Bonjour, bonsoir J'observe avec étonnement le déferlement constant de clichés sur le monde des cheminots lorsqu'il y a grève. Je me passerai ici de vous donner la nature se ces commentaires (prime charbon, fainéants, j'en passe...) Ma question est la suivante: comment sont reçus ces espèces de dévalorisation du métier par le grand public au sein de la communauté? Merci et bon courage à vous.