Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Chronique médicale


aldo500

Messages recommandés

il y a une heure, Pascal 45 a dit :

... comme ça l'Etat est tranquille, si tu meurs après une vaccination AstraZeneca, aucun procés ne sera fait contre l'Etat ...

Pour redonner confiance dans ce vaccin, il y a peut etre mieux à faire...... Mais ce qu'il y a de bien avec cette pandémie c'est que tous les jours il y a une connerie de plus !

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Pascal 45 a dit :

 

... comme ça l'Etat est tranquille, si tu meurs après une vaccination AstraZeneca, aucun procés ne sera fait contre l'Etat ...

🤬  🤢

J'avis la notion que la responsabilité de l'état n'était engagée que pour les vaccins obligatoires.

A vérifier mais j'ai la flemme.

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, ZorbecLeGras a dit :

 

Est-ce que cela se voit dans les hôpitaux ?

Un peu, juste un peu.

Ce qui se voit aussi, en particulier en cancérologie, c'est l'augmentation phénoménale du nombre de patients avec un diagnostic très tardif avec perte de chances et passage direct à la phase palliative de la maladie.

Si on raisonne économique comme Macron, ça fait des économies pour la sécu.

  • J'aime 2
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 6 minutes, aldo500 a dit :

J'avis la notion que la responsabilité de l'état n'était engagée que pour les vaccins obligatoires.

A vérifier mais j'ai la flemme.

Tu as peut-être raison, ... mais alors pourquoi faire signer une décharge ? ... C'est bien pour se protéger d'une éventuelle justice.

🤔

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Pascal 45 a dit :

Tu as peut-être raison, ... mais alors pourquoi faire signer une décharge ? ... C'est bien pour se protéger d'une éventuelle justice.

🤔

Je ne suis pas sûr non plus de la valeur juridique d'une telle décharge.

  • J'aime 1
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, Pascal 45 a dit :

mais alors pourquoi faire signer une décharge ?

Principe de précaution, même pour l'Etat. Cela en dit long sur la protection qu'un pays comme la France est pret a accorder à ses citoyens et de l'irresponsabilité de nos dirigeants

  • J'aime 1
  • J'adore 1
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Pascal 45 a dit :

Décharge à signer pour AstraZeneca ? (Europe1 et divers médias - 06/05/2021)

https://www.europe1.fr/sante/pourra-t-on-bientot-signer-une-decharge-pour-recevoir-le-vaccin-astrazeneca-4042931

https://www.planet.fr/societe-astrazeneca-la-nouvelle-technique-du-gouvernement-pour-se-degager-de-ses-responsabilites.2189749.29336.html

... comme ça l'Etat est tranquille, si tu meurs après une vaccination AstraZeneca, aucun procés ne sera fait contre l'Etat ...

🤬  🤢

Scandales du sang contaminé, du médiator, du vaccin contre l'hépatite B, etc...

"Chat échaudé (l'État) craint l'eau froide"...

  • Haha 1
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Filou du TER a dit :

Scandales du sang contaminé, du médiator, du vaccin contre l'hépatite B, etc...

"Chat échaudé (l'État) craint l'eau froide"...

Une mise au point pour le vaccin contre l'hépatite B

https://sfsep.org/wp-content/uploads/2019/01/MAP-Vaccination-SEP.pdf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, ZorbecLeGras a dit :

NB: jeudi 06/05/2021 23:51

Scooooooooop !

demain 07/05/2021 TOUS les créneaux sont libres pour une vaccination à Lorient Keroman : il y 2 jours, c'était archi-complet !

image.thumb.png.432d71d2a5c5c645bd6d53e7d16a56f9.png

 

Y A-T-IL UN BUG ?

vendredi 07/05/21 13h, plus de créneau avant le 18/05/21:

 de plus en plus bizarre cette gestion en montagne russe YA-yapayapa-YA-yapluyaplu....

  • Etonné 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 14 minutes, ZorbecLeGras a dit :

vendredi 07/05/21 13h, plus de créneau avant le 18/05/21:

 de plus en plus bizarre cette gestion en montagne russe YA-yapayapa-YA-yapluyaplu....

C'est partout pareil, manifestement ils ne mettent en ligne les rendez-vous que lorsqu'ils ont de la visibilité sur les livraisons des doses. Et là encore la logistique ne semble pas au mieux où nous sommes de nouveau victimes d'un excés de prudence !

