Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Retour des trains Corails (Intercités 100% éco)


Messages recommandés

Salut à tous !

Confirmation, le trafic commence au 4 avril prochain !

Ces trains reprennent d'anciens numéros, ceux des postaux Paris - Hendaye/Irun, 4020 et 4021 !

Pour l'instant, ça roulera le samedi et dimanche.

Voici les marches,

●4020 Bordeaux St Jean D 18.30---Angoulême 19.30/33---Poitiers 20.19/22---St Pierre des Corps 21.02/05---Les Aubrais 21.51/54---Paris Austerlitz 22.51.
●4021 Paris Austerlitz 06.58--- Les Aubrais 07.55/58--- St Pierre des Corps 08.55/58---Poitiers 09.39/42---Angoulême 10.33/36--- Bordeaux St Jean D 11.37
Circulent les SDF à partir du 04 avril sauf certains jours particuliers.
Mikael
Modifié par gmikael
  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La marche paire donne du 133km/h de moyenne, on serait au taquet des possibilités raisonnables en C160, et avec des probabilités non négligeables de retard pour un train pas prioritaire sur les TGV. Donc il faudra taquiner le 200 de temps en temps, ou accepter des retards (ou supprimer l'arrêt aux aubrais qui n'est pas forcément opportun pour ce type de train).

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Salut à tous !

Confirmation, le trafic commence au 4 avril prochain !

Ces trains reprennent d'anciens numéros, ceux des postaux Paris - Hendaye/Irun, 4020 et 4021 !

Pour l'instant, ça roulera le samedi et dimanche.

Voici les marches,

●4020 Bordeaux St Jean D 18.30---Angoulême 19.30/33---Poitiers 20.19/22---St Pierre des Corps 21.02/05---Les Aubrais 21.51/54---Paris Austerlitz 22.51.
●4021 Paris Austerlitz 06.58--- Les Aubrais 07.55/58--- St Pierre des Corps 08.55/58---Poitiers 09.39/42---Angoulême 10.33/36--- Bordeaux St Jean D 11.37
Circulent les SDF à partir du 04 avril sauf certains jours particuliers.
Mikael

Oh pinaise, le retour d'un 4020/4021, çà m'en rappelle des (bonnes) choses!

Bordeaux Saint-Jean <> Paris Austerlitz, les deux gares ont bien changé, surtout cette pauvre gare d'Austerlitz!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Le 4040, par exemple, qui s’arrêtait un peu partout (Angoulème, Poitiers, Saint Pierre, Les Aubrais et peut-être d’autres?) et roulait à VL 160 mettait cinq heures pile-poli (BX 6h40 - PAZ 11h40) si mes souvenirs sont bons. Il doit bien y avoir des collectionneurs qui ont gardé des marches ou des graphiques de circulation de ce temps là, je n'ai que mes carnets et je dois avoir quelques vieux roulements qui trainent quelque part.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Train-Corail, le 01 Feb 2015 - 09:21 AM, a écrit:

Il faut profiter de ces marches à V200 parce qu'après SEA les temps de parcours seront rallongés de combien en V160?

Un tarin de catégorie V200 ne roule pas forcément à 200, les marches ne peuvent être tracées qu'à 184.En regardant de plus prés entre Paris et saint pierre, pas sur que la marche soit tracée beaucoup au dessus de 160.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a semble-t-il 328 km aptes à 200. Aux temps d'accélération/freinage supplémentaires près, la différence est 25 mn.

Le meilleur temps de l'Aquitaine de la belle époque étant 3 h 50, le meilleur temps à 160 ressemblerait à 4 h 15, mais je crois me souvenir qu'il était tracé sans arrêt et avec deux conducteurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un tarin de catégorie V200 ne roule pas forcément à 200, les marches ne peuvent être tracées qu'à 184.En regardant de plus prés entre Paris et saint pierre, pas sur que la marche soit tracée beaucoup au dessus de 160.

voir mon post plus haut : marche tracée à 180 pour le 158 Toulouse-Paris

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

5121, le 01 Feb 2015 - 10:06 AM, a écrit:

il y a semble-t-il 328 km aptes à 200. Aux temps d'accélération/freinage supplémentaires près, la différence est 25 mn.

Le meilleur temps de l'Aquitaine de la belle époque étant 3 h 50, le meilleur temps à 160 ressemblerait à 4 h 15, mais je crois me souvenir qu'il était tracé sans arrêt et avec deux conducteurs.

A 160 pas besoin de 2ème CE, il était obligatoire uniquement sur les C200 en 6500.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A 160 pas besoin de 2ème CE, il était obligatoire uniquement sur les C200 en 6500.

mais c'était surtout lié à l'absence de tout arrêt sur le trajet, il me semble.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

5121, le 01 Feb 2015 - 11:34 AM, a écrit:

mais c'était surtout lié à l'absence de tout arrêt sur le trajet, il me semble.

Faux, un C200 avec arrêt avait aussi un 2ème CE, par exemple sur Limoge, 2ème CE de Paris à Châteauroux, premier arrêt et le titulaire continuait seul car pas de vitesse supérieure à 160 ensuite jusqu'à Limoges

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 4040, par exemple, qui s’arrêtait un peu partout (Angoulème, Poitiers, Saint Pierre, Les Aubrais et peut-être d’autres?) et roulait à VL 160 mettait cinq heures pile-poli (BX 6h40 - PAZ 11h40) si mes souvenirs sont bons. Il doit bien y avoir des collectionneurs qui ont gardé des marches ou des graphiques de circulation de ce temps là, je n'ai que mes carnets et je dois avoir quelques vieux roulements qui trainent quelque part.

