Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le FRET ferroviaire se porte bien !


Messages recommandés

Lu dans l'édition de l'hebdomadaire "Le Courrier du Loiret" numéro 3875 daté du jeudi 08 avril 2021 en page 4 :

- Suite à la visite de la préfète du Loiret et de la région Centre-Val-de-Loire à la sucrerie de Pithiviers-le-Vieil (Loiret), le directeur de l'usine M. Frédéric Laborey promet la relance du Fret avec un train par semaine pour l'Espagne au départ de la gare de Pithiviers (Loiret). 

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2,9k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Une illustration qui résume bien la situation du Fret et les choix politique du "tout sur la route" ou "priorité aux camions"   

Fret Indien a double etage en Diesel sous catenaire ! Gare de Rewari Junction le 14.01.2017 avec les 14874 et 13153 WDG 3A

Le cout le plus lourd sur un train est le matériel roulant, ensuite le cout de circulation ( sillon et énergie ) , et enfin le personnel La logique du "train sans personnel" va faire flamber le c

Images publiées

Le 07/04/2021 à 20:36, CGO a dit :

C’est ce que mes honorables contradicteurs veulent me faire dire, mais ce n’est pas ce que je dis !

Oui ,le réseau souffre d’un sous investissement notoire par rapport aux pays que tu cites (par exemple la Suisse à une dotation budgétaire à peu près identique à la France pour un réseau bien plus petit)

Mais ceci étant dit le principal frein au développement du fret n’est pas l’état du réseau, mais le fait que le train est économiquement hors jeu sur bien des relations par rapport au camion.

Par exemple,  les trains de transport combiné de LAHAYE entre Rennes et Valenton sont peu concernés par le fait que les évitements de La Loupe soient HS, que les voies de Trappes soient envahies de mauvaises herbes.

Ils bénéficient actuellement de péages fortement baissés par DJEBARRI (contrairement à VIDALIES qui les avait fortement augmentés)

Si un jour, un nouveau ministre, à la VIDALIES augmente de nouveau fortement les péages et que LAHAYE n’y trouve plus son compte, c’est ça qui tuera ces trains LAHAYE entre Rennes et Valenton et pas le fait que de nouvelles voies de service seront supprimées à Chartres ou à Trappes…

Au contraire l'Infra participe grandement au fait que le fret soit économiquement hors jeu par rapport à la route pour certaines raisons que tu cites notamment !! La liste est longue...pas assez d'évitements circulation ou bien des évitement pas assez longs, une gestion chaotique des plages travaux entraînant des retards a la pelle (encore vécu plusieurs fois dernièrement), le gabarit P400 toujours pas dégagé, absence de voie banalisée, de modernisation sur les points dur du reseau (bifurcation a niveau par ex très peu de sauts de mouton) ect bref la liste est longue et pour ne rien arranger évidemment au moindre incident les lacunes citées font que la situation prend vite des proportions catastrophique car l'Infra ne permettant que rarement la possibilité de limité les dégâts.....après c'est sûr en faisant du cas par cas effectivement entre Rennes et VON c'est pas avec les frets qui s'y compte sur le doigt d'une main qu'on peut avoir une analyse réelle du problème 

Modifié par Wessstcoast G'z
  • J'aime 3
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/04/2021 à 19:44, jackv a dit :

Fret ferroviaire, l'ancienne ligne Auxonne - Gray - Vesoul pourrait assurer le ferroutage

L'association "l’étoile de Gray" veut promouvoir le fret ferroviaire, sa proposition est de remettre en service la ligne de chemin de fer entre Villers-les-Pots et Gray, et Gray Vesoul pour du ferroutage. Cela supprimerait 1000 semi-remorques par jour sur l'axe Rhin-Rhône entre Dijon et Mulhouse

https://www.francebleu.fr/infos/transports/fret-ferroviaire-l-ancienne-ligne-auxonne-gray-vesoul-pourrait-assurer-le-ferroutage-1609097481

profils_EST-1935_complement.jpg.3d0d025ff3498a82f84f16a9f151a0c9.jpg

Si seulement on avait fait de Rhin Rhône une ligne mixte le soucis serait enterré mais évidemment que non...

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Wessstcoast G'z a dit :

Au contraire l'Infra participe grandement au fait que le fret soit économiquement hors jeu par rapport à la route pour certaines raisons que tu cites notamment !! La liste est longue...pas assez d'évitements circulation ou bien des évitement pas assez longs, une gestion chaotique des plages travaux entraînant des retards a la pelle (encore vécu plusieurs fois dernièrement), le gabarit P400 toujours pas dégagé, absence de voie banalisée, de modernisation sur les points dur du reseau (bifurcation a niveau par ex très peu de sauts de mouton) ect bref la liste est longue et pour ne rien arranger évidemment au moindre incident les lacunes citées font que la situation prend vite des proportions catastrophique car l'Infra ne permettant que rarement la possibilité de limité les dégâts.....après c'est sûr en faisant du cas par cas effectivement entre Rennes et VON c'est pas avec les frets qui s'y compte sur le doigt d'une main qu'on peut avoir une analyse réelle du problème 

Bonjour West coast (et les autres)

Je ne peut être qu’entièrement d’accord avec toi et ton constat !

Mais c’est un peu un cercle vicieux : il y a moins de fret donc on dépose les installations, et ça freine voire interdit une reprise éventuelle du fret.

Tu cites « Rennes et VON c'est pas avec les frets qui s'y compte sur le doigt d'une main » c’est le cas aujourd’hui ,résultat on a déposé les longs évitements de La Ferté Bernard qui servaient intensément, avant que les gouvernements successifs ne torpillent le ferroviaire.

La dépose des évitements de La Ferté Bernard n’est pas la cause de la chute du fret sur cet axe : c’est la conséquence.

A contrario, si le fret retrouvait son niveau d’avant entre Rennes et Trappes, on verrait réapparaître, comme par magie, les évitements de la Ferté Bernard.

On est bien d’accord que déclarer :  "on ne peut plus créer de trains de fret entre Trappes et Rennes tant que les évitements de La Ferté , de La Loupe et que le triage de Trappes n’auront pas été remis en état" est un discours défaitiste qui prend prétexte de la disparition de certaines installations pour interdire toute évolution à la hausse.

Moi je prends le pari contraire, si les mesures commerciales, fiscales et politiques (¤) rendent de nouveau le rail compétitif, les installations suivront.

La priorité pour moi ce sont ces mesures.

A contrario si le réseau est parfaitement rénové et que ces mesures politiques ne sont pas prises, la rénovation aura un effet très limité.

Pour revenir à Rennes  Trappes Valenton si les évitements de La Ferté Bernard sont rétablis, ça coûtera très cher (*) et ça ne créera pas un seul train !

(¤) c’est pas gagné, je te l’accorde !

(*) quitte à claquer du fric sur cet axe autant le mettre au gabarit P400 !

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...