en France n'est prêt à voyager sur un strapontin merdique ou carrément debout dans un TGV.

Ou alors si la SNCF leur donne du fric, et encore !!

Tu te trompes de cible là, ceux qui refuseraient de voyager sur un strapontin sont justement ceux qui ont les moyens actuellement de prendre un TGV, donc des catégories aisées, des bobos, et aussi des familles qui le prennent une seule fois par an.

Permettre d'emprunter les TGV sans réservation, c'est justement l'occasion de faire revenir les voyageurs qui comptent les pièces et qui sont prêts à rester sur un strapontin si ça peut économiser 10€. Je pense même que des TGV 100% strapontins à tarif réduit sans résa seraient quotidiennement pleins par ces temps de disette.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, tu peux être sûr que personne en France n'est prêt à voyager sur un strapontin merdique ou carrément debout dans un TGV.

Ou alors si la SNCF leur donne du fric, et encore !!

J'en doute fort. A commencer par moi-meme, je prefere largement pouvoir emprunter un TGV une ou 2 heures plus tot en correspondance, au risque d'etre debout, que de devoir poireauter en gare le TGV indique sur mon billet, d'autant que je serai souvent moins bien installe en gare pour attendre (en plus, perso je prefere etre sur un strapontin que dans un carre avec quelqu'un en face).

Mais de toutes facons, les TGV qui seraient concernes sont des TGV hors pointe (disons moins de 65% de taux d'occupation pour fixer les idees, qui doivent grosso modo correspondre aux TGV en periode normale, ainsi que certains TGV en contre-pointe), les fluctuations statistiques qui rendraient un tel TGV occupe a plus de 100% seraient donc tres improbables. On pourrait bien sur y ajouter des parcours terminaux (du type Metz-Luxembourg, Nancy-vallee vosgiennes, Strasbourg-Colmar...).

Je suis d'accord avec cc27001, il y a une clientele potentielle qui n'emprunte pas le TGV/train aujourd'hui, par exemple ceux qui trouvent la reservation actuelle trop contraignante et le tarif pro pour y echapper trop cher. Il suffit de regarder quel etait le pourcentage de gens qui reservaient dans les Corail grande ligne il n'y a pas si longtemps. Il suffit aussi de regarder combien font des trajets en TER d'une duree superieure a 1h et ce sans reservation.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a bien une surcharge voyageurs dans les TGV avec une limitation de vitesse à la clef, je ne l'ai jamis vu appliquée car cette surcharge commence avec un nombre élevé de personne debout par remorque en moyennne, je crois que c'est de l'ordre d'une vingtaine, soit pour un TGV A surcharge à partir de 200 personne debout par rame, si un ACT pouvait confirmer le nombre de personness debout pour être en surcharge, ce serait sympa, merci.

40 personnes par "plate-forme" (terme finalement peu approprié, généralement traduit en 40 personnes par voiture x 2 pour Duplex).

Et je peux te jurer qu'en 2010 lors de l'arrêt des circulations aériennes pour cause de volcan islandais un paquet de Tgv sont partis en surcharge, comme j'en prévenais les Asct : "ça partait plein comme un métro"....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble qu'une offre commerciale de ce type (souplesse d'accès aux TGV hors pointe) a été tentée dans les années 1990 avec les TGV Verts ;)

Exact, les TGV VERTS étaient accessibles avec ou sans réservation car supposés correspondre à des heures creuses. Cette variante dans l'offre TGV avait été mise en place à la demande pressante des organisations de consommateurs (ou d'usagers) qui étaient rétives au principe de la réservation obligatoire. Il fut convenu que ce ne soit qu'une expérience. Et ça a tellement mal marché que lorsque la notion de TGV VERT a été abandonnée, aucune de ces associations n'a protesté ! La réalité opérationnelle, c'était en effet trop souvent des TGV en surcharge.

L'absence de place n'est pas seulement une problème pour le voyageur qui n'a pas réservé, c'est également une atteinte au confort des autres. Imposssibilité de se déplacer dans les couloirs encombrés, place disponible réduite pour les bagages, toilettes inaccessibles, difficultés voire impossibilité de monter ou de descendre dans les gares desservies...

Modifié par PLANONYME
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grande campagne de pub dans le métro parisien pour le site de covoiturage blablaCar avec des tarifs mis en avant et annoncés comme valables même à la dernière minute, et même pendant les fêtes...

