Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le FRET ferroviaire se porte bien !


Messages recommandés

http://www.lantenne.com/Le-wagon-isole-a-la-recherche-d-un-nouvel-elan_a34715.html

 

le wagon isolé, ?? à l'heure où même certaines EF ne faisant que du train complet, tirent la reverence ??....

..des choix transport favorables aux trains, déjà venant de l'AUTF, se serait un plus... ceci dit, le diagnostic général n'est pas faux, et l'appel, sans doute vain, à l'Etat Français, qui n'en a cure, risque d'^tre, une fois de plus, lettre morte.....

..autrement, au niveau com, les chargeurs pourront se defausser, en invoquant leur appel non entendu, et le recours rendu obligatoire à toujours plus de poids lourds...

Source espace train

 

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
  • Réponses 3k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Une illustration qui résume bien la situation du Fret et les choix politique du "tout sur la route" ou "priorité aux camions"   

Fret Indien a double etage en Diesel sous catenaire ! Gare de Rewari Junction le 14.01.2017 avec les 14874 et 13153 WDG 3A

Voici les pages 63 à 72 de la brochure "Les Chemins de Fer au Rendez-Vous de Bruxelles" éditée par l'UIC à l'occasion de l'exposition universelle de Bruxelles. Ces pages sont consacrées au transp

Images publiées

Evian met du fluide dans sa logistique ferroviaire avec des capteurs communicants

Vous l'ignoriez peut-être, mais Danone est aussi… un opérateur ferroviaire ! Le groupe a mis en place en 2013 un hub ferroviaire, à Ambérieu-en-Bugey (01), pour relier rail et route, près de son site d'Evian. C'est la société ID Logistics qui gère ce site

http://www.usine-digitale.fr/article/evian-met-du-fluide-dans-sa-logistique-ferroviaire-avec-des-capteurs-communicants.N498029

http://www.usinenouvelle.com/editorial/evian-met-du-fluide-dans-sa-logistique.N500889

Scotchés sur les wagons, ils sont autonomes et permettent de savoir où se trouve chaque actif industriel à un instant T. Mieux, des alertes sont automatiquement transmises en cas d’événement prédéfini : arrêt prolongé, choc…

 

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, en surfant il y a quelques mois sur le site Clichy-batignolles.fr, j'ai remarqué qu'il était prévu une base de fret ferroviaire, il y aura une activité de logistique urbaine légère et une activité de logistique lourde.

Cette base serait au niveau de l'ancien sernam, devant le palais de justice, à côté du centre de tri.

Je n'ai rien trouvé sur le net à ce sujet, encore moins en interne, qui aurait un peu plus d'infos là-dessus ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

On n'a pas quelques perroquets en quete d'une place de President, dont le credo est justement la precarisation des emplois, denommée uberisation, voire macronisation... avec "l'indeboulonnable" argument que le monde d'aujourd'hui est comme ça ???..

..ça vaut peut être le coup de savoir qui choisir ...!!

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Pascal 45 a dit :

... ça sent pas bon pour les agents SNCF de la filière Fret.

Mode ronchon :

" Au revoir Fret-SNCF, et bonjour Fret-Adecco ", ... pauvre ferroviaire, c'est triste !

 

et avec la finalisation de ce que je nommerais l'EAS en Fret, ca va pas s'arranger

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, zoreglube a dit :

jolie autoroute "ferroviaire" ??

le-bouchon-vers-la-jonquera_890330_516x343.jpg

 

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette photo est prise à 1 km de la frontière au Perthus côté espagnol. Abertis et Caixabank, propriétaires de l'infra sont bien contents du presque tout routier in Spain qui est de moins en moins different, helàs. 

Ça fait du péage, de la TVA et des taxes. tout ceci sans compter les camions qui passent par la N2 - N9 (anciennement, aujourd'hui déclassée) 

Mais au moins quelque chose bouge. On réclame la mise à l'ecartement international de tout le Corredor del Mediterráneo mais le Gobierno de España bote en touche.

