Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le FRET ferroviaire se porte bien !


Messages recommandés

il y a 9 minutes, jackv a dit :

de toute manière pour une grande partie du transport du fret ce n'est meme plus une question de coût entre camion et fer....

c'est une question de délais , et de transport plus pratique . Pour que le fret ferroviaire en petit volume ait encore un avenir il faut que l’expéditeur et de destinataire du meme wagon soient embranchés ce qui a part les trains complets et encore , n'existe plus. Regarder toutes les plateformes logistiques tout ce qui est construit depuis 20ans est à mile lieues d'une voie ferrées  il faut donc AU MIEUX un transport routier à une des extrémités..donc des manutentions des pertes de temps on multiple les coûts ,les contraintes, les risques de retard... ETC.. tout cela a  pour un patron  un coût plus important que la différence que la différence rail route.. ..

Tellement faux !!

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 3,1k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Une illustration qui résume bien la situation du Fret et les choix politique du "tout sur la route" ou "priorité aux camions"   

Fret Indien a double etage en Diesel sous catenaire ! Gare de Rewari Junction le 14.01.2017 avec les 14874 et 13153 WDG 3A

Fait pas l'ignorant. C'est le bordel comme ça, depuis l'arrivée de la concurrence. Va te plaindre à à ton EF pour la répartition des voies! Si la SNCF gare un train sur une de vos voies, c'est scandal

Images publiées

il y a 1 minute, jackv a dit :

c'est souvent le cas en région parisienne jusqu'à 60km aux alentours..

Entre toutes et souvent , il y’a une différence non ?

Et tout ne se résume pas à la région parisienne !

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, fby a dit :

Entre toutes et souvent , il y’a une différence non ?

Et tout ne se résume pas à la région parisienne !

 pour les plateformes bien sur peut etre qq exceptions et encore...la région parisienne est un des plus fort centre de commerce .. lyon  c'est idem

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, jackv a dit :

 pour les plateformes bien sur peut etre qq exceptions et encore...la région parisienne est un des plus fort centre de commerce ..

Retournes toi comme tu veux .

Tien une région que tu sembles bien connaître (quoique ) l’ex Rhône-Alpes, sur les 3 dernières ,, 2 sont même embranchées .

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as bien de la chance car sur le nord de paris ..plus rien *

 CDG aucun entrepot relié au rail

ex Amazon, le géant américain de la vente en ligne, officialisera ce mercredi avec les représentants des collectivités territoriales, l'implantation d'une plate-forme logistique de 107.000 mètres carrés à Boves, en périphérie d'Amiens. tout par la route..

Une nouvelle agence Chronopost pour accompagner le développement commercial dans la région des Hauts-de-France 
Située sur le Pôle Jules Verne, secteur Nord Est rocade, avec une surface d’exploitation de 4 739m2 dont un espace de bureaux de 750m2, la future agence Chronopost sera équipée d’une mécanisation picking de dernière génération, capable de traiter les flux des 10 000 colis collectés et distribués chaque jour, et répartis sur 90 tournées. 
L’agence sera dotée de 94 portes pour véhicules légers et de 15 quais de chargement/déchargement pour poids lourds.

Amiens poursuit sa mutation économique et conforte sa position sur la logistique : Clarins, L’Oréal, Amazon ..

 tout par la route

autre exemple avant Compiègne A1 seulement bien qu'il y a la ligne paris tergnier (en rouge a proximité)

sur Beauvais idem..

aaaaax.thumb.jpg.adf24507d960f505581c072f2a4c69a6.jpg

 

 

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

st exupéry avec amazon pas de fer

 vers st etienne/andresieux pas de fer

avant la verp' sur st quentin f. de chaque coté de la A43  sur Chesnes /luzais ...il y a eu du fer a l'origine mais maintenant ?,

zac du viaduc a la boisse pas de fer. .idem meyzieu

charvas pas de rail , en face givors plus de camion que de wagons

st priest il y a des rails  mais a part des portes autos ?? idem pour st quentin F des rails mais ou sont les wagons ????

 et oullins   ??,

j’arrête là !

reste surtout danones avec des eaux minérales et les voitures sur porte auto..cela ressemble plus a du train complet que du diffus

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, jackv a dit :

st exupéry avec amazon pas de fer

 vers st etienne/andresieux pas de fer

avant la verp' sur st quentin f. de chaque coté de la A43  sur Chesnes /luzais ...il y a eu du fer a l'origine mais maintenant ?,

zac du viaduc a la boisse pas de fer. .idem meyzieu

charvas pas de rail , en face givors plus de camion que de wagons

st priest il y a des rails  mais a part des portes autos ?? idem pour st quentin F des rails mais ou sont les wagons ????

 et oullins   ??,

j’arrête là !

reste surtout danones avec des eaux minérales et les voitures sur porte auto..cela ressemble plus a du train complet que du diffus

Oui, mais ton énumération ne prouve rien !