Reportage ce matin sur France Info, ce site de covoiturage fait un carton sur Paris/Lille !!!

Si on voulait remplir les TGV, on commencerait par autoriser l'emprunt sans résa pour tous les parcours terminaux hors LGV.

Et on se poserait vraiment la question du YM, qui semble maintenant faire plus de perdants que de gagnants, mis à part les étudiants et les retraités, il y a beaucoup de salariés précaires qui sont totalement incapables de prévoir leur déplacements 3 mois à l'avance....

Ces voyageurs là, ils se détournent du train et choisissent l'autocar ou le covoiturage, avec un tarif fixe et qui reste valable même à la dernière minute.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact, les TGV VERTS étaient accessibles avec ou sans réservation car supposés correspondre à des heures creuses. Cette variante dans l'offre TGV avait été mise en place à la demande pressante des organisations de consommateurs (ou d'usagers) qui étaient rétives au principe de la réservation obligatoire. Il fut convenu que ce ne soit qu'une expérience. Et ça a tellement mal marché que lorsque la notion de TGV VERT a été abandonnée, aucune de ces associations n'a protesté ! La réalité opérationnelle, c'était en effet trop souvent des TGV en surcharge.

L'absence de place n'est pas seulement une problème pour le voyageur qui n'a pas réservé, c'est également une atteinte au confort des autres. Imposssibilité de se déplacer dans les couloirs encombrés, place disponible réduite pour les bagages, toilettes inaccessibles, difficultés voire impossibilité de monter ou de descendre dans les gares desservies...

L'impossibilité de prendre le train est encore pire.

Quand la demande dépassait l'offre, il existait une solution oubliée : le train supplémentaire.

  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'impossibilité de prendre le train est encore pire.

Quand la demande dépassait l'offre, il existait une solution oubliée : le train supplémentaire.

Tu les mets où tes trains supplémentaires, sur les lignes saturées ? Et là où les lignes ne sont pas saturées, tu le trouves où, le matériel grande vitesse qu'il manque ? Même chose en TER où les ateliers ont déjà du mal à répondre sans faire rouler de trains supplémentaires, tu fais comment ?

Tout est possible, tout est réalisable. Si tu as le financement. Mais il faut savoir, soit le train est trop cher et on accepte de perdre en souplesse pour avoir des prix plus bas, soit on veut pouvoir prendre le train quand on veut avec de la souplesse, et ça se paie plus cher.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'impossibilité de prendre le train est encore pire.

Quand la demande dépassait l'offre, il existait une solution oubliée : le train supplémentaire.

Houlala

trains supplémentaires aujourd'hui veut dire,

Une rame, un conducteur disponible avec toutes les autorisations nécessaires, un sillon ( il faut au mini 2h pour un Sillon de dernière Minute au fret) un ou plusieurs ASCT, une place en gare au départ et à l'arrivée

Gom a mis le reste

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

avec toutes les autorisations nécessaires

C'est là où ça coince.

Il faut qu'un dirigeant d'activité (qualif H et plus) prenne une décision qui, au moindre grain de sable, mettra en péril la régularité des autres trains et surtout son déroulement de carrière.

Pas folle, la guèpe !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est là où ça coince.

Il faut qu'un dirigeant d'activité (qualif H et plus) prenne une décision qui, au moindre grain de sable, mettra en péril la régularité des autres trains et surtout son déroulement de carrière.

Pas folle, la guèpe !!!

ben pour l'instant, VFE en est à venir chez nous au FRET à chercher des pilotes pour les détournements.

Et pour certains parcours, il n'y a plus que les CRML qui sont autorisés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben pour l'instant, VFE en est à venir chez nous au FRET à chercher des pilotes pour les détournements.

Et pour certains parcours, il n'y a plus que les CRML qui sont autorisés.

Trains supplémentaires ne signifient pas forcément TGV.

Ca ne veut pas dire non plus dans les deux heures. ou alors le YM serait incapable d'anticiper les pointes de trafic ? on peut au

moins lui accorder ca.

"Une rame, un conducteur disponible avec toutes les autorisations nécessaires, un sillonun ou plusieurs ASCT, une place en gare au départ et à l'arrivée". oui et alors ? cest le métier de la SNCF.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...