Modifié par Bauvilla
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎14‎/‎03‎/‎2017 à 18:41, capelanbrest a dit :

Tout ne résume pas au simple  lobbying des tansporteurs routiers...ça n'est qu'une des composantes.... :)

 

Tout  à fait  Capelan !

L'eurodéputé Savary a déclaré que l'Ecotaxe avait bien été flinguée par un groupe de pression puissant, mais qui n'était pas le Transport Routier.

Certains transporteurs routiers français, qui avaient compris que l'écotaxe pénalisait leurs concurrents étrangers , étaient plutôt pour.

A mon avis les coupables sont plutôt à chercher du coté de ceux qui délocalisent en Pologne , comme Whirlpool, pour bénéficier :

  1. des bas salaires des ouvriers polonais
  2. du transport routier à bas prix des transporteurs des pays de l'Est

Le beurre et l'argent du beurre !

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Wessstcoast G'z a dit :

Pas que....surtout l'absence de c....es de nos politique! Les Suisses, Autrichiens , Allemand et j'en passe y arrivent bien eux pourquoi pas nous

Oui oui oui "on" est si mauvais en France bouuuuh les sales politiques.

Cela dit, on peut regarder ce qui se passe en Europe pour le Fret - hors Suisse pour le coup mais qui ne fait pas partie de l'UE donc qui fait à peu près ce qu'elle veut -  dans un rapport de la cour des Comptes de l'UE qui s'appelle "Le transport ferroviaire de marchandises dans l'UE : toujours pas sur la bonne voie". Ils ont notamment travaillé sur 5 pays : France, Allemagne, République Tchèque, Espagne, Pologne.

http://www.eca.europa.eu/Lists/ECADocuments/SR16_08/SR_RAIL_FREIGHT_FR.pdf

Les différences entre les uns et les autres sont assez bien expliquées : position géographique du pays, état du réseau, libéralisation, redevances d'accès, redevances poids lourds, qualité des sillons... Tout ne relève pas que du politique ? Certains points ne me semblent pas pouvoir être annulés entre la route et le fer :

 

 

 

Fret.jpg

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je profite de voir que vous avez repris le sujet du "désastre" du fret ferroviaire en France pour vous faire part d'une chose que j'ai constaté moi-même et qui, bien sur, tiens de la politique. Mardi, 14 mars j'ai participé (en tant que médecin collaborateur santé au travail) au CHSCT de l'usine de ciment "Lafarge" de St. Pierre la Cour, sur la ligne Laval - Vitré - Rennes, qui est l'une des plus grandes de France. Depuis longtemps, chaque fois que je traversais en train l'arrêt de St. Pierre la Cour j'avais noté qu'en fait ce n'est pas un arrêt mais plutôt une station avec embranchements qui entre dans...l'usine de ciment (et pas seulement une seule ligne, mais plusieurs) et par contre, j'avais bine noté (ça fait plus de 2 années) - aucun train manoeuvrant sur ces voies. Et alors, en écoutant les disputes dans le CHSCT liées à la "bouillasse" créé par les camions qui entrent et sortent de l'usine (environ 400/jour à ce que l'on m'a dis!!) j'ai demandé à la fin à l'animateur du CHSCT qu'elle est la situation de ces embranchements ferroviaires. Et bine, il a dit qu'il en a marre de toute cette histoire, que jusqu'à l'année passée il y  avait encore "quelques trains" qui pénétraient dans l'usine et que c'est de la politique tout ça!!!

Et bien, en dehors des marchandises livrées en détail qui, disons, sont plus difficiles à être livrées par train, le ciment quand même, du moins celui en vrac!!! C'est pas du tout normal! On arrive à se disputer entre nous pour une histoire de voitures personnelles salies tout le temps par les sacrées camions et ne peut rien faire!!!

Et en plus le mec m'avait expliqué que la SNCF Fret (puisque c'est elle qui acheminait les wagons) avait tellement augmenté les coups que c'est devenu trop couteux par rail...