Vu les conditions économiques actuelles, il est parfaitement logique que les bases logistiques ne soient desservies que par la route.

Mais gouverner, c'est prévoir, est ce que tu es sûr qu'en cas de retournement de situation les logisticiens n'ont pas un plan B en réserve ?

Genre établir une voie de raccordement sur 800 ou 2000 mètres ?

Si ça se trouve, je ne serais pas étonné, que même pour des entrepôts non raccordés, il y ait déjà une option foncière prise pour " un éventuel raccordement à la voie ferrée"

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Mak a dit :

Oui, mais ton énumération ne prouve rien !

Vu les conditions économiques actuelles, il est parfaitement logique que les bases logistiques ne soient desservies que par la route.

Mais gouverner, c'est prévoir, est ce que tu es sûr qu'en cas de retournement de situation les logisticiens n'ont pas un plan B en réserve ?

Genre établir une voie de raccordement sur 800 ou 2000 mètres ?

Si ça se trouve, je ne serais pas étonné, que même pour des entrepôts non raccordés, il y ait déjà une option foncière prise pour " un éventuel raccordement à la voie ferrée"

 

Il se sufffit pas d'un raccordement, la plateforme doit être aménagée avec des zones de chargement et de déchargement consommatrices d'espace, et quelques voies de manoeuvre. Quand c'est tout Kamion, c'est cuit pour le rail.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, zorba a dit :

Il se sufffit pas d'un raccordement, la plateforme doit être aménagée avec des zones de chargement et de déchargement consommatrices d'espace, et quelques voies de manoeuvre. Quand c'est tout Kamion, c'est cuit pour le rail.

Ne t'en fait pas pour ça !

Dans les années 70, il y a eu une grande campagne de raccordements d'entreprise par des EP, et par la magie de la subvention de nombreuses entreprises qui n'avaient jamais été raccordées au rail , se sont retrouvées raccordées...

il y a 9 minutes, zorba a dit :

 Quand c'est tout Kamion, c'est cuit pour le rail.

On n'en est pas encore là, hélas !

Mais ne te fait aucune illusions, si un jour les prix du rail redeviennent compétitifs, les EP vont pousser comme des champignons, y compris dans les endroits réputés imposssibles !

 

 

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Mak a dit :

Ne t'en fait pas pour ça !

Dans les années 70, il y a eu une grande campagne de raccordements d'entreprise par des EP, et par la magie de la subvention de nombreuses entreprises qui n'avaient jamais été raccordées au rail , se sont retrouvées raccordées...

On n'en est pas encore là, hélas !

Mais ne te fait aucune illusions, si un jour les prix du rail redeviennent compétitifs, les EP vont pousser comme des champignons, y compris dans les endroits réputés imposssibles !

 

 

Profondément athée, je veux bien croire à la résurrection du rail à travers des embranchements privés, après tout pourquoi pas si c'est profitable au utilisateurs.

Mais, il va falloir m'expliquer comment faire pour organiser les trains, SNCF Réseau ayant bazardé les principaux triages, surtout en région parisienne et sur les lignes où la pression immobilière est forte, celle de la Côte d'Azur où tout a été bétonné sur les anciennes emprises ferroviaires. Même les embranchements de silos agricoles permettant la charge de quelques wagons sont en déshérence,, le trafic se faisant maintenant directement depuis les grandes fermes avec des Kamions.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, zorba a dit :

, SNCF Réseau ayant bazardé les principaux triages, surtout en région parisienne

Pas tout  à fait d'accord, ce sont les gares marchandises comme Pajol ou Batignolles (*) qui ont totalement disparues, en revanche la plupart des triages sont intacts ,même si beaucoup de voies et d'installations sont neutralisées...

 

(*)  pour Batignolles on doit un programme immobilier social à la place de la gare à la grande écologiste Cécile Duflot, partisan du report sur le rail !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, Mak a dit :

Pas tout  à fait d'accord, ce sont les gares marchandises comme Pajol ou Batignolles (*) qui ont totalement disparues, en revanche la plupart des triages sont intacts ,même si beaucoup de voies et d'installations sont neutralisées...