Mais ce qui est valable à l'instant t, ne le sera certainement plus dans quelques heures/jours, et il faut bien avouer que c'est déconcertant pour beaucoup

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 37 minutes, Laroche a dit :

C'est partout pareil, manifestement ils ne mettent en ligne les rendez-vous que lorsqu'ils ont de la visibilité sur les livraisons des doses.

Ce qui semble logique, à quoi cela servirait de donner des RDV à tire larigo si c'est pour les décommander faute de vaccins, il faut juste avoir le bol de regarder les plate forme de RDV au moment où les créneaux sont mis en ligne, ce que j'ai fait pour ma belle mère, deux clics sur doctolib, tous les quart heure ou 20 minutes, pendant une demi journée et hop, je suis tombé au moment où les RDV ont été mis en ligne, RDV pour quelques jours plus tard et ce au mois de janvier, il ne suffit pas consulter une fois de temps en temps, il faut s'y tenir et insister.  pour moi, inscrit dans ma pharmacie et contacté dans la quinzaine pour vaccination immédiate (j'ai appris que j'ai eu droit à la première vaccination  de cette pharmacie)

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Pascal 45 a dit :

Tu as peut-être raison, ... mais alors pourquoi faire signer une décharge ? ... C'est bien pour se protéger d'une éventuelle justice.

🤔

Mais non les gars, pas besoin de décharge. Il y a beaucoup plus simple. Veran, Castex et Macron n'ont qu'a dire qu'ils ont fumé du "shit", et hop, irresponsabilité pénale. Elle est pas belle la vie?👍

Bruno.

  • Haha 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, ZorbecLeGras a dit :

 

Est-ce que cela se voit dans les hôpitaux ?

Bonjour.

Oui, du moins vue de mon petit coin de l'Essonne. En régulation, pas trop de mal pour trouver des places de réa pour des patients COVID.

Par contre c'est tendu comme un "string" pour les places de réa pour des patients non COVID. Plus d'une heure (et une quinzaine d'appel à chaque fois), pour trouver de la place pour 2 arrêts cardiaques récupérés  de 37 et 40 ans, le premier du à un infarctus le second du à un état de mal épileptique.

Bruno.

  • J'aime 1
  • Etonné 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, ADC01 a dit :

Ce qui semble logique, à quoi cela servirait de donner des RDV à tire larigo si c'est pour les décommander faute de vaccins, il faut juste avoir le bol de regarder les plate forme de RDV au moment où les créneaux sont mis en ligne, ce que j'ai fait pour ma belle mère, deux clics sur doctolib, tous les quart heure ou 20 minutes, pendant une demi journée et hop, je suis tombé au moment où les RDV ont été mis en ligne, RDV pour quelques jours plus tard et ce au mois de janvier, il ne suffit pas consulter une fois de temps en temps, il faut s'y tenir et insister.  pour moi, inscrit dans ma pharmacie et contacté dans la quinzaine pour vaccination immédiate (j'ai appris que j'ai eu droit à la première vaccination  de cette pharmacie)

Le petit plus serait de l'expliquer, cela éviterai à certains de se faire des noeuds au cerveau.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, aldo500 a dit :

Un peu, juste un peu.

Ce qui se voit aussi, en particulier en cancérologie, c'est l'augmentation phénoménale du nombre de patients avec un diagnostic très tardif avec perte de chances et passage direct à la phase palliative de la maladie.

Si on raisonne économique comme Macron, ça fait des économies pour la sécu.

quelles sont les causes de ces diagnostics tardifs..

services de cancérologie ou autres surchargés ? patients qui retardent ou évitent de consulter  ?..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, jackv a dit :

quelles sont les causes de ces diagnostics tardifs..

services de cancérologie ou autres surchargés ? patients qui retardent ou évitent de consulter  ?..

Bonsoir Jack.

Par exemple, le report des endoscopies permettant le diagnostic de certains cancers.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et les refus de colioscopie pendant les mois de confinement: dans mon entourage 2 cas de cancer (trop) bien avancé pour espérer voir les JO de Paris.

Ceci-dit, enfin PRIMO VACCINE, SANS PAYER 1€ : MERCI,MERCI,MERCI

Nous vivons dans un beau pays généreux 🇫🇷, sachons l'apprécier et stoppons ce pessimisme suicidaire.

  • Etonné 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, bruno a dit :

Bonsoir Jack.

Par exemple, le report des endoscopies permettant le diagnostic de certains cancers.