J'en connait une histoire similaire - dans les années 2006 - 2007 en Roumanie, l'affrêteur national - C.F.R. Marfa ("Fret") était à un moment donné une affaire pleine d'espoir - à voir le nombre de conducteurs agés qui avaient considéré beaucoup plus avantageu de bosser pour le fret que pour les voyageurs.... Et petit à petit, à cause de l'augmentation de prix - C.F.R. Marfa a perdu tous les clients - sauf le charbon et les combustibles...

Dommage, dommages...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

400 camions/jour n'a strictement rien d'exceptionnel....  je connais un site qui fut aussi embranché, principal point logistique de la plus grosse cooperative agricole vendéenne. 

Par un bel aprés midi, je m'y suis amusé à faire un petit comptage de Poids Lourds....bilan 150 en 2 heures de temps... le site est relié directement sur une 2 fois 2 voies, et l'accidentolgie ne semble pas plus préoccupante qu'ailleurs ( beaucoup de brouettage, par rapport aux destinations plus lointaines, chauffeurs moins fatigués ????...)

Ferroviairement par contre, c'est "le bout du monde"  EP situé sur la ligne devenue "en bois" La Roche Bressuire" avec pas mal de profil, d'où des contraintes tonnages, mais aussi exploitation....j'en ai déjà parlé......

A propos de cimenterie n'utilisant pas le rail, il y en a une belle à,Bussac, au nord de la Gironde, implantée à juste titre au bord de la ligne Bordeaux Saintes.....là, aucun embranchement ne fut réalisé, hormis les travaux de terrassement en vue du raccordement....

Autre cimenterie celle d'Airvaut, sur la ligne Thouars Parthenay, elle bien embranchée, qui recevait ses clinckers par trains, il y a longtemps.... depuis, plus rien....

 

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, assouan a dit :

Oui oui oui "on" est si mauvais en France bouuuuh les sales politiques.

Cela dit, on peut regarder ce qui se passe en Europe pour le Fret - hors Suisse pour le coup mais qui ne fait pas partie de l'UE donc qui fait à peu près ce qu'elle veut -  dans un rapport de la cour des Comptes de l'UE qui s'appelle "Le transport ferroviaire de marchandises dans l'UE : toujours pas sur la bonne voie". Ils ont notamment travaillé sur 5 pays : France, Allemagne, République Tchèque, Espagne, Pologne.

http://www.eca.europa.eu/Lists/ECADocuments/SR16_08/SR_RAIL_FREIGHT_FR.pdf

Les différences entre les uns et les autres sont assez bien expliquées : position géographique du pays, état du réseau, libéralisation, redevances d'accès, redevances poids lourds, qualité des sillons... Tout ne relève pas que du politique ? Certains points ne me semblent pas pouvoir être annulés entre la route et le fer :

 

trés bon document qui fournit certaines explications sur les problemes ..

il semble que pour les péages réseau ceux en France sont assez modérés

SR_RAIL_FREIGHT_FR 45.jpg

 

SR_RAIL_FREIGHT_FR25 .jpg

il y a un effet de circulation internationale , les pays limitrophes de la France sont entre 13 et 15% en dessous de la moyenne européenne 17,8% et la France semble évoluer de 15% vers une baisse vers le niveau bas des pays limitrophes...il y a bien un probleme de cohérence inter réseaux l'un étant tributaire en parti de l'autre..

 

 quelques observations intéressantes mais que beaucoup de cheminots connaissaient..

1) on évoque la lenteur du fret dans un autre feuillé, la suppression du régime RA y a participé

2) les équipements terminaux..dont beaucoup on été supprimé des la fin des années 80 ..ce qui a provoqué aussi une désaffection en cascade pour le rail..