 

(*)  pour Batignolles on doit un programme immobilier social à la place de la gare à la grande écologiste Cécile Duflot, partisan du report sur le rail !

Sur le réseau Est, banlieue parisienne : Le triage de Vaires-sur-Marne a été bétonné pour moitié, pour installer un centre commercial tout "bagnoles - Kamions" et l'autre moitié est un cimetière de vieux matériels ferroviaires bien planqué du public, le triage de Noisy-le-Sec est quasiment déferré, je ne parle pas des voies annexes toutes recouvertes de végétation aussi bien qu'à Gagny. Quant aux voies ferrées dans Paris Nord Est, tout est en cours de  nettoyage avant bétonnisation par le ville de Paris, Pajol, Évangile et Petite Ceinture côté Rosa Parks.

Il n'est pas difficile de trouver d'autres exemples entre Paris Austerlitz et Étampes...où le béton coule à flots.

SI le fret ferroviaire ne dessert plus une zone de plus de 10 millions d'habitants, je me demande bien ce qu'il pourra desservir, Romorantin (Loir-et-Cher) peut-être?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Allo, Robert ? Peux tu me prendre 20 palettes pour Romorantin, il faut que cela parte cet après midi ?

-Ok, j'ai justement, Marcel qui était en recherche d'un chargement pour rentrer chez lui, il devrait être là dans une bonne heure.

-Parfait, je savais que je pouvais  vraiment compter sur toi.Salut.

 

Sans parler du net, où tu peux trouver un transport par camion pour le volume et la destination que tu veux quasi immédiatement

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison et c'est tellement évident....... Que certains refusent de le voir... 

Il y a 22 heures, Mak a dit :

Ne t'en fait pas pour ça !

Dans les années 70, il y a eu une grande campagne de raccordements d'entreprise par des EP, et par la magie de la subvention de nombreuses entreprises qui n'avaient jamais été raccordées au rail , se sont retrouvées raccordé

 

 

 

Nous ne sommes plus dans les années 70 plus le même type d industrialisation plus le même type de consommation plus les mêmes type de besoins de transport .. beaucoup plus de productivité beaucoup plus de délais courts etc....

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackv a dit :

Tu as raison et c'est tellement évident....... Que certains refusent de le voir...  

 

Puisque tu as choisi le thème de" l’aveuglement devant l’évidence" à coté de ceux qui refusent de voir que le monde a changé, il y a aussi ceux qui refusent de voir que le monde peut changer.

C’est un travers bien connu de l’esprit humain que lorsqu’une situation est établie on l’imagine éternelle et on a beaucoup de mal à imaginer qu’elle puisse disparaître du jour au lendemain.

Est ce que dans dix ans le transport routier aura encore progressé ?

Je suis comme toi je n’en sais rien.

Peut être que oui…

Ou alors on aura peut être eu un brutal inversement de tendance…

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/06/2019 à 12:18, jackv a dit :

 vers st etienne/andresieux pas de fer

Perrier embranché et expedie par le fer

avant la verp' sur st quentin f. de chaque coté de la A43  sur Chesnes /luzais ...il y a eu du fer a l'origine mais maintenant ?,

Il y a toujours, et est toujours utilisé notamment par Colas et son gros atelier de maintenance a Grenay

st priest il y a des rails  mais a part des portes autos ?? idem pour st quentin F des rails mais ou sont les wagons ????

Le trafic auto chez TEA cannibalise tout le reste sur la zone, St Quentin expédie et réceptionne des trains tous les jours

reste surtout danones avec des eaux minérales et les voitures sur porte auto..cela ressemble plus a du train complet que du diffus

ECR et son Railnet au départ de Vénissieux / Sibelin est du diffus, Fret traite énormément de produits chimiques en diffus aussi dans le secteur.

liste non exhaustive....

 

Modifié par zobos
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour mettre tout le monde d'accord : le monde a changé et va continuer ses évolutions.
Mais est-ce que la SNCF dans son organisation actuelle est assez souple pour répondre aux besoins fins des consommateurs (et notamment le tout partout tout de suite de n'importe quel point A à n'importe quel point B). Je ne le crois pas.
(précision, je ne parle pas de la souplesse du droit du travail mais bien de la possibilité de commander un objet à Strasbourg et d'être livré dans la demie journée à Brest comme à Biarritz).