Un peu moins même, en été 1982 il partait à 06:45 et arrivait à 11:33, ce qui faisait 121 de moyenne...

D'après les horaires donnés, ce train ne devrait pas être C200 entre PAZ et SPC, ce sont des horaires de C160 des années 80... Au sud par contre, ça roule bien, on est dans les temps d'un train comme l'ex Montaigne...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fan MSTS, le 01 Feb 2015 - 12:46 PM, a écrit:

...

D'après les horaires donnés, ce train ne devrait pas être C200 entre PAZ et SPC, ce sont des horaires de C160 des années 80... Au sud par contre, ça roule bien, on est dans les temps d'un train comme l'ex Montaigne...

Le train ne va pas changer d'indice de composition à Saint Pierre.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Les V200 à deux conducteurs, c'était dû à la technologie même des CC 6500 avec leur graduateur qui mettait un temps infini pour revenir à 0 depuis le cran 48. Il n'y avait pas trop de 4 yeux exercés pour anticiper les tableaux P et autres feux verts clignotants. Le problème était moins aigu à 160 ce qui permettait de conduire seul, mais avant la généralisation de l'asservissement traction-freinage la disjonction était le moyen le plus rapide d'interrompre l'effort de traction. Les 7200 et autres 22000 n'avaient pas ce genre de soucis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les V200 à deux conducteurs, c'était dû à la technologie même des CC 6500 avec leur graduateur qui mettait un temps infini pour revenir à 0 depuis le cran 48. Il n'y avait pas trop de 4 yeux exercés pour anticiper les tableaux P et autres feux verts clignotants. Le problème était moins aigu à 160 ce qui permettait de conduire seul, mais avant la généralisation de l'asservissement traction-freinage la disjonction était le moyen le plus rapide d'interrompre l'effort de traction. Les 7200 et autres 22000 n'avaient pas ce genre de soucis.

Elles n'ont pas du rouler beaucoup sans l'asservissement, elles en étaient déjà équipées en 1972 (avant, je ne sais pas)

Ils ont l'air assez tendus les 4020/21

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faux, un C200 avec arrêt avait aussi un 2ème CE, par exemple sur Limoge, 2ème CE de Paris à Châteauroux, premier arrêt et le titulaire continuait seul car pas de vitesse supérieure à 160 ensuite jusqu'à Limoges

Pourquoi pas Vierzon? Suis je bête , pas d'arrêt sans doute

Modifié par aldo500
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un tarin de catégorie V200 ne roule pas forcément à 200, les marches ne peuvent être tracées qu'à 184.En regardant de plus prés entre Paris et saint pierre, pas sur que la marche soit tracée beaucoup au dessus de 160.

Je ne connais pas bien cette ligne, ses points singuliers, et les marches rapides de la grande époque, mais en faisant les calculs de vitesse moyenne on peut évaluer les limites.

Entre Paris et Saint-Pierre ça pourrait coller. Mais entre Poitiers et Saint-Pierre, 103km en 40mn ça fait 156km/h de moyenne, et ça me paraît une moyenne impossible à tenir de nos jours.

il y a 20 ans, c'était déja la limite ultime, sur le nord il y'avait les rapides et TEE qui exceptionnellement réussissaient Paris-St Quentin (153km) en 59mn en marche au trait, pour un horaire officiel de 1h05 sans arrêt intermédiaire, ou pire encore 1h08 avec 2mn d'arrêt à Compiègne, et toujours avec la traversée de Creil à 120 jusqu'à la bif "remuante" de la ligne longueau-arras.

Je ne crois pas que les horairistes de 2015 traceraient ça en V160 pour un train très secondaire, c'est forcément au dessus.

Et pour la maintenance matériel il n'y a pas de catégorie intermédiaire, au dessus de 160 c'est 200.

Modifié par cc27001
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les V200 à deux conducteurs, c'était dû à la technologie même des CC 6500 avec leur graduateur qui mettait un temps infini pour revenir à 0 depuis le cran 48. Il n'y avait pas trop de 4 yeux exercés pour anticiper les tableaux P et autres feux verts clignotants. Le problème était moins aigu à 160 ce qui permettait de conduire seul, mais avant la généralisation de l'asservissement traction-freinage la disjonction était le moyen le plus rapide d'interrompre l'effort de traction. Les 7200 et autres 22000 n'avaient pas ce genre de soucis.

Même avec les MA 100, tu apprenais à disjoncter si tu étais surpris par un avertissement.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les V200 à deux conducteurs, c'était dû à la technologie même des CC 6500 avec leur graduateur qui mettait un temps infini pour revenir à 0 depuis le cran 48. Il n'y avait pas trop de 4 yeux exercés pour anticiper les tableaux P et autres feux verts clignotants. Le problème était moins aigu à 160 ce qui permettait de conduire seul, mais avant la généralisation de l'asservissement traction-freinage la disjonction était le moyen le plus rapide d'interrompre l'effort de traction. Les 7200 et autres 22000 n'avaient pas ce genre de soucis.

Et cela n'a pas été "résolu" avec le montage de l'automate programmable, si j'en déduis des vidéos officielles sur le sujet? :cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cc27001, le 01 Feb 2015 - 4:29 PM, a écrit:

Je ne connais pas bien cette ligne, ses points singuliers, et les marches rapides de la grande époque, mais en faisant les calculs de vitesse moyenne on peut évaluer les limites.

Entre Paris et Saint-Pierre ça pourrait coller. Mais entre Poitiers et Saint-Pierre, 103km en 40mn ça fait 156km/h de moyenne,

100 kilomètres entre saint Pierre et Poitiers et non 103 qui est la distance en passant par Tours.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...