3) les investissement grande ligne et bien sur l’abandon d'une grande partie de ce qui se rapporte au fret

 

SR_RAIL_FREIGHT_FR49.jpg

 

pour l'instant je n'ai que survolé le doc

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, mikishor a dit :

Et en plus le mec m'avait expliqué que la SNCF Fret (puisque c'est elle qui acheminait les wagons) avait tellement augmenté les coups que c'est devenu trop couteux par rail...

Là, c'est vraiment le fond du problème du plan Veron.... l'Etat decide que le Fret Ferroviaire lui coûte cher, via la SNCF ( c a d en subventions pour le fonctionnement du ferroviaire ).. s'en suit une "remise à plat" systematique des fluxs, avec diminution des moyens dediés, hommes et materiels, qui frappe à l'aveugle au plan national...

Sans doute certains tarifs etaient un poil trop bas, mais permettaient de justifier les trains, et tout ce qui va avec ( maintien des EP, des voies y menant, etc, etc...), par effet de mutualisation...d'autres trafics arrivaient eux à l'equilibre, grâce aux trains réalisés, et qui par contre coup, deviennent bien moins rentables, voire inexploitables tant les possibilités humaines ou materielles disparraissaient.....

l'urgence, vue de l'extrieur semblait quand même plus dans l'arrêt des divers trafics, que dans celui d'une reduction raisonnée... et surtout, malgré quelques francs tireurs qui ont tenté de maintenir leur logistique rail, et on tenté la voie de la pression politique, pas grand chose n'a calmé le systemisme de l'application ...

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suppression des installations terminales et EP qui n'avaient pas un débit "suffisant" a été une grosse erreur.

Les EF ont privilégié les charges complètes, celles-ci permettant de se passer des triages...

Heureusement que l'industrie chimique utilise encore le rail car je n'ose imaginer ce que cela donnerait avec un report sur la route.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Fabr a dit :

.

Sans doute certains tarifs etaient un poil trop bas, mais permettaient de justifier les trains, et tout ce qui va avec ( maintien des EP, des voies y menant, etc, etc...), par effet de mutualisation...d'autres trafics arrivaient eux à l'equilibre, grâce aux trains réalisés, et qui par contre coup, deviennent bien moins rentables, voire inexploitables tant les possibilités humaines ou materielles disparraissaient.....

 ...

Fabrice

Il semble que beaucoup ont oublié ce que le "P" des ex EP signifie, particulier, les entreprises en ont la charge, ce n'est pas la SNCF qui paye leur entretien, beaucoup n'ont certainement plus les moyens ou l'envie d'engloutir des sommes dans ce genre d'installations

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'aime bien cet exemple

SR_RAIL_FREIGHT_FR 69.jpg

 

SR_RAIL_FREIGHT_FR70.jpg

la rénovation de la ligne n'est pas une priorité française..

 là cela me parait un probleme de choix politique , de choix de budgets...d'ailleurs pas étonnant avec la dette ..et pas etonnant qu'il n'y ait pas d'investisseurs si le ferroviare n'ait pas promu ,mais discrédité par beaucoup..

un parallèle trans frontiére franco espagnole..

le-bouchon-vers-la-jonquerajpg.jpg

 

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, ADC01 a dit :

Il semble que beaucoup ont oublié ce que le "P" des ex EP signifie, particulier, les entreprises en ont la charge, ce n'est pas la SNCF qui paye leur entretien, beaucoup n'ont certainement plus les moyens ou l'envie d'engloutir des sommes dans ce genre d'installations

C'est ce qui s'est passé en Belgique.

La SNCB et INFRABEL ont demandé des sommes vertigineuses pour l'entretien des installations de raccordement au réseau, ce qui fait qu'il n'y a plus que de grosses entreprises qui ont conservé leurs EP...

Jusqu'il y a quelques années, il existait un EP pour Vittel à Bracquegnies qui recevait 3 à 5 charges complètes par semaine. au vu des prix demandés pour renouveler les installations lors de la modernisation de la ligne, ils ont transféré le trafic vers la route.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • katamiaw changed the title to Le FRET ferroviaire se porte bien !

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...