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Iwan a dit :

Pour mettre tout le monde d'accord : le monde a changé et va continuer ses évolutions.
Mais est-ce que la SNCF dans son organisation actuelle est assez souple pour répondre aux besoins fins des consommateurs (et notamment le tout partout tout de suite de n'importe quel point A à n'importe quel point B). Je ne le crois pas.
(précision, je ne parle pas de la souplesse du droit du travail mais bien de la possibilité de commander un objet à Strasbourg et d'être livré dans la demie journée à Brest comme à Biarritz).

Tout à fait Fret c'est spécialisé des gros volumes dans un nombre réduit de points de déserte 

 

Il y a 5 heures, Mak a dit :

Puisque tu as choisi le thème de" l’aveuglement devant l’évidence" à coté de ceux qui refusent de voir que le monde a changé, il y a aussi ceux qui refusent de voir que le monde peut changer.

C’est un travers bien connu de l’esprit humain que lorsqu’une situation est établie on l’imagine éternelle et on a beaucoup de mal à imaginer qu’elle puisse disparaître du jour au lendemain.

Est ce que dans dix ans le transport routier aura encore progressé ?

Je suis comme toi je n’en sais rien.

Peut être que oui…

Ou alors on aura peut être eu un brutal inversement de tendance…

Il ne faut pas rêver sur la ré - industrialisation et une desserte de diffus un petit exemple en région parisienne nord sur un rayon de 10km autour du bourget et pour n évoquer que les plus importants à chapelle inter des quais de chargement et déchargement tous produits en diffus à chapelle plaine les contenairs, entre aubervilliers et le bourget Alstom transfo, moyse, eurocopter, et une entreprise de sidérurgie fine de transformation, sur le bourget un ferrailleur, sur bob un autre ferrailleur, les bières 33,un marchand de patates.... Et ce ne sont que les intreprises qui faisaient des expéditions régulieres, il ne reste qu une halle Fret à blancmesnil qui reçoit qq rouleau d acier et actuellement pour les travaux grand Paris dans la zone 1ou 2 trains de cailloux par semaines même pour le complet nous sommes loin des volumes 

Il y a 5 heures, zobos a dit :

 

Regarde le nombres de trains (autres que complets) par rapport aux surfaces industrielles et de logistique de la zone lyonnaise et j avais aussi signalé que les eaux et voitures resistaient et que ce n'était pas spécifiquement du diffus. 

À vous lire j ai l impression qu il n'y a pas eu d effondrement du Fret et aucunes analyses des causes de cet effondrement structure et besoins et ce n'est pas qu'un problème sncf les autres EF sont autant à la peine même sur l complets 

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jackv a dit :

Tout à fait Fret c'est spécialisé des gros volumes dans un nombre réduit de points de déserte 

 

Il ne faut pas rêver sur la ré - industrialisation et une desserte de diffus un petit exemple en région parisienne nord sur un rayon de 10km autour du bourget et pour n évoquer que les plus importants à chapelle inter des quais de chargement et déchargement tous produits en diffus à chapelle plaine les contenairs, entre aubervilliers et le bourget Alstom transfo, moyse, eurocopter, et une entreprise de sidérurgie fine de transformation, sur le bourget un ferrailleur, sur bob un autre ferrailleur, les bières 33,un marchand de patates.... Et ce ne sont que les intreprises qui faisaient des expéditions régulieres, il ne reste qu une halle Fret à blancmesnil qui reçoit qq rouleau d acier et actuellement pour les travaux grand Paris dans la zone 1ou 2 trains de cailloux par semaines même pour le complet nous sommes loin des volumes 

Regarde le nombres de trains (autres que complets) par rapport aux surfaces industrielles et de logistique de la zone lyonnaise et j avais aussi signalé que les eaux et voitures resistaient et que ce n'était pas spécifiquement du diffus. 

À vous lire j ai l impression qu il n'y a pas eu d effondrement du Fret et aucunes analyses des causes de cet effondrement structure et besoins et ce n'est pas qu'un problème sncf les autres EF sont autant à la peine même sur l complets 

Mais tu fais un état des lieux de la situation actuelle !

C’est-à-dire un monde où le pétrole n’est pas cher et où le transport routier est archi favorisé et subventionné et le ferroviaire géré par des responsables nommés par l’Etat et chargés, semble t-il par ce même état ,de « déconstruire » le rail et non de le développer.