Bruno.

report du a des services (endoscopies) dont le personnel est utilisé pour le covid au lieu de leur service habituel  ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, bruno a dit :

Plus d'une heure (et une quinzaine d'appel à chaque fois), pour trouver de la place pour 2 arrêts cardiaques

Je ne comprends pas qu'il faille consommer un temps médical aussi précieux pour faire admettre un patient dans une unité de soins.

Aujourd'hui, n'importe quel patient lambda même pour de la bobologie cherche la première disponibilité sur un service de rendez-vous en ligne et en général trouve la consultation dont il a besoin aisément, même de heure à heure parfois en profitant de l'annulation d'un autre patient.

Et pour les services de secours et d'urgence il n'y a pas d'outil de ce type rapprochant en temps réel la disponibilité du besoin sans justement avoir à passer une multitude d'appels téléphoniques ?

Je me doute bien à lire cette publication, qu'il n'y a pas... Mais ça me laisse vraiment perplexe. 

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 56 minutes, jackv a dit :

report du a des services (endoscopies) dont le personnel est utilisé pour le covid au lieu de leur service habituel  ?

Oui absolument. Réaffectation de tout ou partie du personnel vers des services COVID.

  • Etonné 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 06/05/2021 à 07:02, aldo500 a dit :

Hier dans le Monde, un article sur une étude qui compare les stratégies des pays visant le zero Covid et les pays comme la France et pas mal d’autre. 
Résultats à prendre avec précautions pour l’instant:

Ceux qui ont choisi zero Covid ont utilisé des confinements plus stricts mais beaucoup plus courts. 
Conséquences, beaucoup moins de morts, des libertés publiques mieux préservées et une économie beaucoup moins impactée. 
Etude à relativiser bien sûr du fait de circonstances geographiques et politiques assez variables. 
Mais j’ai toujours pensé que la stratégie de Macron était perdante. 
Et si je veux dire la « bonne aventure », elle va aussi l’être électoralement. 
 

L’article du Monde n’est pas en accès libre, désolé. 

Je suis abonné et j'ai lu avec intérêt cet article, mais il faut quand même être lucide, les pays non insulaires (et non pourvus d'un régime autoritaire) qui ont appliqué avec succès le zéro Covid il n'y a quasiment aucun....

En Europe, ça signifiait accord rapide pour coordonner les restrictions sanitaires à la maille de l'espace Schengen, avec dans un premier temps interruption totale des vols long-courrier pendant plusieurs mois, puis mise en place du même dispositif que celui des pays zéro Covid, avec quarantaine hôtelière obligatoire et systématique pour tout entrant, payante et très surveillée.

Inenvisageable en pratique, tant les intérêts des uns ne sont pas ceux des autres, notamment les pays du Sud, très touristico-dépendants.

Mais il y avait sans doute une solution intermédiaire entre le zéro Covid et l'open-bar à la sauce Macron.

Au  tout début, alors que les futurs zéro Covid fermaient leurs frontières et interrompaient très rapidement les vols internationaux (ils avaient connu le précédent du SRAS) nous on avait quand même droit à ça en février 2020 :

Citation

Virus en Chine: selon Agnès Buzyn, "le risque d'introduction en France de cas liés à cet épisode est faible, mais il ne peut pas être exclu"

Agnès Buzyn a tenu une conférence de presse ce mardi soir afin d'informer sur la situation liée au mystérieux virus en Chine qui a fait six morts, selon le dernier bilan. La ministre de la Santé explique que "le risque d'introduction en France de cas liés à cet épisode est faible, mais il ne peut pas être exclu"

 

Modifié par NEMO94
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, PLANONYME a dit :

Je ne comprends pas qu'il faille consommer un temps médical aussi précieux pour faire admettre un patient dans une unité de soins.

Aujourd'hui, n'importe quel patient lambda même pour de la bobologie cherche la première disponibilité sur un service de rendez-vous en ligne et en général trouve la consultation dont il a besoin aisément, même de heure à heure parfois en profitant de l'annulation d'un autre patient.

Et pour les services de secours et d'urgence il n'y a pas d'outil de ce type rapprochant en temps réel la disponibilité du besoin sans justement avoir à passer une multitude d'appels téléphoniques ?

Je me doute bien à lire cette publication, qu'il n'y a pas... Mais ça me laisse vraiment perplexe. 

Oui et non. Il y a 2 logiciels de disponibilités des places en réanimations et soins critiques. Un propre à l'APHP et l'autre relevant du SAMU zonal (en gros pour la zone de défense, en fait pour faire simple au niveau de la région).

