Aller au contenu
Le Web des Cheminots

statistiques de réussite a l examen


Messages recommandés

Au vu des tests assez poussés avant l entrée en formation je suis surpris qu il y est autant d échec

C'est ptet que conducteur de trains est un boulot hautement qualifié (et donc doit être rémunéré en conséquence), contrairement à ce que la vindicte populaire essaie de faire croire.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les tests d'entrée en formation, lors du recrutement, sont uniquement là pour voir si le profil psycho est en adéquation avec le poste (suicidaire -> exit) et si les capacités d'apprentissage sont présentes chez le candidat (neuneu -> exit). Après, lors de la formation, si le candidat ne bosse pas, c'est cuit. Les tests des journées de recrutement n'écartent pas les fumistes ou les poils-dans-la-main. CQFD !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je vois sur une formation citée dans un sujet, sur 12 personnes 3 réussites, J'ai peine à croire qu'il s'agissait de 9 fumistes tout de même...

C'est pourquoi j'aurai aimé avoir un pourcentage qui ne se base pas sur une seule formation.

De plus je n'ai pas de formation en électrotechnique ou mécanique ce qui me pénalise d'entrée par rapport à d'autres profils

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je vois sur une formation citée dans un sujet, sur 12 personnes 3 réussites, J'ai peine à croire qu'il s'agissait de 9 fumistes tout de même...

C'est pourquoi j'aurai aimé avoir un pourcentage qui ne se base pas sur une seule formation.

De plus je n'ai pas de formation en électrotechnique ou mécanique ce qui me pénalise d'entrée par rapport à d'autres profils

100% des reçus ont tenté leurs chances, pour parodier une célèbre pub.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention, ce n'est pas parce qu'un candidat arrivera a tout assimiler qu'il réussira aux examens. Je m'explique, connaitre le référentiel par cœur pour certains c'est une chose, savoir utiliser ses connaissances dans une situations donnée en est une autre.

C'est là malheureusement que beaucoup échouent à l'oral car même en ayant de très bons résultats pendant la formation, ils se retrouvent incapable d'expliquer ce qu'ils feraient dans une situation donnée.

Je n'ai pas de chiffres a donner mais de ce que je constate, sur une formation il y a environ entre 40 et 60% de réussite.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout le monde n'a pas le gene du rail....auparavant, afin d'integrer les diverses connaissances, une progressivité professionnelle existait dans l'entreprise historique, ce qui amennait aux examens des personnes ayant plusieures années de rail derrière eux, et pas mal de situations vues...

Comme tout doit toujours aller plus vite, la tendance serait d'elever des conducteurs en batterie, rapidement" prêts à consommer"...

malgré une evidente volonté de simplification reglementaire, avec pour motivation des formations moins longues, et un temps d'apprentissage du rail plus court, il reste encore suffisament de situations à saisir, à defaut de les vivre....choses pas toujours evidentes...

Tant que le systeme fournira malgré ces "echecs" artificiels ,la quantité de conducteurs voulus, pas de raison notoire de changer tout celà...

le gachis humain ne se "comptabilise" pas, malheureusement....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout le monde n'a pas le gene du rail....auparavant, afin d'integrer les diverses connaissances, une progressivité professionnelle existait dans l'entreprise historique, ce qui amennait aux examens des personnes ayant plusieures années de rail derrière eux, et pas mal de situations vues...

Comme tout doit toujours aller plus vite, la tendance serait d'elever des conducteurs en batterie, rapidement" prêts à consommer"...

malgré une evidente volonté de simplification reglementaire, avec pour motivation des formations moins longues, et un temps d'apprentissage du rail plus court, il reste encore suffisament de situations à saisir, à defaut de les vivre....choses pas toujours evidentes...

Tant que le systeme fournira malgré ces "echecs" artificiels ,la quantité de conducteurs voulus, pas de raison notoire de changer tout celà...

le gachis humain ne se "comptabilise" pas, malheureusement....

Fabrice

je vois que le nombre d’échec pendant la formation n’évolue pas depuis au moins 20 ans et pourtant

_ les tests de sélection sont plus serrés

_le niveau des diplôme requis pour etre embauché a augmenté

_ la pédagogie de la formation a beaucoup évolué

_ les outils de formation permettant de concrétiser le connaissance théorique sont apparus et se sont développés

on ne peut pas dire que rien n'est fait car n'oublions pas que la selection et l'embauche en formation coute chère et la SNCF voudrait depuis longtemps avoir 100% de réussite

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...