Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Collision TGV-TER entre Pau et Bayonne (Denguin)


Messages recommandés

On peut légitimement se poser plein de question autour de ce flou concernant la reprise de marche en marche normal apres ce signal sachant que le canton etait occupé. Il y a eu un dysfonctionnement quelque part.

Pour dysfonctionnement, il y 'en a eu un, sinon , on ne serait pas là à discuter dans le vide.

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si, je dis bien si le CRL du TER à appliqué comme il faut ce qu'il devait, il reste le frein, la signalisation.

Je vois mal ce que le frein viendrait faire là dedans car il faudrait que le CRL n'ai pu ralentir a l'avertissement et ait franchi en vitesse le sémaphore avant de venir taper le TGV a 90 km/h ... Ça fait beaucoup.

Pour la signalisation, je ne suis pas SE donc bien incapable de savoir quel impossible a pu devenir possible.

Y avait il d'autres acteurs lors de cet événement ? Genre des gens à travailler dans une guérite ? Les gens des postes ? Le régulateur ?

Au delà des systèmes, tous les acteurs sont humains, donc capables d'erreur.

Modifié par Nipou
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans polémiquer. J'ai toujours eu une admiration pour le code des signaux SNCF qui m'a paru toujours très simple en ne présentant que l'information la plus restrictive -- par rapport à nos voisins allemands ou suisses qui multilplient les 'images' comme ils les appellent. En BAPR en revanche, il y a un danger en canton occupé : la cible ronde d'avertissement peut présenter un Voie Libre, image du sémaphore ouvert suivant, devant lequel se trouve une circulation qui occupe le canton. Evidemment on doit continuer la marche à vue malgré le feu vert, mais justement c'est illogique -- peut être la seule chose illogique dans le code français. Je ne dis pas que c'est la cause en l'occurrence, je voulais juste pointer du doigt qq chose qui m'a toujours étonné.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans polémiquer. J'ai toujours eu une admiration pour le code des signaux SNCF qui m'a paru toujours très simple en ne présentant que l'information la plus restrictive -- par rapport à nos voisins allemands ou suisses qui multilplient les 'images' comme ils les appellent. En BAPR en revanche, il y a un danger en canton occupé : la cible ronde d'avertissement peut présenter un Voie Libre, image du sémaphore ouvert suivant, devant lequel se trouve une circulation qui occupe le canton. Evidemment on doit continuer la marche à vue malgré le feu vert, mais justement c'est illogique -- peut être la seule chose illogique dans le code français. Je ne dis pas que c'est la cause en l'occurrence, je voulais juste pointer du doigt qq chose qui m'a toujours étonné.

Tu n'es pas délivréde de la MARCHE A VUE lorsque tu rencontres de signaux de formes circulaires à plaques A ou D en canton occupé ou suite à arrêt acidentel.

Formé il y a maintenant 23 ans à la conduite en 1er, cette règle de base m' est toujours restée.

Et pendant 20 ans, j'ai roulésur rail sur tous les blocks conus à la SNCF ^^.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Impressionnant !!! 2 heures avant je suis passé sur la ligne et en effet la caténaire était détendue par la chaleur. Mais je ne vois pas le rapport avec l'accident...

J'espère de tout cœur que le TER n'a pas repris sa marche normale sur le signal circulaire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'espère de tout cœur que le TER n'a pas repris sa marche normale sur le signal circulaire...

Personne n'a jamais dit ça me semble t'il encore une supposition qui a été émise comme ça à la voile et c'est ainsi qu'à force d'être répété et retranscrit cela devient une vérité, grrrrrrrrrr.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:

- Comme la question avait été posée, la rame concernée est la Z 7365.

Oui et alors ? On le sais déjà et quelle importance, je connais le numéro du TGV depuis hier soir et je m'abstiens bien de donner le numéro, cela ne fat pas avancer le smilblick.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Impressionnant !!! 2 heures avant je suis passé sur la ligne et en effet la caténaire était détendue par la chaleur. Mais je ne vois pas le rapport avec l'accident...

J'espère de tout cœur que le TER n'a pas repris sa marche normale sur le signal circulaire...

Personne n'a jamais dit ça me semble t'il encore une supposition qui a été émise comme ça à la voile et c'est ainsi qu'à force d'être répété et retranscrit cela devient une vérité, grrrrrrrrrr.

Message 94 : A.Krakovitch, sans précision sur le signal : Le train suivant qui est arrivé 5 minutes après, le TER 867285, s'est arrêté au signal puis est reparti à vitesse normale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Message 94 : A.Krakovitch, sans précision sur le signal : Le train suivant qui est arrivé 5 minutes après, le TER 867285, s'est arrêté au signal puis est reparti à vitesse normale.

Il parle du signal de cantonnement et non du signal à plaque circulaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ADC01 tu déformes mes propos... Je n'ai pas écrit que c'est une vérité.

Juste une supposition parmi d'autres connaissant ce piège.

Une supposition à partir du moment où est émise devient très vite une vérité, relis attentivement mon message.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Impressionnant !!! 2 heures avant je suis passé sur la ligne et en effet la caténaire était détendue par la chaleur. Mais je ne vois pas le rapport avec l'accident...

Il avait été dit au début que le TGV s'était arrêté en raison d'un problème de caténaire. Mais peut-être que ça n'a pas de lien en réalité, on est encore loin de tout savoir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il avait été dit au début que le TGV s'était arrêté en raison d'un problème de caténaire. Mais peut-être que ça n'a pas de lien en réalité, on est encore loin de tout savoir.

Ca fait peut etre parti comme toutes les fois d'un "detail" qui fait que l'accident à eu lieu : probleme de catenaire -> vitesse reduite pour le tgv devant -> pour une raison inconnue le TER rattrape le TGV -> boom. Pas de probleme de caténaire, le TGV aurait eu le temps de partir, et il n'y aurait pas eu de soucis.

Il y a trop de facteurs entrants en lignes de comptes pour pouvoir à ce stade donner plus que des hypotheses sans trop de fondements.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Verifié les propos de 72041...la collision semble donc s'être produite en dehors de tout secteur signal d'annonce signal d'arrêt cf RT 4703

Avec ces maigres éléments, la thèse de la confusion de signal, evoquée plus avant, serait à exclure....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu n'es pas délivréde de la MARCHE A VUE lorsque tu rencontres de signaux de formes circulaires à plaques A ou D en canton occupé ou suite à arrêt acidentel.

Formé il y a maintenant 23 ans à la conduite en 1er, cette règle de base m' est toujours restée.

Et pendant 20 ans, j'ai roulésur rail sur tous les blocks conus à la SNCF ^^.

D'ailleurs on en rencontre pas seulement en BAPR ou en BM. Tu peux en avoir sur du BAL en IPCS.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A 13h15 la présentatrice poupée Barbie de BFMTV semblait davantage choquée par le fait que le TGV roulait à 30 km/h que par le rattrapage proprement dit.

Pour cette personne comme pour beaucoup d'autres, un TGV qui roule à moins de 300 km/h constitue déja une anomalie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...