Mais pour diverses raisons ils ne sont remplis dans les faits et en pratique, que de manière partielle, erroné, avec retard voir pas du tout. Il n' y a aucune obligations légales et réglementaires pour les services de réa de remplir et de tenir à jour ces registres. A leur décharge l'interface informatique n'est pas du tout "convivial" et assez fastidieuse et compliqué. Bref c'est très chronophage. Par les temps qui courent les services ne peuvent se permettent de détacher un soignant pour l'affecter à ce genre de tache!

Au SAMU, nos ARM (auxiliaires de régulation médicale) font le "tour des lits" de réa du département à 10H00 et 18H00. Mais ce qui est vrai à l'instant T ne l'est plus forcément à T+1!

En l'espèce pour les 2 arrêts cardiaques dont je parle, j'ai appelé tout les services de réa (publics et privés) du  département même ceux annonçant 0 place, car certains gardent une place pour leur urgences "intramuros" et nous annoncent donc 0 place alors qu'il en une de dispo. Pour des arrêts cardiaques récupérés surtout chez des sujets jeunes (37 et 40 ans), les réa sont près à "pousser les murs", à savoir sortir précipitamment un patient vers un service de médecine "conventionnel", mettre un patient dans un couloir pendant quelques heures. Encore faut il en avoir la possibilité technique, matériel et logistique (respirateur, lit, scope, pousse seringue de disponible).  Bref dans les cas nous concernant on était vraiment "à l'os"!

Ensuite on cherche de manière concentrique.

Pour les COVID, la situation était tellement tendue il y à quelques semaines que le SAMU zonal à fait ouvrir 4 lits "tampons" en salle de réveil de l'hôpital Necker dont le but était de décharger les SMUR et les SAMU en prenant les patients pour un durée maximale de 24H dans l'attente de leur trouver une place "ad hoc" en réa.

Bruno.

 

Modifié par bruno
  • J'aime 1
  • Etonné 3
  • Triste 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"J'ai des nausées, je suis fatigué. Et c'est un cercle vicieux. A cause des nausées, je mange moins, donc j'ai moins d'énergie et je suis plus fatigué. C'est difficile au quotidien, parce que ça dure depuis vachement longtemps", raconte-t-il.

Déscolarisé depuis 3 mois, l'adolescent se sent parfois incompris

https://www.rts.ch/info/regions/geneve/12182027-des-consultations-speciales-pour-les-ados-atteints-de-covid-long-en-suisse.html

 

Le covid touche les jeunes et les conséquences peuvent être aussi dramatiques que les anciennes maladies oubliées comme la polio ou la tuberculose.

Il est temps d'informer les parents des risques et surtout d'inciter les jeunes à éviter les situations à risques

il n'y a toujours pas de traitement au covid long qui handicape lourdement.

C'est peut-être une maladie aussi sournoise que le paludisme dont les crises reviennent régulièrement gacher la vie des porteurs du germe du paludisme et ...il faudra s'y habituer dans nos contrées jusque la miraculeusement épargnées par ces saloperies depuis 1960.

Y-a-t-il en France une étude sur les covid long notamment concernant les jeunes ?

Modifié par ZorbecLeGras
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 07/05/2021 à 20:53, PLANONYME a dit :

Aujourd'hui, n'importe quel patient lambda même pour de la bobologie cherche la première disponibilité sur un service de rendez-vous en ligne et en général trouve la consultation dont il a besoin aisément, même de heure à heure parfois en profitant de l'annulation d'un autre patient.

Euh... Non. Ca dépend où.

Dans mon coin, 3 semaines d'attente mini en ne faisant pas trop attention aux kilomètres pour trouver un kiné, sur ordonnance. 1 mois pour un pédiatre, 1 semaine mini pour un généraliste. Et quand on veut son médecin traitant, c'est 3 semaines, sachant qu'il ne prend plus de nouveau patient sur Doctolib ou autre. Il faut prévoir d'être malade, ici.

Les joies du numerus closus...

Modifié par Gom
  • J'aime 4
  • Etonné 1
  • Triste 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Gom a dit :

Les joies du numerus closus...

merci qui ?

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/07/16/le-projet-de-loi-sante-en-passe-d-etre-definitivement-adopte-au-parlement_5489851_3224.html

Théoriquement tous français peut accéder aux soins quasi gratuit mais dans la pratique il faut soit des €€€ soit attendre plusieurs semaines/mois et après les médecins se désolent de voir des maladies en stade avancées: c'est le chien qui se mort la queue !

 

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...