Dans ces conditions c’est une situation normale, mais personne ne peut dire si cette situation va continuer.

D’autres pays étaient sur la même trajectoire que la France, à tort ou à raison, ils ont pensé que la trajectoire du tout route menait droit dans le mur et ils ont inversé plus ou moins la vapeur.

Est-ce que la France va rejoindre le camp des pays qui redéveloppent le rail et freinent sur le routier ?

C’est ce que claironnent déjà aujourd'hui à tout tête nos responsables politiques, ont peut penser qu’un jour ils arrêteront de mentir et qu’ils appliqueront réellement, ce qu’actuellement ils font semblant de faire !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Mak a dit :

Mais tu fais un état des lieux de la situation actuelle !

C’est-à-dire un monde où le pétrole n’est pas cher et où le transport routier est archi favorisé et subventionné et le ferroviaire géré par des responsables nommés par l’Etat et chargés, semble t-il par ce même état ,de « déconstruire » le rail et non de le développer.

Dans ces conditions c’est une situation normale, mais personne ne peut dire si cette situation va continuer.

D’autres pays étaient sur la même trajectoire que la France, à tort ou à raison, ils ont pensé que la trajectoire du tout route menait droit dans le mur et ils ont inversé plus ou moins la vapeur.

Est-ce que la France va rejoindre le camp des pays qui redéveloppent le rail et freinent sur le routier ?

C’est ce que claironnent déjà aujourd'hui à tout tête nos responsables politiques, ont peut penser qu’un jour ils arrêteront de mentir et qu’ils appliqueront réellement, ce qu’actuellement ils font semblant de faire !

De toute façon, cela va plus loin qu'une bataille de mode de transport, il va falloir arrêter de transporter tout et n’importe quoi, y compris les personnes d'un bout du monde à l'autre, pour cela il faut changer de mode de vie et ne pas vouloir manger des fraises à paris en plein mois de décembre et réapprendre à consommer intelligent, c'est à dire local et de saison, mais personne, je dis bien personne ne veut parler de ça et l'imposer., le reste, cette bataille entre train, camions, péniches ou avions n'est là que pour faire bonne figure.

  • J'aime 4
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, ADC01 a dit :

De toute façon, cela va plus loin qu'une bataille de mode de transport, il va falloir arrêter de transporter tout et n’importe quoi, y compris les personnes d'un bout du monde à l'autre, pour cela il faut changer de mode de vie et ne pas vouloir manger des fraises à paris en plein mois de décembre et réapprendre à consommer intelligent, c'est à dire local et de saison, mais personne, je dis bien personne ne veut parler de ça et l'imposer., le reste, cette bataille entre train, camions, péniches ou avions n'est là que pour faire bonne figure.

100 % d'accord avec toi  , ce n'est pas  tel ou tel mode qui sera plus pertinent, c'est optimiser pour moins se déplacer, savoir attendre pour être livrer,  et consommer local, qui peut faire baisser durablement les consommations de tout

ce qui pollue , et le reste ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est bien joli votre morale « judéo chrétienne" : c’est le consommateur qui est responsable de tout.

Pourquoi rouler en gros SUV de 2t alors que la Fiat 500 (comme 500kg ?) d’ADC suffit largement ?

Vous oubliez que si M Tout le monde à abandonné la Dyane et la 4L au profit du SUV, c’est après une très intense et très efficace campagne de propagande de la part des constructeurs et de  l’inaction de l’ Etat qui aurait pu, par exemple, taxer les SUV comme produits de luxe !

Il y a eu récemment une émission sur Arte qui concluait que la politique des transports en Allemagne est bien plus favorable à la route qu’en Suisse, à cause du puissant lobby routier Allemand, lobby routier bien plus faible en Suisse (peu de constructeurs auto)

Le lobby de la route est très puissant en France et faute d’opérateurs ferroviaires privés puissants qui pourraient constituer un contre lobby, il n’a pas d’opposition étant donné que les dirigeants SNCF dont le rôle serait de protester en cas de mesures favorisant la route sont aux abonnés absents , ou pire approuvent servilement….

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Connaît-on le taux de remplissage de nos "fameux" 44t? Un reportage récent sur Arte pointait du doigt la fréquence de voyages à vide ou quasi (1 palette!) dans les semi-remorques. Mais comme ne voit rien dans une remoruqe fermée... on ne peut pas vérifier.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • katamiaw changed the title to Le FRET ferroviaire se porte bien !

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...